Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par Auguste » Lundi 07 Juin 2010 14:45:24

Je suis entré en contact avec Charles de Bourbon qui vit au Canada. Il est d'ailleurs inscrit sur le site... Voilà de quoi il retourne : ceux qui s'intéresse à cette affaire savent que la famille avait fait exhumer Naundorff récemment pour connaître son ADN. et puis, plus rien ! Eh bien, si, figurez-vous ! Les analyses ont démontré que Naundorff était bel et bien un Bourbon, qu'il avait le même chromosome Y que Louis XVI et ses frères. Pourquoi n'en parlent-ils pas ? La famille a reçu des menaces, auxquelles certains services secrets étrangers seraient mêlés. Bien entendu, il a fallu insister pour comprendre à demi-mot. Et la famille niera avoir tenu ses propos. Moi, je ne risque rien, alors j'en fais état... ça m'a coûté une communication téléphonique un peu longue, mais néanmoins passionnante ! Ceux qui ne me croient pas n'ont qu'à essayer...
Je ne suis pas un chercheur, mais j'aime bien les mystères de l'histoire surtout quand ils sont résolus... :D

Voili, voilou... Augustement vôtre ! :wink:

Ps : j'espère que cela fera avancer le schmilbic...
Auguste
 
Message(s) : 301
Inscription : Mardi 26 Juin 2007 21:44:44
Localisation : Portes de Bronze

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par BRH » Lundi 07 Juin 2010 20:18:24

Pour une nouvelle -si elle est avérée- c'est une sacrée nouvelle ! Merci de m'en parler par MP, svp...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Contra : le Perrin nouveau est arrivé...

Message par BRH » Mercredi 23 Juin 2010 21:45:52

Lu sur le nouveau forum de Charles Bories :

http://groups.google.fr/group/louisxviiinfo3-/about

2 / De Mme Laure de la Chapelle :


Il est exact qu’après avoir été trois ans de suite aux archives de Genève, j’ai trouvé la trace de Naundorff.

Il s’agit d’un certain Jean Perrin, né en 1786 à Saconnex (frontière suisse,patois germanophone), né d’un autre Jean Perrin et de Jeanne Bastian (décédée en 1794 – de mort naturelle-)

Comment ai-je trouvé cette piste ? C’est assez simple :

Ayant remarqué que Naundorff parlait d’un père nourricier et de parents adoptifs, j’ai pensé qu’il s’agissait sans doute de ses vrais parents, qu’il dissimulait ainsi , craignant une éventuelle enquête sur ses origines.

Il s’agit des Perrin de Saconnex et des environs, à ne pas confondre avec Elisabeth Perrin de Tramelan, soi-disant veuve d’un horloger (Xavier de Roche) en fait morte avant son mari.

Les Perrin de l’Isère sont extrêmement nombreux ; il n’ y a apparemment aucune parenté entre le Claude Perrin-Richemont de Lagnieu et Jean Perrin-Naundorff.

J’ai trois dossiers complets sur cette affaire ( ils sont à Versailles) entre autres :

* Son arrivée à Genève chez les Leschot, avec son oncle Bastian (M.B… des récite naundorffistes) lequel était domestique chez Rouph de Varicourt, député à l’Assemblée Nationale française

* Le conseil de révision de Perrin-Naundorff

* Son départ pour le 5ème de ligne –suivi jusqu’à Trieste- et sa désertion ; sa description relevée aux archives du SHAT (Service Historique de l’Armée de Terre)

Les archives suisses perdent sa trace en 1809. (Départ pour la Prusse)

Jusqu’ici, je n’ai pas voulu révéler le résultat de toutes ces recherches, par courtoisie pour Charles Edmond de Bourbon-Naundorff et eu égard à son état de santé.

Laure de la Chapelle




Ceci n'est pas nouveau pour nous, puisqu'elle nous avait fait l'honneur de nous le confier, mais il revenait à Mme Laure de La Chapelle, de rendre publique ses recherches. C'est donc chose faite. En réalité, tout repose sur les dires d'une dame Leschot, publiés bien après 1840, faisant état d'un Leschot qui aurait accompagné le fameux Frédéric au procès de Bandenbourg et qui se serait écrié en voyant Naundorf : "mais c'est Jean Perrin" !

Voici mes notes prises à la suite de l'entretien que nous avions eu à ce sujet (et qu'elle me pardonnera de publier ici) :

Plusieurs renseignements tirés du manuscrit de Marie Leschot. Voir le père de Frédéric Leschot.

La famille Naundorff abritée au château de Lanclos en 1832, près de Genève.

Jean Perrin naît en 1786, de x Perrin et de Jeanne Bastian. Naundorff aurait parlé d’eux comme de ses parents adoptifs.

Descriptif : cheveux rares, nez camus, yeux bleu-gris. Conseil de révision. Enrôlé au 5ème de Ligne. En garnison à Milan, à Trieste. Perrin s’asperge d’acide. Démobilisé à Grenoble. Puis, considéré comme déserteur.

En octobre 1808. Mesuré pour 1,71 m. A Vincennes : cote : 21YC44.

Son oncle maternel, Bastian est employé chez les Rouvres de Varicourt. Un des frères est député de la Constituante. L’autre, garde du Corps, a été décapité.

Nicolas Chenevières, pasteur, suit les Perrin. Il est en rapport avec la famille Himely et le père Leschot. Jean Perrin se lie d’amitié avec Frédéric Leschot. La famille Leschot est une famille d’inventeurs. Perrin-Naundorff va s’approprier toutes les inventions de Frédéric.

Un des oncles de Frédéric, Charles Leschot, est convoqué à Brandebourg (comment, pourquoi ?). Il reconnaît Naundorff : « C’est Jean Perrin, dit-il » ! L’historien suisse Naville qui a eu accès aux pièces du procès de Brandenbourg, dévoile ce témoignage, mais l’écarte, demeurant fidèle à l’hypothèse naundorffiste.

Les Perrin sont plusieurs frères. La plupart, des repris de justice !

Livre de Laure de la Chapelle : Enquête sur une mort annoncée ; les éditions du Beffroi. 1996.

Pour elle, c’est Robespierre qui a fait évader Louis XVII. Parti en Amérique, réfugié à Charlestown. Sous la conduite de Jean-Jacques Himely. Dans une propriété appelée le jardin français. Retour en Europe. Louis XVII aurait été prisonnier (assigné à résidence) chez les Autrichiens.

Elle mentionne également que Stürmer et son épouse sont à Philadelphie. Elle remarque un homme jeune à Charlestown en 1819. Il en résulte une enquête.

Note : Naundorff, dans l’abrégé des Infortunes, ne mentionne pas vraiment les Perrin. Il parle de J. P, homme de confiance du roi et de sa protectrice, effectivement (la fameuse dame en noir). Cette protectrice a –plus tard- un second mari. Il ne découle pas de son texte qu’il fût J.P.

*****************************

Sans vouloir mettre en cause le sérieux du travail et des recherches de Mme de La Chapelle, nous lui objecterons qu'il résulte de la description même de Jean Perrin au conseil de révision, qu'il ne pouvait pas être Naundorff :

"Nez camus" : Se dit d'une personne qui a le nez court et plat.

Or, comme chacun le sait, le nez de Naundorf n'était pas court et plat, mais plutôt aquilin. Voilà qui contredit complètement la thèse de Mme de La Chapelle.

Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par BRH » Jeudi 24 Juin 2010 20:42:12

Mme de La Chapelle a bien voulu nous répondre. Voici ses observations :

Cher Monsieur,

Je pense qu’il y a des inexactitudes dans vos notes ; vous auriez dû me les soumettre avant de les publier, d’autant que, comme je l’ai dit à M. Bories, je n’ai pas mes dossiers ici en Normandie où je suis jusqu’en septembre ; Puis-je vous faire remarquer par exemple qu’il y avait deux Nicolas Chenevière, dont l’un était pasteur à Saconnex. Son cousin,autre Nicolas Chenevière, était père du Louis Chenevière impliqué dans l’affaire Naundorff. Quant au conseil de révision de Genève, il y avait au moins trois Jean Perrin, que j’ai dû suivre dans leur cursus pour pouvoir les distinguer. J’ai signalé que le Charles Louis du bagne de Toulon avait un nez long et aquilin. Ceci dit, il faut se méfier des descriptions militaires, souvent inexactes, surtout pour la taille. Je ne peux vous en dire davantage, faute de documents consultables. Très cordialement

Laure de La Chapelle
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par BRH » Mardi 29 Juin 2010 10:40:02

Mme de La Chapelle a transmis le dossier de Jean Perrin, du Grand Saconnex, qu'elle répute avoir été Naundorf :

- Conscription de 1806 . Genève (registre)

-

N°107 Périn Jean, du Grand Saconnex.

Conseil de recrutement le 19 septembre 1806

Jean Périn demande à être réformé pour douleur aux genoux.

Reconnu valide.

Appelé le 22 septembre 1806

Arrivé au corps le 11 octobre 1806

Désertion le 6 novembre 1806.Dénoncé le 10 novembre 1806.
Déclaré réfractaire le 4 avril 1807 « pour ne pas s’être présenté à l’appel »

Se présente le 17 février 1808.

Date départ pour le corps : 1er mars 1808 ( rayé)

N° du corps : 5ème de ligne (rayé)

Incorporation : 31 mars 1808 (rayé)

A la suite, mot peu lisible : Ref… (Réformé le 6 octobre 1808)

21 Yc 44. 5ème de ligne 1807 SHAT. Vincennes (registre)

1096 Perrin Jean

__________________

N° 6567 p. 1096

Jean Perrin

Fils de Jean et Jeanne BASTIAN

Né le 29 janvier 1786 à Grand Saconnex (pays de Gex)

Canton de Genève. Département du Léman.

Taille : 1m71

Visage : Ovale. Front : Grand.

Yeux : Gris. Nez : Moyen.

Bouche : Moyenne.

Menton : Focksetté (sic : fossetté =à fossette)

Cheveux : châtains. Sourcils : idem.

Arrivé au corps le 31 mars 1808

Conscrit de l’an 1806. Réfractaire.

Recrue du 1er mars 1808 n° 107

Son domicile était à l’époque de son entrée au service au Grand Saconnex chez son père.

3éme compagnie 3éme bataillon.

5éme bataillon 2éme compagnie

Parti pour réforme le 8 octobre 1808.


Nota : le nez n’était donc pas « camus ». Quant aux yeux « gris » ils étaient sans doute « blau grau »(bleu gris) comme le révèle son signalement en Allemagne.


J'avoue ne pas me souvenir à quel fait ou personne Mme de La Chapelle faisait allusion en parlant d'un nez "camus".
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par BRH » Mardi 29 Juin 2010 10:53:42

Un des oncles de Frédéric, Charles Leschot, est convoqué à Brandebourg (comment, pourquoi ?). Il reconnaît Naundorff : « C’est Jean Perrin, dit-il » ! L’historien suisse Naville qui a eu accès aux pièces du procès de Brandenbourg, dévoile ce témoignage, mais l’écarte, demeurant fidèle à l’hypothèse naundorffiste.


Je n'ai pas pu me procurer le livre d'Eugène-Albert Naville, mais je n'ai rien trouvé dans les pièces du procès de Brandenbourg, tel que données par Manteyer. Le "témoin" Charles Leschot ne semble donc pas avoir été entendu par le Tribunal.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par Bergeronnette » Mardi 12 Octobre 2010 19:20:13

Merci, Monsieur, pour cette bonne nouvelle (je parle de l'identité Naundorff-Louis XVII dont je n'ai jamais douté). Par contre, nous savons depuis bien longtemps que l'Affaire est dangereuse (euphémisme !) puisque la descendance de Louis XVII hypothèque totalement non seulement le régime que nous subissons, mais aussi les prétentions d'autres branches de la Maison de Bourbon, plus ou moins légitimes !
Nous avons bien pensé que ce défaut de publications des résultats (qui, d'ailleurs, appartiennent en propre à la famille et à elle seule !) venait d'un problème de ce genre car si ces résultats avaient été mauvais pour notre Cause, il y a belle lurette que nos adversaires, qui en ont nécessairement eu connaissance par tous les biais dont ils ont le secret, en auraient profité pour nous "tomber dessus à bras raccourcis" comme d'habitude et nous traîner dans la boue comme de coutume !!!
Bergeronnette
 
Message(s) : 82
Inscription : Dimanche 10 Octobre 2010 18:33:05

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par BRH » Mercredi 13 Octobre 2010 10:37:22

Chère Madame,

Je doute un peu des éléments avancés par notre cher "Auguste": pour en attester, ils ne m'ont pas été communiqués comme je le lui demandais. Mais -à supposer que cela soit vrai- l'identité entre Naundorff et les Bourbons ne reposerait que sur le chromosome Y qui serait identique, et non sur l'ADN mitochondrial. C'est du moins ce que j'ai compris. En ce cas, Naundorff aurait été incontestablement un Bourbon, mais pas Louis XVII...

Evidemment, je n'affirme rien, ni dans un sens, ni dans un autre. Sauf que je ne suis pas convaincu par les arguments de Mme Laure de La Chapelle qui feraient de Naundorff un pseudo "Jean Perrin" ! Je pense que les Bourbon du Canada devraient communiquer. A ma connaissance, seul l'avis contraire de leur défunt cousin, Charles Edmond de Bourbon, y mettait obstacle. Je ne sais rien du fils de ce dernier, Hugues de Bourbon, si ce n'est qu'il ne paraît pas revendiquer quoi que ce soit...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par Auguste » Mercredi 13 Octobre 2010 11:23:35

Le n° de téléphone a changé, semble-t-il... Ce n'est pas de ma faute !!! Chacun ici pouvait me le demander, mais personne ne l'a fait, à part BRH, qui a quand même un peu tardé à vérifier... En tout cas, je ne vois pas d'autre explication rationnelle à l'absence de communications sur cette histoire d'ADN. :roll:
Auguste
 
Message(s) : 301
Inscription : Mardi 26 Juin 2007 21:44:44
Localisation : Portes de Bronze

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par Bergeronnette » Jeudi 14 Octobre 2010 18:59:25

Á l'attention de Mme de La Chapelle : chère Madame, je viens de lire votre travail assimilant Naundorff à un certain Jean Perrin : eh, bien, pourquoi pas !!! Louis XVII ne s'est appelé Naundorff qu'à partir de 1810 - et avant ? Partout où il est passé, il a bien fallu lui donner un nom ! et pour qu'il assimile celui de Naundorff ultérieurement, il était évidemment commode de lui avoir fait cotoyer ce patronyme auparavant ! Prénom Charles-Guillaume : changer de nom est une chose - ! CHANGER DE PRÉNOM EST BEAUCOUP PLUS DIFFICILE ! Or, Louis XVII avait assimilé depuis l'enfance ce prénom de Charles qui n'avait été inversé qu'à la mort de son frère (Mme Simon ne parlait jamais que de son "petit Charles") - on lui a donc laissé son prénom par prudence et commodité ! Donc, VOTRE HYPOTHÈSE, SI ELLE EST JUSTE, N'ENLÈVE RIEN Á L'IDENTITÉ NAUNDORFF-LOUIS XVII. Ceci dit, bravo pour vos recherches.
Bergeronnette
 
Message(s) : 82
Inscription : Dimanche 10 Octobre 2010 18:33:05

Re:RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL (du Roi)

Message par SIRACOURT » Mercredi 07 Novembre 2012 00:39:03

Je reviens faire un petit tour sur ce forum toujours intéressant et j'en remercie BHR, qui a bien du courage (cf.Napoléon, entre parenthèses, je suis d'accord avec sa thèse, ouvrons le tombeau!... ). En ce qui concerne cette affaire LOUIS XVII/NAUNDORFF (le chien se mord la queue depuis prés de deux siècles). On n'avance pas d'un poil...Il est évident que l'on n'aura pas accés azux archives secrètes du Vatican, qui sait toute la vérité sur cette affaire. Les archives secrètes diplomatiques des pays d'Europe seraient intéressantes à consulter, y compris celles de la Russie.
Pour moi, Naundorff n'est pas le duc de Normandie, mais il est certainement un bâtard princier ( fils du prince de Condé???) et non pas ce fameux Jean Perrin, que l'on met à toutes les sauces. Je ne suis pas d'accord avec Mme de la Chapelle, qui considère que c'est Robespierre qui a exfiltré le petit duc de Normandie. Mais Naundorff est peut-être passé par le temple. Je n'en suis pas sûr, car Il a beaucoup menti. Pour moi c'est donc bien le baron de Richemont qui est LOUIS XVII, duc de Normandie. Il a des preuves plus solides que celles de Naundorff .
Auteur de LOUIS XVII OU LE SECRET DU ROI, Louise Courteau, Éditrice, Québec, Canada, 2007 et de L'AFFAIRE ROMANOV OU LE MYSTÈRE DE LA MAISON IPATIEV,Louise Courteau Éditrice,Québec,Canada, 2008.

http://romanovfile.multiply.com
Avatar de l’utilisateur
SIRACOURT
 
Message(s) : 394
Inscription : Samedi 27 Janvier 2007 15:01:22
Localisation : Québec, Canada

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par Antonio » Mercredi 07 Novembre 2012 18:46:37

Bonsoir
J'ai terminé ce soir le "Roman": Louis XVII vengé, par Victor de Stenay.
Hors des témoignage du Extatique de Niéderbronn je n'y vois aucune temoignage serieuse sur l'identité de Richemont avec Louis XVII.
On doit croire à un Extatique?
Antonio
Antonio
 
Message(s) : 319
Inscription : Samedi 10 Février 2007 19:34:40

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par SIRACOURT » Jeudi 08 Novembre 2012 00:14:14

Bonsoir,
Bravo! mais Stenay, ce n'est pas suffisant!...il y a d'autres témoignages beaucoup plus importants ( ceux du vicomte d'Orcet et de Sosthènes de la Rochefoucauld, entre autres. Avez-vous lu mon livre LOUIS XVII ou le secret du Roi?
Auteur de LOUIS XVII OU LE SECRET DU ROI, Louise Courteau, Éditrice, Québec, Canada, 2007 et de L'AFFAIRE ROMANOV OU LE MYSTÈRE DE LA MAISON IPATIEV,Louise Courteau Éditrice,Québec,Canada, 2008.

http://romanovfile.multiply.com
Avatar de l’utilisateur
SIRACOURT
 
Message(s) : 394
Inscription : Samedi 27 Janvier 2007 15:01:22
Localisation : Québec, Canada

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par Antonio » Jeudi 08 Novembre 2012 18:53:05

Bonsoir
Ok, il coûte 20 euros ... Je vais abandonner une pizza
pour acheter ce livre .
J'espère de ne ne y trouver dedans des témoignages des voyants ou d'autres cas de visionnaires.
Dans tous les cas, si votre dauphin n'est pas passé en Trieste, il est difficile qu il soit le bon Dauphin.
Le manuscrit de Trieste parleclair.
Antonio
Antonio
 
Message(s) : 319
Inscription : Samedi 10 Février 2007 19:34:40

Re: Du nouveau sur Louis 17... Et quel nouveau !

Message par SIRACOURT » Vendredi 09 Novembre 2012 01:55:10

Antonio, grazie mille!...
Auteur de LOUIS XVII OU LE SECRET DU ROI, Louise Courteau, Éditrice, Québec, Canada, 2007 et de L'AFFAIRE ROMANOV OU LE MYSTÈRE DE LA MAISON IPATIEV,Louise Courteau Éditrice,Québec,Canada, 2008.

http://romanovfile.multiply.com
Avatar de l’utilisateur
SIRACOURT
 
Message(s) : 394
Inscription : Samedi 27 Janvier 2007 15:01:22
Localisation : Québec, Canada

Suivant

Retour vers Affaire Louis XVII

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité