Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 1940

Les Totalitarismes à l'assaut de l'Europe !

Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 1940

Message par BRH » Lundi 10 Mars 2014 11:59:50

boisbouvier a écrit :Pas difficile d'évaluer quantitativement parlant des forces militaires en présence les unes des autres. Ce qui est plus difficile c'est le qualitatif de ces forces. Les forces allemandes étaient organisées en vue d'une action offensive tandis que les nôtres l'étaient en vue d'une action purement défensive. D'où la drôle de guerre. Et, là, on n'a rien prévu. Les gouvernements et les états-majors mais plus les premiers que les seconds, furent gravement défaillants qui n'avaient pas prévu la formation d'un corps d'attaque rapide offensif susceptible de foncer sur le territoire allemand pour profiter de la guerre de Pologne. Ce "tout défensif" fut vraiment le signe le plus clair de la défaillance de la démocratie parlementaire dans l'art des décisions à prendre au bon moment. On s'étonne souvent que les députés et les sénateurs se soient suicidés es-qualité le 10 juillet 40. En fait, ils avaient la queue basse. Pétain a dit à l'orée de son procès qu'il avait éloigné d'eux la colère du peuple. Il n'était pas bon en ce temps d'avoir été député ou sénateur.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3827
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par BRH » Lundi 10 Mars 2014 12:07:48

Ce qui était aberrant, c'était de monter en Belgique pour une bataille de rencontre où rien n'était préparé pour aménager une ligne solide de défense. Et ce qui l'était encore plus, c'est de ne pas avoir conservé une masse de manoeuvre en réserve pour pallier une éventuelle percée, toujours possible au cours des premiers engagements. Cette masse, c'était la VIIème armée de Giraud qu'on a envoyé cueillir des tulipes vers Bréda !!! A fortiori, avec une infériorité aérienne marquée...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3827
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par boisbouvier » Lundi 10 Mars 2014 12:28:44

Les lignes de défense existaient en Belgique mais elles se sont révélées vulnérables. Le Fort d'Eben Emaël réputé imprenable est tombé en six heures. Les parachutistes et les charges creuses firent la différence entre Douaumont et lui. En prenant le parti du tout-défensif comme on l'a fait entre 36 et 40 on s'est privé des chances de gagner dès 1939 quand Hitler était occupé en Pologne. C'est d'ailleurs ce que dit De Gaulle dans "Le salut". Quelque chose comme "Dire qu'il eût suffi qu'un corps de bataille offensif existât.. (sous entendu :comme je l'avais réclamé,oui, bien sûr !). Or, De Gaulle est un vrai gentleman : il ne force pas le trait. Il préfère qu'on conclut soi-même. C'est très fort !
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par BRH » Lundi 10 Mars 2014 14:05:15

Les lignes de défense belges existaient, mais elles étaient hors d'atteinte de l'armée française ! Quant aux Belges, on ne peut pas dire qu'ils aient été très combatifs sur le canal Albert. Pour Eben-Emaël, le fort n'a même pas fait l'objet de tirs d'épouillage... C'est à dire qu'aucun des forts voisins n'a tiré dessus !
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3827
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par boisbouvier » Lundi 10 Mars 2014 14:45:44

Quoiqu'il en soit le résultat fut le désastre militaire le plus cinglant de notre histoire. L'opinion publique se posa des questions. Comment avait-on pu en arriver là ? La réponse parut évidente à beaucoup : à cause des moeurs parlementaires. On parle beaucoup, on consulte beaucoup mais on agit peu ou mal et à contretemps, de sorte que quand vient l'épreuve du feu on est pris de court et on perd tout. L'inculpation de certains responsables politiques et militaires à Riom répondait à cette attente et elle parut normale à l'époque. D'ailleurs, ce reproche d'inefficacité fait sourdement aux parlementaires était-il complètement infondé ? Je ne le crois pas. Compte tenu de l'énergumène qu'on avait en face de soi il n'est guère excusable qu'on n'ait pas prévu d'avoir à venir au secours de la Pologne quand elle serait attaquée. Il ne suffit pas de voter des crédits militaires. il faut aussi réfléchir à la meilleure façon de les employer.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par BRH » Lundi 10 Mars 2014 18:58:48

Sans-doute, mais c'était surtout aux militaires de réfléchir ! Il y avait quand même un conseil supérieur de la Défense et un généralissime désigné... C'est surtout cela que l'on peut reprocher aux politiques : avoir nommé Gamelin et l'avoir maintenu en poste contre vents et marées... Après, la mollesse des gouvernements qui se sont succédés de 1935 à 1940, convenait à l'opinion publique.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3827
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par boisbouvier » Lundi 10 Mars 2014 19:32:59

Maurras est complètement démodé mais il ne l'était pas à l'époque. Il dit - ou en tout cas pensa- : "Que voulez-vous ? 70 ans de république ça se paie !" Ni Blanche de Castille, ni Catherine de Médicis, ni Anne d'Autriche n'auraient laissé sans défense un si beau patrimoine. Cette mentalité reçut même un nom : la divine surprise. Je ne reproche pas au maréchal l'inculpation de Blum et de Daladier. L'opinion la réclamait en 40 mais quand leur procès vint à échéance en février 42 elle s'en était désintéressée, occupée qu'elle était par d'autres évènements.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par boisbouvier » Lundi 10 Mars 2014 19:40:17

Sans-doute, mais c'était surtout aux militaires de réfléchir ! Il y avait quand même un conseil supérieur de la Défense et un généralissime désigné... C'est surtout cela que l'on peut reprocher aux politiques


Oui et non.
Les politiques non seulement désignent les militaires aux postes de responsabilité mais ils ont la charge de prévoir l'avenir politique du pays alors que cette tâche n'incombe pas spécialement aux militaires. Prévoir le jour où Hitler attaquerait la Pologne et prendre les mesures que cette attaque imposerait incombait d'abord aux politiques quitte à remplacer l'état-major si celui-ci se révèle réticent. Comme Truman quand il a démis Mac Arthur.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par boisbouvier » Mardi 11 Mars 2014 08:31:17

Maurras n'avait pas tort quant au fond. Certes la défaite finale d'Hitler semble lui donner tort mais remarquons aussi que cette défaite fut due à l'entrée en guerre de l'Amérique et qu'on ne sait absolument pas ce qui se serait passé sans elle. En novembre 40, au cours de sa campagne électorale Roosevelt, avait promis solennellement aux mères américaines qu'il n'enverrait pas leurs fils se faire tuer en Europe comme l'avait fait Wilson.
Si le Japon n'avait pas eu la bonne idée d'attaquer les Américains rien ne prouve qu'Hitler (ou Staline) n'eût pas gagné pour mille ans. Pendant un an (juin 40-juin 41) la presse de gauche fut résignée à ce cas de figure comme l'a montré la revue de Dominique Venner récemment. Elle a publié malicieusement des articles de journaux de cette année-là. Ils n'en finissaient pas de spéculer sur un avenir d'une l'Europe dominée par l'Allemagne et par des systèmes fascistes. Ensuite il y eut la guerre en Russie. Et si Staline allait nous occuper ? Ne serait-il pas pire qu'Hitler ? Les germains ou les Huns ? A tout prendre il valait mieux les germains. Clovis plutôt qu'Attila ! Voilà ce qu'on a pensé entre le 22 juin et le 7 décembre 41. Pearl Harbor a tout changé mais il n'était pas inéluctable.
La victoire de 1918 eut une autre qualité que celle de 1945. Cette dernière laissait dans la bouche un arrière-goût amer.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par Francois Delpla » Mardi 11 Mars 2014 19:33:55

boisbouvier a écrit :Je ne reproche pas au maréchal l'inculpation de Blum et de Daladier. L'opinion la réclamait en 40


sources ?
Francois Delpla
 
Message(s) : 3344
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par boisbouvier » Mardi 11 Mars 2014 22:57:14

On reconnait généralement que la presse de zone libre disposait d'une certaine liberté d'expression en 40 et 41. Des gens réputés de gauche et progressistes comme E. Mounier dirent qu'ils comptaient bien en profiter quitte à en supporter le cas échéant les conséquences, c'est à dire la censure. Quelle censure fut évidente avant Riom ? Je ne vois pas
Ils ne condamnèrent pas à ma connaissance l'inculpation des accusés de Riom avant le procès lui-même. Celui-ci permit aux accusés de se défendre avec panache et c'est alors seulement que la censure se mit en place. Or, le principal motif de l'inculpation fut comme je l'ai déjà dit qu'ils n'avaient pas prévu ni donc géré une stratégie offensive de rechange au cas très probable d'une attaque de la Pologne par Hitler. Mais en raison de la pression (et même de la simple présence) de l'occupant qui désirait paraitre agressé et non agresseur les magistrats de Riom ne purent utiliser ce chef d'inculpation de sorte que ce procès fut en fait un cadeau qui fut fait aux inculpés. Ils échappaient à la charge qui aurait pu les accabler et ils purent aisément faire valoir qu'ils avaient fait voter des crédits militaires importants alors que Pétain ministre de la guerre en 34 les avait diminués. Confusion dans les rangs de l'accusation et censure de la presse alors. Les accusés devenaient accusateurs et les accusés deuxième manière, eux, ne pouvaient, pour la même raison, se défendre. Pétain reconnut alors qu'il avait commis une bourde en portant cette accusation.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par Francois Delpla » Mercredi 12 Mars 2014 04:50:00

C'était un spécimen de réponse sans un mot relatif à la question :


Francois Delpla a écrit :
boisbouvier a écrit :Je ne reproche pas au maréchal l'inculpation de Blum et de Daladier. L'opinion la réclamait en 40


sources ?
Francois Delpla
 
Message(s) : 3344
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par Francois Delpla » Mercredi 12 Mars 2014 04:52:27

PS : pour voir la censure à Vichy avant 1942, tu voudras bien ouvrir, outre ton cerveau, le premier tome du journal de Pierre Limagne, rédac'chef de La Croix.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3344
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par boisbouvier » Mercredi 12 Mars 2014 07:31:25

Et toi le livre de Robert Aron et de Georgette Elgey.
De toutes façons, c'est bien vrai que la presse en rapportant les débats comme elle l'a fait a mis l'accusation et donc le gouvernement en difficulté et, indirectement, provoqué l'ajournement sine die du procès. Si la censure avait été aussi féroce que celle de la Libération pourquoi ne se serait-elle pas tue sur ce qui gênait le gouvernement et pourquoi celui-ci aurait-il ajourné ce procès. Les procès de Pétain et de Laval l'ont-ils été ?
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le rapport des forces du 1er septembre 1939 au 10 mai 19

Message par Francois Delpla » Mercredi 12 Mars 2014 08:03:25

Francois Delpla a écrit :C'était un spécimen de réponse sans un mot relatif à la question :


Francois Delpla a écrit :
boisbouvier a écrit :Je ne reproche pas au maréchal l'inculpation de Blum et de Daladier. L'opinion la réclamait en 40


sources ?
Francois Delpla
 
Message(s) : 3344
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Suivant

Retour vers Les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale (1930-1945)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron