L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 28 Jan 2020 3:38

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 226 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ... 23  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 02 Juil 2010 22:50 
Certes, on peut tout imaginer et son contraire.
Personne n'aura ni tout à fait tort ni tout à fait raison, car tout cela restera purement hypothétique.
Je respecte trop vos travaux que pour polémiquer avec vous sur un sujet que vous maîtriser certainement beaucoup mieux que moi. :prie:
Je n'ai fait qu'exprimer mon ressenti à propos de cet épisode particulier et je conçois parfaitement que l'on ne partage pas mon opinion.
Amitiés réciproques ! :salut:


Haut
  
 
Message Publié : 03 Juil 2010 14:27 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 24 Juin 2009 10:00
Message(s) : 85
"Ce n'est pas le destin qui a voulu que Davout restât à Paris, c'est la nécessité, ou la force des choses."

Un historien fournit toujours une explication des faits en même temps que leur relation puisque le récit ne s'organise pas tout seul, il faut bien qu'il soit travaillé de l'extérieur :prie: .
C'est comme pour cette coupure qui existe entre l'objet de savoir et l'objet connaissant, aucun miracle ne s'accomplit, :12: , aucune identité entre l'observant et l'observé, seule s'ouvre une perspective sur le passé et ce passé apparaît non tel qu'en lui-même,mais tel, que depuis sa position, l'observateur le construit .... Quant à l'esprit du temps, qui peut s'appeler poétiquement "destin" ou "la force des choses"...., alors là il lui échappe totalement :prie:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Juil 2010 15:43 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 21 Déc 2004 17:23
Message(s) : 66
Localisation : Belgique
Joker a écrit :
Certes, on peut tout imaginer et son contraire.

Oui... et non.
C'est un exercice salutaire d'envisager un grand nombre d'hypothèses, mais il faut à un moment donné faire le tri

Joker a écrit :
Personne n'aura ni tout à fait tort ni tout à fait raison, car tout cela restera purement hypothétique.

La logique de ce raisonnement m'échappe. Ce n'est pas parce qu'on se trouve en face de deux propositions opposées, dont aucun des deux défenseurs ne peut prouver la vérité, qu'elles sont toutes deux aussi fausses.Il se peut que l'une soit vraie et l'autre fausse. Disons plutôt qu'on ne pourra dire avec certitude qui a tort ou qui a raison. Mais dans beaucoup de cas, l'étude, le raisonnement et l'accumulation des témoignages doivent aider à y voir plus clair.
Mais la première chose à faire, c'est tenter de débarrasser notre esprit d'un tas d'idées fausses qui s'y sont accumulées à force de lire des ouvrages qui ont tous puisé à la même source : il s'agit de nettoyer le disque dur en quelque sorte.
Quant à la vérité en histoire, voyez ce qu'en disait le philosophe et historien italien Ferrero :
http://www.1789-1815.com/dict_v.htm#verite ...(à méditer)


Joker a écrit :
Je respecte trop vos travaux que pour polémiquer avec vous sur un sujet que vous maîtrisez certainement beaucoup mieux que moi. :prie:

Mon cher Luc, je vous assure que je ne cherche pas à polémiquer. J'essaie simplement d'apporter un éclairage nouveau, suite aux recherches un peu plus poussées auxquelles j'ai pu me livrer sur le sujet.

Mais il est temps de revenir à Zenowicz...

Amitiés tout aussi réciproques ! :salut:

_________________
J'appelle un chat un chat, ... (Boileau, Satires, I)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Juil 2010 18:14 
Bernard Coppens a écrit :
Mais la première chose à faire, c'est tenter de débarrasser notre esprit d'un tas d'idées fausses qui s'y sont accumulées à force de lire des ouvrages qui ont tous puisé à la même source : il s'agit de nettoyer le disque dur en quelque sorte.

J'essaie simplement d'apporter un éclairage nouveau, suite aux recherches un peu plus poussées auxquelles j'ai pu me livrer sur le sujet.



Nous partageons sensiblement la même façon de voir les choses et c'est pourquoi j'ai autant apprécié votre récit critique de la bataille.
Mon disque dur est donc en grande partie nettoyé, même s'il y subsiste encore sans doute quelques scories indélébiles que vous voudrez bien excuser... :diablotin: :4:


Haut
  
 
Message Publié : 29 Nov 2010 12:27 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14157
Il résulte de différentes sources que Zenowicz a bel et bien manoeuvré pour obtenir de porter un message d'une importance capitale à Grouchy. Il semble bien que Soult ou tout au moins une personne rattachée à son état-major ait favorisé l'entreprise de Zenowicz, tout en ralentissant au maximum son départ. De plus, il apparaît que Zenowicz a choisi le chemin le plus long qui soit pour porter un pli considéré comme urgentissime ! En outre, il est démontré qu'il a plutôt musardé en chemin que fait diligence !!

Il semble donc certain qu'un complot ait visé à imposer Zenowicz comme porteur d'un message de Napoléon pour Grouchy, message que l'on savait inévitable et qui conditionnait le salut de l'armée et la victoire ! La complicité de Soult ne saurait faire de doute : il était à même de jauger le personnage et de lui substituer éventuellement un autre porteur, ce qu'il n'a pas fait : abstention curieuse pour ne pas dire coupable...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Nov 2010 17:22 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 21 Déc 2004 17:23
Message(s) : 66
Localisation : Belgique
Bonjour,
A la page 59 de mon "Récit critique", j'écrivais (à peu près)
"Ne peut-on pas, dès lors, envisager l'hypothèse selon laquelle le maréchal Soult, convaincu de ce que le retour de Napoléon devait entraîner la ruine de la France, a, dans ses fonctions de major général, mis toute la mauvaise volonté possible afin que la guerre se termine au plus tôt, permettant à la France de s'en sortir « avec honneur » et sans trop de dégâts ? Le genre de chose qu’on ne peut pas raconter par la suite."
Je pense que la plus grande partie de l'état-major partageait dans une certaine mesure ce point de vue.

:salut:

_________________
J'appelle un chat un chat, ... (Boileau, Satires, I)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Nov 2010 17:29 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14157
Je constate que nous sommes d'accord sur ce point. :salut:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Nov 2010 20:42 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 24 Juin 2009 10:00
Message(s) : 85
Et moi je pense que le maréchal Soult n'avait à être "convaincu" de rien, son boulot, son seul boulot, était d'obéir aux ordres de l'Empereur point barre, je pense donc que s'il a agit ainsi volontairement :beurk: c'est un traître. :baton:

:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 30 Nov 2010 9:48 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1836
permettant à la France de s'en sortir « avec honneur »

:grands yeux:

Waterloo fut certainement une catastrophe pour tous ces Français qui réclamaient leur Empereur exilé à Elbe, et en qui ils avaient mis, à juste titre, toute leur confiance pour protéger le pays de la main mise des Bourbons.

Mais il n'y eût aucun déshonneur ! AUCUN !

On peut "perdre" une bataille tout en ayant démontré une intense détermination, beaucoup de bravoure, de volonté et de stoïcisme ...
Ce sont là des valeurs qui ne peuvent en aucun cas conduire au déshonneur, ce sont des valeurs qui habitaient le Grand Homme.



:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 30 Nov 2010 13:42 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 24 Juin 2009 10:00
Message(s) : 85
Celui qui écrivait..."Paris venait de se rendre. Mais si ces malheureux soldats avaient su que leur empereur n'était pas loin, qu'il était gardé à vue à la Malmaison; si l'armée avait su cela, elle aurait volé à son secours, il eût été délivré des mains de ses ennemis et ramené au milieu de nous. Mais nous ne savions absolument rien" le capitaine Coignet ne partageait pas les mêmes valeurs, apparemment, que le maréchal Soult , et autres hauts gradés "la plupart de nos généraux étaient las de la guerre, et rassasiés de gloire et d'honneurs" mais il a l'honnêteté d'écrire "Et puis, il faut tout dire, la fortune, qui nous avait si longtemps été favorable, semblait se prononcer aussi contre nous".

:salut:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 226 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ... 23  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB