L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 15 Déc 2019 15:12

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Message Publié : 08 Sep 2004 18:38 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14099
Il est de bon ton de se gausser de la nullité militaire qu'était Napoléon III!
Et de citer Sarrebruck et surtout, Sedan...

Sans égaler son oncle, le neveu n'était pas dépourvu de talents: on lui doit, notamment, le canon "Napoléon" qui sort des ateliers en 1857: son âme est rayée, d'où une plus grande précision et une plus grande portée; il fera merveille contre les Autrichiens et des copies seront employées en masse durant la guerre de Sécession.

Sans compter l'adoption du Chassepot et du canon à balles (l'ancêtre de la mitrailleuse).

Le plan de l'Empereur, en 1870, était de porter le gros de ses forces, en Allemagne, après avoir franchi le Rhin par surprise en dessous de Mayence, puis de marcher jusqu'à Francfort sur le Main et de là... peut-être, sur les traces de la Grande Armée en 1806.
Hardi, ce plan avait le mérite de faire tomber les défenses prussiennes sur la rive gauche du Rhin.

Il se révéla impossible du fait de la pagaille qui régnait dans les services, l'intendance et la logistique.
L'empereur, malade, n'avait plus l'énergie et la lucidité nécessaire pour le faire appliquer.
Le responsable ? Le ministre de la guerre, le maréchal Leboeuf, pourtant polytechnicien de formation.
Il l'avait pourtant juré à son souverain et aux autres ministres: pas un bouton de guêtre ne nous manquait...

Et je n'ai pas parlé de Napoléon III comme réformateur de notre marine: en faisant confiance aux innovations de Dupuy de Lhome, il forgea la première marine du monde: en 1865, la Royal navy était surprise en flagrant délit de retard technique; nos frégates cuirassées n'en auraient fait qu'une bouchée! Ce qui explique l'attitude des Anglais en 1870...

Notre second Empereur (effectif) était donc l'un des plus clairvoyants sur l'état de son armée et sur les transformations structurelles et techniques qu'elle devait subir.

Ce qui est le plus irritant, c'est que ce sont souvent les mêmes qui critiquent l'oncle pour son goût démesuré des guerres(comme si il avait été le seul responsable de ces guerres dites "napoléoniennes") et qui se gaussent du neveu pour sa soi-disant incompétence. Sa jeunesse au sein des carbonari italiens montre qu'il n'avait rien d'un lâche; son nom l'obligeait à risquer sa vie pour une grande cause.

Certes, Louis-Napoléon était horrifié par la boucherie des champs de bataille. Aussi, pour lui, la vie humaine ne devait pas être sacrifiée inutilement dans une guerre. D'où son attitude courageuse en ce sens lors de la guerre de 70, quand il impose la capitulation à Sedan, attitude qui ne sera pas comprise!

On peut l'accuser de bien des façons. Mais un empereur qui va au feu avec ses hommes (Solférino), qui préside à l'évolution technique de son armée, qui met la vie humaine au-dessus d'une vaine gloriole (Sedan), cet empereur là était tout, sauf quelqu'un de médiocre !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB