L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 21 Août 2019 16:11

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message Publié : 27 Avr 2019 14:23 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 1508
Bruno Roy-Henry a écrit :
Bien entendu, nous ne sommes plus au début de l'incendie, mais dans la phase d'expansion de celui-ci (avant la chute de la flèche de la cathédrale). Le seul problème, c'est que l'incendie d'une charpente ou d'une toiture ne peut provoquer une telle explosion ! Il y avait donc, à proximité (comme vous le soulignez), la présence d'un produit (liquide ou solide) inflammable, potentiellement explosif.

Cela signe une intention criminelle, ou -à tout le moins- une grave négligence dont on pourra discuter la portée si cela ne nous ramène pas à la première interprétation. En outre, il semble établi que le feu a commencé par un grand bruit, également décrit comme une première explosion.


Les images parlent à l'évidence d'elles-mêmes... incendie volontaire ou négligence des ouvriers du chantier en cours, espérons que l'enquête le démontrera :4:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 30 Avr 2019 10:12 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 14 Déc 2012 12:41
Message(s) : 482
Bon sang, quelle explosion !!! Qu'est-ce qui a bien pu provoquer une explosion pareille ? Et puis, on a l'impression que c'est un réservoir qui explose : mais un réservoir de quoi ? :grands yeux:

Au-dessus, de ce qui semble un réservoir, on a comme un toit pentu. Vous voyez la même chose que moi ? En tout cas, c'est très suspect... :15:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 30 Avr 2019 17:14 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13999
Réponse d'un officier supérieur des Pompiers de Paris (merci FFL).

Citer :
Restons très prudent, je suis dans le domaine de la sécurité et les phénomènes lors d’un incendie sont particulièrement complexes.
Ce qui est critique c’est de connaitre les causes initiales et là la police scientifique (Laboratoire du feu) peut faire des prouesses à partir de fragments et de cendres. Les premiers éléments semblent montrer une grosse embrouille au niveau du PC Sécurité où les agents SSIAP auraient eu une première alarme non traitée qui aurait fait perdre 20 minutes.
Pour ce qui est montré sur la vidéo ce n’est pas une explosion mais une déflagration (la différence étant un front d’onde qui se mesure en km/s ou en m/s). Cela peut arriver quand une quantité de fumée noire (donc riche en carbone non brûlé) est brutalement exposée à un milieu plus oxygéné (le fameux retour de flamme ou backdraft redouté des pompiers en milieu fermé). Cela peut provenir de l’effondrement d’une structure qui libère cette poche de fumée ou d’un apport d’air neuf par un courant d’air ou une ouverture.
Il faut surtout inviter tous les touristes qui ont des vidéos du début de l’incendie à les publier sur le net et à les envoyer en HD à la préfecture.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Mai 2019 17:23 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13999
Bien entendu -comme on pouvait s'y attendre (de la part des trous du cul qui nous gouvernent)- la responsabilité du ministère de la cul-ture est engagée :

https://www.lesalonbeige.fr/la-responsa ... otre-dame/

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Mai 2019 9:17 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13999
Autre analyse ;

Macron se paie notre tête… Notre-Dame, ça ne peut décidément en aucun cas être un accident

Frédérique Moebius
ANALYSE TECHNIQUE DE L’INCENDIE ET CONCLUSIONS.
En Février dernier la charpente a été traitée, (voir le reportage sur A2) contre les insectes avec un gel. Elle ne l’avait jamais été depuis plus de 800 ans. L’entreprise qui a « désinsectisé » à du faire preuve de talent car il a fallu pulvériser à 15 m. Pulvériser du gel à 15 m de haut n’est pas à la portée de tout le monde. Suite à ce traitement le bois change de couleur et devient un peu couleur acajou.
Le 15 avril la charpente prend feu et brûle en faisant un bruit très important pour un feu de bois situé en hauteur. Ce bruit gêne les reporters les obligeant à s’éloigner pour faire leur travail. Assez significativement le feu augmente au moment où les pompiers sont intervenus comme si l’eau activait les flammes. La charpente est en chêne ors le chêne sec ne fait pas de flamme, il rougeoie d’où l’intérêt d’un tel bois pour les cheminée car c’est un feu qui dure très longtemps : une buche de chêne peut tenir facilement un feu toute la nuit. Il m’est arrivé de faire tenir 12 heures une bonne bûche dans ma cheminée.
Des vidéos de bonne foi (non truquées) (caméra Survey) montreront par la suite une personne sur le toit de la cathédrale s’activant avec du feu sous forme d’éclairs ou au moins de grosses lueurs très brèves et jaunes-orangées comme seront les flammes de la charpente ensuite, après le départ des ouvriers. Puis cette personne disparait.
L’entreprise, qui a désinsectisé a été bernée en répandant non pas un produit désinsectiseur mais un produit pyrotechnique qu’on lui a obligatoirement fournit car elle n’est pas en mesure de le produire sur le plan chimique. Le produit de type « thermite » est composé d’oxyde de fer et d’oxyde d’aluminium ce qui donne la couleur acajou obtenue après la pulvérisation et la couleur des flammes jaunes-orangées de l’incendie. Depuis Février le produit sans doute associé à une colle a séché et s’est solidifier sur les poutres comme une pâte devenue très fine, une sorte de vernis, sauf que ce n’était pas du vernis….
Le 15 avril, il ne suffisait plus que d’un vrai « pot thermique » générant une chaleur intense de 2200 degrés pour percer la toiture par sa très forte température et allumer ainsi toute la charpente pré-imbibée située nécessairement juste en dessous du toit. Le pot thermique c’est la personne vue sur le toit avec des flammes jaunes-orangées qui met le feu. En fait toute la charpente était un pot thermique avec cette fausse désinsectisation. Pour avoir montré aux vidéos des éclairs ou des flammes orangées-jaunes le pot thermique initial a été allumé classiquement avec du magnésium par la personne sur le toit, la toiture est en plomb donc aucun problème de perçage. Après l’amorçage sur le toit le feu a gagné toutes les parties pulvérisées pendant la fausse désinsectisation.
Sous l’action des lances incendies le feu augmente dans un 1er temps car l’eau active ce type de pyrotechnie avec des crépitements intenses et même de petites explosions. Si l’eau active ce genre de feu c’est en raison de l’extrême chaleur produite. En effet l’eau se catalyse au-dessus de 1100 degrés libérant ainsi ses deux gaz : l’Hydrogène et de l’Oxygène d’où les flammes sur un bois qui d’ordinaire n’en fait pas, flammes dues à l’Hydrogène et à l’Oxygène. C’est deux gaz : H² et O s’additionnent à l’oxyde de fer et à l’oxyde d’aluminium augmentant la combustion. Un pot thermique est capable de détruire un char, c’est pour ça qu’il a été inventé. En produisant une chaleur de 2200 degrés ils placent au double de la valeur de sa catalyse (séparation en gaz) l’eau, dont la catalyse est à 1100 degrés, c’est pourquoi la charpente a fait comme un feu de paille sous les lances à incendie, les pompiers ne sachant pas à quel genre de feu ils avaient à faire.
Il s’agit donc d’un attentat grandiose, soigneusement calculé et qui ne peut être l’œuvre que d’esprits pervers de la pire espèce venant d’un État et non pas d’un simple quidam ou terroriste primaire, et sans doute tout cela est-il au profit d’intérêts commerciaux voulus par des salopards ignobles.
NOTA : Le traces du forfait sont présents partout. Il suffit de chercher et les bouts de charbons tombés au sol sont les bienvenus pour faire des analyses.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 12 Mai 2019 9:07 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13999
Un ancien Garde des Sceaux commente en citant un expert auprès de la Cour de Cassation : « Beaucoup d’indices ont sans doute disparu, nous pouvons néanmoins retrouver des éléments car il existe peu de matières qui peuvent déclencher et nourrir un tel incendie », analyse Frédéric Meynier.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Mai 2019 11:11 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 14 Déc 2012 12:41
Message(s) : 482
Son nom, SVP... Il n'y en a pas 36 ! Dommage qu'il ne s'exprime pas dans les media...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 13 Mai 2019 11:18 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13999
C'est la confidence d'un ami qui le connaît... Mais il appartient à la caste des grands timorés.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 20 Juin 2019 15:34 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13999
...chargée du chantier et d'une guéguerre insensée entre la Culture et le clergé ?

https://www.lesalonbeige.fr/notre-dame- ... e-diocese/

Une réaction à l'article du Canard Enchaîné que je partage :

Citer :
sivolc 20 juin 2019, 11 h 18 min
Ces explications démontrent que les multiples organismes étatiques chargés de la sécurité de la cathédrale n’ont pas fait leur travail, et que les employés du diocèse étaient malheureusement impuissants à obtenir que soient prises les actions de sécurité les plus élémentaires. Le titre donné à cet article par le journal ” guerre insensée entre le clergé et le ministère de la Culture” (notez la majuscule à culture et la minuscule à clergé), ne correspond pas du tout aux faits rapportés dans l’article.

Toute personne ayant comme moi l’expérience de chantiers importants, trouvera dans ce rapport, matière à se poser bien des questions, et notamment celle d’une connivence possible entre les fonctionnaires responsables et l’entreprise de montage:l’histoire des disjoncteurs mal branchés sur chargeurs clandestins de batterie, cela aurait dû entraîner le licenciement immédiat des auteurs et même la résiliation du contrat, celle des mégots aussi: essayez donc d’allumer une cigarette dans une raffinerie de pétrole! Mais le journal a peut-être fait monter la sauce ?
En tous cas cet article rapporte des faits inadmissibles: est-ce pour détourner l’attention du véritable problème: incendie volontaire ou accidentel.

Mais il est clair que la responsabilité du Clergé est nulle dans cette affaire. Peut-être aurait-il pu rendre publiques les difficultés rencontrées, afin d’obliger les fonctionnaires de l’Etat à faire leur travail, mais, s’il l’avait fait, que n’aurions-nous pas entendu sur le thème pourri de la laïcité!

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 39 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB