L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 22 Juil 2018 5:38

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : La napoléophobie de l'année!
Message Publié : 17 Déc 2017 15:31 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 479
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Il y a des coups de canons qui se perdent! :baton:

Olivier Minne dépasse les bornes! Le Carré impérial nous apprend que cet homme dans son émission soit disant "culturel" passant tous les jours de la semaine à 18 heures sur France 2, il a traité notre Empereur de "con ayant vendu la Louisiane pour trois fois rien"! Bien sûr, il ne sait pas qu"elles purent être les circonstances de cette vente historique, pensez donc, il est plus facile d'insulter le vendeur de manière ignominieuse! Pour cette parole offensante, le napoléophobe de l'année mériterait le sort de Tex!

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Déc 2017 17:27 
Hors-ligne
Professeur émérite
Professeur émérite
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Avr 2003 22:49
Message(s) : 4327
Localisation : Bruxelles - Belgique
Ce n'est sans doute pas la chose la plus intelligente qu'Olivier Minne ait dite, je vous le concède.
Les tenants et aboutissants de cette surprenante opération restent relativement méconnus.
Elle s'explique cependant aisément.

Aussi, pour mieux comprendre le pourquoi du comment, replongeons-nous un instant dans le contexte de l'époque.

La Louisiane, qui occupe à peu près tout le bassin du Mississippi, est plus vaste que les États-Unis de l’époque et à peine peuplé de 50.000 colons européens et esclaves africains, non compris les Indiens.

Elle a été colonisée sous le règne de Louis XIV, à la fin du XVIIe siècle, après une première tentative malheureuse de Cavelier de la Salle.

En 1763, avec le désastreux traité de Paris qui clôt la guerre de Sept Ans, la France cède la rive occidentale du Mississippi à l'Angleterre. La rive orientale du fleuve (jusqu'aux Montagnes Rocheuses), revient à l'Espagne, alliée malheureuse de la France.

Arrive Napoléon Bonaparte.
Le Premier Consul rêve de reconstituer un vaste empire colonial français en Amérique. Il récupère la rive droite du Mississippi par un traité secret signé avec le roi d'Espagne en 1800. Mais il renonce à son projet après le désastre de l’expédition envoyée à Saint-Domingue (Haïti) pour soumettre les insurgés noirs.

Là-dessus se profile une nouvelle guerre contre l'Angleterre et quelques autres pays d'Europe.
Dans cette perspective, Bonaparte a besoin de la neutralité américaine ainsi que d'argent.
Il ne veut pas non plus prendre le risque que l'Angleterre mette la main sur la Louisiane.
Il décide donc, au grand bonheur des Américains, de leur vendre le territoire.

Sans perdre de temps et sans en référer au président Thomas Jefferson, les négociateurs américains acceptent le «Louisiana Purchase» pour 15 millions de dollars, soit une fois et demi le produit intérieur brut annuel de leur pays, ce qui n'est pas rien !
Pour financer la transaction, les États-Unis sont contraints de s'endetter mais ils ne le regrettent pas !

L'Espagne rétrocède officiellement la Louisiane à la France le 30 novembre 1803, et le 20 décembre, la France signe la vente de la Louisiane aux États-Unis.

La France a donc vendu la Louisiane aux États-Unis pour 60 millions de francs, ce qui a permis à Napoléon Bonaparte de financer en partie ses campagnes militaires.

Voici comment, en prémices aux cérémonies du bicentenaire qui se déroulèrent en décembre 2003 à La Nouvelle-Orléans, l'écrivain Maurice Denuzière raconta cette surprenante histoire :

https://www.lexpress.fr/culture/livre/s ... 19217.html

_________________
"Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu." (Chamfort)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Déc 2017 21:55 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 479
Localisation : sud-ouest de l'Empire
On était dans l'urgence de la situation avec une possible menace anglaise. De plus, notre marine était en ruine et le Premier Consul ne voulait pas disperser ses forces terrestres, le Traité d'Amiens ne tenant plus qu'à un fil. Le territoire à couvrir était gigantesque, de l'actuelle Louisiane au Wisconsin et l'Illinois.

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Déc 2017 16:33 
Hors-ligne
Professeur émérite
Professeur émérite
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Avr 2003 22:49
Message(s) : 4327
Localisation : Bruxelles - Belgique
Maria Kel a écrit :
On était dans l'urgence de la situation avec une possible menace anglaise. De plus, notre marine était en ruine et le Premier Consul ne voulait pas disperser ses forces terrestres, le Traité d'Amiens ne tenant plus qu'à un fil. Le territoire à couvrir était gigantesque, de l'actuelle Louisiane au Wisconsin et l'Illinois.


L'urgence ne justifie qu'en partie cette opération qui, d'un point de vue strictement français, ne fut ni glorieuse ni particulièrement lucrative.

_________________
"Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu." (Chamfort)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 18 Déc 2017 23:57 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 938
Je dois dire que je connais somme toute assez peu le contexte complexe de la cession de la Louisiane aux Etats Unis

Je suis sans doute un nostalgique du passé colonial de la France, mais j'estime que la Louisiane, territoire très grand en superficie, a été bradé

Napoléon a agit dans le court terme, ce qui ne correspond d'ailleurs pas à la vision qu'il avait du rôle de la France

Evidemment, on ne peut pas refaire l'Histoire, les américains souhaitaient s'étendre à l'Ouest, et tôt ou tard il y aurait probablement eues des tensions, toutefois - et nous avions déjà le précédent désastreux du Canada - je pense qu'on aurait pu au moins conserver la zone immédiate de la Nouvelle Orléans, afin d'avoir une tête de pont au Nouveau Monde... certes, elle aurait peut-être été couteuse à entretenir, nous étions en guerre avec l'Angleterre, mais la paix retrouvée après 1815 nous permettait d'avoir un potentiel de développement économique en Amérique, avec des retombées profitables à terme à la Métropole.... :bouhou:

:AI:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Déc 2017 10:55 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 748
Pareil... PAs de liens !!! :bouhou:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Déc 2017 18:18 
Hors-ligne
Professeur émérite
Professeur émérite
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Avr 2003 22:49
Message(s) : 4327
Localisation : Bruxelles - Belgique
Malher a écrit :
Pareil... PAs de liens !!! :bouhou:


Il y en a bien un à la fin de mon post du 17 décembre. :4:

_________________
"Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu." (Chamfort)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Déc 2017 23:07 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 938
Joker a écrit :
Malher a écrit :
Pareil... PAs de liens !!! :bouhou:


Il y en a bien un à la fin de mon post du 17 décembre. :4:


Très beau texte de Maurice Denuzière, un brin nostalgique

Un immense territoire qu'on a laissé filer :bouhou:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Déc 2017 20:58 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 479
Localisation : sud-ouest de l'Empire
L'influence de Talleyrand sans doute :7:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Déc 2017 17:51 
Hors-ligne
Professeur émérite
Professeur émérite
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Avr 2003 22:49
Message(s) : 4327
Localisation : Bruxelles - Belgique
Maria Kel a écrit :
L'influence de Talleyrand sans doute :7:


Certes, le diable boiteux ne fut pas toujours de bon conseil et on peut lui reprocher maintes choses, mais je n'ai jamais lu ou ouï dire qu'il était pour quoi que ce soit dans la décision de vendre la Louisiane.

Conscient de sa mauvaise réputation, il avait coutume de dire : "On me croit immoral et machiavélique, je ne suis qu'impassible et dédaigneux."

_________________
"Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu." (Chamfort)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB