Magda Goebbels, la fille illégitime de Richard Friedländer

Magda Goebbels, la fille illégitime de Richard Friedländer

Message par LouisPETRIAC » Dimanche 03 Septembre 2017 16:24:48

Certains d'entre vous l'avaient déjà évoqué, parlant de l'adoption de la fillette qu'était Magda Goebbels.
Les recherches que j'ai menées après avoir dévoré quantité de documents font état d'un élément qui n'a pas été suffisamment souligné. Lors de la publication d'un ouvrage chez Verdier : Meurtre sur la plage où il est certes énormément question de l'assassinat du leader sioniste Arlosoroff, l'auteur, Léonid Guirchovitch évoque l'existence d'un journal intime que Magda Goebbels aurait pu confier à son fils Harald et que les Quandt n'ont jamais mis en avant. Dans ce journal intime, à la date du 1er octobre 1913 Magda parle d'un certain nombre de faits dont elle aurait été le témoin et de ses goûts. Comme le précise la demoiselle Friedländer, elle a choisi sa devise : "Oublier la sagesse" tirée d'un écrit d'Horace. Son chiffre porte-bonheur sera le sept et elle aura autant d'enfants, garçons et filles qu'elle prénommera de la lettre porte-bonheur qu'est pour elle le H, en hommage au grand poète Heinrich Heine qu'elle s'efforcera d'oublier une fois devenue nazie.
On est donc loin des H s'appuyant sur une dévotion à Adolf Hitler, d'autant que Heinrich Heine était juif. Comme un certain Richard Friedländer qui, s'arrêtant à l'hôtel où travaillait une dénommée Auguste Behrend, vivra une nuit d'amour elle durant l'hiver 1900/1901. Une thèse que reprennent aujourd'hui nombre d'observateurs. Thèse qui a justifié d'autres recherches opérées par Oliver Hilmes en 2016 et aux révélations faites dans Bild quant à la paternité de ce Richard Friedländer. Mais serait-ce oublier qu'en 1934, déjà, si l'on se réfère au journal tenu par Joseph Goebbels, son épouse avait découvert cette année-là un élément dérangeant à propos de ses origines.
Pourquoi Friedländer n'a-t-il pas reconnu sa fille à sa naissance ? A-t-on seulement envisagé qu'il ait été informé de cette grossesse ? Pas sûr car Auguste Behrend qualifiée de menteuse pathologique a déformé nombre de choses et cette "cocotte" évoquée par Anja Klabunde dans sa biographie avait un certain talent pour trouver sur l'instant l'homme de la situation. Et Friedländer en 1901 était encore un très jeune homme qui n'avait pas de réussite à afficher à l'inverse du fils des employeurs d'Auguste, Oskar Ritschel qui en pinçait pour la petite bonne.
Le vrai père de Magda Goebbels se trouve donc bien être Richard Friedländer qui, d'après un des petits-fils qu'il aurait laissés d'une autre union, avait demandé à être reçu par Joseph Goebbels pour échapper au triste sort qui l'attendait à Buchenwald. Il y mourra en 1939 sans que sa fille Magda fasse quoi que ce soit.
Vous avez là un des aperçus qui m'ont conduit à publier cet ouvrage où beaucoup d'autres points ont été évoqués qui sortira le 15 septembre prochain chez Decal'Age productions éditions à Périgueux.
LouisPETRIAC
 
Message(s) : 5
Inscription : Mardi 22 Août 2017 10:25:46

Re: Magda Goebbels, la fille illégitime de Richard Friedländ

Message par Auguste » Mercredi 13 Septembre 2017 17:50:30

Magda serait donc juive, comme Hitler ? Des juifs honteux, en somme... :roll:
Auguste
 
Message(s) : 301
Inscription : Mardi 26 Juin 2007 21:44:44
Localisation : Portes de Bronze

Re: Magda Goebbels, la fille illégitime de Richard Friedländ

Message par LouisPETRIAC » Mercredi 13 Septembre 2017 18:04:07

Au vu de tous ces éléments, je crois bien mais Magda s'en défendait vivement, visant plus haut encore ce qui explique toutes ces entreprises pour s'approprier un Oncle Adi qui était disponible en septembre 1931 après "le suicide" de Geli Raubal.
LouisPETRIAC
 
Message(s) : 5
Inscription : Mardi 22 Août 2017 10:25:46


Retour vers Annonces et suggestions

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron