Le débat sur mon travail

Les Totalitarismes à l'assaut de l'Europe !

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Dimanche 29 Mars 2015 05:02:10

Je patienterai donc !

en attendant, continuons à débattre avec qui s'y prête.

Un intervenaute de Passion-Histoire http://www.passion-histoire.net/viewtop ... 92#p503892 écrit, sur Wannsee, ce que j'aurais pu écrire (il doit leur en briser un bout !) :

Brisbout a écrit :
Sujet du message : Re: Le "mythe" de Wannsee
Message Publié : 28 Mars 2015 20:27

Bonsoir,

L'objectif des historiens de la période est de déterminer comment Hitler s'y est pris pour amener son régime à commettre un crime aussi incroyable que la Shoah.
Hitler est au centre du processus de décision mais il reste insaisissable. Pour trouver une trace d'ordre écrit il faut se référer aux niveaux inférieurs et les mettre en lien avec tout ce qu'on connaît directement du dictateur (déclarations, Mein Kampf).

La conférence de Wansee est une étape décisive car elle consiste à appliquer et faire accepter par les hauts fonctionnaires le génocide d'une part, et à affirmer l'autorité suprême de la SS sur le processus. Cette conférence doit sa notoriété au compte rendu rédigé par Eichmann sur la demande de Heydrich, et au fait qu'il a été révélé lors de son procès. Wannsee a alimenté ainsi le débat entre intentionnalistes et fonctionnalistes, débat largement dépassé aujourd'hui.


Seule la fin me semble trop peu claire. Ce débat n'avait pas lieu d'être (était artificiel et intellectuellement onaniste dès le départ; son existence en dit plus sur les années 1960-1990 que sur le nazisme) et ne saurait donc être "dépassé". Surtout cette formulation laisse craindre que son auteur trouve des vertus égales aux deux tendances ou, pire, soit partisan d'une synthèse entre int. et fonc. Voir ma dernière lettre d'info, datée du 26 mars : http://www.delpla.org/site/articles/art ... mation.php .

"se référer aux niveaux inférieurs et les mettre en lien avec tout ce qu'on connaît directement du dictateur (déclarations, Mein Kampf)" : voilà un parfait résumé de la ligne de conduite qu'aurait dû suivre la presse bavaroise antinazie de droite et de gauche dès 1920-21, ce qui aurait ruiné les effets de l'illusionniste. On a préféré se moquer de lui en le traitant de dilettante et de démagogue : ce faisant, on l'a laissé laissé agir et prospérer.

Mais mieux vaut tard que jamais !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Vendredi 03 Avril 2015 08:55:09

http://www.passion-histoire.net/viewtop ... 30#p504130

Un intervenant demande où en est la polémique sur la Shoah par balles... à laquelle j'avais vigoureusement participé avant de jouer les pots de terre contre le terrible Raguse http://www.passion-histoire.net/viewtop ... 49&t=20958 . Voir aussi http://www.lesinfluences.fr/Francois-De ... ncois.html .

Malheureusement le fil part en hors sujet, Narduccio en tête, sans que quiconque mette le holà.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Dimanche 05 Avril 2015 05:07:23

Narduccio s'est magnifiquement repris et je lui en donne acte sur le fil ad hoc viewtopic.php?f=15&t=1002&p=17122#p17122 .
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par BRH » Dimanche 05 Avril 2015 07:55:23

Francois Delpla a écrit :Je patienterai donc !

en attendant, continuons à débattre avec qui s'y prête.

(...) Mais mieux vaut tard que jamais !


J'ai repris le livre en route, pour finalement le recommencer depuis le début. J'en suis au 3/4, mais d'ores et déjà, il faut dire que c'est une très bonne synthèse de vos travaux antérieurs. En outre, cela rafraîchit la mémoire sur la montée du nazisme et sa spécificité. Mais un néophyte en fera son miel, car tout est bien expliqué avec clarté, alors que le domaine d'études pourrait paraître bien compliqué. Jusqu'à présent, je n'ai rien trouvé qui me paraisse erroné ou filandreux, juste quelques coquilles ici ou là. A sa lecture, on ne peut être que renforcé dans le sentiment que toute cette horreur nazie aurait pu être évitée si quelques hommes d'état avaient eu la lucidité nécessaire pour étouffer l'entreprise dans l'oeuf... L'hypothèse d'un nazisme "raisonnable", notamment à propos de la crise polonaise, est touchée et coulée à fond. La préparation de la germanisation de la Pologne et de sa disparition en tant que nation ne laisse aucun doute à ce sujet. J'ai noté avec plaisir mon nom dans la liste des remerciements, même si ma contribution à nos échanges a toujours été fort modeste... Un ouvrage à recommander fortement, donc, même pour ceux qui sont peu versés dans la connaissance de cette période.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3620
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Le débat sur mon travail

Message par BRH » Mardi 07 Avril 2015 07:49:29

Le livre est terminé et la fin de la lecture ne change rien à mon premier commentaire. Je ne peux que le recommander à l'attention des lecteurs. La folie d'un seul homme a entraîné l'Europe dans un conflit sans précédent qui aura comme conséquence l'affaiblissement durable de celle-ci et le quasi-anéantissement de l'Allemagne...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3620
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Jeudi 09 Avril 2015 09:20:05

Mazette !

Une autre critique favorable et néanmoins intelligente est parue récemment dans le Figaro-Histoire sous la plume de Frédéric Valloire :


Histoire du IIIe Reich François Delpla

Cette synthèse surtout politique place cet historien parmi les grands connaisseurs du IIIe Reich, avec des idées fortes, simples, tranchantes. Selon lui, le IIIe Reich est « une exception radicale » née dans la détresse allemande de 1918-1919. Hitler, « délirant intelligent », investi d'une mission, celle de rendre sa place à l'Allemagne en la débarrassant des Juifs, en est le pivot. Les divisions internes du Reich deviennent alors secondaires. Un seul adversaire, Churchill, dès 1935. FV
Perrin, 2014, 528 pages, 24,90 €.


Il manque encore sur le gâteau une cerise : que Raguse se mette enfin à me lire et

- soit s'aperçoive que j'apporte un petit quelque chose;

-soit confirme la nullité de mon apport en essayant d'argumenter.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Vendredi 17 Avril 2015 11:26:53

j'ai adressé ce jour aux 1200 abonnés de mon site une lettre d'info (texte intégral : http://www.livresdeguerre.net/forum/con ... ndex=56095 ) consacrée principalement au mythe de l'Angleterre unanimement cabrée, lors de la chute de la France, devant le défi hitlérien, et surtout au retard de la recherche lors de la révélation de documents qui le mettaient à mal, en 1971. J'ai mis exergue le rôle de John Lukacs et ajouté :

les biographes de Churchill (Bédarida, Jenkins, Best, Kersaudy et d’autres) se mirent à évoquer cette crise en admettant plus ou moins clairement que leur héros avait failli perdre le pouvoir puis Ian Kershaw siffla, en 2007, la fin de la récréation, dans le premier chapitre de ses Fateful Choices / Ten decisions that changed the world 1940-1941. Churchill n’avait, d’après cette étude, jamais été menacé puisqu’il disposait d’une majorité arithmétique, Halifax étant seul de son avis parmi les cinq membres du cabinet. Le premier ministre avait laissé se dérouler la discussion pour observer
les formes démocratiques et obtenir une décision unanime, Halifax se rendant finalement à des arguments plus rationnels que les siens.

En réalité le débat n’est pas clos. Ian Kershaw n’a pas réussi à conclure.

En fait de démocratie, Churchill avait étouffé la dispute en sonnant la charge au nom de l’état de guerre. Il s’était donné des armes juridiques pour arrêter les défaitistes (en faisant un exemple, le 23 mai, sur Mosley et sa poignée de fascistes) et avait tiré grand parti de la menace d’une invasion ; la querelle qui avait connu son acmé entre le 26 et le 28 mai n’avait précisément pas reçu de conclusion, mais avait été suspendue pour la durée de l’évacuation de Dunkerque… et n’avait jamais repris –mais Halifax avait continué d’adresser des oeillades aux Allemands par l’intermédiaire, notamment, de la Suède (télégramme de Prytz, 17 juin http://www.delpla.org/article.php3?id_article=102 ).

A partir de cet exemple, il faut constater, une fois de plus, que l’histoire n’est pas une grand-messe consensuelle, ni un exercice de colmatage pour sauver les idées reçues, mais un regard critique, toujours mieux affiné, sur les justifications avancées par les acteurs de l’époque considérée. Le carburant de ce progrès ne saurait être la révérence devant une autorité, quelle qu’elle soit, mais le débat.

Je confirme et je maintiens qu’il y a bien eu un rapport de forces, difficile pour Churchill, au sein du cabinet britannique, au moment de Dunkerque puis de l’armistice franco-allemand. Churchill a bien failli perdre le pouvoir et le monde gagner la paix… nazie.

Les documents sont sur la table.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Lundi 20 Avril 2015 09:06:52

Pour son 126ème anniversaire, j'ai fait cadeau à Hitler d'un édito et d'un souhait http://www.delpla.org .
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par BRH » Lundi 20 Avril 2015 16:50:10

On ne trouve ni l'un ni l'autre : pas de liens plus précis ?
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3620
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Mardi 21 Avril 2015 11:46:38

l'édito est sur la page d'accueil, comme de coutume.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Mercredi 22 Avril 2015 06:01:23

Un référendum éloquent : http://www.delpla.org/site/articles/art ... at=5&id=94 .

Certes cela ne démontre rien quant à la validité de ce que j'avance.

En revanche, cela démontre une chose : l'incapacité de la contestation à contester vraiment.

Le cas de Raguse est vraiment loin, très loin d'être isolé.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Vendredi 08 Mai 2015 07:11:37

viewtopic.php?f=15&t=1001&p=17163#p17163

Duc de Raguse a écrit :Vous présentez une habilitation ? Pourquoi faire ?


en lisant ce genre de prose http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=20 ... 02#p538902

alain adam a écrit :Il est bien clair que françois Delpla est pris pour un rigolo sur le terme matériel/humain/stratégique par la plupart des auteurs historiques contemporains


tu comprendras peut-être mieux.

Que ce 8 mai porte conseil !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Dimanche 21 Juin 2015 13:39:21

http://miroirdeloccident.fr/echange-avec-auteur.php
Un lieu où le débat...
... son plein !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Jeudi 16 Juillet 2015 11:05:41

Un nouveau lieu pour ce débat... et d'autres !

https://www.facebook.com/groups/StudyOfNS/
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Lundi 20 Juillet 2015 06:21:00

Un moment important du débat, sur le forum beige http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=16 ... 87#p546287 : un adversaire buté de ma Ruse nazie (sur l'arrêt devant Dunkerque) se décide à sortir du bois (sous pseudo tout de même, Paris ne s'est pas fait en un jour !).
Francois Delpla
 
Message(s) : 3124
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

PrécédentSuivant

Retour vers Les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale (1930-1945)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité