Le débat sur mon travail

Les Totalitarismes à l'assaut de l'Europe !

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Mardi 28 Mai 2013 12:54:11

retour à la case départ : Michel continue de déformer grossièrement la page, à croire qu'entre ses messages il ne la relit pas du tout.

Pour m'en tenir au plus grossier, il n'y est cité personne du nom de Schmitt.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3343
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Mardi 28 Mai 2013 13:49:34

Donc, nous sommes tombés d'accord. Jusqu'en août 34 Hitler a pratiqué une grande collégialité qui s'est distendue de 34 à 38 et qui n'a plus existé du tout à partir du 7 février 38, date du dernier conseil des ministres du Reich.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Mardi 28 Mai 2013 14:16:40

boisbouvier a écrit :Jusqu'en août 34 Hitler a pratiqué une grande collégialité.


quelle perle !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3343
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Mardi 28 Mai 2013 14:17:58

Francois Delpla a écrit :Michel continue de déformer grossièrement la page, à croire qu'entre ses messages il ne la relit pas du tout.

Pour m'en tenir au plus grossier, il n'y est cité personne du nom de Schmitt.
boisbouvier a écrit :Donc, nous sommes tombés d'accord.


et quel autisme !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3343
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Mercredi 29 Mai 2013 05:29:12

Ton incapacité foncière à appréhender le réel (tellement typique de la gent intellectuelle) s'est montrée en pleine lumière à cette occasion, Delpla, et à ta place je n'en serais pas trop fier. Après avoir attaqué ce pauvre Otto Schmitt qui ne t'avait rien fait tu finis par reconnaitre qu'il n'avait pas menti. Hitler se rendait bien ponctuellement à son bureau de la Chancellerie tous les matins vers 10 H. dans les dix-huit premiers mois de sa gouvernance. Il y discutait avec les autres ministres des problèmes de l'heure. Il continua de le faire ensuite mais de façon moins régulière entre 1934 et 1938 et il ne le fit plus du tout à partir du 7 février 38 date du dernier conseil des ministres. Tu t'es trompé en prétendant le contraire, point final.
Or, tu t'es trompé sur un point très important tant il montre à quel point le pouvoir d'Hitler fut obtenu par les moyens de la démocratie.
Hitler n'est pas devenu dictateur en une seule fois comme un général qui renverse un gouvernement civil en investissant le palais présidentiel, les ministères et les stations de radios avec des troupes dévouées à sa personne et à sa cause. Il a conquis le pouvoir total en trois ou quatre fois par la persuasion plus que par l'intimidation même si celle-ci ne fut pas absente non plus.
La leçon est claire. La démocratie porte en elle le germe de sa propre destruction et ce germe porte un nom : démagogie. Hitler fut avant tout un puissant démagogue et qu'il ait si bien réussi devrait nous interroger sur les méfaits d'un tel système.
Au lieu de cela que voit-on ? Un immense consensus imbécile sur un mot qui finalement ne signifie rien car on aura beau tourner le problème dans tous les sens il est de la nature des choses que le petit nombre commande et que le grand lui obéisse.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Mercredi 29 Mai 2013 05:37:12

Au temps pour moi : il s'agit d'Otto Dietrich et non d'Otto Schmitt.
Tout le monde s'en fout mais quand même !
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Mercredi 29 Mai 2013 07:07:30

boisbouvier a écrit :Tout le monde s'en fout


en soi la bourde n'est effectivement pas gravissime, du moins à côté du temps que tu as mis à vérifier.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3343
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Mercredi 29 Mai 2013 08:14:03

Oui, mais malheureusement pour toi, ça tourne à ton désavantage. Cet Otto Dietrich, après vérification, loin d'être un inconditionnel d'Hitler fut un des rares membres du Staatspartei à désapprouver la loi d'habilitation le 23 mars 33 qu'il estimait dangereuse.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Mercredi 29 Mai 2013 18:23:21

boisbouvier a écrit : Otto Dietrich, après vérification (... ) membre du Staatspartei .


tu n'as pas dû vérifier à la bonne source !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3343
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Mercredi 29 Mai 2013 22:02:12

Lis la page 147 de l'édition de poche.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Jeudi 30 Mai 2013 10:59:31

Alors ?
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Vendredi 31 Mai 2013 05:31:36

Tu ne réponds pas, Delpla.
Compte tenu du contenu de la page 147 du livre de Broszat reconnais-tu que Otto Dietrich, loin d'avoir été un inconditionnel du Führer comme tu l'as prétendu, fut au contraire l'un de ses plus grands opposants en particulier lors des séances qui précédèrent le vote de la loi d'habilitation si importante pour la suite ? C'est cette loi d'habilitation du 23 mars 1933 qui fit d'Hitler un dictateur légal.
En prenant la position que tu as prise sur Otto Dietrich tu jettes le trouble dans mon esprit de lecteur : prendrais-tu tes désirs pour des réalités ? Quand la réalité dérange tes a priori n'est-ce pas la réalité qui a tort ?
Puisque le sujet du fil est "Débat sur mon travail" je dois à la sincérité de mes sentiments et aux impératifs de la correction fraternelle de t'en faire part.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Vendredi 31 Mai 2013 07:10:30

Tu es fatigant, tellement qu'on n'a qu'une envie, celle d'économiser ses forces et ses cartouches!
J'ai pour ma part deux éditions de Broszat, l'allemande de 1969, rééditée sans changement en 2007, et la traduction française de 1985. Je n'ai que feuilleté en librairie l'édition de poche française, augmentée seulement d'une préface d'Ingrao qui ne m'a pas paru ajouter à sa gloire.
A toi donc de citer cette page que tu trouves si intéressante.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3343
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Vendredi 31 Mai 2013 07:56:33

Puisqu'il faut citer, citons.

"Le discours extraordinairement habile de Hitler : le 23 mars lors de la session plénière du Reichstag permit néanmoins de faire voter les pleins pouvoirs par le parti catholique. Seule une minorité de la fraction faible, mais importante par son poids politique (avec Brüning, Bolz, Stegerwald) estima que la loi était dangereuse tant dans son ensemble que par la quasi absence de clauses précises, de quelque nature qu'elles soient susceptibles de protéger les individus ou les institutions contre son emploi abusif. cette opposition ne parvint pasà opposer son point de vue aux autres députés du centre. Certains démocrates du Staatpartei, parmi lesquels Theodor Heuss et l'ancien ministre des Finances Dietrich, optèrent aussi pour un refus mais ils se heurtèrent à l'avis contraire de la majorité de leur groupe."
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Vendredi 31 Mai 2013 08:31:20

Sans exclure toutefois une homonymie parfaite, cela serait plus convaincant avec un prénom !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3343
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

PrécédentSuivant

Retour vers Les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale (1930-1945)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron