L'enterrement du plan XVI... et la naissance du plan XVII !

1ère guerre mondiale et ses conséquences, jusqu'à la Grande Crise.

L'enterrement du plan XVI... et la naissance du plan XVII !

Message par BRH » Dimanche 02 Janvier 2011 17:19:46

Commémorons le centenaire de l'enterrement du plan XVI et de la révocation de son concepteur, le prudent général Michel. Pour les spécialistes de la guerre de 1914, on peut poser les questions suivantes relatives au plan français suivant (le fameux plan XVII de Joffre).

Admettons d'abord que ses auteurs n'étaient pas fous mais avaient simplement surestimé le "rouleau compresseur russe" et l'appui anglais et sous-estimé la force allemande (notamment l'efficacité des réserves et de l'artillerie lourde) et l'audace de son état-major (qui viole la neutralité belge), considérons ensuite qu'au-delà d'une simple offensive "à outrance" en Lorraine dont on parle partout, ils devaient avoir élaborés des objectifs stratégiques précis et réalistes (de leurs point de vue et en connaissant leurs fausses évaluations des potentiels et priorités des uns et des autres). Quels pouvaient-ils être ?

S'agissait il pour la France de simplement libérer l'Alsace-Lorraine et d'ensuite négocier en position de force ? Evidemment, c'était la base minimum.

S'agissait il d'occuper la rive gauche du Rhin en laissant les Russes avancer jusqu'à Berlin ? C'était là la plus grande espérance, mais dans cette option, le travail principal était laissé aux Russes, étant fait observer qu'à ce stade, l'Allemagne aurait rapidement demandé la paix !

S'agissait-il de franchir le Rhin et d'avancer jusqu'en Allemagne centrale (par exemple de rencontrer les Russes sur l'Elbe) ?
S'agissait il d'aller jusqu'à Berlin ? et Vienne ? Evidemment, non. Pour sa part, la France n'envisageait pas autre chose que récupérer la frontière de 1814. Voire la portion du Congo et de l'Oubangui-Chari cédée en compensation de notre protectorat sur le Maroc... Quant aux Russes, ils envisageaient de donner l'indépendance de la Pologne dans les frontières du Grand-Duché de Varsovie, aggrandie par la Galicie Polonaise. En outre, la cession de la Bosnie-Herzégovine à la Serbie...
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3676
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29

Re: L'enterrement du plan XVI... et la naissance du plan XVII !

Message par BRH » Vendredi 28 Janvier 2011 12:36:08

Un de nos généraux, le plus sceptique sur le plan XVII, était Lanrezac. Malgré ses avertissements répétés à Joffre, il ne fut pas écouté. A Charleroi cependant, il parvînt à ralentir l'élan de Von Hausen. Le général Lanrezac: son vrai nom était : de Cazernal, et il était authentiquement marquis. Les siens, sous la Restauration, avaient pris parti pour Napoléon; pour éviter des représailles ils prirent le nom de Lanrezac qui est l'anagramme renversé de Cazernal.
Tant que les Français constitueront une nation, ils se souviendront de mon nom !

Napoléon
Avatar de l’utilisateur
BRH
 
Message(s) : 3676
Inscription : Lundi 22 Janvier 2007 18:18:29


Retour vers La Grande Guerre (1914-1929)

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron