L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 26 Oct 2021 20:06

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 31 Août 2021 11:03 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14832
Un nouveau témoignage qui laisse à penser que Junot perdait peu à peu la raison :

"Le vice-roi était d'avant-garde, il passa le premier et éclaira la route. Le duc d'Abrantès venait ensuite avec les huit cents hommes qui composaient les débris du corps qu'il avait commandé. Arrivé à une chaussée coupée de ponts qui traverse pendant un espace -de cinq à six lieues des marais impraticables, il fait défiler ses huit cents hommes et ordonne qu'on brûle le pont. Le comte de Grouchy accourt pour l'en empêcher et lui représente que l'Empereur et l'armée sont derrière le duc d'Abrantès répond froidement qu'il en sera plus en sûreté, et que tout le reste lui est indifférent.
M. de Grouchy insiste et enfin, pendant cette discussion, les premiers hommes du corps de bataille arrivent, et le duc d'Abrantès cède à l'approche de l'Empereur. On ne peut penser sans frémir à l'horrible désastre qu'aurait causé une action
de ce genre c'en était fait, et aucun de nous n'aurait revu la France."

L'épisode se situe après le passage de la Bérésina. Témoignage de
AMÊDÊE DE PASTORET : De Witebsk à la Bérésina ; La Revue de Paris, 1902, p.496.

A noter qu'après le passage de l'armée, l'arrière-garde mit le feu à ces ponts, pour empêcher la poursuite des Russes. Malheureusement, le lendemain, il se remit à geler, ce qui permit aux Russes, de passer sur la glace ainsi reformée...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Sep 2021 12:46 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 1038
Evidemment, ce témoignage (s'il est confirmé) ne plaide pas pour la bonne santé de Junot : son mental aurait été bien détraqué, en effet. Il s'est plaint de l'action corrosive du climat, pour dire qu'il n'était pas résistant au froid, supportant mieux les chaleurs... Ajoutons sa détresse de savoir qu'il avait déplu à Napoléon, à juste titre ou pas ! Mais là, en effet, cette action si elle est bien réelle, prouve qu'il avait une case en moins !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB