Jeanne de Belleville, première femme corsaire

Jeanne de Belleville, première femme corsaire

Message par eliedurel » Mardi 02 Novembre 2010 17:08:54

Je vous propose de découvrir l'extraordinaire histoire de Jeanne de Belleville dont voici le résumé :

La mort, le 30 août 1341, Jean III, duc de Bretagne, sans descendance directe va donner lieu à un conflit entre prétendants à sa succession. Cette querelle va plonger la Bretagne indépendante et autonome dans une guerre civile attisée par la rivalité entre le roi de France, Philippe VI de Valois, et celui d’Angleterre, Édouard III.
Jaloux du puissant comte breton Olivier IV de Clisson qui a pourtant vaillamment combattu les Anglais, le prince Jean de France l’accuse de double jeu auprès de son père. Alors qu’il affectionne le grand seigneur breton, Philippe VI va traitreusement le convier à Paris où il le fera décapiter. Édouard III d’Angleterre n’est pas étranger à cette décision aussi lâche que brutale
Jeanne de Belleville, la très belle et douce épouse d’Olivier ne supporte pas la mort ignominieuse de son cher époux : accompagnée de ses deux très jeunes fils, elle va se venger. Inspirée par la légende d’une féroce femme pirate des mers du Nord, elle va sur terre puis sur mer semer la mort et la désolation, pour nuire au roi de France. Sa vengeance est tellement terrible qu’elle sera surnommée la Tigresse bretonne ou la Lionne sanglante.
Jeanne de Belleville deviendra ainsi la première femme corsaire de l’Histoire, mais ses courses à la mer se termineront mal : elle fera naufrage au large de Morlaix avec ses deux enfants, seul l’aîné survivra. Celui-ci sera l’ennemi puis l’ami du connétable Bertrant du Guesclin auquel il succèdera dans cette fonction.
Ses biens confisqués et bannie du Royaume de France, Jeanne de Belleville ne parviendra pas à reconquérir ses droits avant sa mort à l’âge de 58 ans. Son fils Olivier y parviendra.

Élie Durel

Élie Durel, auteur de « Jeanne de Belleville, corsaire par amour », chez Geste éditions. Site : http://sites.google.com/site/eliedurelauteur/
eliedurel
 
Message(s) : 57
Inscription : Mardi 24 Novembre 2009 17:08:18

Re: Jeanne de Belleville, première femme corsaire

Message par eliedurel » Mardi 21 Décembre 2010 21:37:42

Jeanne Louis de Belleville est née à Belleville-sur vie (actuellement en Vendée, mais à l’époque il s’agissait de la Bretagne) en 1300. La seigneurie de Belleville-sur-vie incluait les iles comme Noirmoutier et l’ile d’Yeu. À l’âge de 4 ans, Jeanne de Belleville a perdu son père et c’est son frère qui a pris la succession. Il arrangea un mariage pour sa sœur avec le seigneur de Chateaubriant (au nord de Nantes) alors que celle-ci n’avait que 12 ans et qu’elle n’aimait manifestement pas cet homme. Ce n’est qu’en 1326 qu’elle lui donna une fille prénommée Louise. Le seigneur de Chateaubriant ne s’en remit pas, car il mourut (sans doute de maladie) la même année (tout comme le frère de Jeanne de Belleville d’ailleurs).
En fait, Jeanne Louise vivait à Nantes un amour secret avec le puissant seigneur Olivier IV de Clisson dont elle était éperdument amoureuse et réciproquement.
Grand bâtisseur, commerçant et voyageur et vaillant guerrier, le seigneur de Clisson et de Blain avait à Nantes une maison qui lui servait de pied-à-terre lorsqu’il venait au port maritime de la ville pour ses affaires. De son côté, Jeanne venait de Chateaubriand à Nantes pour y faire des achats (étoffes, vins rares…). Les deux amants se sont aimés dans cette maison nantaise du bord de Loire et un enfant adultérin (Isabelle) est né de cette relation.
Si la mort du seigneur de Chateaubriant a libéré Jeanne de Belleville, Olivier restait lié à sa femme Blanche de Bouville qui lui donna un fils. Pour assurer la protection de ses biens conséquents, Jeanne de Belleville se maria avec le seigneur de Penthièvre (le père de Jeanne la Boiteuse), jusqu’au moment où Blanche de Bouville décéda en 1328.
Plus âgé que Jeanne de Belleville, Penthièvre accepta le divorce (le pape annula le divorce). Ainsi, les deux amants purent enfin s’unir par les liens du mariage et vivre dans le bonheur durant une douzaine d’années en ayant 4 enfants (Anne, Raymond mort en bas âge, Olivier né en 1336 et Guillaume né en 1340). Mais l’année 1343 allait être tragique… La belle Dame de Clisson allait devenir la Tigresse Bretonne ou la Lionne sanglante…

Élie Durel

Élie Durel, auteur de « Jeanne de Belleville, corsaire par amour », chez Geste éditions.
eliedurel
 
Message(s) : 57
Inscription : Mardi 24 Novembre 2009 17:08:18


Retour vers Le Moyen-Âge (476-1453)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 1 invité