La dernière trouvaille du Cril17...

La dernière trouvaille du Cril17...

Message par BRH » Mercredi 16 Novembre 2016 19:21:03

Naundorff étant à Paris depuis 1833, il n'aurait pas cherché à revoir Mme Vigée-Lebrun (décédée en 1842). Ce qui prouverait -si besoin était- que Naundorff n'était pas Louis XVII. Mais, est-ce bien certain ? En tout cas, Mme Vigée-Lebrun ne semble pas non plus avoir cherché à le rencontrer. En 1833, elle était déjà âgée. Plus, en tout cas, que Mme de Rambaud. Peignait-elle encore ? Il paraît qu'elle avait entièrement perdu la vue quelques années avant sa mort et souffrait de fortes douleurs cérébrales. M. Hubert Royet a commis un ouvrage -paraît-il- sur la question. Pour lui, Naundorff aurait été le petit valet de cette dame à Vienne, puis l'aurait volée en Russie. Beaucoup de conjectures et d'hypothèses. Mais comment faire coïncider cette identité avec ce même Christian-Heinrich Naundorff ? L'imagination des anti-naundorffistes ne connaît plus de bornes !

http://cril17.org/2016/11/16/vers-la-re ... undorf-39/
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: La dernière trouvaille du Cril17...

Message par Bergeronnette » Samedi 28 Octobre 2017 18:58:36

Un mot de réponse au sujet de Mme Vigée-Lebrun :
Certes, elle n'a pas été consultée MAIS :
- De multiples autres personnes aussi qualifiées qu'elle l'ont été, ET
- Imagine-t-on que les nouvelles circulaient, alors, comme aujourd'hui, en quelques minutes !!! Voyez comment les choses se sont passées pour Mme de Rambault : c'est Mme Marco de St. Hilaire qui avait eu connaissance de l'arrivée du prince à Paris et qui a dit : "Je connais, à Paris, Mme de Rambault...", d'où la fameuse rencontre. Elle aurait tout aussi bien pu dire : " Je connais Mme Vigée-Lebrun..." etc... Il se pourrait fort bien que Mme Vigée-Lebrun ait tout simplement été oubliée ! Et elle-même : a-t-elle su l'arrivée de cette personne se disant le Dauphin ? la presse était le seul et unique media à l'époque, + le "bouche à oreille" éventuellement. Si elle ne lisait pas les journaux (vous dites qu'elle n'y voyait plus guère) et que personne ne l'ait informée (oubli sans doute tout simplement), il est normal qu'elle n'ait pas donné de témoignage. Est-ce une raison pour "descendre" ce pauvre Dauphin déjà attaqué de toutes parts, alors que des témoins dûment hostiles ont dû se rendre à l'évidence ! je pense à l'ancien ministre (tout de même) Mr. de Joly, venu spécialement pour démolir Naundorff et détromper ses "dupes" disait-il : ébranlé lors de la 1ère entrevue, il dut "rendre les armes" à la seconde, il écrivit une déposition (qui fut volée à sa mort, hé oui, comme toujours) et maintint sa déposition "in articulo mortis" devant l'abbé Desgenettes venu lui apporter les Saintes Espèces !
On dit, aujourd'hui, que les analyses ADN qui "marchaient" en 2014, ne "marchent" plus !!!
DANS TOUS LES CAS DE FIGURE, IL FAUT UNE ABSOLUE CERTITUDE DE LA PROVENANCE DES ÉLÉMENTS COMPARÉS, Á 100%!! + COMBIEN DE MANIPULATIONS, DONC DE CONTAMINATIONS DEPUIS 2 SIÈCLES POUR TOUS CES ÉLÉMENTS !!!
Donc le dossier est loin d'être clos contrairement à ce qu'on veut absolument nous imposer de croire. Amitiés à vous tous.
Bergeronnette
 
Message(s) : 82
Inscription : Dimanche 10 Octobre 2010 18:33:05


Retour vers Affaire Louis XVII

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité