L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 22 Oct 2021 9:55

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
Message Publié : 05 Juin 2021 21:47 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14830
D'après Justin Tripier le Franc (Histoire de la vie et de la mort du Baron Gros, le grand peintre ; 1880) :

"Après ces esquisses, qui lui servirent à se refaire la main et à retrouver son ardeur et son habileté de peintre, Gros fait le
portrait d'un cheval de bataille, appartenant à notre nouvel Alexandre. Entre autres, Bonaparte avait un cheval de prédilection, dont nous ignorons le nom, mais qui était connu par toute l'armée d'Italie, et qui, lorsque le premier consul l'eut aussi illustré par la victoire remportée à Marengo, le 14 juin 1800, reçut le nom de cette glorieuse bataille.

De retour à Paris, Gros voulut conserver à la postérité l'image de Marengo, de ce beau cheval favori du vainqueur, et en fit un
tableau de petite dimension d'après un croquis qu'il avait jadis exécuté en Italie. Ce cheval est blanc et vu de profil. Il est tenu à la main par un chasseur de la garde consulaire ; il est tout sellé et tout caparaçonné; il est prêt à être remonté par Bonaparte qui vient d'en descendre, et qu'on aperçoit dans le fond de la toile assistant, avec son état-major, du haut d'une colline, au combat qui a lieu sur le versant d'une montagne. Gros a ainsi motivé la pose de ce cheval sur le devant de son tableau.

Ce portrait historique du cheval blanc de Bonaparte offre toutes les richesses de la belle couleur de Gros et la supériorité
de son grand talent. Nous ignorons où se trouve aujourd'hui le cheval de Marengo, nous savons seulement qu'il a été vendu,
le 21 mai 1828, rue de Cléry, dans l'ancienne salle Le Brun, à M. le baron de Rothschild pour la somme de 1499 francs."

Nous remercions M. C. DROUET pour ces précieux renseignements.

Seulement, Gros n'était pas à Marengo, et la scène qu'il a peinte date plutôt de l'année 1797, où il suivait, en effet, Bonaparte.
Il est question de collines et de montagnes, choses qui n'existent pas autour de Marengo !

Et pour couronner le tout, Lejeune dans sa composition sur la bataille de Marengo, a représenté Bonaparte montant un cheval de couleur bai. Il semble bien que Gros se soit laissé intoxiquer par une anglomanie funeste, ou pour allécher les amateurs britanniques qui déjà, avaient plein la bouche du prétendu "Marengo".

En résumé, Ledit cheval ne venait pas d'Egypte et n'était pas monté par Bonaparte à Marengo ! La fumisterie anglaise commence sérieusement à se dégonfler !!!

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Juin 2021 22:11 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14830
On lit dans le "Catalogue de la collection de tableaux provenant du cabinet de M. B***", publié à l'occasion de la vente des 21 et 22 mai 1828 en p.25 :

"N« 7.

Ce cheval blanc, tenu par un chasseur do la garde consulaire, est le portrait peint d'après nature du cheval de Bonaparte , est connu sous le nom de cheval de Marengo. M. Gros' a enrichi le fond de la toile d'une composition qui motive la
pose de l'animal sur un premier plan; c'est un combat dont l'action s'entrevoit sur le revers d'une montagne; des soldats républicains marchent avec précipitation pour se mettre en ligne ; on aperçoit Bonaparte avec son état-major sur le haut de la
montagne.

Ce portrait historique, devenu tableau, offre dans une petite dimension toutes les richesses do la palette de M. Gros et la supériorité de son talent."

A coup sûr, le cavalier tenant le fameux cheval blanc, n'était pas un chasseur de la garde consulaire, mais bien un cavalier de la compagnie des Guides, créée par Bonaparte pour lui servir d'escorte, après la surprise du lac de Garde...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Juin 2021 13:09 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 14 Déc 2012 12:41
Message(s) : 500
L'auteur de ce catalogue est-il le baron Gros lui-même ?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Juin 2021 13:58 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14830
Non, c'est l'expert de la vente qui s'appelait Henry (ce n'est pas un parent)....

On ne sait donc pas vraiment si c'est Gros qui a baptisé le cheval de son tableau "Marengo" ou bien si c'est l'expert pour attirer la clientèle anglaise, déjà bien chauffée par tous les articles parus dans la presse londonienne concernant ce cheval... En tout cas, le baron Rotschild a craqué, sans que l'on sache si c'était le résident français ou anglais (pour rappel, Arsmshel Rothschild avait 3 fils, à Londres, à Paris et à Vienne !

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Juin 2021 15:33 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14830
Fleury de Chaboulon (Mémoires pour servir à l'Histoire de la vie privée, du retour et du règne de l'Empereur Napoléon, en 1815 ; p. 186), raconte comment il a dû évacuer la ferme du Caillou jusqu'au Quatre Bras, puis comment il remonte le flot des fuyards pour obtenir des nouvelles de Napoléon ; il écrit :

"Après avoir vainement pressé de questions une multitude d'officiers, je rencontrai un page (le jeune Gudin) qui m'assura que l'empereur devait avoir quitté le champ de bataille. Je poussai plus loin. Deux cuirassiers, sabre levé, m'arrêtèrent (...)."

Il résulte de ce récit que le jeune Gudin n'a pas été fait prisonnier au Caillou par les Anglais. Ce n'est donc pas lui qui a pu donner à ces messieurs le nom de "Marengo" au cheval dont il est question, soi-disant monté par Napoléon de 19 à 22 heures, sur le champ de bataille de Waterloo !!!

D'une légende faussement sourcée, on en arrive carrément à une farce !

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Juin 2021 16:22 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 1037
le musée des invalides : exposition des farces et attrapes anglaises ! Mieux vaut en rire qu'en pleurer... :débat: :baton:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 16 Juin 2021 20:04 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14830
C'est le triomphe d'Hudson Lowe ! :louche: :pascontent:

farces et attrapes anglaises ! c'est vraiment l'expression qui tue !

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Juin 2021 9:29 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 1037
Oui, on peut le dire !!! :11: :beurk:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Juin 2021 15:22 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 14 Déc 2012 12:41
Message(s) : 500
Vraiment, nous sommes tombés bien bas... :11:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB