L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 18 Oct 2019 1:16

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Avr 2006 19:55 
Nul ne conteste plus à présent que les Prussiens surent tirer à merveille parti tant de l'attentisme et de l'irrésolution de Grouchy que du flou des directives de l'Empereur.
Trompant habilement l'un sur la direction qu'ils prenaient et exploitant la certitude de l'autre quant à leur incapacité à être opérationnels après leur échec de Ligny, ils créèrent l'effet de surprise qui allait décider du sort de la bataille.


Haut
  
 
 Sujet du message : Re: Waterloo, toujours !
Message Publié : 17 Juin 2008 20:53 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1826
A la veille de ce funeste 18 Juin 1815, je ne peux m'empêcher d'évoquer à nouveau les préparatifs de ce 17 Juin, en hommage au Grand Homme qui a déployé tant de force, tant de courage et de persévérance dans l'objectif d'un combat qu'il pensait à un moment, pouvoir encore gagner ...

Dand le détail, tout a déjà été maintes fois écrit, sous diverses formes, avec quelques variantes au gré de la perception des uns et des autres ...

Mais sans pouvoir, hélas, en faire changer l'aboutissement ...

Mais quoiqu'on en dise, Napoléon avait remporté une belle bataille, celle du courage qu'Il avait su transmettre, comme à son habitude, à des hommes de qualité, dont l'enthousiasme était à la hauteur de leur bravoure...

Il y a 193 ans, et nous en frémissons encore ! ...


:VE2:



:salut:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Waterloo, toujours !
Message Publié : 18 Juin 2008 9:31 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1826
18 JUIN 1815 ...


Ce soir, la plus brillante Etoile du Firmament tombera en une chute prodigieuse, dont l'éclat sera si éblouissant que, même à terre, elle ne s'éteindra pas, mais continuera à éclairer l'Univers ...

Aujourd'hui, le Monde entier s'en souvient, le Monde entier parle de Lui, et tant que son nom restera sur toutes les lèvres, NAPOLEON, ce Grand Homme, NAPOLEON, ce Grand Capitaine, jamais ne saurait mourir ...




:VE2: :AI: :VE2:



:salut:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Waterloo, toujours !
Message Publié : 22 Juin 2008 15:31 
Hors-ligne
Technicien chef
Technicien chef

Inscription : 20 Juin 2008 14:29
Message(s) : 110
Chacune de mes vistes sur ces quelques kilomètres carrés me brisent d'émotion, surtout à l'automne. Ce lieu où le grand Rêve s'est écroulé est habité de tous les fantômes de ce 18 juin 1815, où dans un fracas d'Apocalypse les héros de la dernière aventure digne de l'Antiquité sont entrés dans la Légende en même temps que dans la fournaise des combats.

Même si, tactiquement parlant, les charges de cavalerie effrénées du maréchal Ney sont critiquables, elles sont émotionnellement admirables. C'est le dernier sursaut contre la fin du Songe de Gloire, c'est le cri de désespoir contre la mercantile et perfide Albion, c'est la révolte contre les décénies de médiocrité qui attendaient le peuple de France.

Gloire à l'Armée de Belgique!

VIVE L'EMPEREUR! :AI:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Waterloo, toujours !
Message Publié : 22 Juin 2008 16:48 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1826
Cher Lourmarin, l'intensité de mon émotion atteint également son paroxysme, lorsque je peux me retrouver en ces lieux, et notamment devant cette ancienne ferme d'Hougoumont, où transpire encore de tous côtés, la souffrance dans la magnanimité des Soldats de l'Empereur.

Je plonge alors mes regards dans cette Nature , souriante, comme si elle voulait nous cacher ce dont elle fut témoin ...
Mais c'est peine perdue, car l'âme, pour peu qu'elle y soit exercée, parvient toujours à percer le mystère de ce drame nommé "Waterloo" ...

Et pourtant, que de bravoure des derniers instants ! Que de détermination pour tenter de sauver une situation s'avérant désespérée au fil des heures qui s'égrenaient !

Souvenons-nous de l'ordre du jour, rédigé un jour ou deux après la bataille, et qui décrivait celle-ci comme "si glorieuse, et cependant si fatale pour les armes françaises!" ..

Jamais l'Empereur ne s'est vraiment expliqué le pourquoi d'un tel dénouement ...

A Caulaincourt, il n'avait de cesse de disséquer les évènements et les décisions du 18 Juin :

"Comment tant de courage déployé et tant d'attaques brillantes avaient pu aboutir à la panique et à la déroute ?" ...

Et en effet, il s'en était fallu de si peu pour qu'Il sorte victorieux de cette bataille aux nombreux rebondissements ...



VIVE L'EMPEREUR ! :AI:




:salut:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Waterloo, toujours !
Message Publié : 22 Juin 2008 17:32 
Hors-ligne
Technicien chef
Technicien chef

Inscription : 20 Juin 2008 14:29
Message(s) : 110
Nous devons avoir une pensée pétrie d'émotion et de reconnaissance pour les derniers fidèles qui combattirent pour Napoléon et la France en Belgique. Ces hommes, au mépris de tout ce à quoi est attaché un être humain, la vie, un avenir prometteur, une position sociale, des richesse, suivirent le Grand Homme pour le dernier acte du drame, pour parler comme les gens de théâtre. Suivre ce Génie pendant les Cent-Jours, c'est prendre le risque de l'opprobe, c'est combattre une Europe aliènée et poussée à la haine contre notre pays par l'or anglais. Et malgré le risque d'être un paria politique en affirmant son attachement à la pensée bonapartiste à un moment où ce ne sont plus les honneurs et les richesses qui les attendent comme dans les années faste de l'Epopée, mais une lutte à mort.

Bien sûr les état-majors rutilants des jeunes et belles années de l'Empire sont fantastiques, mais elle est sacrément attachante cette armée de Belgique qui franchit l'Escaut. Ils furent grands ces derniers fidèles du Grand Capitaine. Ils furent admirables ces derniers soldats de la dernière campagne de la dernière Aventure surhumaine. Jusqu'à se faire tuer sur place pour couvrir le retraite du Guide qui les avait amenés, pendant près de vingt ans, sur un chemin semé de Gloire et qui, de soldats d'une jeune république en fit les héros d'une Europe étonnée!

Vive l'Empereur! :AI:


:AI: Cordialement


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Waterloo, toujours !
Message Publié : 22 Juin 2008 18:23 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1826
De par l'Histoire, il est constaté que de nombreux chefs d'armées pêchaient par leur manque de savoir-faire profond ou leur intuition décisive ; d'autres, au contraire, restés par trop attachés à la théorie, ne parvenaient jamais à trouver ce contact avec la troupe, contact ô combien essentiel pour faire pencher la balance dans les situations les plus critiques ...

Napoléon, Lui, ce Grand Homme, évoluait allègrement, investi qu'Il était de ces deux qualités essentielles d'un Chef d'armée digne de ce nom...

Il possédait le coeur de ses Soldats, et sa personnalité agissait de telle façon sur les troupes, qu'à l'instant décisif, il savait pouvoir compter sur elles pour les entraîner à l'héroïsme ...
Quant à son génie militaire, nul ne saurait le contester.

Il connaissait intimement l'âme de ses Soldats, et parce qu'Il sût toujours les respecter et se montrer juste envers eux, ces derniers eurent à coeur de le servir toujours au péril de leur vie.

Pour illustrer ce qui précède, je citerai Franz von Gaudy qui, dans l'un de ses Kaiserlieder, met dans la bouche d'un Dragon de la Garde agonisant en Espagne, ces paroles sublimes :

"Ni femme ni enfants ne verseront une larme sur moi ;
Depuis longtemps sans doute, le toit de la chaumière paternelle s'est écroulé ;
Je ne connais d'autre patrie que l'escadron ;
Mon clocher, c'est l'Aigle, mon Dieu, Napoléon".




:VE2: :AI:



:salut:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Waterloo, toujours !
Message Publié : 22 Juin 2008 19:05 
Hors-ligne
Technicien chef
Technicien chef

Inscription : 20 Juin 2008 14:29
Message(s) : 110
"Il possédait le coeur de ses Soldats, et sa personnalité agissait de telle façon sur les troupes, qu'à l'instant décisif, il savait pouvoir compter sur elles pour les entraîner à l'héroïsme ..." (Rose)

Chère Rose, que ces mots sont justes et ensoleillent notre triste époque :2:

Vos messages, à la fois raisonnés et plein de la vigueur d'une napoléonienne de grand mérite, me plongent dans un état d'exaltation profond.

Impériales et amicales salutations


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB