Les "traitres" de Sedan ? Par Arnaud Gillet

Les Totalitarismes à l'assaut de l'Europe !

Les "traitres" de Sedan ? Par Arnaud Gillet

Message par BRH » Vendredi 29 Janvier 2021 18:13:35

Arnaud Gillet a écrit :L’histoire de la campagne de France de mai 1940 contient beaucoup d’énigmes, de mystères et même de graves contradictions. Si bien que certains soldats, très tôt, ont osé et dénoncé une possible trahison d’une partie du haut commandement en vue de renverser la république à la faveur d’un armistice prématuré. En approfondissant nos recherches pendant ces longues années et au fur et à mesure de nos stupéfiantes découvertes, le doute s’est incrusté pour devenir une certitude…
En effet à Sedan à coté des troupes régulières françaises et allemandes que nous localisons mètre par mètre et suivons minute par minute, nous découvrons, approfondissons et mettons en évidence une troisième force hostile aux soldats français avec l’aide, excusez du peu, de quelques chars ! Nos premiers réflexes se tournent sur des commandos allemands qui se sont infiltrés au cœur des lignes françaises et qui se sont emparés de véhicules blindés. Or malgré nos milliers de documents allemands analysés, rien ne transpirent sur une telle opération secrète à Sedan alors que celle sur Niwi ou du fort d’Eben-Emael en Belgique jouissent d’une excellente publicité. Pourquoi alors un tel silence sur Sedan ?
En fait ce secret cache une réalité inavouable : un véritable tabou, une opération commando non pas allemande mais française ! Le silence radio est complet, absolu, inviolable… Qui peut avouer avoir tiré sur ses propres compatriotes… L’armée française de Vichy lave son linge sale, détruit les archives gênantes, demande aux officiers de réécrire leur rapport afin de cacher ce lourd secret de famille !
Ainsi à l’alerte parachutiste des soldats se sont regroupés en « sections spéciales » et ont nettoyé les lignes françaises le long de la Meuse afin d’ouvrir la porte au char allemand. Mais quelle est la motivation de ces Français ? S’agit-il de communistes en soutien au pacte germano-soviétique ? S’agit-il de cagoulards nazis ? Ou bien, comme nous le soutenons dans cette étude, de « patriotes antibolchéviques » craignant une libération de la France par l’armée rouge si une longue guerre de type 14-18 éclatait entre la France et l’Allemagne. Une guerre courte de deux semaines maximum est alors envisagée en prélude au renversement de l’instable IIIe république : l’armée allemande, sous menace d’une contre-attaque française débouchant de la ligne Maginot, est invitée à suivre la route balisée vers Paris en soutien du coup d’état. Le général Guderian en décidera autrement au grand dam d’Adolf Hitler et du maréchal Pétain…
Seule une « trahison militaire » permet en effet de donner du sens à cette troisième force et à toute cette campagne de France de mai 1940. Les faits sont là, implacables et terribles. Faut-il se taire et laisser la plaie cicatrisée en l’état ? Quatre-vingts ans après les faits, la IIIe république et les acteurs du drame sont désormais des souvenirs d’un temps révolu. La nouvelle génération peut désormais regarder son passé avec sérénité loin des passions et des pressions d’antan.


http://arnaudgillet.e-monsite.com/pages ... -1940.html

https://www.ebay.fr/itm/124539862646?ul_noapp=true
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 4018
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Les "traitres" de Sedan ? Par Arnaud Gillet

Message par BRH » Vendredi 29 Janvier 2021 18:30:17

L'auteur tient pour avéré qu'un commando spécial d'individus armés se sont infiltrés dans nos lignes le 13 mai 1940, à Sedan, pour ouvrir la route aux panzers allemands (sur la rive gauche de la Meuse, vers la droite de la 55ème DI). Notamment à l'aide de chars français marqués des insignes allemands (de 3 à 5 ?). C'est ce qui aurait provoqué la fameuse panique de Bulson... Les généraux Huntziger et Gransard auraient été, sinon les auteurs, du moins les complices de cette félonie.

Nous attendons de prendre connaissance des preuves, de lire les témoignages et de découvrir les documents rassemblés par l'auteur, avant de nous prononcer.

Il est certain que si cela venait à être démontré, ce serait une révolution dans l'historiographie de la Seconde Guerre Mondiale ! Cela donnerait de la substance aux thèses d''Annie-Lacroix-Riz, dénonçant les agissements de la droite cagoularde pour faciliter la victoire nazie et la chute de la IIIème république !
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 4018
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Les "traitres" de Sedan ? Par Arnaud Gillet

Message par BRH » Mardi 02 Février 2021 10:50:47

De quoi s'agit-il ? Comme aurait dit le maréchal Foch. Il y aurait un ou plusieurs témoignages de combattants français, faisant état d'hommes en bleu, conduisant des prisonniers français, selon la tactique bien connue des Allemands, sous le feu de nos lignes, pour s'y infiltrer, dans le secteur de Bulson...

En outre, certains servants des pièces antichars de 47, présentes dans le secteur (camouflées ou sous casemate) déclarent avoir tiré sur des engins blindés non-identifiés.

La 1ère série de témoignages est à prendre avec précaution. Il est fort possible que les assaillants allemands aient procédé ainsi à un moment. Peu crédible qu'ils aient été vêtus de noir, encore moins de tenues bleues. L'intensité des combats, le stress, la panique qui en résulte, conduit souvent à des hallucinations partielles ou momentanées...

La seconde série est plus problématique, attendu qu'il n'y avait aucun blindé allemand sur la rive gauche de la Meuse et encore moins de blindés français, le 13 mai. Ecarter l'hypothèse de quelques chenillettes de ravitaillement françaises, confondues avec des engins ennemis, en une ligne, paraît donc insuffisant.

Mais comme je n'ai pas encore pris connaissance des témoignages en question, je dois bien admettre que mon avis ne vaut pas grand chose... C'est plus pour m'éclaircir les idées que je fais ce petit résumé.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 4018
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29


Retour vers Les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale (1930-1945)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

cron