L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 26 Mai 2020 13:16

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Un évêque marie sa fille...
Message Publié : 28 Mars 2020 15:14 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14267
LE 5 FEVRIER 1819, Un évêque mariait sa fille à Paris

On a déjà vu des civils, voire des militaires, entrer dans les Ordres, alors qu'ils étaient pères de famille. La chose n'est pas incompatible avec les règles de l'Eglise, à condition, cela va de soi, que le veuvage soit survenu antérieurement.

C'est ainsi qu'un curé vous parlera, à votre grande surprise, de son fils. Tout s'explique.

Né à Bitche, le marquis Marc-Marie de Bombelles, d'abord officier aux hussards de Bercheny, puis ambassadeur de France à Lisbonne en 1786, à Venise en 1789, avait épousé Mlle Sophie de Mackau. Ils eurent quatre enfants : trois garçons et une fille.

Pendant la Révolution, le marquis et sa famille émigrèrent, liant leur sort à celui de Mme Adélaïde, qui s'était réfugiée en Autriche. La mort de la marquise, qui survint à Vienne en 1800, causa au marquis un chagrin qu'il estima ne pouvoir apaiser que par son entrée dans les Ordres. Il devint curé de Brünn. en Moravie [On ne sait s'il y rencontra l'Empereur, en décembre 1805].

Entre temps, "ses trois fils avaient été admis à la cour d'Autriche.

A la chute de l'Empire, l'ancien diplomate, maintenant prêtre, revint en France, accompagné de sa fille, fut nommé évêque d'Amiens, puis grand aumônier de la Cour. Il habitait alors rue de la Ville-l'Evêque, nom prédestiné !

Ce fut à cette époque que sa fille épousa le marquis de Castéja, et Mgr de Bombelles officia lui-même, le 5 février 1819. Cas probablement unique dans les annales de l'épiscopat.

L'évêque mourut en 1822, sans se douter qu'une survie de huit années lui eût permis de s'assurer que le destin lui réservait pour bru une ex-impératrice, car son troisième fils, Charles, chambellan à la Cour d'Autriche, épousa secrètement, en 1830, l'archiduchesse Marie-Louise, veuve de Napoléon Ier d'abord, et du comte de Neipperg ensuite. (Voir L'Ai-
glon.)

Curieuse conséquence de la Révolution : une archiduchesse autrichienne commençant et terminant sous un nom français son existence de souveraine 1
— Camille Beauchamp. Paris-Soir 7 février 1931

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB