Les raisons de mon engagement dans l'Affaire Louis XVII

Les raisons de mon engagement dans l'Affaire Louis XVII

Message par BRH » Jeudi 08 Février 2007 09:38:21

Je préconise de lire l'article suivant. C'est un peu long et compliqué, mais indispensable.

http://www.empereurperdu.com/forum/phpB ... php?t=2012

En résumé, les circonstances officielles de la mort du dauphin sont trop contradictoires pour que l'on puisse avaliser son décès officiel.

Question très polémique et qui a fait couler des tonnes d'encre.

Personnellement, j'étais "survivantiste", cad que je ne croyais pas à la mort du dauphin le 8 juin 1795.

En 1999, les travaux de Philippe Delorme m'ont fait changer d'avis, jusqu'à ce que je m'aperçoive que les mesures du coeur analysé n'avaient pas été faites sérieusement. D'où l'attention soutenue aux arguments de ceux qui en contestaient l'identité avec le coeur photographié en 1894.

Cette carence méthodologique -à vrai dire invraisemblable de la part de médecins légistes ou de scientifiques- m'a conduit à faire droit aux arguments opposés à Philippe Delorme.

L'état de la question me semble donc nous faire revenir au point de départ.

Mais le livre de Guy de Rambaud sur son aïeule Agathe m'a conduit à examiner d'un oeil nouveau les arguments en faveur de l'identité entre Naundorff (un des "prétendants" les plus crédibles) et Louis XVII et de conclure provisoirement qu'il s'agit bien du même personnage.

L'histoire de Naundorff est connue depuis 1809 avec certitude. Il est bien évident que l'on n'a pas affaire à un imposteur "ordinaire". Car -outre les nombreux arguments favorables à ses prétentions- l'individu était un inventeur de génie. Certes, une origine royale n'est pas garante de dons géniaux en l'espèce, mais elle aurait plutôt tendance à la favoriser, dans la mesure où le jeune Louis XVII avait reçu une éducation et une instruction de qualité, du moins jusqu'à l'âge de 8 ans...

Et l'on sait assez que les sept premières années sont primordiales pour la formation de l'intellect. Même si cela n'est pas suffisant.

Bien entendu, on ne peut garantir -en l'état actuel des recherches- à 100% que Naundorf était bien Louis XVII... Si je devais fixer un pourcentage, en ce qui me concerne, je dirai que j'en suis convaincu à 60%...

Qui d'autre, sinon ? Il n'y a que Richemont qui n'était autre qu'Hébert. Se peut-il que Richemont ait été "Hervagault/Bruneau/Bourlon" ? C'est la thèse de Michel Wartelle. Ce n'est pas encore démontré à mon avis.

Peut-être suffirait-il de faire une analyse ADN des restes de Richemont ?

Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Retour vers Affaire Louis XVII

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron