L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 23 Fév 2018 13:16

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Test
Nombre total de votes : 0
Auteur Message
 Sujet du message : Réponse à Cipriani (ovg) !!!
Message Publié : 11 Mars 2004 12:10 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13840
Message tiré du forum d'Hypolite et C.Douville

Réponse :cipriani franceschi a dit :


voila qui est fait...concernant le visage de l'exhumé je trouve que Gourgaud mentionnant le visage au rire sardonique ou un truc dans le genre ne signifie pas de facto que Gourgaud dise que l'exhumé de 1840 a la même tête que le masque mortuaire supposé de Napoléon notamment exposé aux invalides...





C'est pour tenir compte de l'ancienneté de nos contacts que j'accepte de vous répondre, Olivier.

Vous contestez que Gourgaud ait évoqué le masque! "Le rire sardonique qu'indique le plâtre moulé". Pardonnez-moi, mais l'expression "plâtre moulé" peut-elle renvoyer à autre chose que le masque Antommarchi ? Dès lors, si ceci est admis, je trouve difficile de contester que Gourgaud veuille souligner la ressemblance de l'exhumé avec la tête du masque Antommarchi!

En tout cas, c'est bien ainsi que l'exhumé a été représenté par Rigo, le dessinateur retenu par Pons de Las Cases, dessin repris pour illustrer le récit du bon abbé Coquereau.

Voilà où en était la polémique, soutenue avec un talent certain par le redoutable sophiste qui apparaît ici ou là pour traiter cette question...

C'est alors qu'a été rendu public (novembre 2003) le témoignage d'Ali, à la diligence de Jacques Jourquin:

"La tête a encore quelque ressemblance avec le masque, particulièrement la partie inférieure du visage"!

Or, nous savons que la partie la moins admissible du masque Antommarchi est précisément cette partie infèrieure qui n'a rien à voir avec les machoires massives et carrées de Napoléon !

Je pense que pour tout autre individu, cette accumulation de témoignages emporterait la conviction (quatre au total)!


Réponse :
j'ai vu ce masque aux invalides je n'ai pas remarqué d'ailleurs de rictus sardonique le visage m'a semblé plutôt comme apaisé...un copain qui m'accompagnait m'a fait remarquer en rigolant (parce que ce n'était pas mon "idole" alors que napoléon l'était lui à cette époque) que le masque mortuaire ressemblait à Mitterand à l'époque (ça date) Président de la France (1er mandat)je me rappelle d'ailleurs d'avoir ri jaune parce qu'il avait raison...plus tard d'ailleurs à plusieurs reprises j'ai lu ou entendu pas mal de personnes qui semblaient d'accord avec cette ressemblance.





"Rictus sardonique", cette expression est de vous... Antommarchi -le premier- a employé celle de "sourire sardonique", pour évoquer le léger sourire que l'on remarque sur les lèvres de son masque qui découvre trois dents très blanches, sur le visage de l'exhumé !

Quant à la ressemblance avec Mitterrand, elle est indéniable: sur ce point, nous sommes d'accord!

Or, qui peut croire un seul instant que Mitterrand ressemble à Napoléon ? Il est donc bien évident que le masque officiel de l'Empereur est en fait celui d'un autre...

Tout Français qui a du coeur, devrait exiger l'ouverture du sarcophage de porphyre!


Dernière édition par Bruno Roy-Henry le 14 Juil 2006 11:21, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Mars 2004 23:47 
Hors-ligne
Professeur émérite
Professeur émérite
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Avr 2003 22:49
Message(s) : 4387
Localisation : Bruxelles - Belgique
Personnellement, je pencherai plutôt pour l'hypothèse émise par notre ami Albert qui estime que le masque d'Antommarchi a été arrangé pour les besoins de la légende napoléonienne et que le Rusi n'est pas forcément le bon lui non plus.
Et l'original alors, me direz-vous ?
Il y aurait de fortes probabilités pour qu'il ait été égaré.
Nous ne disposerions donc que de copies plus ou moins réussies... :neutral:

_________________
"Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu." (Chamfort)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Mars 2004 1:29 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2002 4:46
Message(s) : 415
Localisation : Andalousie
:20: Avec les techniques actuelles il serait facile de reconstruire le visage de celui qui git dans le mausolée des Invalides.

Certainement vous avez vu, soit sur Internet, soit dans des documentaires présentés à la télé la technique employée par les anthropologues russes pour reconstruire les traits des corps de la famille du csar Nicolas II. D'autres techniques, grâce à l'ordinateur peuvent aussi reconstituer un visage en étudiant le crâne et au fur et à mesure l'habiller de muscles, tendons et peau.

Ceux qui prétendent que c'est bien l'Empereur pourraient prendre un scan du crâne et avec les techniques sophistiquées de l'ordinateur faire reconstituer, par des scientifiques "neutres" le visage de l'occupant du tombeau. Si c'est vraiment Napoléon, on aurait finalement un masque concret de l'exhumé, si ce n'est pas lui on pourrait peut-être savoir à la fin qui est le mystérieux personnage qui le remplace.

Mais veuillez m'excuser, j'extrapole, les évènements de Madrid m'ont un peu secoué l'âme, mais ne serait-ce pas, malgré tout, une raison d'arriver à faire ouvrir le sarcophage ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Mars 2004 11:55 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13840
GARCINION a écrit :
Celle-ci a toujours été justement ma grande question... :14:


Laquelle ?

Citer :
Lors de l'exhumatoin on interdit les daguerréotypes, et même que le peintre venu exprès dans la mission puisse prendre des croquis de la dépouille de Napoléon!

Pourquoi?

Encore plus étrange, une fois de retour en France, on engage Rigo pour faire un dessin représentant l'exhumé avec la même tête que le masque d'Antommarchi.

On se demande encore, pourquoi attendre le retour en Europe pour faire d'après des indications orales et des récits vagues ce que le peintre qui se trouvait à Sainte Hélène dût avoir fait sur place!


Je pense qu'il faut classer l'affaire du daguerréotype. Le temps d'exposition, au moins 5 mn, ne permettait pas de prendre un cliché du visage de l'exhumé dans des conditions convenables.

Toutefois, il aurait été possible de fixer sur la plaque, le premier cercueil d'acajou et celui d'ébène dans lequel reposait tous les autres. Admettons que les moeurs du temps ne se prêtait pas au "sensationnalisme"!

Il en est tout autrement de l'absence inexplicable de Durand-Brager qui n'a guère apprécié l'interdiction qui lui a été faite d'être présent. Certes, l'interdiction ne le visait pas nommément, mais elle a choqué Pujol, comme on le sait...

Citer :
Moi, je crois que le masque d'Antommarchi est authentique, comme tous le savent, et si j'accorde pourtant de la crédibilité à la thèse de la substitution c'est, au delà de l'indiscutable gravité des indices relevés par les tenants de cette thèse, justement à cause de cette étrange et inexplicable contradiction.


Votre position reste pour moi paradoxale, mon cher Garcinion! Personne n'a fait mieux que Veauce pour justifier l'authenticité du masque Antommarchi et -je suis au regret de vous le dire- vous non-plus! En effet, pourriez-vous ajouter un argument logique et incontestable à ceux avancés par Veauce ?

Je ne le crois pas: ou alors, je l'ai oublié... :4: :16:

Il n'y a pas une seule personne dans la descendance des Bonaparte qui présente la moindre ressemblance avec la physionomie de ce masque ! Aucune; AUCUNE !!! Si vous en trouvez une, je vous le promets solennellement, je vous paye une caisse de champagne ! :1:

Par contre, ceux qui présentent une ressemblance avec le Rusi mask sont nombreux (pour ne pas dire "légions"!). A commencer par Walewski et ses descendants, voire ceux de Léon...

Citer :
A t-on retrouvé un corps qui ne correspond pas à la physionomie du masque, et par conséquent a t-on décidé de tout falsifier avec l'aide de Rigo, pour fausser la réalité? Pour cacher la tragédie?

Seulement, tous les témoins décrivent l'exhumé tel que Rigo le représente. Alors, reviennent les éternelles questions:

- Comment est-ce possible que tous aient menti?
- Pourquoi auraient-ils tous menti?
- Pourquoi a t-on interdit la représentation de l'Empereur, que ce soit sur "photo" ou sur papier?...

Je ne peux pas répondre, et tant que je serai dans cette situation, je persisterai à demander l'ouverture du cercueil, et la réalisation des analyses qiu s'imposent.


Vous raisonnez à l'envers: c'est original, mais ça ne fait pas avancer le schmilblic... :12: :3:

Citer :
Entre temps, je ne peux que répondre "je ne sais pas" à la question de ce sondage, tout en persistant à dire que le masque d'Antommarchi doit authentique, ne fût ce que dans les limites décrites et rapportés par le Dr. Graves.


D'une part, nous ne sommes pas d'accord sur ces limites. Celles du Dr Graves ne correspondent pas à celles de Veauce: ou alors, de très loin... :4:

Vous n'avez pas répondu à une de mes questions: un buste (cad la tête entière) est-elle en deux ou trois parties ? Le plus souvent en trois, m'a-t-il été expliqué: mais pas toujours. Pouvez-vous répondre formellement à cette question ? :neutral:

D'autre part, la fable de "la seule face authentique" ne tient pas la route ! Pourquoi avoir fait un nez à la Cyrano au visage de Napoléon ? Ce nez est une imposture. Le nez naturel de Napoléon (profil grec) était assez parfait sans que l'on éprouve le besoin de le rallonger et de le cabosser !

Rallonger et cabosser, comme dans les plus mauvais conte de fées...

Ne parlons pas du reste, puisque quasiment tout le monde s'accorde à dire que ce reste a été falsifié...

Mais pourquoi si mal ? ça ne tient pas la route: tout a été falsifié, un point c'est tout ! Encore est-ce inexact: rien n'a été falsifié, sauf l'identité de celui sur lequel on a pris la 1ère empreinte qui a servi à mouler le masque Antommarchi.

Si je ne suis pas assez clair, ne manquez pas de le me dire. Mieux, ceux qui ont le don de s'exprimer clairement et simplement ont ma permission de retranscrire ma pensée d'une manière sobre et intelligible pour tout le monde ! Même pour les enfants de la maternelle... :3:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Mars 2004 12:19 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13840
Joker a écrit :
Personnellement, je pencherai plutôt pour l'hypothèse émise par notre ami Albert qui estime que le masque d'Antommarchi a été arrangé pour les besoins de la légende napoléonienne et que le Rusi n'est pas forcément le bon lui non plus.
Et l'original alors, me direz-vous ?
Il y aurait de fortes probabilités pour qu'il ait été égaré.
Nous ne disposerions donc que de copies plus ou moins réussies... :neutral:


Au tour de Joker, maintenant ! :3:

N'y voyez pas malice, mon cher Joker; mais mon souci d'aller au fond des choses. :2:

J'ai le sentiment que l'opinion que vous venez d'émettre (certes, très respectable), doit beaucoup à un récent dîner bruxellois. :1:

Albert d'UK est louable à bien des égards. Ses positions sur l'empoisonnement et la substitution se tiennent et ne peuvent être balayées d'un revers de main. De mon point de vue, c'est sur l'empoisonnement que ses objections sont les plus pertinentes. Mais, ses remarques -sur certains détails qui semblent accréditer la substitution- sont également dignes d'être prises en considération. Albert raisonne comme un bon logicien qui s'appuie sur les archives anglaises, ce qui donne une force incontestable à ses arguments. Et il le fait avec une pondération qui force le respect.

Pour l'affaire du masque mortuaire, il en est tout autrement. Peut-être vais-je paraître prétentieux et vexatoire, mais notre ami Albert ne maîtrise pas la question.

Parce que -je crois- elle lui paraît secondaire et qu'elle débouche sur la recherche de l'identité véritable de l'exhumé, ce qui conduit à dériver dangereusement vers la question de Cipriani.

Pourtant, nous avons vu qu'Albert n'avait pas hésité à se lancer dans la résolution de l'affaire des caricatures. S'il n'a pas complètement résolu la question (si tel était le cas, les légalistes seraient enfoncés), il a clairement établi que la fameuse caricature de "Gourgaud" était bien d'Ibbetson, comme les autres "têtes"; et que c'est à tort que l'individu caricaturé était désigné comme étant Gourgaud.

C'est peu et c'est beaucoup ! Voire énorme, quand on sait le foin que nous ont fait Albert Martin, Christophe et Macé sur cette caricature, n'hésitant pas à salir la mémoire d'un mort en parlant de "supercherie"!

La preuve en est qu'ils n'ont pas écrit une seule ligne sur le travail d'Albert... :9:

Pour le reste, Albert n'avance rien de déterminant sur la question des masques. Il a fait un travail de recherches sur le Rusi-mask. Comme il n'a rien trouvé dans les archives d'Outre-Manche, il a même fini par en conclure que l'affaire du death mask était un canular... :15:

Inutile de souligner que nous sommes en complet désaccord sur ce point. Mais je pense qu'il n'en fait pas une affaire, estimant que je ne me concentre pas sur l'essentiel: la mystérieuse régénérescence du cadavre !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Mars 2004 15:31 
Bonjour

Que de messages à traiter ! Bon je commence de haut en bas.

Garcinion pose les questions:

Citer :
- Comment est-ce possible que tous aient menti?
- Pourquoi auraient-ils tous menti?
- Pourquoi a t-on interdit la représentation de l'Empereur, que ce soit sur "photo" ou sur papier?...


- il m'est plus simple de croire que les témoins ont été trompés par leurs émotions et par les apparences (un sosie de Napoléon ressemblant à celui des tableaux?)
- pas de photo ni de dessin car on ne s'attendait pas à une telle conservation! La cérémonie devait juste constater les "cendres" (la dépouille mortelle devait sans doute être, aux attentes de tous, un tas informe de vêtements dégarnis et d'ossements) et ne durer que le temps de constat. C'est tout. Donc on n'avait pas convoqué la presse ni le peintre. On ne l'a d'ailleurs pas fait dans d'autres exhumations, jusqu'à aujourd'hui. Qui aurait demandé de prendre les restes de Yves Montant en photo dans son cercueil??? Je crois que la décence et les attentes de ne pas trouver autre chose que des restes donnent réponse à cette question.


Haut
  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Mars 2004 16:04 
Bonjour

Citer :
J'ai le sentiment que l'opinion que vous venez d'émettre (certes, très respectable), doit beaucoup à un récent dîner bruxellois.


Il est vrai que la compagnie fut très agréable, l'ambiance sympa, le repas et le vin étaient bon. Nous avons échangé nos points de vue sur tous les sujets à controverse. Je n'ai donné que mon opinion sur ces questions. La Vérité, elle, comme on le sait et nous sommes tous d'accord sur ce point, elle ne serait connue que lorsqu'on ouvrira le cercueil des Invalides.

Citer :
Pour l'affaire du masque mortuaire, il en est tout autrement. Peut-être vais-je paraître prétentieux et vexatoire, mais notre ami Albert ne maîtrise pas la question.


C'est absolument vrai. Je n'ai vraiment pas étudié cette question à fond et disais que je penchais plutôt vers la direction de Garcinion, je crois. Donc que:
- le masque original (pris par Burton à Ste Hélène) a servi à faire le premier masque, retouché et arrangé, qui serait peut être celui de Malmaison
- tous les autres masques sont une affaire de copie et supercherie; a mon avis il n'y a pas eu d'autre masque pris à Longwood que celui de Burton; on essaya bien d'autres tentatives, comme le dit Ali, mais elles furent infructueuses (donc si on en a sorti un masque ensuite à partir de mauvaises tentavives, lui aussi à dû être fortement retouché)
- en aucun cas le masque dit Antommarchi (et donc celui de Malmaison) peut sérieusement être considéré comme l'empreinte originelle de Napoléon sur son lit de mort près de 48 heures après son décès; comme le disent les témoins d'alors, le corps était en décomposition et les chairs ramollies. Mais Burton réussit à prendre quand même la meilleure "image du moment" comme le dit Marchand. Sur ce point, tous étaient d'accord. Mais cette image ne devait pas être trop belle et on dût la retoucher à mon humble avis

Tout ceci ne reflète que mon opinion perso comme je l'ai dit à CC et Joker. L'empreinte originelle de Burton a certainement dû être détruite pour créer le premier masque (pour procédé négatif-positif j'imagine).


Citer :
Pourtant, nous avons vu qu'Albert n'avait pas hésité à se lancer dans la résolution de l'affaire des caricatures. S'il n'a pas complètement résolu la question (si tel était le cas, les légalistes seraient enfoncés), il a clairement établi que la fameuse caricature de "Gourgaud" était bien d'Ibbetson, comme les autres "têtes"; et que c'est à tort que l'individu caricaturé était désigné comme étant Gourgaud.


Correct. Il n'empêche que je doute fort que ce soit Cipriani dans le cercueil. Mais on ne peut être certain de rien jusqu'à ouverture. Je le crois à 99% cependant.
Quant aux caricatures Ibbetson, j'étais heureux de me rendre utile aux hypothèses Cipriani si cela fait avancer la recherche et fragiliser le "mur légaliste". Mais dans l'absolu, je pense plus probable l'affaire d'un accident. Mais même celle-ci a ses faiblesses. En fait, il n'y a pas UNE hypothèse qui soit 100% démontrable depuis 1840, et il faut vraiment ouvrir ce cercueil pour faire la lumière. Sur ce point je soutiens BRH à 100% bien entendu contre les "légalistes" qui croient dur comme fer que tout est clair. Nous sommes loin de là, bien entendu.

Citer :
La preuve en est qu'ils n'ont pas écrit une seule ligne sur le travail d'Albert...


Oui ça me chagrine de voir que leurs arguments ont séché sur ce point. J'aurais aimé lire un contre-argument sur cette question. Le dessin sans les favoris ne peut être Gourgaud, à mon avis, et les arguments légalistes sont franchement faibles. Mais qui sait si le dessin dit de Gourgaud n'a pas été une supercherie anglaise pour meubler "Napoléon et sa suite" pour les gravures? Comme l'auteur des dessins, Ibbetson, est mort avant l'arrangement publié des 5 têtes, le pauvre n'a pas pu rectifier le tir, si supercherie il y eut. On ne sait rien de sûr concernant cette tête en fait. Un jour on trouvera les dessins originaux d'Ibbetson (et ses notes?) chez un collectionneur j'espère.

Citer :
Pour le reste, Albert n'avance rien de déterminant sur la question des masques. Il a fait un travail de recherches sur le Rusi-mask. Comme il n'a rien trouvé dans les archives d'Outre-Manche, il a même fini par en conclure que l'affaire du death mask était un canular...


Disons que j'en ai pas fait le coeur de mes recherches mais que j'ai rien trouvé de concluant au fil de mes recherches sur Ste Hélène. Le RUSI avait cédé ses collections à 3 organismes. J'en ai visité 2 sur les 3, et questionné le 3ème, et personne ne connaissait le masque que je leur mettais sous les yeux. Par contre, les organismes ont bien un masque mais il est du type Antommarchi. J'ai aussi recherché l'inventaire des biens du RUSI, avant démentelement; et n'ai pas trouvé ce masque. Bref, il me paraît donc suspect. Alors ça devient difficile de croire un seul témoin français qui parla d'un autre masque Napoléon, différent des autres qu'on connait, dans les couloirs du RUSI. Pour en avoir le coeur net, il faut faire une enquête précise sur tous les biens RUSI (inventaire avant cession) et de leurs destinations. Cette info se trouve bien entendu dans les archives gouvernementales mais je n'ai pas perdu plus de temps en sachant que ledit masque ne figurait pas dans l'inventaire que j'avais effleuré.

Citer :
Inutile de souligner que nous sommes en complet désaccord sur ce point. Mais je pense qu'il n'en fait pas une affaire, estimant que je ne me concentre pas sur l'essentiel: la mystérieuse régénérescence du cadavre !


Tout à fait exact.

Bonne soirée à toutes et à tous


Haut
  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Mars 2004 16:55 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13840
Albertuk a écrit :
Bonjour
Citer :
Pour l'affaire du masque mortuaire, il en est tout autrement. Peut-être vais-je paraître prétentieux et vexatoire, mais notre ami Albert ne maîtrise pas la question.


C'est absolument vrai. Je n'ai vraiment pas étudié cette question à fond et disais que je penchais plutôt vers la direction de Garcinion, je crois. Donc que:
- le masque original (pris par Burton à Ste Hélène) a servi à faire le premier masque, retouché et arrangé, qui serait peut être celui de Malmaison


Je remercie Albert pour sa modestie et sa sincérité. La version de Garcinion qui est -peu ou prou- celle de Veauce n'est pas crédible. On aurait "retouché" le nez pour l'arranger ? Il suffit de le contempler pour constater que ce nez n'a rien de Napoléonien. Même le dessin le plus approchant de Dutertre ne présente pas une bosse aussi accentuée. Comment Plon-Plon aurait-il pu avoir le même profil que son oncle si ce dernier avait eu un nez pareil ?

ça se voit comme le nez au milieu de la figure et personne ne veut en convenir ! Les artistes, ceux qui ont dessiné le profil sur les pièces d'or (les Napoléons) étaient-ils donc menteurs à ce point ?

Des orfèvres en matière de faux ? Non, on ne me fera pas avaler ça, le baron Méneval dut-il soudoyer la terre entière pour m'en convaincre !!! :11: :13:

Et Plon-plon qui distribuait les napoléons à tous ceux qui reconnaissaient dans son profil, l'impériale silhouette ! Il faut en finir avec cette farce! :baton:

Citer :
- tous les autres masques sont une affaire de copie et supercherie; a mon avis il n'y a pas eu d'autre masque pris à Longwood que celui de Burton; on essaya bien d'autres tentatives, comme le dit Ali, mais elles furent infructueuses (donc si on en a sorti un masque ensuite à partir de mauvaises tentavives, lui aussi à dû être fortement retouché)


Bien sûr qu'il n'y a eu que le masque Burton pris le 7 mai à Longwood. Et sa copie s'est retrouvée au Rusi !!! Les autres tentatives échouèrent... A mon avis, il n'y en eût qu'une: celle d'Antommarchi avec la poudre des statues en plâtre concassées à la demande de Mme Bertrand. Et encore, je suis certain que la prise n'a pas été essayée sur le visage de l'Empereur, mais sur un quidam qui s'est prêté à l'opération...

Ceci ne résout pas l'affaire du Lebendmaske à Baden en Autriche. Certainement un masque pris du vivant de Napoléon.

Citer :
- en aucun cas le masque dit Antommarchi (et donc celui de Malmaison) peut sérieusement être considéré comme l'empreinte originelle de Napoléon sur son lit de mort près de 48 heures après son décès; comme le disent les témoins d'alors, le corps était en décomposition et les chairs ramollies. Mais Burton réussit à prendre quand même la meilleure "image du moment" comme le dit Marchand. Sur ce point, tous étaient d'accord. Mais cette image ne devait pas être trop belle et on dût la retoucher à mon humble avis.


Nous sommes d'accord. Sauf sur la dernière phrase. On n'a pas "retouché" l'empreinte: on lui en a "substitué" une autre; le tout, sous couvert et sous la signature d'Antommarchi !

Citer :
Tout ceci ne reflète que mon opinion perso comme je l'ai dit à CC et Joker. L'empreinte originelle de Burton a certainement dû être détruite pour créer le premier masque (pour procédé négatif-positif j'imagine).


Ceci n'est pas une hypothèse: c'est avéré ! Ainsi qu'en a témoigné Ali...

Citer :
BRH a écrit :
La preuve en est qu'ils n'ont pas écrit une seule ligne sur le travail d'Albert...

Oui ça me chagrine de voir que leurs arguments ont séché sur ce point. J'aurais aimé lire un contre-argument sur cette question. Le dessin sans les favoris ne peut être Gourgaud, à mon avis, et les arguments légalistes sont franchement faibles. Mais qui sait si le dessin dit de Gourgaud n'a pas été une supercherie anglaise pour meubler "Napoléon et sa suite" pour les gravures? Comme l'auteur des dessins, Ibbetson, est mort avant l'arrangement publié des 5 têtes, le pauvre n'a pas pu rectifier le tir, si supercherie il y eut.


Que voulez-vous dire par "supercherie anglaise" ? Un personnage fictif ? En ce qui concerne l'arrangement des 5 têtes, n'a-t-il pas été fait en 1817, date de la publication de la gravure de Silk ? Ibbetson n'est donc pas mort en 1857 ?

Citer :
BRH a écrit :
Pour le reste, Albert n'avance rien de déterminant sur la question des masques. Il a fait un travail de recherches sur le Rusi-mask. Comme il n'a rien trouvé dans les archives d'Outre-Manche, il a même fini par en conclure que l'affaire du death mask était un canular...

Disons que j'en ai pas fait le coeur de mes recherches mais que j'ai rien trouvé de concluant au fil de mes recherches sur Ste Hélène. Le RUSI avait cédé ses collections à 3 organismes. J'en ai visité 2 sur les 3, et questionné le 3ème, et personne ne connaissait le masque que je leur mettais sous les yeux. Par contre, les organismes ont bien un masque mais il est du type Antommarchi. J'ai aussi recherché l'inventaire des biens du RUSI, avant démentelement; et n'ai pas trouvé ce masque. Bref, il me paraît donc suspect. Alors ça devient difficile de croire un seul témoin français qui parla d'un autre masque Napoléon, différent des autres qu'on connait, dans les couloirs du RUSI.


Le baron de Veauce a publié un 1er article sur le Rusi mask en 1954, avec photos, puis un autre dans Historia en 1956. Il a sorti un premier livre en 1957 et un article fut consacré dans le "Ruban rouge" au Rusi mask en 1960. L'anecdote veut que Rétif ait été l'auteur des clichés... Il est donc difficile d'admettre que Veauce aurait monté ce canular. On ne voit pas dans quel but, puisqu'il n'en parle que pour le disqualifier !!! :16:

Enfin, il est revenu à la charge en 1971, en spécifiant que ledit masque était désormais suspendu dans la cage d'escalier du Rusi !

Citer :
BRH a écrit :
Inutile de souligner que nous sommes en complet désaccord sur ce point. Mais je pense qu'il n'en fait pas une affaire, estimant que je ne me concentre pas sur l'essentiel: la mystérieuse régénérescence du cadavre !

Tout à fait exact.


Je suggère à Albert et à nos amis belges de soumettre le cas à un médecin-légiste de leur ressort, de façon à "internationaliser" la question. En France -que voulez-vous- on a peur de son ombre...

A moins que ça ne soit du ridicule ! :6:

Je mets au-dessus du lot le Dr. Chatenet et le Pr. Ceccaldi, bien entendu. Mais on ne les écoute pas... Ou l'on fait semblant de ne pas les entendre! :10:

Merci en tout cas à Albert pour la qualité de ses interventions.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Mars 2004 21:36 
Bonsoir BRH

Citer :
Que voulez-vous dire par "supercherie anglaise" ? Un personnage fictif ? En ce qui concerne l'arrangement des 5 têtes, n'a-t-il pas été fait en 1817, date de la publication de la gravure de Silk ? Ibbetson n'est donc pas mort en 1857 ?


Oui en effet, je me suis mélangé. Ibbetson a certainement vu la composition des 5 têtes en 1817 et par cette date que nous avions déduit que ces dessins furent faits sur le Northumberland. Mais le nom n'y était pas associé car le titre était simplement "Napoléon et sa suite" ou qqe chose de ce genre. Les noms furent attribués par la suite sans aucun doute. Donc il faut bien supposer que le dessin attribé à Gourgaud devait bien être celui de qq'un de la suite autour de Napoléon. On ne sait pas qui cependant.


Haut
  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Mars 2004 21:50 
Bonsoir Garcinion

Citer :
Albertuk nous fait un intéressant parallèle avec Yves Montand, mais je crois que si Durand-Brager était engagé d'emblé pour dessiner des ossatures ou des miasmes, on l'aurait pressé de dessiner l'Empereur mirauleusement conservé plutôt que de l'envoyer se balader dans l'île...


Je ne connais pas le talent de Durand-Brager mais il me semble que, de l'expédition, il n'a laissé que des croquis de paysage. Peut être se refusait il à dessiner autre chose? Que ne sais-je, les artistes ont quelquefois leur propre lubie pour protéger leur art et, plutôt que de faire un mauvais croquis, il s'en serait abstenu? Ou n'aurait pas été convié à la dernière heure (en plaine nuit et que le trajet aller-retour à Jamestown, après constat de la bonne conservation, aurait pris deux heures et qu'on décidé de refermer le tout après deux minutes). Qui sait.

Pour ma part je ne trouva pas bizarre que ce dessinateur n'est pas fait de croquis. Il aurait pu aussi le faire sur place après récit des témoins de l'exhumation pour imortaliser la scène de l'ouverture du tombeau. Enfin, je veux dire qu'un autre dessinateur aurait saisi l'occasion de s'immortaliser au même titre qu'un photographe se serait trouvé chanceux de pouvoir faire un cliché de reportage unique. Mais non, Durand-Brager n'a dessiné que des paysages. En final, je pense simplement que c'était son truc et rien d'autre. En tout cas, je ne hasarderais pas à échaffauder une théorie sur un argument aussi peu robuste pour ettayer un complot. Il y a mieux, car incontestable, par la seule conservation du corps!


Haut
  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB