Indochine : point de vue bien tranché !

L'après-Guerre et ses conséquences: la confrontation Est/Ouest jusqu'à la chute de l'URSS.

Indochine : point de vue bien tranché !

Message par BRH » Dimanche 18 Mars 2018 10:14:06



le 18 mars 1946 : les troupes du général Leclerc entrent à Hanoï.
Voilà plus d'un an que les Japonais, inquiets des menaces et provocations des gaullistes, ont cru devoir mettre un terme au protectorat de la France sur l'Indochine, protectorat miraculeusement maintenu par l'amiral Decoux depuis juillet 1940 : le 9 mars 1945, toutes les garnisons françaises ont été soudainement attaquées. La disproportion des forces était telle qu'il n'a fallu aux Japonais que quelques jours pour anéantir la présence administrative et militaire française en Indochine. Aidés par les Japonais (et un peu plus tard par les Américains !), les communistes, qui ne représentaient quasiment rien sous l'administration Decoux, vont combler ce vide administratif. En quelques mois, la plus grande partie du Nord Annam sera définitivement sous leur contrôle. Jamais des civils français ne pourront se réinstaller au Tonkin en dehors de quelques grands centres urbains. À de rares exceptions près, la brousse, la jungle et la rizière, contrôlées par le Vietminh, leur sont interdites.

« Après avoir vu "la chute de l'homme blanc et son humiliation par des Asiatiques, […] la population vietnamienne se retourne brusquement contre les colonisateurs. Les Européens sont désormais soumis à toutes sortes de brimades, vexations, vols, attentats et agressions diverses. On risque sa vie en allant simplement faire les courses. La marchande de légumes, si aimable autrefois, vous injurie et refuse de vous servir. Les enfants de la rue, si gais et si souriants avant le 9 mars, volent les bicyclettes arrachent les montres, les bijoux et les sacs. » (Paul Rignac, La désinformation autour de la fin de l'Indochine française, p.200-201)

Quand Leclerc arrive à Hanoï, ce 18 mars 1946, ces Français du Tonkin, qui ont vécu un véritable enfer, demandent en grand nombre leur rapatriement. Pour ajouter au malheur de la péninsule, les émissaires gaullistes, arrivés de métropole après la défaite finale du Japon, n'ont rien de plus urgent à faire que de transposer en Indochine les sinistres mœurs qui sévissent en France : organiser une épuration massive. Cette épuration va causer :

"[…] une fracture irréparable entre la quasi-totalité des anciens Français d'Indochine et les nouveaux arrivants nommés par le GPRF, […] priver l'Indochine de cadres compétents, et compromettre l'image de l'ensemble des Français aux yeux des Indochinois. La négation de cette épuration est un grand sujet de désinformation." (Ibid., pp.211 et 198)

Les populations d'Indochine allaient souffrir trente années de martyre. L'armée française, elle, laisserait sur le terrain plus de cinquante mille morts, dont chaque année un nombre d'officiers équivalents à une promotion de Saint-Cyr. Le général De Gaulle voulait instamment du "sang versé" : il y en aura, versé à profusion. Mais il ne vaudra jamais à la France auprès de ses "Alliés" le "titre imposant" que le chef de la France libre en attendait.



"Pour pénible que dût être localement cet aboutissement, je dois dire que, du point de vue de l'intérêt national, j'envisageais volontiers qu'on en vînt aux mains en Indochine. Je tenais pour essentiel que le conflit ne s'y achevât pas sans que nous fussions, là aussi, devenus des belligérants. […] Si nous prenions part à la lutte, fût-elle près de son terme, le sang versé sur le sol de l'Indochine nous serait un titre imposant. […] Je voulais que nos troupes se battent, en dépit de ce que leur situation aurait de désespéré." Charles De Gaulle, Mémoires de guerre.

Quand le cynisme le plus cruel se mêle à l'aveuglement le plus obtus…


Source : le Salon Beige.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 4126
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Indochine : point de vue bien tranché !

Message par Auguste » Vendredi 06 Juillet 2018 09:00:19

Une belle attaque contre de Gaulle : vous cautionnez, BRH ?
Auguste
 
Message(s) : 430
Inscription : Mardi 26 Juin 2007 21:44:44
Localisation : Portes de Bronze

Re: Indochine : point de vue bien tranché !

Message par BRH » Vendredi 06 Juillet 2018 09:50:45

Là n'est pas la question. Il faudrait seulement se demander si -sans les provocations gaullistes (à supposer qu'elles soient établies)- l'amiral Decoux aurait pu encore gérer l'Indochine jusqu'à l'écroulement japonais : c'est peu probable...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 4126
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29


Retour vers Décolonisation et Guerre Froide (1946-1991)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron