Les oubliés de la mémoire

Les Totalitarismes à l'assaut de l'Europe !

Les oubliés de la mémoire

Message par Baron Percy » Mercredi 06 Février 2008 22:49:28

Ce soir, France 2 diffusait un remarquable téléfilm intitulé "Un amour à taire" dont le thème aborde un sujet mal connu : la déportation des homosexuels durant la Seconde Guerre.
A la fois émouvante et d'une grande exactitude historique, cette réalisation met en lumière un fait resté longtemps occulté et dont les victimes restèrent les parents pauvres de l'histoire.
Il faut en effet rappeler que 90 à 100.000 homosexuels furent déportés dès l'avènement du régime nazi en 1933 et que 10 à 15.000 d'entre eux ont péri dans les camps de la mort.
Reconnaissables au fameux triangle rose, de nombreux autres furent torturés et soumis à des expériences atroces (injections et lobotomisations entre autre) en vue d'être "rééduqués".
En outre, il aura fallu attendre 1981 pour que soit abrogée en France une loi criminalisant l'homosexualité promulguée sous Vichy.
Ces oubliés de la mémoire méritaient certainement cet hommage.
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir"
Avatar de l’utilisateur
Baron Percy
 
Message(s) : 496
Inscription : Samedi 27 Janvier 2007 16:03:33
Localisation : Bruxelles

Re: Les oubliés de la mémoire

Message par BRH » Mercredi 06 Février 2008 23:33:07

Je suis dubitatif sur cette affaire. Il ne faut pas oublier que certains nazis (et pas des moindres) étaient eux-mêmes homosexuels. Beaucoup furent déportés parce qu'ils étaient juifs ou résistants avant tout. Certes, il y eut un tri et l'esprit démoniaque des nazis inventa le triangle rose. Mais je ne crois pas que l'on puisse citer des rafles portant uniquement sur des homosexuels en tant que tel... Cela dit, il est certain qu'une certaine répression contre les homosexuels fut décidée en Allemagne avant 1939. Mais -comme par hasard- cette répression était ciblée et portait sur ceux dont les sympathies envers la gauche était avérée. La dénonciation du péril homosexuel était bien vue en Allemagne à cette époque (et pas seulement en Allemagne).
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3754
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Les oubliés de la mémoire

Message par duc de Raguse » Jeudi 07 Février 2008 12:50:08

Mais -comme par hasard- cette répression était ciblée et portait sur ceux dont les sympathies envers la gauche était avérée.

Absolument Bruno et je trouve que l'exemple-type est celui de Röhm : lorsqu'il n'était pas gênant pour Hitler, on fît peu de cas sur son homosexualité, mais dès que les SA devenait un obstacle dans la stratégie d'Hitler pour obtenir le ralliement des cadres wilhelmiens de l'armée, alors ce "salopard d'homosexuel" devait mourir.
Encore une "étiquette" supplémentaire - et souvent difficile à prouver - qui envoyait des personnes dans les camps... :cry:
duc de Raguse
 

Re: Les oubliés de la mémoire

Message par rapentat » Jeudi 07 Février 2008 16:35:12

Bonjour,

Baron Percy a écrit :Il faut en effet rappeler que 90 à 100.000 homosexuels furent déportés dès l'avènement du régime nazi en 1933 et que 10 à 15.000 d'entre eux ont péri dans les camps de la mort.


J'avais entendu parler de la déportation des homosexuels, mais je suis effaré par le nombre. Vous me direz que la fin justifie les moyens, mais dans le Berlin des années 20 - 30, les spectacles de travestis et de boîtes homosexuels faisaient florès et comme le souligne BRH, nombre de dignitaires nazis l'étaient.
J'avais lu que Goebbels avait fait sortir les homosexuels de " type aryen " des camps à partir de 1942, pour les faire travailler à l'effort de guerre ??

Cordialement.
rapentat
 
Message(s) : 168
Inscription : Vendredi 09 Février 2007 16:00:33
Localisation : Berlin

Re: Les oubliés de la mémoire

Message par Baron Percy » Jeudi 07 Février 2008 18:56:30

De par l'occultation dont il ont fait l'objet durant de longues années, ces faits sont forcément sujets à discussion.
Il n'y eu pas, à ma connaissance, de déportation typiquement ciblée sur les homosexuels.
Mais on ne peut nier que ceux-ci furent victimes d'une sévère répression, surtout après l'élimination des S.A. de Roehm.
Le nombre de décès dans leurs rangs est suffisamment éloquent que pour en attester.
Les auteurs du téléfilm se sont appuyés sur une documentation historique rigoureuse et les faits qu'ils dénoncent (fichage et traque des homosexuels, déportation dans des camps tels que Dachau, volonté de les rééduquer par tous les moyens, soumission de ceux-ci à des expériences...) sont strictement avérés.

Il est à souligner que certains historiens ont prêté à Hitler des penchants homosexuels en se basant notamment sur sa relation privilégiée avec Albert Speer.
Difficile de se prononcer, ces rumeurs n'ayant évidemment pas fait l'objet de publicité particulière...
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir"
Avatar de l’utilisateur
Baron Percy
 
Message(s) : 496
Inscription : Samedi 27 Janvier 2007 16:03:33
Localisation : Bruxelles

Re: Les oubliés de la mémoire

Message par Menteur » Vendredi 08 Février 2008 10:15:56

Pour info :

ImageImage
Conseil de Merlin **** Un homme sage ne joue jamais à saute-mouton avec une licorne.
Avatar de l’utilisateur
Menteur
 
Message(s) : 78
Inscription : Samedi 27 Janvier 2007 14:29:45


Retour vers Les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale (1930-1945)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron