L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 25 Fév 2020 15:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 19 Août 2016 18:21 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 483
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Une des rares fois où l'Empereur "craqua" un peu, ce fut à la mort de Lannes. Mais c'était son meilleur ami. :bouhou:

On sait que quand il avait une minute, il allait le voir, le soutenir, lui parler. D'après les témoignages, on pouvait vraiment le voir peiné de cette terrible perte.

Comme quoi, Napoléon était un humain comme les autres... :VE2:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Août 2016 22:21 
Citer :
Comme quoi, Napoléon était un humain comme les autres


Je me plais à vous l'entendre dire. :2:
Parfois, certains professent une telle admiration pour lui qu'ils en sont aveuglés et à les entendre l'on dirait qu'ils vénèrent un Dieu.
Or, Napoléon était un être de chair et de sang, pétri de qualités et de défauts comme tout un chacun.
Le faire remarquer aux idolâtres, c'est à coup sûr se prendre une volée de bois vert et se faire accuser de trahison.
Et lorsque vous tentez de critiquer certains aspects de sa politique ou osez mettre en exergue ses erreurs, c'est un crime de lèse-majesté, voire un blasphème.
L'on a bien raison de dire que la passion mène aux pires excès... :bah:


Haut
  
 
Message Publié : 21 Août 2016 0:08 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 483
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Ce fut un humain qui a eu un destin exceptionnel, d'ailleurs l'Empereur ne s'est jamais vu autrement. :4:

Nous ne devons pas en faire un Dieu, c'est l'erreur fatale qu'attendent ses détracteurs les plus virulents. Après, ils pourront aisément mettre ses exploits et ses bienfaits sur le compte d'une "mythologie" napoléonienne et le casser un peu plus :15: . Nous devons absolument éviter ce drame.

Nous devons le prendre tel qu'il est, avec ses qualités et ses défauts, il faut essayer de le comprendre en faisant abstraction des deux siècles qui nous sépare. C'est ainsi que nous lui rendrons vraiment service :cligne4:

La vérité historique est belle en elle-même, il est inutile de l'embellir ou de l'enlaidir :2:

Ni Dieu ni Diable, Napoléon fut seulement un homme qui a eu une destinée peu commune, il a changé le monde. :bravobravo:

Si je dis ça, ce n'est pas par "napoléoscepticisme", je ne le suis plus désormais. Mais je le dis car je l'aime :aime:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Août 2016 13:28 
Citer :
Ce fut un humain qui a eu un destin exceptionnel, d'ailleurs l'Empereur ne s'est jamais vu autrement.


Je partage votre avis : Napoléon fut bien cette météore destinée à éclairer les siècles.
Mais peut-être fut-il aussi victime de l'ivresse du pouvoir et sans doute faut-il également y voir une des raisons du désastre final.

Je relis actuellement l'excellent ouvrage de l'historien belge Bernard Coppens "Les mensonges de Waterloo" que je vous recommande chaudement tant l'analyse des causes de la défaite dans les mornes plaines brabançonnes y est fine et complète.

Voici, extrait de cette étude, un passage édifiant relatant un article signé par le député Eschassériaux aîné, paru le 1er floréal an IV dans le Moniteur Universel.
Nous sommes donc au moment où Bonaparte prend le commandement de l'armée d'Italie.

"Il faut dire, en finissant ces réflexions, une grande vérité : nous désirons qu'elle retentisse dans les cabinets, dont l'ambition et la passion enivrante des conquêtes est cause des malheurs de la guerre. C'est que les grandes dominations finissent toujours par être détruites, ou par se détruire elles-mêmes. La puissance a son terme ; celui de son extrême grandeur est l'instant de sa chute ou de son abaissement. Le gouvernement, comme la nature, a ses lois. (...) La rébellion est toujours à côté de la volonté du gouvernement despotique qui commande, et la liberté prête à briser le joug de l'esclavage.
Voilà des vérités qu'il faut sans cesse faire entendre à l'ambition, et à tous les hommes qui gouvernent."


Des vérités que le général Bonaparte a hélas oubliées au fur et à mesure de son élévation.
Des vérités dont n'ont malheureusement pas conscience les admirateurs inconditionnels de sa gloire. :diablotin:


Haut
  
 
Message Publié : 21 Août 2016 13:54 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 483
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Qui ne serait grisé à sa place. :3:

Un moment ou à un autre, vous vous sentez plus fort que celui en face. C'est humain après tout :bah: . Nos sportifs l'ont encore démontré à Rio :exclamation:

Cela me rappelle un camarade de classe au collège, un surdoué, il avait dix sept de moyenne. Il en profitait pour écraser les autres de sa supériorité. J'étais loin de pouvoir rivaliser avec lui. Pourtant, vous auriez dû voir sa tête lors du rendu de certaines copies d'Histoire où il m'arrivais de lui passer devant (souvent la prof m'enlevait plus de points car mon écriture de dyspraxique était moins belle). Il essayait de cacher ses sentiments, mais je sentais qu'il n'était pas très content... :rire2:

Quand à Napoléon, même dans sa chute il a été grand, je trouve. Sa défaite à Waterloo a boosté sa légende. :VE2: Un météore devient précieux une fois tombé à terre.

Bien sûr qu'il a fait des erreurs, comme tout le monde, seul celui qui ne tente rien n'en fait pas. :salut:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Août 2016 14:32 
Citer :
Sa défaite à Waterloo a boosté sa légende


Je ne vous le fait pas dire et c'est une évidence pour qui se rend aujourd'hui encore sur le champ de bataille.

Mais il faut aussi prendre en compte le fait que c'est lui qui a créé sa légende de toutes pièces en proposant une réécriture géniale de la bataille dans laquelle il masquait ses propres erreurs et manquement en rejetant les causes de la défaite sur ses subordonnées, en l'occurrence Soult, Ney et Grouchy.
Il y est magistralement parvenu et cette mystification a eu des conséquences profondes qui se font encore ressentir aujourd'hui.

Des générations d'historiens ont considéré le Mémorial comme paroles d'Evangile sans jamais remettre en cause l'intégrité de celui qui en était à l'origine.
L'Empereur a brillamment réussi à tromper tout son monde quant aux causes réelles du désastre.
Ce qu'a démontré Clausewitz en écrivant :

"Bonaparte et ses champions, parmi les écrivains, se sont toujours efforcés de regarder les grandes catastrophes qui l'ont frappé, comme l'oeuvre du hasard, et de faire croire au lecteur que la plus grande sagesse dans toutes les combinaisons et la plus rare énergie ont conduit l'ouvrage assez loin, que le succès complet n'a tenu qu'à un cheveu, mais que les trahisons, le hasard ou, comme ils le nomment, le destin, ont tout perdu. Lui et eux ne veulent pas admettre que de grandes fautes, une grande légèreté et, avant tout, le franchissement et la tension exagérée de toutes les conditions naturelles en ont été la cause."


Haut
  
 
Message Publié : 21 Août 2016 14:42 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 483
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Il n'y a pas eu meilleur communiquant depuis César et Ramses II (regardez Qadesh) :rire2:

Napoléon avait compris qu'une bonne communication assurerait sa postérité (il le faisait déjà dans le Courrier d'Italie en 1796 :4: )

Un bon historien ne se fie jamais qu'à une seule source mais au contraire les multiplie et les recoupe pour trouver la vérité. :17:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Août 2016 14:58 
Citer :
Il n'y a pas eu meilleur communiquant depuis César et Ramses II


Personnellement, je préfère utiliser le terme de propagandiste. :4:

Citer :
Un bon historien ne se fie jamais qu'à une seule source mais au contraire les multiplie et les recoupe pour trouver la vérité.


Entièrement d'accord avec vous !
C'est même une règle de base pour qui veut tendre vers un maximum d'objectivité.
Mais hélas, aujourd'hui encore, certains la négligent et préfèrent se limiter aux ouvrages des apologistes afin de ne pas voir leurs certitudes battues en brèche.

La meilleure preuve en est mon conflit actuel avec Bastet sur le forum Napoléon 1er.
Elle y joue clairement la carte de l'ironie pour éviter d'avoir à donner des réponses argumentées à mes démonstrations.
Une tactique qui vaut une autre mais qui démontre bien les limites de certain(e)s... :diablotin:


Haut
  
 
Message Publié : 21 Août 2016 15:50 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 483
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Citer :
Entièrement d'accord avec vous !
C'est même une règle de base pour qui veut tendre vers un maximum d'objectivité.
Mais hélas, aujourd'hui encore, certains la négligent et préfèrent se limiter aux ouvrages des apologistes afin de ne pas voir leurs certitudes battues en brèche.


Vous pourriez également le dire pour ceux qui ne lisent que des ouvrages négationistes :diablotin:

La vérité n'est ni noire ni blanche mais dans la zone grise.

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Août 2016 16:14 
Citer :
La vérité n'est ni noire ni blanche mais dans la zone grise.


J'irai même plus loin en affirmant tout comme Luigi Pirandello : "A chacun sa vérité !".


Haut
  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB