Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par BRH » Mercredi 01 Mars 2017 19:58:31

LaFéeNolwenn a écrit :
Bergeronnette a écrit :Libre à vous !
53 PERSONNES ! 53 !!! l'ont reconnu ! et non des moindres ! personnes de l'ancienne cour

ben oui, Bergeronnette, 53 personnes persuadées... que si le Roi LouisXVII revenait à monter sur le trône, elles trouveraient là un bon moyen de trouver un nouvel emploi auprès de ce nouveau Roi ...elles témoignent en sa faveur et ils les embauchent dans sa cour, rien de plus normal, c'et un échange de procédés on ne peut plus classique.


Classique ? ça ne l'était pas vraiment à l'époque. De plus, ces 53 personnes ne sont jamais revenues sur leurs déclarations initiales, contrairement à ce que bien des historiens ont soutenu. Naundorff, une fois exilé, était démonétisé. Est-ce qu'on expulse un escroc ? Non, on le juge. Mais Naundorff n'a pas été jugé...
Le cas le plus connu est celui de madame de Rambaud, elle ne touche qu'une pension de 1 000 francs du roi, à partir du 6 septembre 1815, en tant qu’ancienne attachée à la personne du Dauphin...autrement dit une aumône...vers les années 1830 un homme prétendant être Louis XVII surgit dans sa vie. Pendant plus d'une année, ce Charles-Guillaume Naundorff va vivre chez elle (rien que ça!!!)...faut vraiment etre aveugle pour ne pas comprendre l'immense intérèt à soutenir cet homme, Naundorff est la chance de sa vie à cette madame de Rambaud, on la comprend et je ne la juge pas
voilà :|


Apparemment, vous n'avez pas lu le livre "Pour l'amour du dauphin" de Guy de Rambaud. L'étude du courrier de Mme de Rambaud prouve à quel point elle était honnête et désintéressée. Même Philippe Delorme l'a reconnu...

Quant à votre remarque "je sortis m'a-t-on dit en juin" confirme la cocasserie de ses récits...Naundorff a un gros problème: quoi raconter sur sa jeunesse entre 1795 et 1815?...et j'ajouterai que j'ai rarement vu une anesthésie durant aussi longtemps et capable d'effacer une mémoire d'enfance.


Il vous a déjà été notifié que la vie de Naundorff est parfaitement connue depuis 1810 . Serait-ce trop vous demander que de tenir compte des remarques et des observations qui vous sont faites ? En outre (déjà dit), Naundorff entendait garder les arguments les plus convaincants sur son identité pour les communiquer en justice, afin d'éviter que l'on se serve de ses révélations pour mieux les repousser, voire les escamoter !

Non, voyez-vous ma chère amie Bergeronnette j'ai beaucoup d'estime pour vous, je suis persuadée que vous ètes une personne sincère mais je ne peux m'associer à votre vision de l'affaire


Encore faudrait-il présenter des arguments imparables !
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par Bergeronnette » Mercredi 01 Mars 2017 22:10:09

Là, pour le coup : TOUT Á FAIT D'ACCORD !!!

"Trouver un nouvel emploi" !!! pour ces personnes dont certaines avaient plus de 80 ans !!! "Des avantages" : se faire PERQUISITIONNER ! VOLER DES DOCUMENTS etc... Exemple tout simple : un opposant farouche, l'ancien ministre de la Justice Mr. de Joly - vieux voltairien franc-maçon qui plus est, affirme "in articulo mortis" à l'abbé Desgenettes venu l'administrer (ce ministre s'était réconcilié avec la FOI) son témoignage de reconnaissance de Louis XVII en la personne de Naundorff.
Bon, moi, je veux bien que ces témoignages soient des "fables" puisque vous y tenez tant !!! Pourtant, ce sont DES FAITS ! tout simplement comme sus-dit.
Donc, en effet, restons courtois comme dit notre administrateur !
Donc amitiés à tous.
Bergeronnette
 
Message(s) : 82
Inscription : Dimanche 10 Octobre 2010 18:33:05

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par LaFéeNolwenn » Vendredi 03 Mars 2017 22:56:05

Tout d'abord , je tiens à remercier le Numéro 1 alias monsieur l'Administrateur, le Sieur Lys111 avait réclamé une mise en examen à mon égard, elle a été rejetée, je lui en suis reconnaissante car je pensais terminer mes jours sur l'échafaud à l'instar des parents de notre Louis XVII ou moisir dans un misérable cachot ...voilà, c'était juste une mise au point :roll:

Ensuite, force est de constater que les arguments de nos amis Bergeronnette et BRH semblent sincères

Dans cette passionnante affaire, Tout le monde est sincère.

Personnellement je penche pour la thèse de l'enfant LouisXVII mort au temple car pour moi il y a beaucoup trop de mystères et de zones d'ombre sur la période 1795-1810 dans la vie de Naundorff :?
Ah si seulement cette partie de sa vie avait été clairement et justement détaillée, alors j'aurai signé de suite pour lui
Voilà
bon courage pour la suite
Memento quia pulvis es
Avatar de l’utilisateur
LaFéeNolwenn
 
Message(s) : 49
Inscription : Mardi 04 Novembre 2014 15:57:51
Localisation : Royaume de France

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par BRH » Samedi 04 Mars 2017 10:07:39

Mais la question de l'identité de l'enfant mort au Temple, dit "Louis Capet", est totalement indépendante de l'affaire Naundorff. Que Louis XVII ait survécu, ne signifie pas pour autant que Naundorff était bien Louis XVII... Ce sont deux questions autonomes, encore que -bien entendu- il faut prouver cette survie de Louis XVII pour s'intéresser ensuite à Naundorff. Toutes les anomalies révélées par un examen minutieux des circonstances du décès du "petit Capet" et les témoignages de Bergoeing et Kervélegan prouvent que cet enfant (adolescent ?), n'était pas Louis XVII.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par rouvray » Lundi 03 Avril 2017 13:49:17

Je lis régulièrement même si je ne publie que rarement.... Mais là je me sens obligée.
l'autopsie de l'enfant a eu lieu le lendemain de sa mort. La mort n'est pas encore connue puisque Gomin continue son service comme si de rien n'était (ordre du comité), d'ailleurs lorsque les médecins arrivent tous croient qu'ils viennent pour une consultation.... Le premier qui ait reconnu l'enfant pour être Louis XVII est Darlot (successeur de Damont). Il arrive au temple pour son service et on lui annonce la nouvelle. L'enfant qu'il vient garder n'existe plus. Darlot se sent alors inutile et veut "faire l'important" ; il demande à voir le corps. La première parole qu'il prononce en le voyant est "Très franchement, je remets bien cet enfant mort pour l'avoir vu plusieurs fois se promener au jardin des Tuileries avec tout l'appareil de Louis Capet" ! Or, la mort remonte à plus de 24 heures, le corps est déjà couvert de taches violettes (voir la description faite par Pelletan) ; l'autopsie est déjà commencée depuis plus d'une heure et quart... le crâne est ouvert, scié au niveau des orbites, les cheveux sont coupés. On est bien loin de l'appareil du fils de Louis Capet ! Et que dire des autres reconnaissances qui n'auront lieu que le soir, on leur présente un cadavre tailladé, recousu et dont la tête est enveloppée d'un linge. Les envoyés des comités, les officiers et sous officiers de garde vont tous le reconnaître à la lueur d'un falot pour être le fils de Marie-Antoinette !!!! On est en pleine farce funèbre et ce n'est pas fini... le lendemain c'est au tour du personnel du temple de monter voir le petit mort alors que la putréfaction est déjà largement commencée et tous le reconnaissent alors que pour beaucoup ils n'ont connu l'enfant que de loin ou ne l'on jamais vu !!!! la seule reconnaissance valable aurait été celle de Marie-Thérèse Charlotte sa sœur et alors pourquoi ne pas l'avoir appelée ? Tout simplement parce que Madame Royale n'aurait jamais reconnu son frère ! Quant au témoignage d'Harmand de la Meuse, on sait aujourd'hui qu'il ne peut être pris pour argent comptant, son récit ayant été écrit sous la restauration, une époque où bon nombre de révolutionnaires se découvraient une âme royaliste même durant la terreur.... La seule chose que l'on peut prendre au sérieux dans son rapport est la taille et l'aspect physique de l'enfant puisque celles-ci furent confirmées par d'autres. Un enfant très grand avec de longs membres (voir le portrait du petit joueur de carte qui n'est en aucune manière Louis XVII). Or le Dauphin et ça nous le savons était très petit pour son âge, on connaît même sa taille exacte le jour de ses huit ans puisque l'on retrouva lors de la démolition du temple cette inscription de la main même de Marie-Antoinette : 27 mars 1793 : 3 pieds 2 pouces ce qui fait que le jour de ses huit ans il avait un peu plus d'un mètre ce qui est au dessous de la taille normale et on sait qu'il n'avait que très peu grandi au départ des Simon. Madame Royale l'avait d'ailleurs trouvé "extrêmement engraissé et n'avait pas pris de croissance" lorsqu'elle fut mise face à l'enfant en octobre 1793. On peut donc penser même si la croissance avait repris qu'au mois de juin 1795 il aurait fait un mètre vingt tout au plus et c'est une bière d'1,47 à 1,65 m (pour une jeune fille) que l'on commande ! Non vraiment en aucun cas ce ne peut être Louis Charles mais bien un substitué. De plus, l'enfant, ou l'adolescent devrais-je dire souffrait d'une tuberculose depuis de nombreuses années (bien avant 1792) et avait toutes les caractéristiques que l'on nomme l'hérédo-syphillis. Je vous invite chère Nolwein à vous plonger dans l'ouvrage de Louis XVII, le roi de Thermidor de Jean-Pascal Romain où toutes les constatations sur cette maladie y sont indiquées clairement (et bien trop longues pour ici). Substitution il y eut et de ce cela personne ne peut le contester, sauf à être de mauvaise fois et faire ses choux gras avec l'histoire du cœur de Saint-Denis qui n'est rien d'autre que celui du frère aîné de Louis XVII.... Une chose encore et je m'arrêterai là pour aujourd'hui, Beaucoup de textes attribués à Naundorff ont été écrits par ses propres supporters (ah que je n'aime pas ce nom ici mais enfin...) qui pour faire "vrai" ont arrangé les faits à leur manière, lui créant ainsi plus de torts que de reconnaissance.... Mais enfin, les témoignages sont là, nombre de personnes ayant côtoyé la famille royale ont reconnu le dauphin en Naundorff qui avait la mémoire de l'enfant et qui savait des choses que seul Louis XVII savait (voir ici le plan de Versailles qui n'était plus le même que dans les jeunes années du dauphin et que Naundorff remarqua aussitôt lorsqu'on lui demanda de montrer le chemin qu'il prenait pour aller rendre visite à Marie-Antoinette....) Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres....
Ah oui encore une chose Nolwein, évitez dans le futur ces grotesques photos qui sont bien loin du sujet qui nous préoccupe ici ! Merci.
rouvray
 
Message(s) : 13
Inscription : Dimanche 26 Janvier 2014 22:58:28

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par Bergeronnette » Lundi 10 Avril 2017 16:03:52

Merci Madame pour ce témoignage extrêmement documenté. Mais, que voulez-vous, "il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre" ! les arguments que vous développez ont été exposés maintes et maintes fois, en vain pour ceux qui ont décidé de ne rien comprendre !
LOUIS XVII FUT SORTI DU TEMPLE PAR LES RÉPUBLICAINS DANS LE BUT D'EN FAIRE UN OTAGE !
S'il mourait, la Couronne se trouvait automatiquement posée sur la tête du Comte de Provence alors en exil et tout le processus révolutionnaire n'aurait servi à rien ! L'assassinat de Louis XVI ne fut rien d'autre qu'un crime rituel. Assassiner son fils de même (ou le laisser mourir) eut été une catastrophe pour la suite révolutionnaire puisque le futur Louis XVIII et les autres princes étaient au loin, donc peu accessibles.
Nous, on connait la suite, mais pas les contemporains ! qui devaient se souvenir du résultat des révolutions d'Angleterre 100 ans seulement plus tôt. Donc, l'enfant caché "au frais" était pour eux un OTAGE ET MOYEN DE PRESSION SANS PRIX.

CEUX QUI REFUSENT DE COMPRENDRE CELA NE COMPRENDRONT JAMAIS RIEN Á L'AFFAIRE LOUIS XVII.

Je vous présente mes salutations les plus courtoises.
Bergeronnette
 
Message(s) : 82
Inscription : Dimanche 10 Octobre 2010 18:33:05

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par rouvray » Mercredi 19 Avril 2017 11:15:44

LaFéeNolwenn a écrit :ImageImage

Décidemment, Nolwein vous aimez prendre les personnes qui ne sont pas d'accord avec vous pour des imbéciles, en cela vous me rappelez le pseudo historien qui fait régulièrement ses choux gras avec le cœur de Saint-Denis... Mais passons.
En quoi ce forum devrait être fermé ? Parce que nous ne sommes pas en plein accord avec votre point de vue sur l'affaire Louis XVII ? Votre réponse est, il me semble, bien légère comparée aux arguments qui sont régulièrement postés sur le forum de notre ami BRH avec lequel je partage nombre de ses points de vue sur l'affaire exceptée la date de sortie de l'enfant. Hé oui, si nous sommes tous d'accord sur le fait que Louis XVII n'est pas mort au temple et qu'il y a bien eu exfiltration de ce dernier, nous ne sommes pas d'accord sur la date : 3 juillet 1793 pour les uns, début 1794 pour les autres....
Je pense pour ma part que vous maîtrisez fort mal le sujet et que vous tentez de nous ridiculisez par je le redis vos photos grotesques pour tenter de masquer vos lacunes sur l'affaire Louis XVII ; et contrairement à vos dires, je n'ai jamais dit que j'avais résolu l'affaire mais j'ai exposé des faits qui sont connus depuis des années et que personne ne peut nier, sauf bien sûr s'il ne veut voir que la thèse officielle et se cacher les yeux.
Enfin, si vous voulez être prise au sérieux argumentez car sinon ce forum si intéressant va devenir avec de telles photos (et je ne parle pas des bulles dont les textes me font plus penser aux commentaires des deux vieux du Muppet Show qu'à des échanges entre gens adultes et sensés) un vulgaire magazine de seconde zone.
Pour terminer, je vous conseille amicalement de passer le temps que vous prend à confectionner ces photos et ces bulles à vous pencher sur les ouvrages qui mettent en avant avec preuves à l'appui le fait que Louis XVII n'est pas mort au temple. Après peut-être pourrons nous en reparler... Mais j'en doute.....
rouvray
 
Message(s) : 13
Inscription : Dimanche 26 Janvier 2014 22:58:28

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par LaFéeNolwenn » Dimanche 23 Avril 2017 11:42:27

Très chère et bonne amie rouvray, j'accepte bien volontiers vos remarques.

Si il est vrai que je ne suis pas une spécialiste de la question, il n'en demeure pas moins que je ne suis pas une novice

Je me suis fait une opinion sur cette affaire et mon opinion a varié tout comme c'est le cas de Alain Decaux et André Castelot qui d'ailleurs ont construit leur gloire en explorant les méandres de ce mystère à rebondissements, normal les livres à controverse cela fait vendre, dans l'océan des livres parus, ceux des "survivantistes-évasionnistes" y constituent la majorité écrasante.

J'ai lu les mémoires de Naundorff, livre écrit par lui-même >>>>https://ia800705.us.archive.org/21/items/mmoiressurlouisx00ecka/mmoiressurlouisx00ecka.pdf, cet étrange livre m'a fait passer dans le camp des anti-naundorffistes
Cela dit, je reste ouverte à tout esprit critique et dans mes moments perdus j'adoôre vadrouiller sur internet à la recherche d'articles sur le sujet, Internet est un outil merveilleux pour ne pas s'ennuyer.
Non, chère amie rouvray, voyez-vous il me plait à l'idée de l'enfant Roi mort à la prison du temple, j'ai beaucoup aimé le livre de Françoise Chandernagor la chambre, bouleversant et terrifiant
Au plaisir :P
Memento quia pulvis es
Avatar de l’utilisateur
LaFéeNolwenn
 
Message(s) : 49
Inscription : Mardi 04 Novembre 2014 15:57:51
Localisation : Royaume de France

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par Bergeronnette » Mardi 02 Mai 2017 18:40:59

Bonjour Messieurs,
Mon petit problème informatique étant maintenant résolu, je vais à nouveau pouvoir répondre :
La question n'est pas de savoir si telle ou telle hypothèse plait ou ne plait pas, il s'agit de savoir si elle a des chances d'être juste.

Les maltraitances dont le pauvre enfant a été victime ont toujours été exagérées à dessein et Mme Chandernagor se complait dans le sordide pour mieux valider sa thèse !
Il n'était pas si "claquemuré" que ça les commissaires entraient, mais il était livré à lui-même, sans occupation et sans hygiène, même la plus élémentaire, d'où la vive réaction de Barras en Thermidor.

Mme Nolwenn (beau prénom breton), étudiez bien les détails de cette affaire, la note d'Houdoyer au docteur Pelletan par exemple - les conventionnels "échaudés" par les réactions du docteur Dessault prenaient désormais leurs précautions -
Les révolutionnaires n'avaient nul intérêt, au contraire, à la mort du petit prince (l'assassinat de son père ne fut qu'un crime rituel). Avec cet enfant, ils avaient sous la main un OTAGE SANS PRIX, mais il leur fallait le manipuler pour en faire un bon "sans culotte" (rôle dévolu à Simon) au cas où... ! pensons toujours que nous, nous connaissons la suite, pas eux ! il fallait "s'en défaire" mais surtout SANS LE TUER (réponse à Simon justement).
"Les infortunes du Dauphin" a été élaboré (je devrais dire "trafiqué"), en partie, par les amis du prince, croyant lui rendre service, alors que leurs conclusions hâtives ne faisaient que le DESSERVIR au contraire, d'où ses protestations et son acceptation fataliste finale de la date du 8 Juin pour son enlèvement ("M'A-T-ON DIT" !!!).

Je vous présente à tous mes salutations.
Bergeronnette
 
Message(s) : 82
Inscription : Dimanche 10 Octobre 2010 18:33:05

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par LaFéeNolwenn » Dimanche 07 Mai 2017 08:28:44

Chère amie Bergeronnette,
Je vous l'avoue, je ne suis pas une spécialiste en cette mystérieuse et passionnante énigme...mais je m'en tiens aux faits
Et quand je vois des gens extrêmement éminents très compétents en la matière---j'ai nommé Alain Decaux et André Castelot--- d'abord valider l'hypothèse Naundorff puis ensuite faire amende honorable en reconnaissant avoir fait fausse route, alors je m'interroge :(
Alain Decaux et André Castelot ne sont ni des pingouins ni des cow boys mais des historiens dignes de ce nom et je ne vois pas où serait leur intérèt à vouloir dissimuler la vérité
Voilà, chère amie Bergeronnette mon humble sentiment dans cette magnifique affaire
Memento quia pulvis es
Avatar de l’utilisateur
LaFéeNolwenn
 
Message(s) : 49
Inscription : Mardi 04 Novembre 2014 15:57:51
Localisation : Royaume de France

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par BRH » Dimanche 07 Mai 2017 23:32:54

Ils sont morts et ont emporté leur secret avec eux dans la tombe... Mais l'affaire Louis XVII leur a très bien réussi : elle les a lancés ! Ils ont su prendre le sens du vent, comme toutes les girouettes !
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3599
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Résumé des preuves en faveur du Duc de Normandie

Message par Bergeronnette » Lundi 08 Mai 2017 11:27:24

"Les girouettes" ! oui mais Alain Decaux a reconnu que le coeur inhumé en grandes pompes à St. Denis en 2004 pouvait parfaitement être celui du petit Louis-Joseph, frère aîné de Louis XVII : les deux coeurs présents à Frohsdorff : "fait extraordinaire et pourtant aujourd'hui incontestable" (citation approximative car de mémoire, mais le sens est bien celui-là).
André Castelot a rendu visite en 51 ou 52 à Mme Cornélie (petite fille de Louis XVII) à Niort, il y a une photo le représentant près d'elle, photo montrant le profil bourbonien de cette dame décédée l'année suivante !
Donc, vous voyez, leurs avis ont été très fluctuants ! à la fin de sa vie, Alain Decaux disait simplement qu'il avait laissé tomber cette affaire.
D'autres historiens, beaucoup moins médiatiques bien sûr, ont soutenu des thèses proches de la Survivance, même s'ils ne soutenaient personne particulièrement, je pense à Gosselin Lenôtre, Jean-Pascal Romain, André Louigot, Philippe Boiry - pour citer quelques auteurs récents (et sans oublier Xavier de Roche bien entendu, "naundorffiste" plus que convaincu).

Je vous présente mes amitiés.
Bergeronnette
 
Message(s) : 82
Inscription : Dimanche 10 Octobre 2010 18:33:05

Précédent

Retour vers Affaire Louis XVII

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron