L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 13 Déc 2019 5:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 226 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 23  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 25 Juin 2010 17:39 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 21 Déc 2004 17:23
Message(s) : 66
Localisation : Belgique
Bruno Roy-Henry a écrit :
Pour moi, Zenowicz est l'homme du destin, celui qui a bu trop d'eaux de vie et a musardé en chemin !


Je crois effectivement qu'il y a encore beaucoup à creuser du côté de Zenowicz...
Mais je doute qu'il ait bu trop d'eau de vie. Cette histoire ne tient pas la route.

_________________
J'appelle un chat un chat, ... (Boileau, Satires, I)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Juin 2010 19:40 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14089
Il a déclaré qu'on lui en avait servi à son départ du Caillou...

Et on parle d'un messager ivre et titubant parvenu auprès de Grouchy après (ou avant ?) Zenowicz. Et dont personne n'a été capable de donner le nom...

Zenowicz qui ne rejoint que le soir du 17 juin après s'être fait recommander par Maret... Comment a-t-il pu capter l'attention de Napoléon et se faire désigner pour une mission capitale ?

Etrange affaire...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Juin 2010 19:58 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 21 Déc 2004 17:23
Message(s) : 66
Localisation : Belgique
Bruno Roy-Henry a écrit :
Il a déclaré qu'on lui en avait servi à son départ du Caillou...


Où a-t-il déclaré cela ?
(des sources, svp)

_________________
J'appelle un chat un chat, ... (Boileau, Satires, I)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Juin 2010 20:56 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14089
Livre de Zenowicz paru en 1848.
G. Zenowicz, Waterloo, déposition sur les quatre journées de la campagne de 1815, Paris, 1848.

Toute la problématique Zenowicz est exposée ici :

viewtopic.php?f=30&t=4434

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 26 Juin 2010 8:37 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 21 Déc 2004 17:23
Message(s) : 66
Localisation : Belgique
C'est vrai et le témoignage de Zenowicz est repris à la page 139 de mon livre... Mais l'eau-de-vie est ce qui accompagne son repas : un morceau de pain, pratique assez courante à l'époque. Je ne pense pas pour autant que Zenowicz se soit arrêté à tous les estaminets qui se trouvaient sur la route. Mais rien ne permet d'affirmer quoi que ce soit. Cependant, je crois que si Zenowicz ou le messager dont parle Grouchy avait été aussi ivre que celui-ci le prétend, il n'aurait pas pu accomplir sa mission. Tout ceci me paraît être de la fumée pour masquer d'autres manquements.

_________________
J'appelle un chat un chat, ... (Boileau, Satires, I)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Juin 2010 9:13 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14089
En effet, nous sommes d'accord. Mais ma transcription du témoignage Zenowicz date du 7 octobre 2008... :4:

Il reste que tout est "fumeux" dans cette affaire comme vous le dîtes. Vaudoncourt a bel et bien accusé Zenowicz d'avoir tardé à transmettre l'ordre dont il était porteur. Et il n'est certainement pas parvenu à 19 heures chez Grouchy comme indiqué par Vaudoncourt. Car Grouchy aurait souligné ce fait qui l'absoudrait de toute faute...

En tout cas, je persiste à penser qu'il n'ya pas eu deux ordres, et donc pas d'autre estafette. Plusieurs le mentionnent, mais aucun n'est capable de donner son nom et ce personnage ne s'est jamais fait connaître...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Juil 2010 9:04 
Tout ceci met à nouveau en lumière ce que l'on a maintes fois relevé antérieurement : là où un Berthier aurait envoyé dix messagers, Soult n'en envoyait qu'un seul.
Si l'état-major général avait correctement rempli sa mission sur le plan de la transmission des communications impériales, la problématique qui fait débat à propos de l'ivresse supposée ou non de Zenowicz n'aurait pas lieu d'être.


Haut
  
 
Message Publié : 02 Juil 2010 22:08 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 21 Déc 2004 17:23
Message(s) : 66
Localisation : Belgique
Joker a écrit :
Tout ceci met à nouveau en lumière ce que l'on a maintes fois relevé antérieurement : là où un Berthier aurait envoyé dix messagers, Soult n'en envoyait qu'un seul.


Ca, c'est ce qu'on répète depuis longtemps...
Je pense qu'en 1815, Berthier n'aurait pas fait mieux que Soult. D'ailleurs, il n'était pas là, et ce n'est pas par hasard (quand bien même il ne serait pas tombé d'une fenêtre à Bamberg).
La machine était usée, détraquée, corrompue. Il n'était plus possible de faire en 1815 ce qui avait été fait en 1805.
Ceci n'est qu'un avis personnel... mais je le partage volontiers avec qui veut.

_________________
J'appelle un chat un chat, ... (Boileau, Satires, I)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Juil 2010 22:31 
Vous me permettrez, mon cher Bernard, d'estimer que la défaite de Waterloo est en partie due côté français à un échec des transmissions.
Un Davout eut sans doute mieux compensé l'absence de Berthier, mais le destin voulut qu'on jugea préférable de le laisser à Paris.
Et dans ce rôle clé, Soult ne se montra pas à la hauteur de sa mission.
Il s'agit ici aussi d'un avis personnel et je ne demande à personne de le partager. :4:


Haut
  
 
Message Publié : 02 Juil 2010 22:43 
Hors-ligne
Technicien
Technicien

Inscription : 21 Déc 2004 17:23
Message(s) : 66
Localisation : Belgique
Mon cher Joker, je pense, de mon côté, que la "faillite de la liaison et de la transmission" (comme disait le professeur Bernard) est un symptôme, non la cause.
Ce n'est pas le destin qui a voulu que Davout restât à Paris, c'est la nécessité, ou la force des choses.
Et imaginons qu'il ait été à la place de Soult en juin 1815, qu'est-ce qui permet de dire qu'il aurait agi différemment de Soult ? Ce n'est en tout cas pas son rôle dans les jours qui suivirent qui permet de l'affirmer.
Amicalement.

_________________
J'appelle un chat un chat, ... (Boileau, Satires, I)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 226 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 23  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB