10 mai 1940

Les Totalitarismes à l'assaut de l'Europe !

10 mai 1940

Message par alain adam » Vendredi 11 Mai 2007 18:44:24

Ce message a été envoyé hier soir , désirant toucher une majorité de passionés ou specialistes 1940 .
Comme l'oubli ou l'erreur est humain , et que nous avons pu negliger certaines personnes , je vous livre le message produit en ce funeste anniversaire de Fall Gelb , mais pour autant je precise que le site en question n'a aucune attache avec quelque edition que ce soit , et que les textes et réalisations sont effectuées par pur bénévolat de l'équipe .
Bonne lecture .



Bonjour a tous ,

Il y a soixante sept ans, le dix mai 1940 à partir de quatre heures trente cinq, la Wehrmacht franchissait les frontières hollandaises, luxembourgeoise, belges et françaises. Sur ces quatre nations, seule l’une d’entre elle était en guerre contre l’Allemagne, et ce depuis huit mois, neuf jours, onze heures et trente cinq minutes. Cette nation, c’est la France, qui dispose alors de l’une des meilleures armées du monde, protégée par la plus formidable ligne de défense jamais construite. Dans cette guerre, comme dans la précédente, elle est alliée à l’Angleterre. Les deux pays possèdent chacun un empire garantissant une livraison régulière de matières premières, alors que l’Allemagne est bien isolée sur le continent européen, et toujours particulièrement sensible économiquement au blocus maritime que lui impose la Royale Navy.
Malgré les difficultés démographiques dues au conflit précédent, à la date de l’attaque allemande, la France aligne à elle seule 5,5 millions d’hommes dont 2,2 millions sont répartis, sur le front nord-est, et sur les Alpes en :
- 3 Divisions Cuirassées,
- 3 Divisions Légères Mécaniques,
- 5 Divisions Légères de Cavalerie,
- 7 Divisions d’Infanterie Motorisées,
- 44 Divisions d’Infanterie,
- 7 Divisions d’Infanterie Alpine,
- 7 Divisions d’Infanterie Nord-Africaine,
- 1 Division Marocaine,
- 8 Divisions d’Infanterie Coloniale,
- 4 Divisions d’Infanterie d’Afrique,
- 2 Divisions d’Infanterie Polonaise,
- L’équivalent de 23 Divisions d’Infanterie réparti dans les ouvrages de la Ligne Maginot,
- 3 Brigades de Spahis,
- 1 Brigade de cavalerie .

L’ensemble de ces Grandes Unités est supervisé par :
- 22 Corps d’Armée,
- 1 Corps de Cavalerie,
- 1 Corps d’Armée Colonial,
- 5 Corps d’Armée de Forteresse,
- 1 Groupement Cuirassé.

Les troupes françaises sont rassemblées dans 9 armées, rattachées à 3 Groupes d’Armée, et la Réserve Générale. Aux effectifs français, on peut ajouter 22 Divisions belges, 13 anglaises et 10 hollandaises . Bref, les Alliés alignent un total de 149 Divisions.
Pourtant l’Armée Française va subir la plus grande défaite de son histoire militaire. En un mois, quatorze jours et vingt heures. Par une Wehrmacht réputée mal formée, fragile, et très limitée en approvisionnement. Cette réputation n’était pourtant pas dénuée de sens, mais là n’était pas le principal facteur de la Campagne. La France n’avait pas grand chose à envier à l’Armée allemande, si ce n’est l’avance tactique et stratégique que ses généraux allaient mettre en pratique.

Comme en 1870 et en 1914, l’attaque viendra des Ardennes et passera par Sedan, la zone la plus faible des défenses françaises. L’Etat-major français ne croyait pas possible une attaque blindée massive à travers une forêt dense, se terminant à la frontière française par une Meuse encastrée dans une vallée particulièrement favorable à la défensive. Pourtant, quelques mois plus tôt, un exercice théorique avait bien montré la faisabilité d’une telle attaque, quelques personnages politiques c’étaient inquiétés de la faiblesse des défenses françaises dans le secteur. Mais rien n’y fit, et l’on se rendit compte bien trop tard de la stratégie ennemie, plongeant inexorablement la France dans la défaite.

On a tout dit sur cette campagne, on a beaucoup écrit. C’est pour cela qu’ATF 40 s’est donné pour mission de mettre en ligne les informations les plus précises possibles concernant l’Armée Française du 10 mai 1940. D’abord pour donner à nos soldats la place qui est la leur, car dans l’ensemble, ils n’ont pas démérité. Ils se sont beaucoup battus, souvent à armes inégales contre un ennemi mieux organisé, plus mobile et surtout beaucoup plus réactif aux événements. Le récit de leurs actions regorge d’acte héroïques, de sacrifices et d’abnégations, dignes de leurs pères de la Grande Guerre. Ensuite parce que notre petite équipe, issue d’horizons très différents, se complète parfaitement dans ce but. Enfin, parce que nous savons que nombreux sont ceux qui cherchent à savoir, par passion ou par intérêt personnel, quelle fut l’histoire d’une unité.


Voilà pourquoi toute l'équipe d'ATF40 a décidé d'aller encore plus loin que le travail jusqu'alors réalisé .
Un nouveau domaine vous recevra désormais , et vous pouvez dors et déjà le visiter http://www.atf40.fr/ATF40/ .
Le nouveau site est en cours de réalisation mais vous supprendra peut être par quelques nouveautés .
De plus , en cet anniversaire du 10 mai , nous avons désiré rendre hommage à l'un des plus fabuleux engins de l'armée Française , en l'occurence le char B . Une série de documents ont donc été realisés afin de mieux exposer les dotations , les capacités , les effectifs mais également les faiblesses de cet engin .
Nous vous invitons à lire ces quelques documents sur cette page : http://www.atf40.fr/ATF40/char%20B/B1bis.html

Voilà, résumée en quelques mots, une présentation de nos nouvelles pages, qui, nous l’espérons, retiendront votre attention. Alors n’hésitez pas à laisser vos remarques et impressions sur notre forum, ou dans le livre d’or.


Toute l’équipe d’ATF 40 vous souhaite une agréable visite, ainsi que de trouver l’information qui vous intéresse.



L'équipage du B1bis "ATF40" :
David Delporte
Didier Houliez
Eric Denis
Alain Adam
alain adam
 
Message(s) : 96
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 20:25:43

Message par BRH » Vendredi 11 Mai 2007 19:55:24

"- L’équivalent de 23 Divisions d’Infanterie réparti dans les ouvrages de la Ligne Maginot, "

ça me semble beaucoup. D'après Mary et Honhadel (la ligne Maginot), on compte 41 à 43 RIF, de la Belgique au Jura.

Soit l'équivalent de 14 DI à 3 RI. Mais peut-être rajoutez-vous les secteurs défensifs des Alpes ?
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3608
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Message par alain adam » Vendredi 11 Mai 2007 20:35:56

BRH a écrit :"- L’équivalent de 23 Divisions d’Infanterie réparti dans les ouvrages de la Ligne Maginot, "

ça me semble beaucoup. D'après Mary et Honhadel (la ligne Maginot), on compte 41 à 43 RIF, de la Belgique au Jura.

Soit l'équivalent de 14 DI à 3 RI. Mais peut-être rajoutez-vous les secteurs défensifs des Alpes ?


Il s'agit d'une coquille du texte , en fait , 13 ... Bien vu , Bruno !
Vous etes le premier a signaler cette erreur . J'attendais justement ....
alain adam
 
Message(s) : 96
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 20:25:43

Message par BRH » Vendredi 11 Mai 2007 22:33:28

ça fait plaisir d'être utile. D'autant que votre travail est très bien fait et permet de préciser la composition de notre armée de 1940... :wink:

Et cela confirme ce que je pense: ces unités -épaulées certes par quelques divisions actives- auraient pu tenir la ligne Maginot à elles-seules en juin 40.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3608
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Message par alain adam » Vendredi 11 Mai 2007 22:47:21

dans quel but , la ligne etait encerclée ...
alain adam
 
Message(s) : 96
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 20:25:43

Message par Modérateur Général » Samedi 12 Mai 2007 01:54:55

Sujet déplacé :wink:
Modérateur Général
Administrateur
 
Message(s) : 18
Inscription : Dimanche 07 Janvier 2007 11:08:40

Message par BRH » Samedi 12 Mai 2007 08:49:31

alain adam a écrit :dans quel but , la ligne etait encerclée ...


Je voulais dire avant le 5 juin, de manière à retirer 8 à 10 DI des 17 DI encore en position derrière la ligne Maginot.

17 DI + 13 "DIF" (ou leur équivalent), ça donne 30 unités contre les 20 seulement du groupe Leeb.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3608
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Message par alain adam » Samedi 12 Mai 2007 21:28:50

BRH a écrit :
alain adam a écrit :dans quel but , la ligne etait encerclée ...


Je voulais dire avant le 5 juin, de manière à retirer 8 à 10 DI des 17 DI encore en position derrière la ligne Maginot.

17 DI + 13 "DIF" (ou leur équivalent), ça donne 30 unités contre les 20 seulement du groupe Leeb.


Je crois bruno qu'il faut attendre un peu , que la petite equipe d'atf40 produise les cartes mixées français/allemand .
alain adam
 
Message(s) : 96
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 20:25:43

Message par BRH » Samedi 12 Mai 2007 21:40:25

D'accord. Mais, le secteur de Leeb partait bien de Longwy à la frontière suisse, non ? Il a été renforcé après le 10 mai ? Je ne le crois pas, mais je peux me tromper...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3608
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Message par alain adam » Samedi 12 Mai 2007 21:43:12

BRH a écrit :D'accord. Mais, le secteur de Leeb partait bien de Longwy à la frontière suisse, non ? Il a été renforcé après le 10 mai ? Je ne le crois pas, mais je peux me tromper...


Bruno , en oubliant nos precedants differents , vous serez prevenu lorsque les cartes mixées seront realisées .
Dans l'instant , je ne prefere rien dire de plus .
alain adam
 
Message(s) : 96
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 20:25:43

Message par BRH » Dimanche 13 Mai 2007 07:11:15

Entendu. Je vais déjà reconsulter Roger Bruges pour identifier les unités allemandes du secteur. :wink:

Voilà pour la 1ère armée allemande Von Witzleben (d'Ouest en Est, sur le canal de la Marne au Rhin, le 18 juin 1940):

212 ID
258 ID
93 ID
79 ID
268 ID
75 ID
60 ID
252 ID
168 ID

Réserves:

197 ID
198 ID (?)
215 ID

9 divisions et 2 (3 ?) en réserve, soit 11 à 12 divisions au total.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3608
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Message par BRH » Dimanche 13 Mai 2007 08:56:18

Et voici la 7ème armée allemande Dollmann:

25e Korps (CA) Von Präger
555 ID Henrici (ne franchit pas le Rhin avant le 18 juin)
557 ID Kuprion

27e K Waeger
218 ID Grote
221 ID Pflugbeil

Höhere Kommando 33 Brandt (CA statique)
239 ID Neuling
554 ID Von Hirschberg
556 ID Von Berg

Réserves
213 ID
6 GebirgsD

Donc, 7 divisions et 2 en réserves. 9 divisions au total.

Ce qui donnerait bien pour Von Leeb, 20 divisions (voire 21).
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3608
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Message par alain adam » Mardi 15 Mai 2007 21:16:51

Vous trouverez deux cartes precisant les situations respectives des armées au 18 juin sur le forum ATF40
http://atf40.forumculture.net/1940-c1/Unites-f2/Effectifs-du-groupe-d-armees-C-de-Von-Leeb-p888.htm#888
alain adam
 
Message(s) : 96
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 20:25:43

Message par BRH » Mardi 15 Mai 2007 22:10:16

D'où provient cette carte allemande ? De l'OKH ?

C'est très intéressant.

Je note quelques erreurs dans mon relevé sur la 1ère armée.

La 212ème ID n'en fait pas partie. Le reste est bon.

Par contre, on note les 167, 95, 257, 262, 215 et 346 ID. Ces ID constituaient-elles 6 divisions supplémentaires de la 1ère armée ou les ID statiques chargées de défendre la ligne Siegfried ?

Alors, Witzleben, 11 ou 17 divisions ?

Pour Dollmann, 9 ID comme annoncé.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3608
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Message par alain adam » Mardi 15 Mai 2007 22:19:48

BRH a écrit :D'où provient cette carte allemande ? De l'OKH ?

C'est très intéressant.

Je note quelques erreurs dans mon relevé sur la 1ère armée.

La 212ème ID n'en fait pas partie. Le reste est bon.

Par contre, on note les 167, 95, 257, 262, 215 et 346 ID. Ces ID constituaient-elles 6 divisions supplémentaires de la 1ère armée ou les ID statiques chargées de défendre la ligne Siegfried ?

Alors, Witzleben, 11 ou 17 divisions ?


Cher bruno , je n'ai pas encore eu le temps d'analyser les cartes , je les livre telles quelles .
Les sources sont sures , Thies pour l'armée allemande , basé sur cartes faites juste apres guerre , et historiques succincts des GUF pour les cartes françaises .
Il se peut qu'il y ait des coquilles dans les ouvrages , mais cela ne doit toucher qu'un numero de division, pas un nombre d'unités .

Pour votre info , bruno , je n'ai toutes ces cartes a disponibilité que depuis quelques jours, donc je dois encore travailler sur le sujet .
Je voulais juste vous montrer la situation au 18 juin , les cartes opposées parlant mieux que de longs discours ...

Alain
alain adam
 
Message(s) : 96
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 20:25:43

Suivant

Retour vers Les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale (1930-1945)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité

cron