Le débat sur mon travail

Les Totalitarismes à l'assaut de l'Europe !

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Vendredi 04 Avril 2014 04:55:14

Pour une fois, ta réponse, si elle est loin de répondre à tout le message précédent, n'est pas complètement autiste : elle en prend en compte une partie. Et elle me donne un levier pour faire un peu mieux comprendre aux lecteurs de bonne foi ce dont, dans la question qui fait le sujet de ce fil, il s'agit.

Ton point de départ, la sainteté de Pétain, t'oblige à trancher à chaque instant qu'il est plus malin que Hitler et que c'est lui qui mène le jeu. Le mien, la folie de Hitler déclenchée en 1918, organisée en 1919, centre le regard sur l'OVNI nazi et la façon dont l'humanité y réagit, avec de pauvres grilles de lecture. Ce qui permet à la manoeuvre de se déployer, jusqu'à ce que la force brute prévale. Grâce à Churchill qui a fait à cette dernière un rempart de sa volonté pour lui permettre de franchir le stade de l'embryon, qui était le sien en juin 1940.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3251
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Vendredi 04 Avril 2014 06:05:27

En tout cas tu te contredis. D'une part tu nous dis qu'Hitler ne se possède plus depuis Pasewalk possédé comme il l'est par le démon d'un antisémitisme psychotique et de l'autre qu'il manoeuvre Pétain à bout de ligne en dosant habilement l'antisémitisme de ce dernier. Il faut choisir. Si Hitler ne se possède plus il ne peut pas manoeuvrer les autres puisque c'est lui qui l'est, manoeuvré, par sa psychose même.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Vendredi 04 Avril 2014 07:06:51

tu nies obstinément la liberté du fou.

Elle amène par exemple aujourd'hui les psychanalystes lacaniens à prôner un aménagement du code pénal, qui nuance la distinction actuellement radicale entre le "discernement", qui permettrait de traduire l'inculpé en justice, et son absence, qui l'interdirait.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3251
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Vendredi 04 Avril 2014 08:06:45

Oui. Je nie la liberté du fou.
J'ai entendu dire (dis moi si c'est vrai) que Lacan finit par être hospitalisé en Psychiatrie.
Je ne voudrais pas qu'il t'arrive la même chose.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Vendredi 04 Avril 2014 12:18:44

boisbouvier a écrit :J'ai entendu dire (dis moi si c'est vrai) que Lacan finit par être hospitalisé en Psychiatrie.


l'honnêteté fait défaut à l'émetteur de ce bruit... ou bien la raison !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3251
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Samedi 05 Avril 2014 07:14:06

A propos de l'antisémitisme de Vichy qui trouve tant d'accusateurs indignés, que pensez-vous de Renaud Camus ?
Voici ce qu'en dit Wikipedia :
Controverse

Dans son journal de 1994 (paru en 2000 sous le titre La Campagne de France), Renaud Camus a émis des remarques sur ce qu'il percevait comme la surreprésentation de journalistes juifs traitant du judaïsme dans une des émissions de radio de France-Culture, Le Panorama, ayant pourtant une vocation généraliste et non confessionnelle ou communautaire. Il écrivait à ce sujet :

« Les collaborateurs juifs du Panorama de France-Culture exagèrent un peu tout de même : d’une part ils sont à peu près quatre sur cinq à chaque émission, ou quatre sur six ou cinq sur sept, ce qui, sur un poste national ou presque officiel, constitue une nette sur-représentation d’un groupe ethnique ou religieux donné ; d’autre part, ils font en sorte qu’une émission par semaine au moins soit consacrée à la culture juive, à la religion juive, à des écrivains juifs, à l’État d’Israël et à sa politique, à la vie des juifs en France et de par le monde, aujourd’hui ou à travers les siècles. » (La campagne de France)


La sur-représentation d'un groupe ethnique ou religieux de la population dans les media continuerait-il à poser un problème à 70 ans de distance ?
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Dimanche 06 Avril 2014 04:46:17

boisbouvier a écrit :
boisbouvier a écrit : je ne t'aurais jamais reparlé de ton erreur factuelle sur Beigbeder si tu ne te dérobais pas constamment sur les questions de fond.




je supplie BRH de laisser à jamais cet aveu en ligne.


c'est là : viewtopic.php?f=12&t=1154&p=16030#p16030

Ici, en revanche, la chasse d'eau aurait ma bénédiction.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3251
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Dimanche 06 Avril 2014 06:34:05

Cela dit, ce post mérite aussi de survivre, mais n'a rien à voir avec mon travail.
Dont acte : http://www.delpla.org/forum/viewtopic.p ... 526#p16526
Francois Delpla
 
Message(s) : 3251
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Dimanche 06 Avril 2014 18:19:09

... ou plutôt un transfert dans un espace approprié, car cette démonstration d'antisémitisme pour excuser celui de Vichy a droit, elle aussi, de subsister pour l'édification des foules.

Je la mets en conserve de mon côté : http://www.delpla.org/forum/viewtopic.p ... 526#p16526 .
Francois Delpla
 
Message(s) : 3251
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Lundi 07 Avril 2014 06:03:35

Aucune condition de reconnaissance du passé n'a donc été émise, seulement celle d'un engagement pour l'avenir, hautainement et publiquement refusée, ce qui ne me laissait pas d'autre solution.


Amusant.
Simone Weil l'a dit mieux que moi. Il est inepte d'opposer le passé à l'avenir car l'avenir sera fait par nous selon nos représentations de nous-mêmes telles que le passé les a faites.
Delpla me reproche d'avoir attaqué les intellectuels dont l'Ecole normale supérieure dont il est issu comme Sartre et Beauvoir constitue le centre emblématique. Il me reproche ça comme une attaque personnelle. Or, ça n'en est pas une. Si Delpla n'en était pas sorti j'aurais écrit la même chose. Je n'ai fait qu'imiter Bernard Pivot qui avait intitulé une de ses émissions "Pourquoi les intellectuels se sont-ils si souvent trompés ?"( Il ajouta malicieusement : pas tous.)
N'est-ce pas une vraie question ?
Nous savons par Raymond Aron que Sartre détestait ce qu'il appelait "la bourgeoisie".
Or, ce faisant, il ne prenait pas garde au fait que soit la bourgeoisie n'existait pas soit il en faisait partie.
En effet, ce mot creux par excellence englobe tant de choses qu'il appartient à la catégorie des sophismes corrupteurs tels que la philosophie existentialiste les a dénoncés quand elle a prétendu fort justement que l'existence précédait l'essence.
Autrement dit l'élève Sartre a oublié le professeur Sartre. Un comble !
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Lundi 07 Avril 2014 06:10:20

des lyres sans que nid tète !
Francois Delpla
 
Message(s) : 3251
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Samedi 12 Avril 2014 05:52:34

Comment ça, délires -pardon -nous sommes en Lacanie-, des lyres ?
La bourgeoisie existe-t-elle vraiment ou est-elle autre chose qu'une de ces fabrications mensongères des intellectuels qu'on appelait autrefois des sophismes ?
Si la bourgeoisie "existait" vraiment on l'aurait rencontrée. Or, elle est évanescente. Dès qu'on cherche à la rencontrer elle se dérobe aux regards et disparait comme un fantôme.
Elle ressemble à ces particules élémentaires que les physiciens nous enseignent. Les neutrinos par exemple sont capables de traverser plusieurs galaxies sans rencontrer de matière absorbante qui permette de les capter pour l'étude. Ils ont une masse infinitésimale mais pas de charge électrique. Ils n' existent que par déduction pour remplacer la masse manquante. En effet, ils sont si nombreux que leur masse, infinitésimale pour chacun d'eux, devient très élevée pour l'ensemble. Aucune importance en pratique puisqu'ils sont... inoffensifs.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par Francois Delpla » Dimanche 18 Mai 2014 11:13:25

L'anarchiste a encore écrit n'importe où
viewtopic.php?f=15&t=1002&p=16268#p16268
avec sa courtoisie, sa finesse de compréhension d'autrui et son sens des nuances bien connus, sans parler de son habitude invétérée de mettre des liens quand il cite une autre page web
boisbouvier a écrit :
C’est à cette aune que doit être appréciée la politique de Vichy, constamment docile aux desiderata d’outre Rhin même quand elle s’y oppose : croit-on donc que le Reich n’ait jamais intégré ces refus dans ses calculs ?


a écrit Delpla sur le Blog d'Alain Michel http://vichyetlashoah.blog.lemonde.fr/2 ... /#comments [lien FD]



Comment peut-on être constamment docile aux desiderata d'outre-Rhin et en même temps s'y opposer ?
J'entends bien : Delpla a voulu dire que le surdoué Hitler a, bien qu'il fût dément, intégré dans ses prévisions les oppositions de Vichy pour les faire servir à sa politique générale.
De sorte que la docilité de Vichy envers Hitler ne fut pas consciente mais seulement "objective" comme on dit en Bolchevie.
T'ai-je bien compris, Delpla ?


Il faudrait commencer par ne pas déformer : Hitler était fou, gravement, mais dément, nullement, du moins d'après moi; surdoué ne fait pas non plus partie des qualificatifs que je lui accole.

Pour employer un instant ton style et tes procédés : es-tu à jeun, Boisbouvier ?

Le détour par la "Bolchevie" n'es pas non plus du meilleur aloi.

mais si je fais à ce propos l'honneur d'une réponse dans le fil sur mon travail, c'est que la formule suivant laquelle Hitler a
intégré dans ses prévisions les oppositions de Vichy pour les faire servir à sa politique générale.
est, elle, conforme à l'une des conclusions que je mets sur le marché, moyennant une précision.

Pourquoi parler de "politique générale" ? Le substantif suffit.

C'est l'un des tours favoris, et pas encore assez repérés, du nazisme, que de paraître contrarié.
Francois Delpla
 
Message(s) : 3251
Inscription : Mardi 24 Avril 2007 15:00:15
Localisation : 95 France

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Lundi 19 Mai 2014 07:15:23

Pour bien te comprendre, Delpla, je vais me procurer le dictionnaire que tu as certainement publié sous ton nom et à ton usage car dans les autres dictionnaires il n'y a aucune différence entre la folie et le démence.
Où le trouve-t-on ?
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

Re: Le débat sur mon travail

Message par boisbouvier » Lundi 19 Mai 2014 07:26:33

Le détour par la "Bolchevie" n'es pas non plus du meilleur aloi.


Pourtant c'est bien en Bolchevie qu'on utilise ce vocabulaire.
Quand Vichy s'oppose à Hitler, il ne se rend pas compte que cette opposition elle-même fait partie du plan d'Hitler de sorte que, quel que puisse être son mérite (subjectif) à Vichy, il lui rend encore service. C'est là qu'il est donc "objectivement" coupable. C'est ça : subjectivement admirable mais objectivement coupable, c'est là Vichy. Heureusement que Delpla veille. Il va nous donner la vérité des choses.
Tu as un bon fond, Delpla, tu ne jettes pas la pierre à Vichy et lui reconnais le mérite d'avoir essayé de desserrer l'étreinte du noeud coulant que l'occupant avait passé sur notre cou mais ton devoir d'historien t'impose de dire que Vichy en agissant ainsi rendait encore service à Hitler.
Comment ?
Tu ne le dis pas.
Dis le.
boisbouvier
 
Message(s) : 1091
Inscription : Samedi 09 Juin 2012 15:37:34

PrécédentSuivant

Retour vers Les années 30 et la Seconde Guerre Mondiale (1930-1945)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron