L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 23 Sep 2018 6:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Toujours le "man-nie-tout"
Message Publié : 08 Mai 2008 10:11 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13493
Le résultat est cependant excellent, mais ne plaira pas à madame Bertand, et fera subtilisera le masque, non digne de représenter un empereur de légende.

Il n'existe aucune source qui permet de prétendre que madame Bertrand aurait fait subtiliser le masque parce qu'il n'aurait pas été digne de représenter Napoléon. La seule justification fournie à Burton est celle donnée par le général Bertrand. Elle est citée dans l'éditiion 2003 de l'énigme de l'exhumé de Sainte-Hélène aux pages 80 et 81. En voici les extraits les plus significatifs :
Citation:
Jamais, Monsieur, vous n'avez élevé vis-à-vis de moi la prétention que ce modèle put être en votre propriété, ni n'avez obtenu mon consentement à ce sujet.
[...]
Vous avez aidé M. Antommarchi. J'ai vu avec reconnaissance les peines que vous avez prises. L'épreuve que vous réclamez comme votre propriété, en cas que le modèle vous soit refusé, notre intention était d'engager la famille de l'Empereur à vous l'offrir.
Mais vous eussé-je donné - ce que je n'ai pas fait - la permission de prendre un modèle de plâtre de la tête de l'Empereur, si je vous avais spécialement autorisé à en conserver l'original ou même une copie, vous ne pourriez légalement réclamer que le droit de tout artiste qui fait un portrait ou un buste et qui est tenu de le remettre à celui qui le fait faire ; en Angleterre, je pense, comme en d'autres pays en Europe, un artiste qui prétendrait conserver une copie du portrait ou du buste sans l'autorisation de celui qui l'aurait fait faire serait poursuivi par les Lois.
Je ne puis donc, Monsieur, vous reconnaître aucune espèce de titre à la propriété du modèle, ni même à celle d'une des épreuves

Le conflit porte donc uniquement sur la contestation du droit de propriété que Burton estime avoir acquis en réalisant le masque alors que les époux Bertrand estiment en être, en tant que commanditaires, les dépositaires au nom de la famille Bonaparte.
Surcouf35 a écrit:
Ensuite m'avait-il semblé lire (peut être chez Monsieur Retif) qu'un exemplaire de cette épouvantable masque avait été transmis à Madame Mère qui l'avait rejeté...

Vous avez aussi lu ça chez BRH qui recopie sans doute Rétif (il paraît qu'il ne faut plus dire "Monsieur untel" quand une personne est décédée, du moins est-ce une des choses que l'on m'a enseignées à l'université).
Voici ce que l'on peut lire page 89 :
Citation:
Qu'est-ce à dire, sinon que Madame Mère était honteuse de ce visage défiguré, au point de le cacher à ses autres enfants ?

Cette affirmation repose uniquement sur le fait que, selon le témoignage d'un de collaborateurs qui rédigea une biographie de lui, le cardinal Fesh aurait eu une caisse qu'il n'aurait pas osé toucher contenant le masque de l'empereur. Il s'agit donc encore une fois d'une interprétation alambiquée d'un texte qui ne dit absolument pas ce que Rétif a voulu lui faire dire. Rien n'indique en effet dans les extraits cités que ce serait Madame Mère qui aurait confié cette caisse au cardinal Fesch et surtout rien ne laisse supposer que ce serait parce qu'elle aurait trouvé ce masque "épouvantable".
Surcouf35 a écrit:
Maintenant le plus interessant est l'Histoire de ce Rusi par la suite, qui semble avoir pas mal voyagé pour réapparaître parfois où on ne l'attendait pas forcément et entre des mains il est vrai douteuses...

C'est plutôt d'une apparition qu'il faudrait parler que d'une réapparition. Avant la vente à Charles Alder en 1939, il ne subsiste aucune trace de ce masque. En revanche, Jacques Jousset faisait état en 1957 d'un démenti d'André Masséna concernant le fait que ce masque aurait été détenu par sa famille, démenti qu'il n'y a pas lieu de remettre en question puisqu'à la date où Jacques Jousset le mentionne, André Masséna était encore bien vivant.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Toujours le "man-nietout"
Message Publié : 08 Mai 2008 10:30 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13493
Citer :
Il n'existe aucune source qui permet de prétendre que madame Bertrand aurait fait subtiliser le masque parce qu'il n'aurait pas été digne de représenter Napoléon. La seule justification fournie à Burton est celle donnée par le général Bertrand. Elle est citée dans l'éditiion 2003 de l'énigme de l'exhumé de Sainte-Hélène aux pages 80 et 81. Le conflit porte donc uniquement sur la contestation du droit de propriété que Burton estime avoir acquis en réalisant le masque alors que les époux Bertrand estiment en être, en tant que commanditaires, les dépositaires au nom de la famille Bonaparte.


Notre homme confond la science historique et l'art policier de soutirer des aveux... Il faut être bien naïf ou au contraire diabolique, pour penser que Mme Bertrand aurait pu mettre par écrit un tel aveu !!!

Pourtant, le général Bertrand a bien écrit que le résultat était décevant: "la figure du moment, etc."

Citer :
Vous avez aussi lu ça chez BRH:
Citation:
Qu'est-ce à dire, sinon que Madame Mère était honteuse de ce visage défiguré, au point de le cacher à ses autres enfants ?

Cette affirmation repose uniquement sur le fait que, selon le témoignage d'un de collaborateurs qui rédigea une biographie de lui, le cardinal Fesh aurait eu une caisse qu'il n'aurait pas osé toucher contenant le masque de l'empereur. Il s'agit donc encore une fois d'une interprétation alambiquée d'un texte qui ne dit absolument pas ce que Rétif a voulu lui faire dire. Rien n'indique en effet dans les extraits cités que ce serait Madame Mère qui aurait confié cette caisse au cardinal Fesch et surtout rien ne laisse supposer que ce serait parce qu'elle aurait trouvé ce masque "épouvantable".


On sait que le masque en original a été expédié via la douane anglaise à Madame Mère. Ce n'est donc pas lui qu'Antommarchi lui aurait présenté plus tard.

Enfin, à propos de cette caisse, qui avait intrigué l'abbé Lyonnet, au point de la mentionner ensuite dans ses mémoires, ce dernier souligne bien que Fesch disait en pleurant qu'elle contenait le masque de l'Empereur. L'abbé n'en a pu voir le contenu. C'est donc bien que Fesch ne tenait pas à exposer ledit masque. Cet épisode se situe après 1830, quand Fesch en était devenu le dépositaire. Pourquoi le cacher, alors qu'Antomarchi allait publier son "travail" ? Or, ni avant 1833, ni après, le cardinal n'exposa ce masque. Il est donc assez surprenant de soutenir qu'aucune source ne permette d'affirmer que ledit masque n'était pas assez beau pour passer à la postérité.

Citer :
C'est plutôt d'une apparition qu'il faudrait parler que d'une réapparition. Avant la vente à Charles Alder en 1939, il ne subsiste aucune trace de ce masque. En revanche, Jacques Jousset faisait état en 1957 d'un démenti d'André Masséna concernant le fait que ce masque aurait été détenu par sa famille, démenti qu'il n'y a pas lieu de remettre en question puisqu'à la date où Jacques Jousset le mentionne, André Masséna était encore bien vivant.


Aucune trace, c'est vite dit... :lol:

Il reste la boîte qui le contenait au moins depuis 1939. Celle-ci a été classée par les Douanes américaines comme un objet antérieur à 1880. De ce fait, ni le masque, ni la boîte n'ont payé le moindre droit pour rentrer aux USA en 1986.

Reste à savoir si cette boîte peut être datée. Oui, elle le peut. Au vu des photos, un ébéniste l'estime comme ayant été fabriquée autour de 1850. Selon-lui, il y a toute apparence pour que la boîte ait été réalisée en vue de contenir le masque, ce qui est confirmé par le propriétaire: elle dispose d'une sorte de mécanisme basée sur la toile tapissant le fond du réceptacle qui fait que le masque monte ou redescend à mesure qu'on lève ou qu'on rabaisse le couvercle...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB