L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 26 Oct 2020 22:15

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 27 Jan 2006 17:16 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14393
ImageImage

Je reviens sur cette oeuvre sur laquelle je m'appuie pour souligner son incompatibilité avec le masque mortuaire officiel de Napoléon (antommarchi).

Un article de la Lettre d'information du site Napoleon.org (Fondation Napoléon), par F. Lacaille, conservateur au Musée de l'Armée, explique sa genèse.

S'il n'est pas impossible que Delaroche ait vu l'Empereur en 1814 ou en 1815, il reste qu'il se serait inspiré des travaux d'Horace Vernet qui -lui- l'avait approché.

Etonnamment, le visage rendu par Delaroche ressemble à s'y méprendre au Prince Napoléon (Plon-Plon). Mais certains persisteront à me taxer de mauvaise foi...

Il ne faut pas qu'il soit reconnu que BRH ait raison ! :bah:

Et l'hypothèse que Delaroche se soit inspiré des traits de ce dernier s'écroule sans plus de difficultés.

En 1840, le prince Jérôme-Napoléon vivait en Allemagne (le territoire français lui était interdit), et il n'avait que 18 ans. Il est donc exclu que Delaroche ait pu s'inspirer de ses traits...

Comme cette toile part aux Mexique pour y être exposée, souhaitons qu'elle inspire un tant soit peu le professeur Garcinion... :diablotin:


Dernière édition par Bruno Roy-Henry le 30 Jan 2006 10:31, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Jan 2006 22:27 
Un voeu pieu, mais après tout, l'espoir fait vivre... :diablotin:


Haut
  
 
Message Publié : 08 Sep 2008 17:11 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14393
Rappel:



Roy-Henry Sujet du message: Posté: 30 Jan 2006 9:47


Pierre de L'Estoile


Inscription: 08 Mai 2002 9:54
Messages: 2396 LA PREUVE, AU MOYEN DU NETTOYAGE PAR LE VIDE !

j'ai fait -il y a peu- un commentaire sur le tableau de Delaroche, à rapprocher de la photo du prince Jérôme-Napoléon.

Une fois n'est pas coutume, je citais le site Napoleon1er.org, animé par le directeur de la Fondation Napoléon, Thierry Lentz.



"GALERIE > LE TABLEAU DU MOIS
Napoléon Ier à Fontainebleau le 31 mars 1814, par Paul Delaroche (1797-1856)
"Souvent décrite comme représentant Napoléon après sa première abdication à Fontainebleau, cette icône de la légende impériale montre en réalité l'Empereur dans les jours précédant cet acte politique. Défait, et déjà trahi par la plupart des siens, il se retrouve seul, retiré dans son appartement de Fontainebleau, confronté à lui-même. Acheté à Paris par le collectionneur britannique John Naylor, en 1852, ce tableau fut ensuite acquis par Francis Howard qui en fit don au musée de l'Armée, en 1954." Un article de F. Lacaille, conservateur au Musée de l'Armée Détail © Le Gall 1990 / Droits de reproduction : Musée de l'Armée - Paris
Pour en savoir plus"

Malheureusement, suite à mes commentaires, le lien a été modifié et ne conduit plus qu'à une impasse: l'article de F. Lacaille, conservateur au musée de l'Armée, a été escamoté !

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Le lien est réapparu...
Message Publié : 08 Sep 2008 17:25 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14393



Chef-d'œuvre célèbre ou toile de petit maître méconnu, retrouvez ou découvrez chaque mois un nouveau tableau.


Pour tout renseignement, contactez Karine à huguenaud(at)napoleon(point)org.


Napoléon Ier à Fontainebleau le 31 mars 1814






Auteur : DELAROCHE Paul (1797 - 1856)

Date : 1840

Technique : huile sur toile

Dimensions : H. 1,81 m; L. 1,37 m

Lieu de conservation : Paris, musée de l'Armée


Crédits : © Le Gall 1990 / Droits de reproduction : Musée de l'Armée - Paris

Commentaires : Souvent décrite comme représentant Napoléon après sa première abdication à Fontainebleau, cette icône de la légende impériale montre en réalité l'Empereur dans les jours précédant cet acte politique, soit au moment où il comprend que son destin va basculer.

Il existe une feuille d'étude préparatoire, conservée en mains privées et inédite, portant de la main de Delaroche la retranscription d'un passage des Mémoires de Bourrienne, secrétaire de Napoléon. Ce passage relatif à la fin de la campagne de France éclaire la genèse de l'oeuvre : « après avoir passé une partie de la nuit à Froidmanteau, l'Empereur se dirigea sur Fontainebleau où il arriva à six heures du matin. Il ne fit pas ouvrir les grands appartements, et se campa plutôt qu'il ne se logea dans le petit appartement qu'il affectionnait. Napoléon en arrivant s'enferma dans son cabinet et y resta seul la journée du 31 mars 1814. »
A peine descendu de cheval, sa redingote et ses bottes crottées, ayant jeté son chapeau sur le sol, et son portefeuille sur un canapé, l'Empereur est assis sur une chaise, le corps avachi, accablé par les événements récents.
Défait, et déjà trahi par la plupart des siens, il se retrouve seul, retiré dans son appartement de Fontainebleau, confronté à lui-même. Il voit la gloire lui tourner le dos et comprend que sa chute est proche.
La pose de l'Empereur semble avoir été inspirée à Delaroche par deux gravures récentes, une lithographie de Burdet, d'après Raffet, Napoléon 1812, qui illustre l'Histoire de France d'Anquetil et Burette (Paris, 1838), et une vignette sur bois de Loutrel, d'après Horace Vernet, Première abdication de Napoléon Ier à Fontainebleau, de l'Histoire de l'Empereur Napoléon de Laurent de l'Ardèche (Paris, 1839).A la lumière du texte de Bourrienne et de l'observation attentive du tableau, le sujet apparaît d'une tension dramatique beaucoup plus forte que celui ordinairement retenu pour le désigner.
Le choix d'un tel moment de transition et d'introspection est très caractéristique de la démarche créatrice de Delaroche, peintre d'histoire au tempérament inquiet, qui s'enfonce peu à peu dans la dépression. Fasciné par Napoléon, il l'a plusieurs fois représenté, à plusieurs années d'intervalle, dans des oeuvres qui constituent une sorte de récit du destin consulaire et impérial, depuis l'ascension jusqu'à la chute et l'entrée dans la légende.
Plusieurs versions de l'oeuvre sont connues, la plus reproduite étant le tableau du Museum der Bildenden Künste de Leipzig, daté de 1845, souvent présenté à tort comme l'original de cette célèbre composition. Daté de 1840, le tableau pourrait avoir été réalisé à l'occasion du Retour des Cendres de l'Empereur, tout comme une petite oeuvre d'Horace Vernet, Napoléon sortant de son tombeau, diffusée par de nombreuses gravures. Mais à l'inverse de l'image glorieuse de Vernet, traitée dans un petit format, celle de Delaroche présente l'Empereur comme un anti-héros, dans une pose triviale, mais transposée dans le format monumental qui est traditionnellement celui de la grande peinture d'histoire.

Historique :
Acheté à Paris par le collectionneur britannique John Naylor, en 1852 ; collection Naylor, Leighton Hall (Montgomeryshire) ; acquis par Francis Howard ; don de celui-ci au musée de l'Armée, 1954.


Frédéric Lacaille, conservateur au Musée de l'Armée.


Ce tableau est présenté dans le cadre de l'exposition Napoleón au Museo del Vidrio de Monterrey (Mexique), du 14 février au 14 juin 2006.


En 1840, le prince Jérôme-Napoléon vivait en Allemagne (le territoire français lui était interdit), et il n'avait que 18 ans. Il est donc exclu que Delaroche ait pu s'inspirer de ses traits...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB