L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 20 Avr 2018 9:29

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 03 Jan 2017 0:15 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13916
... de l'imagination de Rétif.

C'est l'antienne de Pierre Bar. Mais ce n'est pas exact.

Les Rétif ayant lu les carnets de Bertrand et les mémoires de Marchand ont commencé par s'interroger sur l'authenticité du masque Antomarchi. Il paraît que Georges Rétif avait pris les photos du death mask of Napoleon à Londres pour le compte du baron de Veauce. Après l'avoir examiné et comparé au masque antomarchi, ils sont arrivés à la conclusion que ce death mask, alors au RUSI était bien celui de Napoléon. Nous savons aujourd'hui que c'est exact.

Mais alors, qui avait prêté ses traits au masque antomarchi ? Puisque ce n'est pas celui de Napoléon ! Ils ont également acquis la conviction que le masque antomarchi a été forgé en 1821, en même temps qu'était prise une copie du masque Burton (c'est le death mask). Cette conviction est étayée par une abondante documentation. Bien sûr, il est loisible d'objecter qu'Antomarchi a pu réaliser son masque à partir d'un individu lambda. Par exemple, qu'il aurait hélé un matelot anglais et lui aurait payé la pose nécessaire pour un masque pris de son vivant.

Mais c'est ignorer le but poursuivi qui était de présenter un masque pris sur un visage beau et empreint d'une certaine noblesse, pour mieux servir la légende impériale. Existait-il dans l'entourage d'Antomarchi un individu présentant ces caractéristiques ? Pas au sein des compagnons d'exil de Napoléon. Si cela avait été le cas, on le saurait. Et cela aurait permis rapidement d'identifier celui qui avait prêté ses traits pour le masque frauduleux. Il fallait que l'individu en question soit peu connu et non susceptible d'être reconnu. Qui, mieux qu'un mort, pouvait présenter cette qualité ?

Mais comment prendre un masque mortuaire en août 1821 ? Il n'y eut pas de décès chez les compagnons de Napoléon en 1821. Et qui était mort dans l'entourage hélénien de Napoléon ? Cipriani, en février 1818. Les Rétif ont donc pensé qu'une empreinte faciale du visage de Cipriani avait été prise après son décès en février 1818, la veille de son inhumation. Un masque en cire, dit de Noverraz, existait et était connu depuis 1914. Ils ont estimé que ce masque en cire avait été tiré de l'empreinte prise sur le visage de Cipriani, empreinte détenue par Noverraz qui était un ami de Cipriani. En outre, ils disposaient d'une caricature de Cipriani (croquis des "5 têtes" d'Ibbetson (même si le dessin s'y rapportant est légendé "Gourgaud") La comparaison des deux profils étaient déterminantes à leurs yeux.

Qui pouvait être l'auteur de cette empreinte ? Ce n'était pas Antomarchi, car il n'arriva à Sainte-Hélène qu'en 1819. Ce n'était pas facile de s'improviser mouleur d'un masque mortuaire. La plupart du temps, ce sont des médecins qui étaient capables de ces opérations à l'époque. Ils pensèrent alors que l'auteur de cette empreinte était le médecin personnel de Napoléon, le Dr O'Meara. Cela pouvait être un autre médecin britannique, le Dr Baxter, par exemple, qui soigna aussi Cipriani. Mais Noverraz, mais les autres compagnons auraient-ils pu faire confiance à Baxter plutôt qu'à O'Meara ? lls conclurent de cette question que seul O'Meara avait pu réaliser cette empreinte.

En résumé, les faits sur lesquels les Rétif ont bâti leurs déductions sont ceux-ci :

- L'existence d'une copie authentique du masque mortuaire de Napoléon pris par Burton (copie réalisée par Antomarchi en août 1821). C'est le Rusi mask, devenu ensuite le masque "Masséna".
- Le caractère frauduleux du masque mortuaire officiel, réalisé par Antomarchi, à partir d'une empreinte d'un autre visage que celui de Napoléon.
- La certitude que cet autre visage était celui de Cipriani, certitude basée sur la proximité du profil d'une caricature attribuée à Cipriani et celui du masque antomarchi.

Ensuite, considérant le dessin de Rigo, représentant l'exhumé dans son cercueil, ils constatèrent que le visage retenu pour celui-ci correspondait trait pour trait au masque Antomarchi, soit le visage de Cipriani. Et c'est alors qu'ils s'interrogèrent sur les différences nombreuses qui existaient entre les descriptions de l'inhumation de Napoléon en 1821 et de sa supposée exhumation en 1840 !

Comme il n'existe pas de témoignages écrits de la prise d'une empreinte du visage de Cipriani à sa mort, Pierre Bar décrète que l'histoire du masque de Cipriani est sortie tout droit de l'imagination de Rétif. Toutefois, pour admettre cet axiome, il faut rejeter la caractère frauduleux du masque antomarchi et l'authenticité du death mask of Napoleon (masque du Rusi ou masque "Masséna"), ce à quoi s'emploient tous les légalistes avec une rage et une énergie sans limites...

Il convient cependant de rappeler que les derniers travaux du Pr Lucotte établissent d'une manière incontestable que ce masque "Masséna" est bien la copie unique du masque mortuaire de Napoléon, réalisé par le Dr Burton, le 7 mai 1821.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Jan 2017 12:08 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13916
Mener un débat sur 2 fora n'est pas de tout repos. Pour le reste des explications ont été données...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Jan 2017 14:45 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 476
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Je vois vois que l'on cherche à vous faire taire, alors que vous criez la vérité à la face du monde. Dommage :8:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Jan 2017 15:29 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13916
En effet, Marie... Vous voyez comment cela se passe ! :bah:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Jan 2017 18:55 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 476
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Voilà qui est triste! :bouhou:

N'est pas pire sourd celui qui ne veut pas entendre :7:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Jan 2017 22:40 
Hors-ligne
Chargé de recherche
Chargé de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 690
Bonsoir,

"Mener un débat sur 2 fora n'est pas de tout repos" ==> en effet Bruno, car le "débat" qui s'apparente plutôt souvent à une foire d'empoigne sur le forum napoleon1er.org fait rage !

votre propre forum est (hélas) plus calme...

ceci dit, Pierre BAR n'est pas le seul à rejeter l'existence d'un masque de CIPRIANI, on sait bien que c'est notamment la version officielle de la Fondation Napoléon.... (de mémoire, entendu de la bouche même de Thierry LENTZ lors de la récente conférence de Chantal PREVOT)

Leur argument béton consiste à dire : à l'époque, on ne fait pas d'empreinte mortuaire des domestiques !!

Donc, la thèse de Rétif est une conviction, non une certitude étayée par un quelconque document écrit...

A cela s'ajoute le croquis d'Ibbetson... les légalistes soutiennent qu'il s'agit bien de Gourgaud et non de Cipriani ! (ce qui à priori est totalement aberrant lorsqu'on regarde les portraits connus de Gourgaud, qui n'a nullement ce nez pointu notamment)

Quant au masque RUSI.... son authenticité est également rejetée avec dédain par les légalistes (pour ma part, j'attends toujours que la Fondation daigne répondre à mon mail sur ce point)

Tout est affaire de convictions.... c'est vous le spécialiste, mais en ce qui me concerne je me perds en conjectures

:AI:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Jan 2017 22:58 
Hors-ligne
Chargé de recherche
Chargé de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 690
En tout cas, ce qui est intéressant de noter, c'est la cohérence de la théorie de Rétif (et par suite de la votre) :

un masque mortuaire de Cipriani est réalisé, lequel sert ensuite à confectionner un masque édulcoré de l'Empereur, qui sera remis à Letizia et passera à la postérité sous l'appellation "masque Antommarchi"... ce masque ressemble étrangement à l'exhumé de 1840, donc celui-ci est Cipriani et non Napoléon (la substitution) ou le corps d'un inconnu dont le visage est recouvert d'un masque de cire type Noverraz

on peut donc relever que le masque de 1821 (1818) et le corps de 1840 sont étroitement liés : théorie rejetée par les légalistes, lesquels parfois objectent qu'il faut dissocier les deux , à savoir que le masque officiel Antommarchi est probablement faux (TULARD) mais que le corps de Napoléon en 1840 lui est bien le sien !!

:VE:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Jan 2017 16:06 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 476
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Cipriani est mort quelques années avant l'Empereur. S'ils ont fait son masque mortuaire, c'était donc à sa propre mort, alors que Sa Majesté était en vie. Y aurait-il eu préméditation? Songeait-il déjà à faire passer le domestique pour le maître? :15:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Jan 2017 23:34 
Hors-ligne
Chargé de recherche
Chargé de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 690
oui Maria, en quelque sorte...

c'est ce qui ressort de la thèse de Rétif et des dires précités de BRH

le but (à l'origine du moins) n'était pas tant de substituer le corps de Cipriani à celui de l'Empereur, mais de disposer le moment venu d'un masque mortuaire de Napoléon "présentable" aux Bonapartistes

capito ?

:louche:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 05 Jan 2017 14:59 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2016 22:43
Message(s) : 476
Localisation : sud-ouest de l'Empire
Présentable... :7:

N'avait-il pas plutôt les symptômes d'un empoisonnement à cacher :louche:

_________________
Né dans une île pour aller mourir dans une île, aux limites de trois continents ; jeté au milieu des mers où Camoëns sembla le prophétiser en y plaçant le génie des tempêtes

Châteaubriand


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 74 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB