Les cheveux du Professeur Lucotte

Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Lys111 » Dimanche 06 Décembre 2015 07:03:11

Le Professeur Lucotte écrit :

Les dix cheveux utilisés dans cette étude proviennent d’une mèche de « cheveux Louis XVII » dans un médaillon, qui m’a été fournie par Christian Crépin, cosignataire de l’article (ils proviennent du fonds Bancel). Nos études en optique et en microscopie électronique à balayage ont montré qu’il s’agit de cheveux blonds, fins (absence de canal médullaire), d’un enfant. Rien ne s’oppose donc à ce qu’ils soient réellement des cheveux de Louis XVII.


"Rien ne s’oppose donc à ce qu’ils soient réellement des cheveux de Louis XVII"

Cette phrase signifie : en vérité nous ne savons pas si ces cheveux sont ceux de Louis XVII

"Rien ne s’oppose donc à ce qu’ils soient réellement des cheveux de Louis XVII"

Si, Monsieur Lucotte, la rigueur scientifique et le professionnalisme s'y opposent.


Après l'os de Cassiman voici donc les cheveux de Lucotte : quel mystère que ces "sommités " de la génétique détruisant leur réputation sur l'affaire Louis XVII en assumant des erreurs d'hypothèses dignes d'un collégien de 5e.

Pour Cassiman (concluant sur l'identité Naundorff-Louis XVII tout en sachant que l'ADN Y de l'os ne correspondait pas à l'ADN Y des descendants de Naundorff) nous nous posions la question : amateurisme ou malhonnêteté ?

Faut-il se poser la même question en ce qui concerne Lucotte ? Ou le Pr Lucotte est-il sous influence ?
Lys111
 
Message(s) : 136
Inscription : Mardi 22 Avril 2014 22:07:08

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Lys111 » Dimanche 06 Décembre 2015 07:11:33

Voilà le raisonnement scientifique et professionnel qu'aurait dû avoir le Professeur Lucotte suite à l'analyse de ces cheveux :

Ces cheveux sont ceux d'un enfant dont l' ADN mitochondrial correspond à l'ADN mitochondrial d'Anne de Roumanie (Habsbourg) et du coeur déposé à la basilique Saint-Denis.

L'impossibilité d'extraire l'ADN Y de ces cheveux ne permet pas d'attribuer ces cheveux à Louis XVII. Ils peuvent appartenir à n'importe quel enfant descendant de la famille Habsbourg par les femmes, dans l'état actuel de la connaissance du profil génétique Habsbourg.
Lys111
 
Message(s) : 136
Inscription : Mardi 22 Avril 2014 22:07:08

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Auguste » Dimanche 06 Décembre 2015 14:54:40

Ce n'est pas faux... Sur ce coup là, je suis un peu dubitatif. En effet, le raisonnement du Pr s'apparente quelque peu à celui de Delorme, s'agissant du coeur supposé de Louis XVII :

Il y a des doutes sur la traçabilité de la relique (coeur ou mèche de cheveux) ? Les résultats de l'analyse prouvent que ces doutes n'ont pas de valeur !

Cela dit, ça ne remet pas en cause le fait que l'ADNmt de Naundorff ne correspond pas à la descendance de Marie-Caroline de Naples (soeur de Marie-Antoinette). Leurs ADNmt, quasiment identiques à celui du coeur, prouvent que cet ADNmt est bien celui de la descendance de Marie-Thérèse de Habsbourg, sauf à imaginer que ladite Marie-Caroline n'aurait pas été une fille légitime de l'impératrice Marie-Thérèse. Le doute est donc réduit à la portion congrue !!! :P
Auguste
 
Message(s) : 301
Inscription : Mardi 26 Juin 2007 21:44:44
Localisation : Portes de Bronze

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Lys111 » Dimanche 06 Décembre 2015 15:37:21

On peut bien supposer ce qu'on veut dans un sens ou dans l'autre, c'est le travail des amateurs comme vous et moi :)

Mais si l'on met en avant une argumentation et une démonstration scientifique alors deux critères sont indispensables :

1- la rigueur mathématique : on ne suppose pas que A et le fils de B, on le démontre à l'aide de théorèmes et de formules empiriques

2- l'humilité dogmatique : la science qui est l'appréhension des phénomènes manifestés est évolutive et par conséquent limitée dans ses conclusions.

Or jamais, en préalable ou en conclusion je n'ai lu d'article scientifique qui exprimait cette humilité, cette réserve, cette limite des conclusions avancées.
C'est dommage.
Lys111
 
Message(s) : 136
Inscription : Mardi 22 Avril 2014 22:07:08

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Lys111 » Dimanche 06 Décembre 2015 16:45:05

J'ajoute en corollaire à mon post : si l'on nous démontre par A=B, par un raisonnement et des données scientifiques irréfutables que Naundorff ne peut pas être Louis XVII alors j'accepterai avec grâce m'être trompé.

En attendant je garde mon intime conviction que Naundorff était bien le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette.
Lys111
 
Message(s) : 136
Inscription : Mardi 22 Avril 2014 22:07:08

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Richelieu » Samedi 02 Janvier 2016 10:09:28

On peut lire sur le site Cril17.org une communication publiée dans un journal breton, concernant le livre Sang Royal. L'auteur souligne à nouveau les erreurs historiques contenues dans le texte. Par contre, le même auteur, qui, d'après ce qu'il dit a connu des sources importantes dans le domaine (personnages cités dans l'article),se lâche à la fin et donne sa version des faits concernant Naundorff. D'un air tranquille et certain, il affirme qu'énigme, il n'y a jamais eu, puisqu'il est connu que le Naundorff en question était 'petit valet' (sic) chez Mme Vigée Lebrun, portraitiste officielle de la Cour, et qu'en tant que tel, il a pu entendre tous les détails sur la vie de la Cour.
Au début, comme tout lecteur naif, on se dit: 'ah ouais! je ne savais pas!'. L'affaire était très simple, et tous ces livres écrits depuis deux cent ans avaient raté la petite info essentielle, connue de tous, mais qu'on avait zappée...Puis après, on cherche les sources, et on s'aperçoit qu'un seul gars - un biographe de la célèbre portraitiste - avait écrit cela auparavant, et voilà que cela devient une source puis une affirmation.
A force de lire le traitement de l'affaire Naundorff, on en devient Naundorffiste... Ce qu'en dit Bachelet dans son livre, après avoir utilisé cette famille pour la pub, est méchant: ce sont des 'roturiers' qui ont bien kiffé leur vie en se faisant passer pour des Bourbons depuis deux cent ans. Bref, des clowns. L'article dans le journal breton (ah, dommage de salir ce beau pays!) fait très fort dans le genre méprisant. Naundorff était 'petit valet' chez Mme Vigée Lebrun. Il aurait pu dire, plus respectueusement, 'domestique' ou 'valet' mais, non!,'petit valet' ! On sent l'arrogance dans l'expression choisie. Et le paradoxe, car qui dit 'petit valet' dit 'dernier des valets' et non pas un 'valet confident', un 'grand valet' qui aurait eu les confidences répétitives et intimes de Mme Lebrun, seule possibilité pour réaliser un imposteur aussi remarquable que Naundorff, si tant est qu'il en fut un.
Bref, lire 'petit valet', m'a fait sortir de mon calme... J'avais bu un peu, c'était l'après réveillon, et donc je me serai embrouillé avec l'auteur de cette expression bien malheureuse. En tous les cas, cette info est à mettre à la poubelle digitale... Et merci tout de même à l'auteur d'avoir souligné quelques unes des erreurs du livre Sang Royal, et, dans la même veine, avoir fait sombrer, par son arrogance ignorante (sorte de pléonasme, excusez), et l'adjonction d'un adjectif, 'petit', une énième hypothèse hyper-réductrice sur Naundorff. L'énigme continue... Qui était Naundorff? Continuons la moisson des cheveux ici et là, on arrivera bien à quelque chose. Le professeur Lucotte dit chercher dans la direction des descendants de Condé... Toutes les pistes sont les bienvenues, et peuvent donner des réponses surprenantes..
Richelieu
 
Message(s) : 38
Inscription : Mercredi 18 Novembre 2015 00:02:12

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par BRH » Samedi 02 Janvier 2016 11:51:29

En effet, cette assurance de Nicolas Meaux (qui se dit historien), est surprenante, pour ne pas dire plus. Cette histoire du "petit valet" de Mme Vigée-Lebrun, est connue, en effet. Cela a été évoqué sur le CRIL17, notamment.

A ma connaissance, l'identité de ce petit valet, n'a jamais été révélée, ni même son existence. C'est qu'elle a bien pu en avoir plusieurs des "petits valets", Mme Vigée-Lebrun !!!
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Lys111 » Samedi 02 Janvier 2016 18:37:57

Richelieu a écrit :A force de lire le traitement de l'affaire Naundorff, on en devient Naundorffiste... Ce qu'en dit Bachelet dans son livre, après avoir utilisé cette famille pour la pub, est méchant: ce sont des 'roturiers' qui ont bien kiffé leur vie en se faisant passer pour des Bourbons depuis deux cent ans. Bref, des clowns.


Bien vu ! :) Il est évident que les auteurs de ce pamphlet qui n'a de royal que le titre et de cet article sont animés par un sentiment de destruction et de haine vis-à-vis de Naundorff. Leur parti-pris n'est ni serein ni neutre.

Ou bien leur amour de la famille Royale est tel qu'il faut réduire à néant le moindre "petit" imposteur. Mais dans ce cas où sont leurs recherches actives de Louis XVII et leur réhabilitation de Louis XVI et de Marie-Antoinette ?
Ou bien leur haine est la même que celle des révolutionnaires vis-à-vis d'un principe qui incarne l'Esprit et le pouvoir incompressible de la Vie, au-delà de leur déesse raison qui manifeste leur désir insensé de contrôle et de pouvoir ?

La vérité se fera jour bientôt, soyons-en certains :)
Lys111
 
Message(s) : 136
Inscription : Mardi 22 Avril 2014 22:07:08

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Bergeronnette » Jeudi 04 Février 2016 18:46:29

Bonsoir Messieurs,
Ayant actuellement quelques problèmes d'ordinateur, je ne vous ai pas contactés depuis un bon moment.
Qu'est-ce que cette histoire de "petit valet" ??? Un peintre a des modèles, pas des valets !
"Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage" ! : la rage, c'est bien la maladie qui affecte nos virulents adversaires ! vous verrez, un jour, ils diront que "Naundorff" fut un extra-terrestre afin de nier qu'il fut bien Louis XVII ! (dans cette optique, ils l'ont maintes fois accusé d'être extra... lucide ! = de lire dans les pensées de ses interlocuteurs - alors, vous voyez, on n'en est pas loin !).
Écoutez : toutes ces analyses qui se contredisent, dont les éléments sont bien loin d'avoir une traçabilité parfaite (voir le commentaire de "Lys 111") : un jour c'est bon, le lendemain ça ne l'est plus + risque de pressions diverses et variées (et Dieu sait si cette affaire en est riche !) !!! je pense que tout cela ne nous avance à rien, alors que le dossier historique est solide comme du roc, non !!!
Je l'ai dit bien des fois à Mr. Lucotte : "Comment pouvez-vous avoir la certitude absolue de la provenance de ce que vous analysez ? " - "Le fond Bancel" répond-il ! O.K. mais Mr. Bancel est décédé depuis pas mal de temps, ses collections ont été vendues, alors !!! Nos adversaires ont le bras fort long et sont capables de tout !
Les scientifiques travaillent sur ce qu'"on" leur donne ! point ! Mr. Lucotte reconnaît que Naundorff pose un problème car je lui ai dit :"Si Naundorff n'est pas Louis XVII, il va vous falloir trouver qui il est !". J'en viens donc à penser que tout cela ne sert à rien, que c'est du temps et de l'argent gaspillés !
Continuons à travailler sur les éléments certains de cette affaire tout en sachant qu'elle sortira à l'"Heure de Dieu" ! nous, nous ne sommes que de petites fourmis laborieuses dont le rôle ne consiste qu'à préparer le terrain.
Je vous présente mes salutations les plus courtoises.
Bergeronnette
 
Message(s) : 82
Inscription : Dimanche 10 Octobre 2010 18:33:05

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Lys111 » Vendredi 05 Février 2016 03:04:01

Disons que si l'on se positionne sur le terrain scientifique alors il faut le rester jusqu'au bout. Supposer que les cheveux étudiés sont ceux de Louis XVII n'est pas un fait scientifique, c'est une hypothèse. En conséquence de quoi les analyses sur ces cheveux ne permettent à aucun moment de conclure sur le profil génétique de Louis XVII. BRH, comme vous, le dit très bien. :)
Le professeur Lucotte ne peut contredire ce postulat.

Si le professeur Lucotte dressait le profil ADN mitochondrial de Marie-Thérèse de Habsbourg ou de Marie-Antoinette ou d'une de ses soeurs, de Madame Royale, d'après ses propres recherches et non comme il me l'a confié en acceptant le résultat des analyses de Cassiman dont la probité a été prise en défaut, alors oui, si ce profil ne correspondait pas à celui de Naundorff l'étau se resserrerait.
Dire que l'ADN mitochondrial Habsbourg défini par Cassiman est le même que celui du coeur de Saint-Denis et le même que ces cheveux (dont l'ADNY n'a pas pu être identifié) et que par conséquent Naundorff n'est pas Louis XVII est un raccourci qui ne résiste pas à l'épreuve du raisonnement scientifique. Doit-on rappeler que Cassiman et consorts (équipe du barbu dont on ne peut dire le nom car il menace) a conclu sur la non-identité Naundorff-Louis XVII sur la base d'analyses faussées en parfaite connaissance de cause puisqu'il savait que le profil tiré de l'os ne correspondait pas au profil des descendants de Naundorff.
Son raisonnement a procédé par inversion, exactement comme le fait le barbu : si l'ADN de l'os ne correspond pas, ce n'est pas que l'os n'est pas celui de Naundorff, mais que les descendants de Naundorff ne sont pas les descendants de Naundorff. Admirable.
De même si le corps de Sainte-Marguerite n'est pas celui d'un enfant de 10 ans ce n'est pas que l'enfant mort au temple n'est pas Louis XVII mais que ce corps n'est pas celui de l'enfant mort au temple.
Même technique.

Ainsi les profils ADN publiés par Cassiman de Marie-Antoinette et du coeur de Saint-Denis sont des profils publiés par un faussaire et ne peuvent être retenus comme véridiques. Il peut bien porter plainte pour diffamation, puisque c'est la technique qu'appliquent ces gens-là pour imposer leur mensonge au monde. J'attends impatiemment sa réponse à la question : sachant que les caractéristiques génétiques de l'os ne correspondaient pas à celles des descendants de Naundorff, qu'est-ce qui vous a permis de faire publier un profil ADN mt de Naundorff ? Il faut avoir le courage de soutenir la vérité.

Ainsi le professeur Lucotte devrait établir de lui-même un profil ADN mt Habsbourg en reprenant des analyses de zéro.

On est scientifique ou on en l'est pas !
Lys111
 
Message(s) : 136
Inscription : Mardi 22 Avril 2014 22:07:08

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Lys111 » Vendredi 05 Février 2016 10:40:19

Les fossoyeurs acharnés de Louis XVII présentés comme les "spécialistes de la question". Images publiques.
Image ImageImage
Lys111
 
Message(s) : 136
Inscription : Mardi 22 Avril 2014 22:07:08

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Auguste » Samedi 06 Février 2016 09:53:10

ça fait penser à l'évolution humaine :

le pithécantrope, le néandertal, le cro-magnon... :lol:
Auguste
 
Message(s) : 301
Inscription : Mardi 26 Juin 2007 21:44:44
Localisation : Portes de Bronze

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Bergeronnette » Samedi 06 Février 2016 19:11:27

Et quid de l'"homo sapiens" ? Bon, il ne figure pas encore dans cette "honorable" !!! trinité ! et quant à l'évolution, je dirais plutôt la "Comédie Humaine" chère à Balzac ! + Offenbach, vous savez :"le barbu qui s'avance, bu qui s'avance, bu qui s'avance..."!!! nos "braves gens" ne perdent pas une occasion de se moquer de nous, pourquoi n'en ferions-nous pas autant ? Bon, d'accord, ça ne vole pas bien haut ! mais eux non plus justement, eux qui ne manient que l'injure en guise d'argument (voir le fameux "Sang Royal") !
Bon, redevenons sérieux : oui, pour Mr. Lucotte aussi bien que pour ses collègues, jamais ils n'auront la certitude absolue de la traçabilité, donc de l'authenticité de leurs éléments d'analyse, rappelez-vous le bocal contenant le fameux coeur, avec ses 15 morceaux du bocal précédent disparus et dont le couvercle était fixé avec "une colle qui n'a pas 10 ans" !!! dixit une responsable du musée du Louvre (rien que ça ! personne dont on peut supposer la connaissance des colles anciennes),+ la disparition officielle (bien pratique) du coeur de Louis-Joseph justement, + l'affaire Locard autrefois, etc...etc... Dans cette affaire, on nage littéralement dans la mauvaise foi et les magouilles en tous genres à tel point que les scientifiques eux-mêmes se trouvent évidemment éclaboussés par tout cela, ce qui n'est bon pour personne et surtout pas pour eux, d'où une réflexion du professeur Pascal : "l'ADN n'est nullement une carte d'identité, il révèle seulement une parenté" : une parenté Bourbon, une parenté Habsbourg (frère, cousin, etc...).
D'où, comme dit précédemment, l'intérêt majeur du dossier historique que la "trinité" sus-nommée semble ignorer magnifiquement !!!
Amitiés à tous.
Bergeronnette
 
Message(s) : 82
Inscription : Dimanche 10 Octobre 2010 18:33:05

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par Richelieu » Mardi 09 Février 2016 04:20:27

Avec tout le respect dû aux spécialistes qui s'expriment ici, il faut rappeler que les événements ne sont pas toujours là pour dire le vrai mais donner du contexte au vrai. Dans le cas qui nous préoccupe, et quelque soit le dénouement que nous attendons, on peut affirmer que Mr Delorme et récemment Mr Bachelet entretiennent la flamme médiatique de la question Louis XVII, quelque chose que l'on pourrait appeller un fait de la Providence. Sans ces auteurs, les passages télé qu'ils suscitent, les forum qu'ils allument, la question Louis XVII serait affaire d'ultra-spécialistes, enterrée dans des communications lues par quelques uns... Il faut savoir dire merci au mal pour le bien qu'il suscite!! Sans souhaiter, pour l'avenir, que l'on sollicite trop le mal pour cet effet 'introducteur' du bien. Un peu, pas beaucoup... Bon, allez, je sais que cela énerve de parler comme cela mais, comme aurait dit Jésus devant la femme presque lapidée, " que celui qui n'a pas bénéficié du mal (involontaire) jette la première pierre!'...

En tous les cas, si j'avais à intervenir dans la liste des invités lors de la prise de fonction d'un éventuel descendant de Louis XVII (pour rester politiquement correct et ne pas dire 'sacre'), je demanderai à ce qu'ils soient invités à partager le buffet et lever un verre. Ils ont fait leur travail. En disant avec force 'non' à l'affaire Louis XVII, en soulignant les difficultés que la survivance implique, l'éventuel 'oui' sera d'autant plus éclatant et passionnant pour les non-initiés actuels...

A part ça, le Professeur Lucotte mérite tout de même notre respect. C'est un homme qui a beaucoup compté dans la génétique des années 70-80, ayant rédigé beaucoup de manuels pour étudiants etc. Nul doute que les éditions de l'époque - comme Masson - n'auraient pas confié l'initiation à la génétique, qui n'était pas encore ce qu'elle était devenue, à un farfelu. A ma connaissance, il continue ses recherches et prévoit encore quelques articles sur la question. Le livre est ouvert!!
Richelieu
 
Message(s) : 38
Inscription : Mercredi 18 Novembre 2015 00:02:12

Re: Les cheveux du Professeur Lucotte

Message par BRH » Mardi 09 Février 2016 09:51:06

Personne n'avance ici que le Professeur Lucotte est un farfelu : je ne le permettrais pas ! Il n'y a que les barbus pour soutenir ce genre de calembredaines...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Suivant

Retour vers Affaire Louis XVII

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron