De Gaulle au banc d'infâmie...

L'après-Guerre et ses conséquences: la confrontation Est/Ouest jusqu'à la chute de l'URSS.

De Gaulle au banc d'infâmie...

Message par BRH » Mardi 12 Juin 2007 16:01:09

De Gaulle aurait bradé l'empire colonial et largué l'Algérie, parce qu'il était raciste, tout simplement...

Petit florilège de citations:


Au général Allard : "Mais enfin Allard, vous n'imaginez tout de même pas qu'un jour, un Arabe, un musulman, puisse être l'égal d'un Français! Voyons! c'est impensable".

"Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? (D'après Alain Peyrefitte)


Si nous faisons l'intégration, si tous les Arabes et Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées !"


"L'intégration, c'est une entourloupe pour permettre que les musulmans qui sont majoritaires en Algérie à dix contre un, se retrouvent minoritaires dans la République française à un contre cinq. C'est un tour de passe-passe puéril! On s'imagine qu'on pourra prendre les Algériens avec cet attrape-couillons? Avez-vous songé que les Arabes se multiplieront par cinq, puis par dix, pendant que la population française restera presque stationnaire? Il Y aurait deux cents, puis quatre cents députés arabes à Paris? Vous voyez un président arabe à l'Elysée ?"

"Il vaut mieux une Algérie algérienne au sein de la communauté, qu'une Algérie française au sein de la France, qui nous mettrait à plat pour toujours !" Quant à la communauté ou autres territoires...


"On a prétendu faire des nègres de bons Français.
C'est beau l'égalité, mais ce n'est pas à notre portée. Vouloir que toutes les populations d'outre-mer jouissent des mêmes droits sociaux que les métropolitains, d'un niveau de vie égal, ça voudrait dire que le nôtre serait abaissé de moitié. Qui y est prêt ? Alors puisque nous ne pouvons pas leur offrir l'égalité, il vaut mieux leur donner la liberté! Bye Bye vous nous coûtez trop cher".


Le 30 novembre 56:

«…. Les Noirs sont de braves bougres. Ils ne sont pas animés par la même passion, par la même haine que les Arabes.. Il n'y a pratiquement pas de Noirs en dehors de l'Afrique noire, alors que le mouvement pan-arabe va bien au delà du Maghreb. Mais vous comprenez bien que lorsque l'Afrique du Nord sera perdue, le même intérêt n'existera plus… »


«…. Les Arabes, ce n'est rien. Jamais on n'a vu des Arabes construire des routes, des barrages, des usines. Après tout peut-être n'ont-ils pas besoin de routes, de barrages, d'usines. Ce sont d'habiles politiques. Ils sont habiles comme des mendiants.


Nous assurons les fins de mois du Maroc, prétendument pour que les Américains ne le fassent pas à notre place. Qu'est-ce que cela pourrait bien nous faire que les Américains donnent des crédits aux Marocains… »


« Il est impossible d'accueillir au Palais-Bourbon cent vingt députés algériens. La Patrie deviendrait la colonie de ses colonies.»


« Les Arabes, les Kabyles, les Mozabites, les Juifs ? « Ces gens-là ne font pas partie de notre peuple.» Aux yeux du général de Gaulle, il ne s'agit pas de voir si l'intégration est possible. Il s'agit de constater qu'elle n'est pas souhaitable. » J.R.Tournoux


« Voulez-vous être bougnoulisés ? » interroge de Gaulle. Au député Raymond Dronne
«Vous, donneriez-vous votre fille à marier à un Bougnoul ? »


Au général Kœnig,: « Evidemment, lorsque la monarchie ou l'empire réunissait à la France l'Alsace, la Lorraine, la Franche-Comté, le Roussillon, la Savoie, le pays de Gex ou le Comté de Nice, on restait entre Blancs, entre Européens, entre chrétiens... Si vous allez dans un douar, vous rencontrerez tout juste. un ancien sergent de tirailleurs, parlant mal le français.


« Et puis, Delbecque, vous nous voyez mélangés avec des Musulmans ? Ce sont des gens différents de nous. Vous nous voyez mariant nos filles avec des Arabes ? »


«Les Arabes, pour détruire les ponts, ça va. Mais pour les construire... Avez-vous déjà vu un Arabe construire un pont ?»


« Les Arabes n'ont jamais rien construit, jamais un pont, jamais un port, jamais une usine, jamais un chemin de fer. Cela n'est jamais arrivé. Il y a peu de chances pour que cela arrive maintenant. Ils ont besoin de nous. »


Ces gens là sont des Arabes, ils ne nous aiment pas, nous n'en voulons pas."
(au député Lauriol)


"Des Français ces gens-là ! Avec leurs turbans et leur djellabas" Ch de Gaulle d'aprés A Peyrefite


"Ils vous intéressent, vous, ces Mohammed et ces Fernandez ?"
Ch de Gaulle, à des notables des Landes. Cité par Jacques Isorni "Lui qui les juge" éditions Flammarion 1961


La majorité des citations ci-dessus sont tirées du livre de J.R.Tournoux "La tragédie du général", éditions Plon

De nos jours, un individu qui proférerait de tels propos serait considéré comme un raciste de la pire espèce. Pour les partisans de l'Algérie Française, LE VERITABLE MOTIF SERAIT CELUI-LA !
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3752
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Message par duc de Raguse » Mardi 12 Juin 2007 16:31:06

Je pense que cela soit un peu plus compliqué que cela... :wink:
Par ailleurs, on fait dire beaucoup de choses à nos chefs d'Etat, qui n'ont souvent pas été prononcées par ceux-ci
duc de Raguse
 

De Gaulle.

Message par pilayrou » Mardi 12 Juin 2007 16:43:41

De Gaulle n'aimaient pas les civils. Il n'y a guère que les bretons qui trouvaient grâce à ses yeux. Normal, dans les premiers temps de la France Libre, il n'y avait que des bretons autour de lui.
Je suis breton. :lol:
pilayrou
 

Message par Baron Percy » Mardi 12 Juin 2007 23:10:56

A la lecture de telles citations, on ne peut que se dire que Charles était de Gaule et non d'Algérie... :roll:
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir"
Avatar de l’utilisateur
Baron Percy
 
Message(s) : 496
Inscription : Samedi 27 Janvier 2007 16:03:33
Localisation : Bruxelles

Message par A.Lionel » Mercredi 13 Juin 2007 22:30:20

Bonjour, peut etre que c'est très provocateur, mais vu les dates de ces citations, le Général n'avait pas tort, d'ailleurs l'avenir le confirma sans parler de la situation sociétale en Algérie et institutionnelle en France métropolitaine...
Bien à vous.
"Les vraies conquêtes, celles qui ne donnent aucun regret, sont faites sur l'ignorance."
A.Lionel
 
Message(s) : 285
Inscription : Mardi 30 Janvier 2007 12:41:26
Localisation : Paris - France.

Message par rapentat » Jeudi 14 Juin 2007 06:42:10

Bonjour,

Je crois qu'il faut replacer les choses dans leur contexte et leur époque.
Je ne pense pas que de Gaulle fut raciste. De part son éducation, c'était un homme du début du XX° siècle et il parlait comme un officier de cette époque nourrit au biberon de l'empire colonial, avec cette condescendance qu'ils avaient à ce moment-là pour parler " des indigènes ". D'ailleurs il ne disait jamais " juif " mais " israélite ".
Il est vrai que cette façon de parler aujourd'hui peut choquer, vu notre politiquement correct, ou nous sommes obligés de pratiquer la langue de bois et faire mille détours pour parler de certaines choses, alors qu'avec lui c'était résumé en une seule phrase.
Quant à sa vision politique de l'intégration....

Cordialement.
rapentat
 
Message(s) : 168
Inscription : Vendredi 09 Février 2007 16:00:33
Localisation : Berlin

Message par BRH » Mardi 10 Juillet 2007 10:58:48

Personnellement, je ne crois pas du tout que de Gaulle était raciste. Il faut -en effet- tenir compte du contexte, sans omettre de rappeler (comme l'a fait Raguse) que certaines de ces citations sont à relativiser, pour ne pas dire davantage... Elles n'ont rien d'officielles et ne sauraient engager le nom et la mémoire du général.

Mon propos visait surtout à faire réagir, voire à ouvrir une discussion avec les partisans de l'Algérie Française. De ce point de vue, l'entreprise a tourné court, faute d'intervenants...

Exit donc l'hypothèse d'un de Gaulle raciste ! :wink:
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3752
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

de gaulle

Message par martinez » Mardi 10 Juillet 2007 11:32:49

En effet il est particulièrement désagréable dêtre contré systématiquement par des pseudos historiens ou qui se prétendent tels sans qu'il ne fassent usage de commentaires acerbes injurieux dans la forme et sur le fonds; Tels des ayatollahs ils disent la vérité et n'acceptent aucune discussion surtout quand leurs interlocuteurs ne partagent pas leur point de vue c'est la version moderne d'un procés en inquisition ou plus récent pour déviationisme. quant à de gaulle je suis partagé entre 2 sentiments contradictoires le dégout le plus profond pour ses méfaits et une certaine admiration pour le chef d'état qui est né beaucoup trop tard à qui il a manqué les moyens de sa politique ( de grandeur). pour les ducs marquis et autres ne vous fatiguez pas à rédiger des réponses désagréables je n'y répondrais même pas
cordialement
martinez
 
Message(s) : 105
Inscription : Jeudi 15 Mars 2007 03:02:13

Message par duc de Raguse » Mardi 10 Juillet 2007 20:58:58

Je crois qu'il faut replacer les choses dans leur contexte et leur époque.

C'est fort juste mon cher rapentat, merci d'avoir apporté quelques précisions venant nuancer ces citations.
De Gaulle vivait à une autre époque que nous et le terme "indigène" n'était pas péjoratif.

De ce point de vue, l'entreprise a tourné court, faute d'intervenants...

Dommage.
Mais, il est vrai que ce sujet risquait de prendre rapidement une tournure très polémique, en témoigne l'intervention ci-dessus... :?
duc de Raguse
 

Message par Paname » Mercredi 10 Octobre 2007 11:25:07

Je vois, non sans tristesse, que le politiquemencorrek' fait de plus en plus de victime dans notre pauvre monde...

Aujourd'hui, il suffit de dire ou même de remarquer qu'untel est noir pour être de suite classé dans les infâmes rascistes irrecuparrables... Honteux...

De Gaulle vivait à une époque ou cela n'existait pas et ou on appelait un chat un chat (et pas une technicienne de surface à l'horizon) et ou il était normal d'avoir un point de vue colonialiste.
Dans ce cas, ce n'est pas De Gaulle qu'il faudrait accuser de rascisme, mais bien les Français de son temps !
De plus, n'avait-il pas raison sur certains points ? L'Algerie n'était-elle pas devenue un boulet pour la France, le colonialisme depassé ? Sont-ce nous, Français de metropole qui avons reclamé l'independance de l'Algerie ? Non, ce sont bien les Algeriens, et ils ont eu raison ! Au nom des droits du peuple à disposer de lui même, au nom de la Liberté même.
Ils ont encore du travail à faire mais, je sens qu'ils vont y arriver ;)

J'ai l'impression qu'aujourd'hui, c'est à la mode de desacraliser les plus grands des Français en les insultant de rascistes ou d'esclavagistes... Hier, Napoléon, aujourd'hui De Gaulle, à quand Jeanne d'Arc ??

Paname
Paname
 
Message(s) : 8
Inscription : Mercredi 10 Octobre 2007 10:46:04
Localisation : Le Havre

Message par Baron Percy » Mercredi 10 Octobre 2007 21:01:05

Le sujet a été en partie abordé dans l'émission "Droit d'inventaire" diffusée ce soir sur France 3.
La torture des Algériens soupçonnés d'appartenir au FLN a été évoquée, ainsi que les consignes d'assassinat données à l'encontre de leurs défenseurs, dont l'emblématique Jacques Vergès faisait partie.
Celui-ci devrait d'ailleurs la vie à une panne de voiture...
Si la responsabilité du Premier ministre de l'époque, Michel Debré, a bien été mise en cause, il faut néanmoins rappeler que l'on était alors dans un climat de guerre civile et que rien ne prouve de manière irréfutable que le général de Gaulle ait cautionné ces pratiques.
"Les erreurs du passé sont les faiblesses de l'avenir"
Avatar de l’utilisateur
Baron Percy
 
Message(s) : 496
Inscription : Samedi 27 Janvier 2007 16:03:33
Localisation : Bruxelles

Re:

Message par Huyustus » Mardi 12 Août 2008 21:10:13

Paname a écrit :
J'ai l'impression qu'aujourd'hui, c'est à la mode de desacraliser les plus grands des Français en les insultant de rascistes ou d'esclavagistes... Hier, Napoléon, aujourd'hui De Gaulle, à quand Jeanne d'Arc ??

Paname


Attendons le moment où les habitants de Hanovre et de sa région exigeront la repentance des gouvernements allemand, français et belge pour le massacre de Verden ordonné par cette ordure génocidaire de Charlemagne !
Qui, a fait quoi, et à quelle date ?

- Alaric, a éteint le feu sacré, à Rome, en 410.
Huyustus
 
Message(s) : 34
Inscription : Lundi 11 Août 2008 20:40:22

Re: De Gaulle au banc d'infâmie...

Message par BRH » Mercredi 05 Août 2009 22:09:00

Le point de vue des partisans de l'Algérie Française :

http://www.de-gaulle.info/
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3752
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: De Gaulle au banc d'infâmie...

Message par François » Jeudi 06 Août 2009 18:58:56

Racisme et sottise...car le mélange des Français et des Africains en France que de Gaulle voulait éviter a au contraire été favorisé par la décolonisation. Il est clair aujourd'hui que le retour en France du million de pieds noirs et de leurs entreprises a évidemment appauvri l'Algérie , a privé les Algériens de nombreux emplois, et les a incités à franchir la Méditerranée pour en trouver. On n'a jamais vu autant d'Algériens en France que depuis l'indépendance de l'Algérie .De sorte que l'ensemble franco-algérien dont de Gaulle ne voulait pas se réalise malgré tout pour l'essentiel dans la clandestinité sans qu'aucune politique respectueuse des droits humains puisse s'y opposer , et ceci à un rythme qui laisse prévoir que Notre-Dame de Paris sera une mosquée avant 2050. Le pire est que la politique de de Gaulle a été reçue en Algérie comme une défaite de la France qui est donc aujourd'hui un pays vaincu à conquérir pour l'Islam , ce qui est une toute autre position que celle de la nation dirigeante abandonnée en 1962...La cause est entendue ,avec cette précision que ceci n'est pas l'oeuvre de de Gaulle seul mais avec lui des 90% de Français de métropole qui ont approuvé les accords d'Evian en faisant à peu près les mêmes raisonnements racistes et imbéciles que lui !
Mes amis comptent plus que mes idées
François
 
Message(s) : 214
Inscription : Mercredi 14 Février 2007 19:25:24

Re: De Gaulle au banc d'infâmie...

Message par raphael charles » Lundi 07 Septembre 2009 10:21:45

Au hasard d'une lecture TGV - pandémie oblige ... - je viens de découvrir cette discussion, mon oeil ayant été attiré par la dernière signature ...

Internet exigeant de faire aussi racourci :oops: que possible, osons donc une provocation intellectuelle :

Et si à l'origine de l'immense problème auquel nous sommes confrontés aujourd'hui - et dont le thème est suggéré par cette discussion ouverte sur le site fdesouche - qui affiche 20 000 lecteurs quotidiens ; http://www.fdesouche.com/articles/3614 - " France et Algérie : «Ces deux peuples n’étaient pas miscibles**» " - il y avait eu , favorisé par l'apostasie de ses élites depuis plus d'un demi-siècle environ et la catastrophe des guerres de la Révolution et de l'Empire, l'erreur stratégique de Charles X qui a abandonné - contraint et forcé ou non ?.... - la politique capétienne multi-séculaire des frontières naturelles de la France et s'est lancé dans l'aventure algérienne, qui ne pouvait se conclure que dans une tragique et sanglante impasse, compte tenu de la folie de la République et de ses valeurs ? ...
raphael charles
 
Message(s) : 142
Inscription : Mardi 24 Février 2009 12:47:58

Suivant

Retour vers Décolonisation et Guerre Froide (1946-1991)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron