Pas de débarquement en zone libre

Les Totalitarismes à l'assaut de l'Europe !

Re: Pas de débarquement en zone libre

Message par BRH » Jeudi 04 Août 2011 11:05:17

Auguste a écrit :1) les USA sont entrés en guerre en décembre 1941, attaqués qu'ils étaient par les japonais, l'Allemagne déclarant la guerre aux USA peu après. Les USA se trouvent donc en guerre sur deux fronts. Un débarquement en Europe, en 1942, semble donc prématuré pour un pays qui est juste entré en guerre... Quand on voit la gabegie de moyens déployées pour réussir le débarquement en Normandie, en 1944, il est certain que les Américains n'auraient pas eu autant de moyens ! Cela révèle déjà dans la doctrine guerrière américaine, le souci d'accumuler du matériel et des hommes, pour avoir une supériorité matérielle écrasante le jour de l'offensive...


En septembre 1942, les Américains sont en mesure de mettre en ligne 30 divisions d'infanterie et 6 DB pour le secteur européen. Elles sont équipées et armées comme elles le seront plus tard en 1943. Les défenses du mur de l'Atlantique n'existant pas à cette date, un débarquement en Normandie n'aurait pas rencontré une grande résistance. Une seule division allemande stationne dans le secteur de Caen, la 716ème ID, et une autre dans le Cotentin, la 320ème ID, formant le 84e Armeekorps, qui ne dispose que de la 7e Flieger-division en réserve, stationnée autour du Mans.

2) Les Américains, malgré tout, planifient une opération en Europe, dès 1942 ou 43 : l'opération Sledgehammer, sous la direction d'Eisenhower et du Lieutnant-Colonel Thomas S Handy ( in La seconde guerre mondiale, de Yves Durand, p.263, Editions Complexe).

Le projet consistait à débarquer 6 divisions entre Le Havre et Boulogne dès avril 1943 avec pour objectif principal le port d'Anvers. 60 % des troupes auraient été américaines. Mais le secrétaire d'Etat à la Défense, Marshall, avait fait aussi préparer un plan d'urgence, au cas où se dessinerait à l'est, un effondrement soviétique. Les anglais, de leur côté, avaient concocté dans leur carton le Plan West Bob, composé d'un corps expéditionnaire britannique de 6 divisions, attaquant le Cotentin fin 1942.


Initialement, le projet visait un débarquement sur les plages du Calvados et du Cotentin, en vue d'une prise rapide du port de Cherbourg. Les Anglais développent leur propre projet, qui est moins ambitieux, puisqu'il vise seulement la prise de Cherbourg et la tenue d'une ligne d'arrêt sur les anciennes lignes de Carentan...

Mais dès la Conférence Arcadia, Churchill plaida pour une stratégie indirecte, en Afrique du Nord qui fut remise sur le tapis lors de la rencontre Churchill-Roosevelt à Washington, en juin 1942. Des négociations eurent lieu puisque Marshall restait toujours partisan d'une stratégie frontale, ce qu'il réaffirmera à Londres, le 18 juillet 1942. Roosevelt se ralliera pourtant à l'option de Churchill, de stratégie périphérique, la chute de Tobrouk désormais aux mains de Rommel apportant de l'eau au moulin du Premier Ministre anglais !


Le poids de Churchill pour saboter les vélléités américaines a été déterminant. Il a prôné la prudence et la méthode des petits pas, au bénéfice de Montgommery. On peut toutefois se demander si cet espèce d'empirisme ne cachait pas la volonté de permettre aux nazis de saigner à blanc l'URSS, tout en s'épuisant eux-mêmes...

Conclusion :

Le choix et la date du débarquement en Europe fut fixé après de nombreuses négociations qui opposaient deux stratégies différentes. La stratégie indirecte prônée par Churchill (qui avait été aussi la sienne en 14/18, et qui s'était traduite par le débarquement d'un corps franco-anglais à Gallipoli, près d'Istanbul, aboutissant à un échec retentissant) vise à taper l'Axe là où il est le plus faible, c'est à dire en Afrique du Nord... Les Américains, eux, par le biais de Marshall était plutôt pour une stratégie frontale. Il s'avère que Roosevelt s'est rallié à la stratégie anglaise, qui avait le mérite de laisser du temps à l'armée américaine pour se renforcer avant l'assaut final. Toutefois, rappelons que :
- les anglo-américains ont débarqué en Afrique du Nord, en novembre 1942, à peine 11 mois après l'entrée en guerre contre les USA, et que la campagne de Tunisie ne fut pas une sinécure, puisque Hitler envoya 250 000 hommes pour renforcer la poche tunisienne et que les pertes du côté de l'Axe, lors de la capitulation en mai 1943, furent considérables pour un front secondaire.
- en juillet 1943, seulement deux mois après la prise de l'Afrique du Nord, les anglo-américains vont débarquer en Sicile, entraînant la chute de Mussolini, et la perte d'un allié précieux, pour l'Allemagne nazie.


Ce rappel de la stratégie adoptée et de ses résultats ne peut masquer l'indigence des Alliés Wasp et leur incapacité à concevoir des plans basés sur un risque lucidement planifié.

En novembre 1942, il n'y a pas en France plus de 25 divisions allemandes, dont six seulement peuvent être considérées comme des DB. C'était certainement bien assez pour venir à bout de Vichy, mais pas pour s'opposer à une avance rapide des Alliés qui pouvaient aligner au moins 30 divisions d'infanterie et 8 blindées (3 DB US et 5 britanniques+ pol.). La stratégie supposait de se concilier Vichy, donc de replacer la France dans le concert des Alliés. Manifestement, Churchill ne le voulait à aucun prix et Roosevelt partageait peu ou prou son avis...

nota : 10 Di américaines (qui seront transportées progressivement en Angleterre en 1943).
20 di britanniques (canadiennes, indiennes et pol.)
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3674
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Pas de débarquement en zone libre

Message par BRH » Jeudi 04 Août 2011 16:11:27

Pour les anglophones, un lien vers "Roundup" :

http://forum.axishistory.com/viewtopic.php?f=54&t=99879

Très instructif et très disputé... 8)

Autre source, plus classique :

http://www.history.army.mil/books/wwii/7-4/7-4_1.htm#13
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3674
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Pas de débarquement en zone libre

Message par BRH » Jeudi 04 Août 2011 17:53:53

Selon les "classiques" du site Axis, il avait dix Divisions US disponibles à la mi-43. Selon leurs recherches :
1ère et 2ème DB US, 1er, 3e, 9e, 29e, 34e, 36e et 45e, d'infanterie et la division 82nd Airborne. Ces divisions étaient sur le théâtre européen en Juin 1943.

Et toutes les divisions que l'Amérique a envoyé en Italie en 1943 et début 1944 : Quelles sont ces divisions ?

Les divisions suivantes américaines ont servi en l'Italie de juillet 43 au printemps 1944 :

1ère Armored
3e d'infanterie
34e d'infanterie
36e d'infanterie
45e d'infanterie
85e d'infanterie
88e d'infanterie

Comme vous pouvez le voir, 5 de ces divisions américaines sont les 7 des 10 divisions originales qui étaient déjà en Europe à la mi-1943. Les deux divisions supplémentaires (85e et 88e) n'ont pas quitté les Etats-Unis jusqu'en décembre 43. Donc il n'y a pas de divisions supplémentaires que les Etats-Unis auraient pu dérouter de l'Italie avant le printemps de 1944, puisque ces divisions envoyées en Italie étaient déjà en Europe à la mi-1943.

Seules, 8 autres divisions américaines sont arrivées en Europe avant la fin de 1943 (et 5 de celles-ci très tard dans l'année).

5e Inf - août 43
3e division blindé - Sep 43
101e Abn - Sep 43
2e Inf - Oct 43
28e Inf - Oct 43
8e Inf - Dec 43
85e Inf - Dec 43
88e Inf - Dec 43

Donc, ce sont ces 10 premières divisions américaines de mi-1943 qui ont été en attente pendant une année entière. Plus de huit divisions américaines sont arrivées avant la fin de 1943, avec une des divisions supplémentaires des Etats-Unis arrivent entre 11 janv. et 44 mai, avant d'Overlord.

Demandez-vous si les planificateurs stratégiques américains étaient en mesure de dicter la façon dont les forces britanniques et canadiennes devaient être déployées ? Puisque les Britanniques et les Canadiens constituaient encore l'essentiel des forces terrestres en Europe occidentale à la mi-1943, ils seraient les premières victimes des souffrances et des pertes lors de Round-Up. Facile pour vous de demander à quelqu'un d'autre de prendre les risques pour votre plan d'invasion aventureux...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3674
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Pas de débarquement en zone libre

Message par BRH » Jeudi 04 Août 2011 18:58:40

Balance des forces en avril 43 :

According to Dunn, this is the German Order of Battle for Army Group "D" in April 1943. Those marked with an "*" are the 'Stalingrad' Divisions (Divisions that had just started to form to replace those lost at Stalingrad. Those in BOLD are Divisions considered to be mobile. All others were considered 'static' Divisions, used for occupation or such as the case with the new Divisions, not ready for combat operations yet.

LXXXVIII Corps (347 ID, 16th Luftwaffe ID)
15th Army:
LXXXIX Corps (712th ID, 65th ID, 165th Reserve)
LXXXII Corps (156th Reserve, 161st ID, 171st Reserve, 191st Reserve, 282nd ID(forming), 18th Luftwaffe ID)
LXXXI Corps (348th ID, 711th ID, 17th Luftwaffe ID)
Reserve (24th Pz*, 26th Pz (forming), 44th ID*, 305th ID*, 389th ID*)
7th Army:
LXXXIV Corps (319th ID, 709th ID, 716th ID)
XXV Corps (94th ID*)
LXXXVII Corps (343rd ID, 346th ID)
Reserves (1st Pz, 16th Pz*, 7th Flieger, 2nd Para (forming), 76th ID*, 113th ID*, 371st ID*, 389th ID*)
1st Army:
LXXX Corps (158th Reserve, 708th)
LXXXVI Corps (344th ID, 715th ID)
Reserves (14th Pz*, 3rd Mot ID*, 297th ID*)
Armee Group Felber:
LXXXIII Corps (326th ID, 328th ID, 338th ID, 60th Mot. ID*)
Army Group Reserves:
9th SS Pz (forming), 10th SS Pz (forming), 29th Mot ID*, 148th Training, 157th Training, 159th Training, 182nd Training, 189th Training, 325th Security, 376th ID*

This is the Allied Order of Battle for those forces in England in 1943. I have kept those forces in England that were used in the ‘TORCH’ and northwest Africa campaign.
According to Dunn, this would have been the immediate invasion force as planned in July 1942.

British First Army:
V British Corps (4th Infantry Division, 78th Infantry Division)
XII British Corps (1st Infantry Division, 43rd Infantry Division, 46th Infantry Division)
IX British Corps (6th Armored Division, 9th Armored Division)

British Second Army:
I British Corps (11th Armored Division, Guards Armored Division)
II British Corps (3rd Infantry Division, 53rd Infantry Division)

Canadian First Army:
I Canadian Corps (1st Infantry Division, 2nd Infantry Division, 3rd Infantry Division)
II Canadian Corps (4th Armored Division, 5th Armored Division)

General Reserve:
42nd British Armored Division
79th British Armored Division
1st British Airborne Division

American Army (probably designated Seventh):
1st Armored Division
2nd Armored Division
1st Infantry Division
3rd Infantry Division
9th Infantry Division
29th Infantry Division
34th Infantry Division

IN addition, there would have been additional Allied forces arriving from North Africa which would no longer be needed once the campaigned completed there.

In addition, in the event of an invasion of NW Europe, the US Army would have been sending not only those that would have been committed to Italy, but also those that did arrive in England up to the summer of 1943:
82nd Airborne
101st Airborne
3rd Armored
4th Armored
2nd Infantry Division
28th Infantry Division
36th Infantry Division
45th Infantry Division
85th Infantry Division
88th Infantry Division

Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3674
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Pas de débarquement en zone libre

Message par Francois Delpla » Mercredi 12 Août 2015 05:29:37

Mon mot fétiche, pompé sur Jacques Chancel qui nous a quittés en décembre dernier : "Et Hitler dans tout ça ?"

Il infiltrait assez Vichy pour savoir si quelque chose se préparait en métropole et, même s'il est amèrement surpris par Torch, il savait que c'était, pour les Américains débutants, le maximum en 42.

Le procès fait à la prudence churchillienne, en l'attribuant à de la francophobie, me semble anachronique.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3189
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Pas de débarquement en zone libre

Message par BRH » Mercredi 12 Août 2015 12:47:39

Francophobie ? Pas nécessairement. Mais, au minimum, le souhait implicite de ne pas remettre en selle un personnage et un régime honni. En outre, la perspective de pouvoir régler le sort du monde avec une France affaiblie comme interlocutrice. Donc, Pétain est à oublier et de Gaulle, à effacer si possible...

Il me semble étrange que les Alliés n'aient pas songé à cette opération, bien plus profitable que la seule conquête du Maroc et de l'Algérie. Mais ils avaient certainement bien anticipé le fait que la zone libre serait occupée suite à leur raid sur l'AFN. Je maintiens que ce fut une occasion manquée, comme le fut -jusqu'à un certain point- le débarquement en Italie...

Quant à Hitler, si l'on avait pu patienter deux semaines de plus, il aurait eu de plus grandes occupations du côté de Stalingrad !
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3674
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Précédent

Retour vers Les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale (1930-1945)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron