Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Les Totalitarismes à l'assaut de l'Europe !

Weygand croit-il encore la résistance possible ?

oui
3
50%
non
3
50%
Ne sait pas
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 6

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Tietie007 » Dimanche 06 Août 2017 18:52:36

BRH a écrit :Vous n'y êtes pas du tout : c'est parce que Weygand n'avait pas le temps, ni les moyens de transférer huit DI de l'Est vers la Somme. C'est la doxa actuelle : l'armistice était inévitable, dès la percée de Sedan. Il n'y avait rien à faire, même pas comme en 14. La Luftwaffe avait la supériorité aérienne, elle pouvait interrompre nos liaisons ferroviaires quand elle voulait, comme elle voulait... Et si vous argumentez que 30 divisions ont été acheminées d'Est en Ouest durant la dernière décade de mai, on vous expliquera doctement que nos transports par voies ferrées étaient saturés. Et si vous ne l'admettez pas, vous serez sommé de prouver le contraire !!! :shock:


Il n' y pas de doxa actuelle ...l'armistice n'a tenu qu'à un cheveu ...et notamment à la position du général Noguès, chef des forces militaires en AFN. Il faut lire le livre de Levisse-Touzé sur l'AFN pendant la guerre. Mittelhauser, Legentilhomme et d'autres, dont De Gaulle, avaient conjuré Noguès de continuer le combat. Ce dernier avait deux exigences pour accepter l'armistice :
- la sanctuarisation de l'Empire.
- ne pas toucher à la flotte.
Et les allemands, qui, apparemment, écoutaient les messages entre Alger et Paris/Bordeaux, ont repris les exigences de Noguès pour l'armistice. C'est pour ça que la thèse de Delpla sur, Hitler a laissé les anglais réembarqué à Dunkerque, pour mieux négocier la paix après, ne tient pas. A l'époque, la défaite de la France n'était nullement actée, et le combat aurait pu continuer dans l'Empire, notamment en AFN. Et ça n'a tenu qu'à un fil, au choix de Noguès, général réputé comme radical.
Tietie007
 
Message(s) : 143
Inscription : Vendredi 31 Mars 2017 20:51:23

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Francois Delpla » Mardi 29 Août 2017 15:01:05

Tietie007 a écrit : la thèse de Delpla sur, Hitler a laissé les anglais réembarqué à Dunkerque, pour mieux négocier la paix après, ne tient pas.


Je suis scandalisé par ton ignorance. Ce que tu me prêtes là, c'est la thèse de Liddell Hart, erronée en effet, et nommément combattue dans tous mes écrits sur le sujet.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3200
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Tietie007 » Samedi 09 Septembre 2017 07:18:57

Hitler n'aurait pas, sciemment, pondu son Ordre d'arrêt pour sauver le BEF ? Vous avez changé d'avis ? :shock:
Tietie007
 
Message(s) : 143
Inscription : Vendredi 31 Mars 2017 20:51:23

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par BRH » Samedi 09 Septembre 2017 08:43:29

L'ordre d'arrêt est un gage de la bonne foi d'Hitler marqué sur le terrain, pour accompagner sa proposition de paix. Elle n'est pas officielle, car elle ne peut pas l'être. Il suffit à Hitler de savoir qu'elle a bien été transmise à Matignon et à Westminster... En ce qui me concerne, il n'est pas douteux qu'Hitler est informé des réactions des deux cabinets à celle-ci. Quand il apprend que Winston ne cède pas et que Reynaud se couche devant Londres, il lève l'ordre d'arrêt. Nécessairement, il y avait au moins une taupe nazie à Londres et une autre à Paris.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3675
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Auguste » Mercredi 13 Septembre 2017 17:43:44

Oui, c'est probable. Hitler n'était pas un naïf !
Auguste
 
Message(s) : 319
Inscription : Mardi 26 Juin 2007 21:44:44
Localisation : Portes de Bronze

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Tietie007 » Dimanche 22 Juillet 2018 18:45:02

Auguste a écrit :Oui, c'est probable. Hitler n'était pas un naïf !


Lorsqu'il déclara la guerre aux USA, il l'était un peu, naïf ...
Tietie007
 
Message(s) : 143
Inscription : Vendredi 31 Mars 2017 20:51:23

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Francois Delpla » Vendredi 27 Juillet 2018 09:22:58

Quand on parle des erreurs de Hitler, il est encore rare qu'on tienne compte de la ligne de partage des eaux de la mi-mai 40 (lorsque l'arrivée au pouvoir de Churchill, sa réaction combative à la percée de Sedan et sa capacité d'imposer ce point de vue à son cabinet commencent à troubler l'épure parfaite des actions hitlériennes depuis 1933).

Avant, pas une seule erreur (d'accord, Thierry ?).

Toutes les "erreurs" après.

Cela dit, merci (pour Clio) de reprendre le débat quand CNE, Raguse et consorts prétendument passionnés le fuient plus que jamais.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3200
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Tietie007 » Jeudi 09 Août 2018 18:07:41

Francois Delpla a écrit :Quand on parle des erreurs de Hitler, il est encore rare qu'on tienne compte de la ligne de partage des eaux de la mi-mai 40 (lorsque l'arrivée au pouvoir de Churchill, sa réaction combative à la percée de Sedan et sa capacité d'imposer ce point de vue à son cabinet commencent à troubler l'épure parfaite des actions hitlériennes depuis 1933).

Avant, pas une seule erreur (d'accord, Thierry ?).

Toutes les "erreurs" après.

Cela dit, merci (pour Clio) de reprendre le débat quand CNE, Raguse et consorts prétendument passionnés le fuient plus que jamais.


Avant quoi ? La bataille d'Angleterre, déjà, était une grave erreur ...autant d'avions perdus pour un résultat nul ...
Tietie007
 
Message(s) : 143
Inscription : Vendredi 31 Mars 2017 20:51:23

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Francois Delpla » Jeudi 09 Août 2018 22:52:51

Tietie007 a écrit :
Francois Delpla a écrit :Quand on parle des erreurs de Hitler, il est encore rare qu'on tienne compte de la ligne de partage des eaux de la mi-mai 40 (lorsque l'arrivée au pouvoir de Churchill, sa réaction combative à la percée de Sedan et sa capacité d'imposer ce point de vue à son cabinet commencent à troubler l'épure parfaite des actions hitlériennes depuis 1933).

Avant, pas une seule erreur (d'accord, Thierry ?).

Toutes les "erreurs" après.

Cela dit, merci (pour Clio) de reprendre le débat quand CNE, Raguse et consorts prétendument passionnés le fuient plus que jamais.


Avant quoi ? La bataille d'Angleterre, déjà, était une grave erreur ...autant d'avions perdus pour un résultat nul ...


d'après toi, une bataille s'est déroulée en Angleterre avant le 15 mai 1940 ? :?: :?: :?:
Francois Delpla
 
Message(s) : 3200
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Tietie007 » Samedi 11 Août 2018 19:30:31

Il faut dire que j'ai du mal, parfois, à suivre votre prose métaphorique ! Des erreurs d'Hitler avant le 15 mai 40 ? Certainement son désintérêt pour une synergie avec l'Italie, après la signature du Pacte d'Acier. La collaboration avec l'Italie fut inexistante jusqu'à décembre 1940, avec l'envoi du 10e Corps aérien en Sicile, précédant l'arrivée de l'Afrika Korps.
Tietie007
 
Message(s) : 143
Inscription : Vendredi 31 Mars 2017 20:51:23

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Francois Delpla » Dimanche 12 Août 2018 09:53:00

Tietie007 a écrit :Il faut dire que j'ai du mal, parfois, à suivre votre prose métaphorique !


pauvre excuse pour une lecture trop rapide. Interroge-toi plutôt sur les préjugés qui te poussent à foncer tête baissée pour me prêter des idées sottes, après un coup d'oeil diagonal.

Hitler en use parfaitement avec l'Italie, en fonction de ses objectifs qui n'ont jamais été ceux d'une guerre classique : il veut d'abord la neutraliser, ensuite, pendant sa campagne destinée à assommer la France et à dégoûter l'Angleterre, garder en réserve la menace de son entrée en guerre pour favoriser le retour de la paix générale. Il ne spécule pas du tout qu'il aura besoin de son entrée en guerre.

Une fois encore "l'erreur" est postérieure à la mi-mai et tient tout entière dans le fait qu'il n'avait pas vu venir l'arrivée de Churchill au pouvoir et son maintien en selle après Sedan... à vrai dire, digne d'un des plus grands spécialistes du rodéo !

Lorsque, peu avant le 10 juin, il demande le concours militaire de l'Italie, c'est pour tenter de faire mesurer à la classe dirigeante anglaise que Churchill, par son aventurisme, va être le fossoyeur de la route méditerranéenne des Indes, tout d'abord par la perte de Malte.

Mais cette île, justement, nul ne va plus soigneusement assurer sa possession par le Royaume-Uni que Hitler, en la menaçant sans l'attaquer. Car il ne démordra jamais de son objectif d'une alliance "aryenne" avec Londres, exposé dans Mein Kampf et cohérent avec toute sa conduite.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3200
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Tietie007 » Mercredi 05 Septembre 2018 19:38:01

Hitler se désintéresse du front sud, depuis le début, donc je ne vois pas pourquoi il aurait attaqué Malte ! Il sait très bien que le sort de la guerre ne se jouera pas en Afrique, mais à l'Est ! Il n'y a que Raeder qui regarde au sud, car il est marin, certainement. Quant au fait qu'Hitler n'ait pas vu Churchill arrivé, je pense qu'il s'en foutait un peu car Adolf avait une méconnaissance du système politique anglais qui était abyssale ! Il faut dire que son conseiller, Ribbentrop, était un âne bâté !
Tietie007
 
Message(s) : 143
Inscription : Vendredi 31 Mars 2017 20:51:23

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par BRH » Jeudi 06 Septembre 2018 10:33:44

On est loin du sujet...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3675
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Le 25 mai 1940: Weygand croit-il encore à la victoire ?

Message par Francois Delpla » Jeudi 06 Septembre 2018 16:27:34

Tietie007 a écrit :Hitler se désintéresse du front sud, depuis le début, donc je ne vois pas pourquoi il aurait attaqué Malte !


tu es incapable de lui prêter la moindre qualité intellectuelle... donc de concevoir qu'il a une façon très intéressée de se désintéresser : proposer contre vents et marées son alliance à Londres contre les peuples inférieurs.

D'ailleurs, les cinq relais et autres points d'appui de la route méditerranéenne des Indes anglaises (Gibraltar, Malte, Suez, Chypre et Bagdad... sans compter la Palestine), il les menace tant et plus même s'il ne les attaque jamais : drôle de désintérêt !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3200
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Précédent

Retour vers Les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale (1930-1945)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)