Esclavage: la vérité dévoilée

Esclavage: la vérité dévoilée

Message par BRH » Jeudi 06 Mars 2008 18:59:15

http://petitjournal.caloucaera.net/journal452.html

Par Tidiane N’Diaye

"C'est dans ces circonstances que Tidiane N'diaye, connu pour être un anthropologue atypique, a décidé de secouer le cocotier. Après sept années de recherches historiques, il publie "Le Génocide Voilé" pour éviter que le travail de mémoire, qui se fait en ce moment sur les traites négrières, se poursuive dans un sens hypocritement sélectif. Un quête minutieuse qui a mené Tidiane N'diaye à fouiller les archives en Egypte, au Soudan, au Maroc, en Libye et en Tanzanie. Le Conseil régional de Guadeloupe l'a soutenu dans cette quête de vérité. Voilà en quelques mots, résumé le thème du nouvel ouvrage de Tidiane N'diaye, publié aux Editions Gallimard et sorti en librairie le 17 janvier dernier."

Paul Mombelli
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3746
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Esclavage: la vérité dévoilée

Message par duc de Raguse » Jeudi 06 Mars 2008 20:42:39

Qu'est-ce donc ? :|
Erreur de frappe ? Modo: c'est rétabli !
duc de Raguse
 

Re: Esclavage: la vérité dévoilée

Message par A.Lionel » Samedi 15 Mars 2008 16:25:25

Bonjour chers Bruno et Duc de Raguse, ce sujet tombe à pic à une époque où "l'homme blanc" est censé se repentir de tout et de n'importe quoi!
Bien entendu nous avons tous à l'esprit l'esclavage pratiqué par les Romains, pratique qui évolua cependant sous l'Empire avec certaines libertés accordées aux esclaves alors qu'ils demeuraient juridiquement des choses, mais je ne m'étends pas ce n'est pas la bonne section!
Le Moyen-Age n'était pas aussi noir qu'on a bien voulu le dépeindre s'agissant de l'Occident, en effet l'esclavage fut, dans ce qu'on appellait jadis le "monde connu" abolit ou tout du moins la traite. Ainsi la Reine Bathilde de Bourgogne et de Neustrie l'abolit au millieu du VIIème siècle, vous avez sur ce lien une petite bio vraiment bien faite sur cette reine trop méconnu avec un "karma" incroyable. http://petitjournal.caloucaera.net/journal452.html

Fin VIème et VIIème siècle furent des tournants il y eut d'autres souverains descendant d'esclaves, la plus connue est la Reine Frénégonde dont le petit résumé sur Wikipédia montre parfaitement l'ascension d'une jeune femme esclave jusqu'à la couronne de reine. Elle n'avait rien à envier à Irène la fameuse impératrice d'Orient qui fit crever les yeux de son fils pour monter sur le Trone!
"Elle fut d'abord probablement suivante de la reine Audevère, la première épouse du roi Chilpéric Ier.
Jeune femme ambitieuse, elle séduit le nouveau roi qui remarque sa beauté et en fait sa concubine. Frédégonde obtient de lui une promesse secrète de mariage.

"Profitant que le roi soit parti se battre en Saxe contre son frère Sigebert, Frédégonde qui espère pouvoir devenir reine à la place d'Audevère, abuse de la naïveté de la reine en lui faisant tenir elle-même son sixième enfant Chilsinde sur les fonts baptismaux. La reine ignore qu'en agissant de la sorte, elle commet une lourde faute aux yeux de l'Église. Devenue marraine de son propre enfant et donc la commère de son mari, elle ne peut plus partager sa couche avec le roi sous peine d'être accusée d'inceste.

Mais, Chilpéric désirant une aussi noble alliance que celle de son frère Sigebert, roi d'Austrasie, qui avait épousé Brunehilde, fille d'Athanagild, roi des Wisigoths, épouse en 566, Galswinthe, sœur aînée de Brunehilde.

Frédégonde dissimula son dépit, pour frapper plus sûrement Galswinthe, qu'on trouva un jour de 568 étranglée dans son lit. A cause du désir de la reine Galswinthe, qui cherchait à s'enfuir pour retourner en Espagne, menaçant le royaume de Neustrie, non seulement Chilpéric ne prit aucune sanction contre Frédégonde, mais il l'épousa."

A partir du VIIème, sauf cas de certains Saxons vaincus par Charlemagne, jusqu'au XIème, l'esclavage est aboli pour deux raisons : l'Eglise depuis la chute de Rome a toujours considéré que les hommes libres ne sauraient etre réduits en esclavage surtout s'ils sont convertis au christiannisme, d'autre part, de facto le système féodal n'est pas capable d'assurer sa propre sécurité avec des hommes et des femmes privés de liberté, la concurrence entre seigneurs étant bien couteuse, l'entretien d'esclaves serait d'un grand danger.
Le mot esclave vient du mot slave, les peuples slaves étaient peu organisés administrativement ce qui leur permettaient d'etre très mobiles et leur raids se firent sentir dans toute l'Europe, les prisonniers quand ils n'étaient pas exécutés étaient réduits à l'état de serfs et jusqu'au XIème, ils furent assimilés dans les divers royaumes d'Europe jusqu'à meme former une caste noble dans les états allemands!
Le XIème est le siècle de la fin des grandes invasions barbares.

Les féodaux pratiquèrent plutot le servage ce qui avait de nombreux avantages par rapport à l'esclavage : une reconnaissance sociale, une limitation des corvées dues au seigneur féodal (on ne travaillait pas le dimanche, ni les autres jours réservés à Dieu), une possibilité d'utiliser les monopoles du seigneur comme le four à pain et le pressoir (contre rétribution), le droit à fonder une famille bien qu'en droit pour se marier il fallait l'accord du seigneur, de fait bien souvent le seigneur laissait faire pour assurer la paix à son fief, avoir un toit et demander protection et justice à son seigneur.
Les seigneurs se retrouvaient donc avec de nouveaux administrés qui lui procuraient tout ce que le fief avait besoin en vivres mais aussi, le cas échéant, d'auxiliaires militaires armés de fourches ou de batons!
Il est bien évident, et ce sera mis en relief par les premiers théoriciens du libéralisme, qu'un homme libre travaille beaucoup mieux et beaucoup plus vite qu'un esclave, c'est la constatation que firent les féodaux.
De plus, cet apport de main d'oeuvre supplémentaire permit l'essor des villes, certains paysans quittèrent leurs terres pour débuter dans le commerce et l'artisannat, ils allaient former la future bourgeoisie.

Il est clair que la France du Moyen-Age n'a pas pratiqué l'esclavage comme l'Orient musulman s'y est adonné et à satiété!

Bien à vous et désolé pour cette longue absence! :wink:
DDR
"Les vraies conquêtes, celles qui ne donnent aucun regret, sont faites sur l'ignorance."
A.Lionel
 
Message(s) : 285
Inscription : Mardi 30 Janvier 2007 12:41:26
Localisation : Paris - France.

Re: Esclavage: la vérité dévoilée

Message par rapentat » Dimanche 16 Mars 2008 09:08:08

Bonjour,

Après quelques jours passés en France, je reviens avec mes questions.
Intéressant cet article sur l'esclavage arabe. Quelqu'un peut-il me répondre ? Les escalaves noirs étaient-ils islamisés ??
Car il me semble qu'un musulman ne peut pas avoir comme esclave un autre musulman??
Bien entendu cela ne remet pas en cause l'esclavage arabe passé sous silence pendant des années.

Cordialement.
rapentat
 
Message(s) : 168
Inscription : Vendredi 09 Février 2007 16:00:33
Localisation : Berlin


Retour vers Le Moyen-Âge (476-1453)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron