L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 26 Oct 2021 20:13

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Avr 2004 10:08 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14832
Il faudrait aussi leur transmettre les pages 114, 115 et 116 de mon livre où j'évoque l'opinion et le témoignage du Pr. Ceccaldi, ancien directeur du laboratoire de police scientifique de Paris. Surtout, ce passage:

" comme il ne peut y avoir de résorption des graisses, il est impossible de retrouver Napoléon avec UN VENTRE AFFAISSE, à moins d'avoir pratiqué, au cours de l'autopsie, l'abalation des intestins."

Historiquement, ces intestins -après avoir été examinés par Antommarchi- ont été replacés dans la cavité abdominale...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Avr 2004 0:11 
Je suis témoin : Meaux en a effectivement pris bonne note !
Le passage en question était annoté dans son exemplaire de "L'exhumé".
Un méthodique cet autre Luc... :3:


Haut
  
 
Message Publié : 08 Mai 2005 18:39 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14832
" - Évolution : dès septembre 1820, l'état clinique de l'Empereur, alors pléthorique, se dégrade progressivement. À tel point qu'en décembre de la même année il dit à propos de ses jambes : "il n'y a plus rien, c'est un squelette" et Antommarchi en préambule de son rapport d'autopsie constate : "l'Empereur avait considérablement maigri depuis son arrivée à Sainte-Hélène ; il n'était pas en volume le quart de ce qu'il était auparavant". Si les épigastralgies, l'anorexie, les vomissements, l'amaigrissement et éventuellement le hoquet et la faiblesse excessive entrent bien dans le cadre du cancer gastrique, il n'en est pas de même pour : "la dysurie, la léthargie, les poussées de fièvre, la diarrhée, la constipation, les transpirations et les troubles de la circulation" qui relèvent plutôt des autres pathologies. Les signes cliniques propres au cancer doivent, en effet, être dissociés du bruit de fond symptomatique généré par les manifestations biliaires, coliques, pulmonaires et urinaires."

Que penser d'un praticien qui croit dur comme fer que Napoléon était réduit à l'état de squelette à sa mort ?

L'équipe helvétique a donné -involontairement- d'excellentes raisons à la justification de nos jugements précédents.

Certains médecins devraient s'abstenir de s'immiscer dans le domaine historique: le mandarinat ne prépare pas nécessairement à la recherche...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2005 21:05 
La neutralité suisse étant proverbiale, on ne peut les accuser de parti pris dans cette affaire. :4:
Comme vous le dites, mon cher Bruno, cette équipe médicale nous a bien involontairement rendu un fier service... :diablotin:


Haut
  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB