L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 08 Déc 2019 23:21

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 05 Jan 2011 9:04 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14080
La révélation de la vente par Charles Alder du death mask au Royal United Service Museum en 1939, après un dépôt à long terme du masque audit musée appelle plusieurs observations.

D'abord, ceci contredit complètement les écrits du baron de Veauce, repris par Jacques Jousset puis le colonel Mac-Carthy, qui plaçaient l'achat du death-mask à "Louis de Bourbon", en cette même année 1939.

Ensuite, cela détruit également mes propres déductions concernant le death-mask. Veauce n'avait pas donné d'autres dates, se contentant d'indiquer que le death-mask avait d'abord été l'objet d'un dépôt au Rus Museum. D'après les notes personnelles de Rétif, ce dépôt aurait été effectué en 1947. De celles-ci et des écrits du baron, j'en avais déduit trop vite que le death-mask avait été finalement la propriété du Rus Museum à compter de 1952, sans qu'on sache si c'était une simple vente ou une dation...

Enfin, on doit se demander qui a menti dans cette affaire ? Non seulement Reeves ne serait pas intervenu dans cet achat par Alder de la collection Masséna/Essling, mais encore il se pourrait bien que Veauce ait mêlé volontairement Reeves alias "Louis de Bourbon" à ce processus, tout simplement pour discréditer le death-mask. Ainsi, Veauce aurait pu croiser Reeves dans le Surrey, dans les années 30, en voisin* et, après son décès, profiter de cette circonstance pour se servir de sa réputation sulfureuse, éclaboussant ainsi le dossier du death-mask d'une tache indélébile.

Mais si cela devait se confirmer, on ne serait pas seulement en présence d'une conspiration franco-française, comme l'a suggéré Albert Benhamou, mais bien d'un complot franco-anglais !

* Albert Benhamou nous a appris que le baron de Veauce possédait une résidence secondaire dans le Surrey, propriété venant sans doute de sa mère qui était anglaise...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2011 10:39 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 828
Ben, j'en tombe sur le cul, passez moi l'expression !!!! :15: Il y a eu des discussions homériques là-dessus avec force empoignades et finalement tout ça n'avait pas lieu d'être ???? :baton:

Je ne saisis pas tout, cher BRH, mais si j'ai bien compris, Rétif se serait fait rouler par le bon baron et vous-même, vous seriez tombé dans le panneau en extrapolant un peu ? Donc, en fait d'escroc, ce ne serait pas vraiment ce Reeves (qui était plutot un cauchemar jusque là), mais bien Veauce le baron (dit le Vautour ?) avec ces complices les conservateurs sucessifs des Invalides, Jousset, le Mac et touti quanti... :pascontent: :nanana:

Je crois que vous avez là un terrain bien dégagé en pente douce vers le bas, très favorable à une charge sabre au clair dans les termes homériques que vous savez si bien employé !!! :boire: :VE: :AI: :AI:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2011 11:45 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14080
C'est bien ça. Sous réserve d'erreurs de ma part (je recollationne mes sources), les choses étaient ainsi décrites :

1/ Veauce affirme que C. ALDER aurait acheté la collection Essling en 1939 à un escroc nommé Louis de Bourbon, en fait, l'escroc William Reeves. Allégations reprises par Jousset et Mac Carthy. L'ensemble étant cédé ensuite au Rus Museum.

2/ Rétif explique que le Rusi mask a été déposé par Charles Alder au Rusi en 1947 puis vendu ultérieurement (dans ses notes personnelles auxquelles j'ai eu accès).

3/ En fonction des indications précédentes, je crois pouvoir affirmer que le masque a été finalement acheté par le Royal Museum en 1952, notamment parce que Veauce aurait fait sa 1ère visite au Rusi cette même année (selon Rétif).

Comme on le sait désormais, RIEN DE CECI N'ETAIT VRAI, LE Rusi ayant acheté le death-mask à C. ALDER en juillet 1939 , le masque y ayant été déposé plusieurs années auparavant ! Et certainement avant 1935, date où un article fut publié dans la revue John Bull pour dénoncer les pseudo-identités de William Reeves...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2011 12:55 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1828
Je crois que vous avez là un terrain bien dégagé en pente douce vers le bas, très favorable à une charge sabre au clair ... (Mahler)


Hummmmmmmm quelle belle expression ! :ange: qui nous transporte directement sur un champ de bataille en pleine préparation pour une action éblouissante ! :2:



:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Jan 2011 13:59 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14080
D'après un 1er retour, il n'existerait aucun document, aucune archive conservés aux Invalides concernant une expertise Jousset portant sur une éventuelle collection Masséna/Essling. Rien non plus sur le death-mask.

Cela ne m'étonne qu'à moitié, puisque mes demandes concernant cette expertise et le death-mask du Rus Museum sont toujours demeurées SANS REPONSE !!!

Toutefois, je demeure prudent, en espérant obtenir via une personnalité l'aveu écrit de cet état de fait.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Jan 2011 18:33 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14080
Bingo ! Reeves a vécu dans le Surrey après 1924 et pendant quelques années, avant de s'établir à Woodlawn Park, near Maidstone, dans le Kent...

"Then he was residing at Grand Drive, Raynes Park, Surrey."

William Reeves était né en 1875. Il aurait donc pu rencontrer et cotoyer le baron de Veauce. Qui sait si ce n'est pas ce dernier qui aurait vendu à Charles Alder la collection Masséna/Essling ?

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Ecrits de Veauce en 1957 !
Message Publié : 14 Jan 2011 23:26 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14080
Merci à Albert. P. 156

"C'est par le plus grand des hasards que notre attention fut attirée, en 1952, sur un death mask of Napoleon conservé en plein Londres: au Royal United Service Museum.

Ce masque, au plâtre très fin, au réalisme saisissant, est revêtu de l'inscription : "L'Empereur Napoleone a Saint Helena" (sic). Il provient de la collection de M. Charles Alder, de Bournemouth, qui, en 1939, l'avait acheté, avec d'autres reliques napoléoniennes, à M. Louis Charles de Bourbon. Celui-ci, par une "déclaration statutaire" signée à Londres le 21 juin 1939, document que nous avons eu entre les mains, déclara avoir acheté ces reliques à Victor Masséna, Prince d'Essling, entre 1896 et 1910.

M. Alder nous a déclaré, d'autre part, avoir en sa possession une lettre du Prince d'Essling confirmant l'identité de ces reliques.

Tels sont les maigres renseignements que nous avons pu recueillir sur ce masque, dont les lecteurs de notre article d'Historia connaissent déjà le curieux profil (cf. le n° de septembre 1954, p. 344).

Du point de vue iconographique, c'est la plus irrecevable des pseudo-effigies impériales : ce sexagénaire édenté n'a rien de Napoléon. Mais l'oeuvre se différencie des deux précédentes en ce qu'elle constitue un véritable moulage, d'une exécution impeccable, pris à n'en pas douter, sur le visage d'un mort."


Il se confirme que Veauce a examiné le death-mask pour la 1ère fois en 1952. Il ne dit pas que ce masque est la propriété du Rusi.

Il indique que ce masque provient de la collection Alder. Toujours pas d'allusion au Rusi.

Il affirme que Charles Alder achète le masque à Louis Charles de Bourbon en 1939. Aucune allusion au Rusi. Remarquons aussi, que Veauce se garde bien de dénoncer William Reeves dans la personne de "Louis Charles de Bourbon". Pourquoi cette faveur ?

Il soutient avoir eu en main la déclaration de Bourbon, datée du 21 juin 1939, dont il résulte que ce dernier aurait acheté la collection Masséna au prince Victor entre 1896 et 1910. "Bourbon" aurait alors commencé sa carrière de brocanteur/collectionneur à 21 ans.

Veauce a rencontré Alder qui serait donc vivant en 1952. Ce dernier déclare posséder une lettre autographe du Prince d'Essling confirmant l'origine de ces reliques.

Veauce ne paraît pas avoir sollicité son examen. Pourquoi ?

A aucun moment n'est précisé le rôle du Rusi, ni une éventuelle entrevue avec son conservateur. C'était quand même la moindre des choses. Tout est fait, dans cette présentation, pour gommer le rôle du Rus museum dans toute cette affaire. Veauce craignait-il un affrontement direct avec les Anglais ?

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Jan 2011 11:53 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1828
:7: C'est palpitant tout ça !


:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 17 Jan 2011 13:30 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 828
Oui mais je me demande si ça n'est pas secondaire quand on visionne l'émission proposée par Bruno... :4:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB