L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 10 Déc 2019 18:23

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Message Publié : 26 Sep 2004 16:51 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14081
Le plan de l'Empereur, en 1870, était de porter le gros de ses forces, en Allemagne, après avoir franchi le Rhin par surprise en dessous de Mayence, puis de marcher jusqu'à Francfort sur le Main et de là... peut-être, sur les traces de la Grande Armée en 1806.
Hardi, ce plan avait le mérite de faire tomber les défenses prussiennes sur la rive gauche du Rhin.

Il aurait eu surtout le mérite de décider l'Autriche à la guerre qui avait promis de mobiliser dès nos premiers succès et d'entrer en guerre quinze jours après. Comme quoi, Napoléon III, malade et affaibli, fit tout de son côté pour s'assurer du succès! C'était sans compter sur Leboeuf qui lui cachait la vérité. Celui-ci dira plus tard, qu'il voulait éviter à l'Empereur l'ennui que provoquait l'explication "des détails du service"! Et qu'il "omettait" de le tenir au courant des difficultés d'application des mesures décidées ensemble...

En tout cas, le plan de l'Empereur ne put se réaliser: il se révéla impossible du fait de la pagaille qui régnait dans les services, l'intendance et la logistique.
L'empereur, malade, n'avait plus l'énergie et la lucidité nécessaire pour le faire appliquer.
Le responsable ? Le ministre de la guerre, le maréchal Leboeuf, pourtant polytechnicien de formation.
Il l'avait pourtant juré à son souverain et aux autres ministres: pas un bouton de guêtre ne nous manquait...

Et je n'ai pas parlé de Napoléon III comme réformateur de notre marine: en faisant confiance aux innovations de Dupuy de Lhôme, il forgea la première marine du monde: en 1865, la Royal navy était surprise en flagrant délit de retard technique; nos frégates cuirassées n'en auraient fait qu'une bouchée! Ce qui explique l'attitude des Anglais en 1870...

duc de Raguse a écrit :
Soit ! Mais, vous savez très bien que les échecs - tout comme les victoires - incombent à leurs chefs, à moins qu'ils soient trahis, ce qui ne fut pas le cas.


Le débat se déplace de la responsabilité de la perte de nos provinces à celle de l'échec militaire.

Mais, en ce cas, vous admettrez qu'Albert Lebrun est le responsable de l'invasion de 1940...

Citer :
Napoléon III était bien trop affaibli pour réussir quoique ce soit.
Par contre, l'histoire du soutien autrichien je ne connais pas, qu'est-ce donc, d'où sortez vous cela ?


Nombreuses sources, mais qui se recopient souvent entre-elles!

La plus sûre et la plus ancienne: Amédée Le Faure: " Histoire de la guerre Franco-Allemande", Paris, 1881.

C'est l'archiduc Albert qui fut chargé des principaux contacts avec Leboeuf. On ne connaît pas dans les détails le plan franco-autrichien.

Ce qui est certain, c'est que l'armée Française devait marcher jusqu'à Francfort-sur-le Main et aviser ensuite en fonction de la réaction prussienne et de l'avancement des préparatifs autrichiens.

Pour l'armée autrichienne, le plan était simple: marcher en masse sur Berlin, alors que l'essentiel des troupes allemandes serait encore en Rhénanie !

Nota: l'archiduc Albert était un des meilleurs généraux autrichiens: vainqueur des Italiens à Custozza, il était le fils de l'archiduc Charles (vous imaginez le tableau: le neveu de Napoléon, vainqueur à Wagram, coopérant avec le fils du vaincu...)!


Raguse a écrit :

Citation:
Mais, en ce cas, vous admettrez qu'Albert Lebrun est le responsable de l'invasion de 1940...

Vous êtes assez malin pour éviter ce genre de comparaison scabreuse.
Pour comparer quelque chose ou quelqu'un, il faudrait encore qu'ils puissent l'être, ce qui n'est évidemment pas le cas..


Oui, da... Alors nous dirons: Edouard Daladier ? Evitez de me faire le même genre de réflexions, parce qu'alors, vous serez assez aimable de me faire la leçon...

Citer :
Merci pour vos références sur les contacts de Leboeuf. Mais cela me surprend quand même. Je doute que les Autrichiens se soient rangés de notre côté - bien que cela aurait évité bien des catastrophes...
Vous connaissez bien toute l'hostilité du duc de Gramont concernant les pays germaniques.


Mais Gramont était un chaud partisan de l'alliance franco-autrichienne ! C'était un catholique avant tout, ne l'oubliez pas!

De nombreux témoins ont avalisé l'existence du projet d'alliance franco-autrichien: ça n'est pas douteux !

Sarrebrück a été aussi une petite intox pour décider Vienne. Avec un peu plus de rigueur, Wissembourg aurait pu se transformer en victoire (4 août). Un signal plus fort qui aurait pu être entendu à Vienne. François-Joseph regrettait plus son titre de président à vie de la Confédération Germanique que la perte de la Vénétie...

On a parlé aussi d'une alliance franco-italienne. Mais là, c'est plus douteux, parce que ça repose uniquement sur les témoignages de Plonplon et de Victor-Emmanuel: en gros, l'Italie aurait rejoint la France et l'Autriche en échange du Latium (à l'exclusion de Rome, laissée au Pape). Mais le roi a bien fait d'attendre, puisqu'il a tout pris après la chute de Napoléon III...



duc de Raguse a écrit :
Je ne conteste pas la véracité de ces tractations, mais je doute de leur concrétisation si les Français n'avaient pas perdu à l'Est.
Certes, François-Joseph avait encore Sadowa en travers de la gorge, mais il s'en accomoda à la longue...


Bien sûr qu'il s'en accommoda, surtout quand la Russie se révéla hostile...

Le plan Français était assez risqué, car passer le Rhin et marcher sur Francfort laissait la Lorraine ouverte à l'invasion. Les forces Françaises laissées pour la contenir devaient se retirer progressivement derrière la Moselle, en s'appuyant sur Thionville et Metz.

Ceci me fait conclure que le rôle de la toute jeune armée italienne aurait été de marcher rapidement par la vallée de la Saône vers les Vosges. Elle aurait été transportée de Gênes à Marseille par la flotte, puis de Marseille au-delà de Lyon par le fer...

Quels effectifs ? 150 000 hommes, tout au plus ! C'est peu et à la fois beaucoup. On n'a rien au niveau des sources. Toutes les pièces ont été détruites par Leboeuf et les Italiens ne devaient pas tenir à ce que cela se sache...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB