Les bannis s'expriment

Re: Les bannis s'expriment

Message par Francois Delpla » Vendredi 05 Octobre 2018 05:21:51

http://passion-histoire.net/viewtopic.p ... 39#p553139

voir la rubrique "Le débat sur mon travail"
Francois Delpla
 
Message(s) : 3211
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Les bannis s'expriment

Message par Francois Delpla » Mardi 16 Octobre 2018 20:43:54

à faire suivre, cette contribution. Il s'agit de mon commentaire sur l'introduction du Hitler de Chapoutot-Ingrao :

Si l'éditeur présente ce livre comme une biographie, les auteurs sont à la fois plus modestes et plus ambitieux : ils entendent faire, par rapport au genre, un "pas de côté". Renvoyant à Kershaw, Ullrich ou Longerich les amateurs "de plus amples informations", ils ne prétendent certes pas en donner de brèves, mais présenter leur personnage comme un "condensat" ou un "catalyseur".

La première image semble inappropriée : pour
qu'on dansât
sur cette musique, encore faudrait-il que ce qui est à l'entour du personnage soit gazeux, et lui un concentré des principes de ce gaz, autrement dit une réalité exceptionnellement puissante. La catalyse semble plus proche de ce que les auteurs veulent dire : Hitler, dans la gare parisienne du Nord, ferait plutôt partie des "gens qui ne sont rien" (d'après celui qui présida la France de 2017 à une date encore inconnue) que des fortes personnalités. Ce quidam sans qualités catalyserait donc des "forces émanant de la vertigineuse mutation" du début du XXème siècle, qui "se précipitent" (on a sans doute voulu écrire "précipitent") dans sa vie.

Cette vie exerce un effet en retour. Ah ? faut-il comprendre que la personnalité de Hitler est plus qu'un catalyseur et qu'elle donne au précipité quelque originalité de forme ou de couleur ? Las, un certain nombre de traits censés résumer le nazisme et qui lui sont, de fait, essentiels (militantisme frénétique, appétit -plutôt qu'espérance- impérial, conquête européenne, guerre et génocide,
ne résultent pas de son initiative, pas plus qu'il n'en dirige l'exécution.
Ces réalités viennent "se mêler" à son destin ! C'est qu'il ne faudrait pas donner dans une "lecture personnaliste" de l'histoire (étrange détournement de l'adjectif forgé par Emmanuel Mounier).

Une autre idée juste, le rôle de "matrice" de la Première Guerre mondiale, tant pour Hitler que pour le monde, dérape aussitôt dans l'erreur : cette guerre serait, pour lui du moins, un "horizon indépassable" car il serait resté un "Autrichien provincial installé à Munich". Voici le germe, ou l'effet, du catastrophique chapitre sur la bataille de France, gagnée malgré Hitler car il serait resté "au pas du fantassin".

Avant un dernier paragraphe qui prône de jargonienne façon une histoire "internaliste" (antihèse de l'histoire personnaliste ?), les auteurs livrent une autre clé, qui explique en revanche ce qu'ils disent de plus juste et de plus neuf (et de plus "personnaliste" !). Ils empruntent à l'anthropologue Pierre Clastres (1934-1977) la notion d'être-pour-la-guerre et échappent ainsi à l'idée commune, dont Kershaw n'est pas indemne, qu'en 1939 il espérait qu'on lui passerait sa conquête de la Pologne comme celle de la Tchécoslovaquie.

Mais on voit mal le rapport entre le concept clastrien, portant sur les sociétés sans écriture censées être toutes des "êtres-pour-la-guerre" et l'option belliciste inhérente au nazisme

et, dans l'Europe de ce temps-là, à lui seul.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3211
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Les bannis s'expriment

Message par Francois Delpla » Mardi 16 Octobre 2018 20:47:07

Le débat http://www.passion-histoire.net/viewtop ... 63#p553563 tourne en effet à l'avantage des auteurs de ce piètre essai, ce qui ne va pas relever le niveau, sur le nazisme, de ce déclinant forum. La moindre des choses serait qu'un point de vue critique, autre que le relevé des erreurs pratiqué par André Loez, soit accessible aux "passionnés".
Francois Delpla
 
Message(s) : 3211
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Les bannis s'expriment

Message par Francois Delpla » Mercredi 17 Octobre 2018 12:40:54

Léonard59
Sujet du message : Re: Histoire d'une recension
Message Publié : 17 Oct 2018 10:21


Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 354
Vu le tour que prend la discussion celle-ci est vérrouillée en attendant que la modération prenne une décision à son sujet


Ben voyons... Chap et Ingr peuvent dormir sur leurs deux oreilles !
Mais dites-moi : ce non-modérateur inscrit depuis cinq mois qui a pouvoir de vérrouillage sans être modérateur, c'est le Benalla de PH ? :mrgreen: !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3211
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Les bannis s'expriment

Message par Francois Delpla » Dimanche 21 Octobre 2018 05:11:54

Je vais finir par croire en la Bible, du moins lorsqu'elle conte le rêve du Pharaon : après sept années de vaches maigres, irruption d'un bon débat sur Hitler dans Passion-Histoire http://www.passion-histoire.net/viewtop ... ba#p553697 !

NB.- Il y en avait eu dans l'intervalle quelques bribes, signalées ici au fur et à mesure, mais c'était un bon débat ras :mrgreen: .

PS.- L'instrument du Ciel se nomme Johann Chapoutot.

Pour le suivi de mes interventions dans ce débat, en attendant une éventuelle levée du barrage, voir ici viewtopic.php?f=12&t=1493&p=19159#p19159 .
Francois Delpla
 
Message(s) : 3211
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Les bannis s'expriment

Message par Francois Delpla » Jeudi 25 Octobre 2018 07:01:01

http://www.passion-histoire.net/viewtop ... ec#p553813

Ce match Arkoline-Raguse, que je regarde encore et toujours depuis les tribunes, présente quelque intérêt. Le premier nommé, qui se présente comme une femme, ressemble diablement au Plavix et au Puyol qui hantaient, vers 2010, les fils sur Rudolf Hess et quelques autres, avec des interventions répétitives peu soucieuses des argumentations adverses, comme de la complexité du réel.

Il y a d'ailleurs, dans ce débat sur la prise du pouvoir de 1933, une forte ressemblance avec celui qu'on trouve un peu partout sur la drôle de guerre et la campagne de France, et que le livre raté de Chapoutot-Ingrao sur Hitler relance.

Pour le trop fameux Karl-Heinz Frieser, par exemple, Hitler est décontenancé par le fait que Londres et Paris lui déclarent la guerre pour sa pauvre petite incursion en Pologne, puis qu'on lui refuse la paix quand elle est terminée... par l'occupation du, pays. Il est prostré comme un gamin qui a provoqué un accident... quand un adulte, le général Manstein, vient lui montrer qu'il y a une solution du côté de Sedan. Ici, la catastrophe irrémédiable c'est le recul nazi aux élections du 6/11/32 et le sauveur qui fait des miracles s'appelle Papen, qui développe habilement une intrigue où il a besoin de Hitler, et enraye sa chute, irrémédiable sans cette intervention.

Raguse trouvera-t-il l'énergie pour monter au filet et smasher, en montrant que dans les deux cas c'est Hitler le capitaine, constamment sur le pont à diriger la manoeuvre ? Fera-t-il un pas de plus en repérant, dans ce qui lui donne le moral, sa folle croyance en une Providence qui l'a chargé de mission et le protège ?

Allez, un tuyau pour le gladiateur qui, ici, porte mes couleurs : c'est clairement Hitler qui repêche et embauche Papen, puisque leur première rencontre a lieu à Cologne chez le banquier Schroeder, un sympathisant nazi.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3211
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Les bannis s'expriment

Message par Francois Delpla » Samedi 27 Octobre 2018 14:21:46

http://www.passion-histoire.net/viewtop ... 66#p553866

nonobstant le fait qu'ils chassent en meute, ce qui est en principe interdit à des modérateurs (les mauvaises habitudes persistent depuis le duo Raguse-Tonnerre de 2011 sur et contre la folie de Hitler), Pierma et Raguse ont raison de contredire Arkoline et Ontario (mais peut-être s'agit-il de la même personne, ce que des tics de langage pourraient faire penser), obstinés à prétendre que la venue au pouvoir de Hitler ne lui doit rien, et tout à Papen.

Cependant, Ontario commet une bévue supplémentaire, non relevée : se réclamer de Chapoutot, et non pas d'une recherche originale dudit, mais d'un manuel généraliste sur l'histoire allemande, qui ne lui donne aucune autorité pour trancher du point en question.

Il serait bon, également, de faire un lien entre cette incompétence et le regrettable opuscule sur Hitler récemment cosigné par le même, sur lequel le fil fermé par Benalla-Léonard a été rouvert par Raguse (en envoyant Benalla à Pôle-emploi ?) http://www.passion-histoire.net/viewtop ... 08&t=40974 .
Francois Delpla
 
Message(s) : 3211
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Précédent

Retour vers Annonces et suggestions

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité