L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 29 Nov 2020 23:41

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 09 Nov 2019 23:50 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14407
La police de Saint-Pétersbourg a arrêté samedi 9 novembre un homme qui avait dans son sac à dos deux bras de femme sectionnés. Il s’agit de l’historien décoré de la Légion d'honneur Oleg Sokolov et sa victime, une ex-étudiante, a annoncé à Sputnik une source policière. L’homme a plaidé coupable.

L’homme a été emmené à l’hôpital souffrant d’hypothermie, ont précisé les médias. Le Comité d’enquête de Russie a ouvert une enquête pour meurtre.
Une source au sein de la police a déclaré à Sputnik qu’il s’agissait de l’historien Oleg Sokolov, professeur à l’université de Saint-Pétersbourg. Alors qu’il se trouvait à l’hôpital, les policiers se sont rendus à son domicile où ils ont découvert un corps de femme démembré, ainsi qu’une scie couverte de sang. Toujours selon la même source, la victime est Anastassia Iechtchenko, une ex-étudiante du professeur, avec qui il a co-écrit plusieurs travaux scientifiques. Ils étaient en couple et habitaient l'appartement d'Oleg Sokolov sur le quai de la Moïka où a été découvert le corps de la femme. Selon certaines informations parues dans la presse, elle aurait été tuée avec un fusil le 7 novembre, par jalousie.
Oleg Sokolov s'est dénoncé et a reconnu les faits en plaidant coupable, a annoncé son avocat Alexandre Potchouïev.
Après avoir assassiné la femme, Oleg Sokolov avait l’intention d’enfiler un uniforme de l’époque de Napoléon et de se suicider dans la forteresse Pierre-et-Paul, sous les yeux des habitants de la ville et des touristes, indiquent certains médias.
Les plongeurs viennent de découvrir au fond de la Moïka une partie des restes de la jeune femme, ont indiqué les médias. Au cours des dernières heures, ils ont remonté à la surface des sacs où se trouvent, selon toute vraisemblance, ses jambes.
Le frère de la victime a déclaré pour sa part que la jeune femme s’était plainte du comportement d’Oleg Sokolov. Elle devait aller à l’anniversaire d’un ami, mais le professeur l’en avait empêchée et l’avait rouée de coups par jalousie.
Selon d’autres, l’homme a reçu chez lui des amis le lendemain. Le corps avait été caché et les invités ne se sont douté de rien. Oleg Sokolov aurait déclaré aux enquêteurs que, pour se débarrasser du corps, il avait acheté une scie pour couper d’abord les jambes de sa bien-aimée. Comme la scène lui faisait mal au cœur, il aurait pris de l’alcool en qualité d’«antidote». Son ivresse a failli lui être fatale: quand il est revenu au bord de la rivière pour y jeter cette fois les bras de sa victime, il est tombé à l’eau, résument les médias.
Il faut dire que l’historien s’est retrouvé à plusieurs reprises au centre de scandales. Ainsi, un auditeur lui avait posé une question sur son conflit avec un autre historien qui avait critiqué Oleg Sokolov et ses conclusions scientifiques. Par la suite, il a accusé son opposant de plagiat. Ce qui avait débouché sur plusieurs actions en justice et une guerre ouverte. La question a rendu Oleg Sokolov fou de rage et il a exigé que l’étudiant soit mis à la porte. L’année dernière, plusieurs médias ont annoncé qu’une autre ex-étudiante du professeur s’était adressée à la police après avoir été tabassée par l’homme qui l’avait menacée de la défigurer avec un fer à repasser.
Oleg Sokolov était membre du conseil scientifique de l'Institut de sciences sociales, économiques et politiques (Issep), mais un communiqué de l'établissement vient d'annoncer que sa fonction de membre du conseil scientifique lui était retirée.
Décoré en 2003 de la Légion d'honneur en France, il a eu un rôle de conseiller sur plusieurs films historiques et écrit plusieurs livres consacrés à Napoléon.

Cette affreuse nouvelle afflige le monde napoléonien et tous ceux qui l'avaient rencontré.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Nov 2019 7:40 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 1768
Quelle triste et sordide affaire qui a abasourdie le monde napoléonien et au-delà (apprise pour ma part hier sur Facebook)

Oleg Sokolov est un historien et conférencier reconnu, aux travaux appréciés, nous avons tous eu l'occasion de le voir notamment lors des reconstitutions historiques, caracolant et donnant de la voix sur son cheval, dans son uniforme de maréchal d'Empire.... s'exprimant dans un français parfait, j'avais eu le plaisir de l'écouter nous relater la Retraite de Russie et le passage de la Bérézina par la Grande Armée, lors d'un séjour en Biélorussie en 2017

Chacun avait hélas plus ou moins entendu parler de ses problèmes avec l'alcool, et aussi de son intérêt pour les jeunes femmes... certes, ces deux penchants ne font pas d'un homme un assassin, mais dans son cas l'aventure a basculé dans l'horreur....

https://www.ouest-france.fr/europe/russ ... es-6601836


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Nov 2019 8:45 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14407
C'est évidemment un drame de la jalousie, exacerbée par l'alcool, ce qui n'excuse rien.

En admettant même qu'un tribunal lui accorde les circonstances atténuantes, sa carrière est brisée et sa réputation détruite !

Nous avons évidemment une pensée pour la jeune compagne qui a succombé sous ses coups.

Ci-desssous, le 1er reportage qui lui fut consacré en 1988 par TF1 :

https://www.youtube.com/watch?time_cont ... e=emb_logo

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Le mystère Sokolov...
Message Publié : 10 Nov 2019 15:08 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14407
Nous sommes du même âge. En 2006, Don-Pierre me raconte sa rencontre avec Oleg... Il est dithyrambique ! Je le charge de consulter l'auteur russe sur la substitution, livre à l'appui. La seconde rencontre ou second contact semble s'être moins bien passée... Mais je n'ai jamais eu de réponse claire : Sokolov a-t-il rejeté la thèse de la substitution, ou non ? DP a toujours botté en touche, tout en me déconseillant de le rencontrer, en dehors de lui. Je regrette que ce projet n'ait pas pu se concrétiser...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Le mystère Sokolov...
Message Publié : 10 Nov 2019 22:30 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 1768
Bruno Roy-Henry a écrit :
Sokolov a-t-il rejeté la thèse de la substitution, ou non ? DP a toujours botté en touche, tout en me déconseillant de le rencontrer, en dehors de lui. Je regrette que ce projet n'ait pas pu se concrétiser...


Sans vouloir faire un mauvais jeu de mots, on peut penser que la substitution n'était pas son cheval de bataille, voilà tout... en tout cas désormais, comme vous le dites c'est plié :bah:

Une personne aujourd'hui sur Facebook, se présentant comme ayant très bien connu Oleg Sokolov, allait jusqu'à affirmer qu'il avait appartenu au KGB et que ses nombreux déplacements sur les champs de batailles napoléoniens en Europe lui permettait de faire de discrètes rencontres, info ou intox.... :grands yeux:

Ce que je trouve également abject, est l'instrumentalisation qui est faite par certains de ce tragique fait divers de nature privé, en soulignant le fait que Sokolov appartenait au conseil scientifique de la toute nouvelle école fondée par Marion Maréchal Le Pen.... un angle d'attaque nauséabond - alors que l'ISSEP a aussitôt annoncé le limogeage du professeur Russe, sur le thème des liaisons dangereuse du clan Le Pen et du RN avec la Russie de Poutine :baton:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 12 Nov 2019 22:19 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14407
M. Chalençon a donné un éclairage sur la personnalité de Sokolov :

Citer :
L'historien russe renommé, qui a reconnu avoir tué et dépecé sa compagne de 24 ans, a été placé en détention provisoire hier jusqu'au 8 janvier. Samedi matin, Oleg Sokolov a été sorti en état d’ébriété par la police de la rivière Moïka portant un sac à dos où se trouvaient deux bras de femme et un pistolet d'alarme. L'historien de 63 ans a avoué avoir tué et démembré une de ses anciennes étudiantes, Anastassia Echtchenko, 24 ans, dont il partageait la vie.
Ce midi, Pierre-Jean Chalençon, le spécialiste français de Napoléon, était l'invité en exclusivité de Jean-Marc Morandini dans "Crimes et faits divers" sur NRJ12. "Oleg est un ami de trente ans, donc je le connais plus que bien. On est très très proche. Quand j'ai appris la nouvelle samedi, j'en ai même pleuré parce que j'ai trouvé ça terrible. Ca m'a bouleversé, parce qu'Oleg est une personne très agréable. Jamais je n'aurais imaginé qu'il puisse être capable de faire ça. C'est étonnant", a-t-il déclaré. Et d'ajouter : "Il avait des accès de folie de temps à autre quand il était sur les champs de bataille. Il faisait des reconstitutions historiques depuis une vingtaine d'années".

Pierre-Jean Chalençon a confirmé qu'Oleg Sokolov avait "des problèmes avec les femmes". "Il avait aussi des problèmes lors des reconstitutions avec des reconstitueurs. Une fois, il avait tellement maltraité un cheval qu'il en est mort. Il lui avait donné des coups. Il avait ce côté slave. Il pouvait être très doux, très délicat. Quand il avait un accès de colère ou d'alcool, il pouvait être assez tempéreux. Mais de là à tuer quelqu'un, c'est absolument invraisemblable", a indiqué l'acheteur de l'émission "Affaire Conclue" sur France 2 en précisant qu'Oleg Sokolov "avait la réputation d'être un peu coléreux et un peu vigoureux".
"Je pense qu'il y a dû y avoir un accident. Oleg est toujours mon ami. Dès que j'aurais des nouvelles un peu plus sérieuses, j'essayerai de me rendre à son procès. Je ne comprends pas. Ce n'est pas possible qu'il ait fait ça ! (...) On est très très proche avec Oleg, on a dîné des dizaines de fois ensemble, on a passé des moments ensemble en vacances, on a beaucoup d'amis en commun. Toutes les personnes à qui j'en ai parlé ce week-end ont été sidérées. Je pense qu'il a ingurgité des masses d'alcool. Peut-être qu'il avait des problèmes de santé depuis quelques temps. Il était un peu schizophrène", a continué Pierre-Jean Chalençon.
Et de conclure : "Dans la vie de tous les jours, c'était quelqu'un de très très calme. Il avait ses excès de folie soit quand il était sur des reconstitutions, soit quand il avait bu plus qu'un peu. C'était exceptionnel. Mais de là à tuer quelqu'un".


Sokolov est un slave et il savait mieux manier un sabre que moi. Donc, au final, il était préférable que je ne le rencontrasse point... :rougi:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 14 Nov 2019 20:09 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 1768
J'ai écouté l'interview de Chalençon chez Morandini, je l'ai même partagé sur ma page Facebook.... Ce qui ressort de ce témoignage à chaud, c'est l'incrédulité face à la gravité de l'acte commis, et la fidélité en amitié

Loin de moi l'idée d'en tirer quelconque argument pour trouver des circonstances atténuantes à Sokolov, même si son addiction à l'alcool, voire aux jeunes femmes, ses poussées de violence, auraient dû faire l'objet d'un suivi médico-psychologique... Mais je dois dire que ce qui m'a peut-être laissé le plus songeur, ce sont les réactions que j'ai obtenues sur ma page Facebook... cela va du "monstre serial killer qui a de la chance qu'il existe un moratoire sur la peine de mort en Russie" à "Chalençon ferait mieux de se taire au lieu de se faire de la pub en évoquant cette affaire"... Certes, il est question de la tragique mort d'une jeune femme, mais je m'interroge quand même sur le degré d'humanité de certains de mes contemporains.... Je comprends mieux désormais pourquoi nos ancêtres allaient assister avec plaisir aux "performances" du bourreau, comme l'on va de nos jours au théâtre ou au match de foot :grands yeux:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB