L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 24 Fév 2018 20:27

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 20 Déc 2003 15:18 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13840
Le point de vue légaliste a été résumé de manière assez percutante sur le masque Antommarchi:

Citer :
"Exactement! Un masque très douteux, à peine moins que celui de Londres..".


Ceci veut signifier que l'origine du Rusi-mask et du Lebendmaske est très douteuse. Voyons donc successivement ces points.

Citer :
"On nous dit que le docteur Rollet le découvrit en 1830: c'est une simple assertion seulement étayée par une déclaration du fils du docteur... Rollet aurait parlé du baron de Werklein: fort bien, mais où sont les preuves ? Il ne semble pas y en avoir. A une époque où les faux masques éclosaient comme des champignons, les Autrichiens ont voulu le leur, voilà tout... "


En l'état actuel des recherches, il n'y a rien à répliquer à cette démonstration, sauf sur sa conclusion qui est plus que contestable: c'est une accusation de fraude à l'encontre du Dr Rollet et son fils, pas moins!
Ajoutons qu'il n'y a strictement aucune preuve, ni même aucun indice d'une telle fraude... On doit simplement comprendre que le masque Antommarchi étant authentique, le Lebendmaske est forcément frauduleux! C'est donc une accusation gratuite, dénuée de toute portée...

Citer :
"En fait son existence n'est vraiment attestée qu'en 1881. Pour le reste, il faut faire confiance au docteur et à son fils: qui nous dit que tout ceci n'est pas une invention du fils du bon docteur Rollet ? Le baron Werklein a-t-il laissé un témoignage ? Non, sinon, ça se saurait... "


Plus tôt, en fait: vers 1879, lors de la réouverture du Rolletmuseum. 1881, c'est la date à laquelle la revue "l'intermédiaire des Chercheurs et des Curieux" en rend compte en France. Il est peu vraisemblable que
le Dr Rollet se soit amusé à fabriquer un faux. Pourquoi attendre d'être mort pour laisser son fils profiter de l'imposture ? Cette hypothèse ne tient pas! Et jamais le fils Rollet n'a tenté de le vendre...

Citer :
"Jusqu'à preuve du contraire, le seul masque authentique de Napoléon, c'est le masque Antommarchi: même s'il est faux dans la proportion de 50%!"


Attendu qu'il serait composé de trois parties -aux dires des spécialistes- il n'y aurait que la face réduite à sa plus simple expression (au-dessus des arcades sourcilières, les yeux, le nez, les pommettes et la bouche): même le menton aurait été reconstitué! Comme l'a justement souligné Albert Martin, le masque serait un faux dans la proportion de 66%! Un petit tiers d'authentique seulement, et c'est ce qui aurait permis à Las Cases-fils, à Coquereau, à Gourgaud et Ali, de reconnaître le masque dans la personne de l'exhumé, principalement le bas du visage... On croit rêver! En vérité, même Veauce admettait que le nez était "douteux"!

Seulement, les spécialistes ont tout faux ! Le masque authentique ne comprenait que deux parties ainsi que l'établit le témoignage de Saint-Denis et les propos de la famille de Burton retranscrivant ses dires !

Venons-en aux ressemblances, principalement, celles qui existent entre le Rusi-mask et les membres de la famille de Napoléon. Il n'est qu'à contempler les photos du masque et celles de Jérôme (frère de Napoléon), du fils de ce dernier (Plon-Plon), des fils de Napoléon: j'y reviendrai (Alexandre Walewski et Léon). Elles sautent aux yeux: Que nous dit-on ?

Citer :
"Une vague ressemblance, en effet... Les ressemblances: c'est très subjectif; allez établir une vérité sur de tels critères !?"


Peut-on être d'une plus grande mauvaise foi ? Quant à ces critères, ce sont pourtant ceux employés par la police scientifique quand elle ne dispose pas d'une photo de l'individu disparu...

Citer :
"Ceci étant, qui sait si ce masque parvenu à Londres on ne sait trop comment par le biais d'un escroc, qui sait donc, si ce masque n'est pas celui de Plon-plon ou même de Walewski ? Hypothèse très aventureuse, très discutable... Peut-être les substitutionnistes devraient-ils chercher dans ce sens. Mais, naturellement, ils n'en ont peut-être pas très envie..."


C'est pourtant ce que nous avons fait: officiellement, il n'a jamais existé de masque mortuaire de Plon-plon (d'après la déclaration du comte de Witt, son arrière petit-fils); de même que pour Alexandre (propos de
Florian Waleswski). Des projections comparatives entre les photos du neveu et du fils de Napoléon -si elles établissent les ressemblances- montrent clairement qu'il s'agit d'individus différents. La ressemblance
la plus nette est marquée avec une photo d'Alexandre: c'est très proche! Mais l'écartement des yeux n'est pas le même...

Citer :
"Une chose demeure: ce masque d'un vieillard bouffi, ridé, les chairs flasques n'est certainement pas celui de Napoléon!"


C'est la conclusion comme décalquée du baron de Veauce et du colonel Mac Carthy! Rien de nouveau donc: aucun élément pour étayer cette conclusion! Pitoyable...

Citer :
"Notez d'ailleurs qu'il présente certaines différences (et de taille), avec le masque de Baden: il suffit pour s'en convaincre d'examiner l'avatar de Bruno Roy-Henry!"


Cette observation serait plus justifiée... Mais, notons que les nez coïncident parfaitement! Que les fronts semblent un peu différents, ce qui s'explique par une juxtaposition des images aléatoire: on a plutôt
recherché à faire coïncider les mentons; mais alors, c'est ne pas tenir compte du retrait post-mortem de la mâchoire infèrieure (précisons que c'est un travail d'Albert Martin). Enfin, il faut tenir compte de
ce que les matières employées n'étaient pas les mêmes: gypse calciné pour le Rusi-mask, plâtre de Paris pour le Lebendmaske!

Par conséquent, le rapprochement informatique des deux masques supposés de Napoléon, l'un pris de son vivant (Lebendmaske), l'autre 47 heures après sa mort (Rusi-mask) le démontre surabondamment
Ce sont bien les masques de Napoléon.

La conclusion tombe comme un couperet: le masque Antommarchi n'a pas été pris sur le visage de Napoléon: il ne reste plus aux gens honnêtes qu'à s'incliner devant le syllogisme de BRH ! ce n'est pas Napoléon qui est aux Invalides !!! Mais l'homme dont le visage a servi à confectionner le masque Antommarchi...


Dernière édition par Bruno Roy-Henry le 15 Août 2007 9:00, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Déc 2003 15:24 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13840
Retranscription d'une conversation avec Hypolite:

Hypolite a écrit :
Votre equation est bonne, mais le probleme cher Bruno, c'est que les témoignages humains ne sont pas des mathematiques !


Certes. Mais quatre témoignages, en droit, constituent bel et bien une preuve, en droit ! Suffisante, en tout cas, pour entraîner une vérification immédiate !

Citer :
Ces temoignages ont été écrit a posteriori et souvent longtemps aprés !


Pas ceux de Las Cases, ni de Coquereau (parution de leurs souvenirs en 1841), encore moins celui de Gourgaud, qui écrit dans une lettre à une "amie", en 1841, dans laquelle il s'épanche "librement"...

Citer :
Il est tout a fait possible qu'ils se soient inspirés entre eux des écrits des autres pour pallier aux défauts de leur propre mémoire et celà expliquerai la concordance de certains temoignages !


Ceci n'est valable que pour Ali. Jourquin nous dit qu'il a écrit ses souvenirs des années plus tard, probablement entre 1847 et 1853, à partir des notes qu'il avait prises durant le voyage. Il n'avait aucune raison de reparler du masque, alors que ses souvenirs ne semblaient pas destinés à une publication de son vivant.

Citer :
De plus, si un faux du masque a été fait pour ne pas montrer le visage abimé de l'Empereur, il est normal que les protagonnistes de cette "substitution" enfoncent le clou et valident le masque Antomarchi !


Coquereau n'avait aucune raison de tremper dans cette "comédie"; il n'était pas du complot. Et comment interprêter cette phrase: "Napoléon était aisément reconnaissable, pour qui n'aurait vu que ses portraits"! Alors que les portraits sont tous "enjolivés", notamment ceux de Gérard ou d'Isabey, et que l'on a tendance à interprêter les plus connus (ceux de David, principalement), à la lumière des traits "révélés" par le masque Antommarchi !!!

Tous les autres témoins -ceux qui ne connaissaient pas Napoléon- ont été frappés par la "ressemblance"! celle-ci, ce n'était certainement pas par rapport au seul masque authentique, que personne, PERSONNE, ne connaissait !!!

A part, Bertrand, Antommarchi (mais il était mort), Marchand et Ali. Gourgaud savait bien que le masque Antommarchi était un faux. S'il avait voulu "l'avaliser", il l'aurait fait dans son récit officiel. Il s'en garde bien et ne révèle le pot-aux-roses, que dans une lettre à une "amie", dont Macé estime qu'elle était sa maîtresse...

On ne ment pas à sa maîtresse, sans être obligé de trahir un secret d'état...

De plus, si vraiment le visage de l'exhumé n'avait rien à voir avec le masque, le dr Guillard, les commandants Charner, Guyet et Doret, le plombier Leroux, n'auraient pas manqué de le signaler (sans compter Coquereau et ses deux enfants de choeur). Or, ceux-là n'étaient pas du "complot" et n'ont pas eu besoin d'être "soudoyé"...

Par contre, il est bien certain que les critiques à l'encontre du masque Antommarchi -très virulentes depuis 1833- ont baissé d'un ton, après le Retour des Cendres...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Déc 2003 16:10 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13840
Citer :
A part, Bertrand, Antommarchi (mais il était mort), Marchand et Ali. Gourgaud savait bien que le masque Antommarchi était un faux. S'il avait voulu "l'avaliser", il l'aurait fait dans son récit officiel. Il s'en garde bien et ne révèle le pot-aux-roses, que dans une lettre à une "amie", dont Macé estime qu'elle était sa maîtresse...

On ne ment pas à sa maîtresse, sans être obligé de trahir un secret d'état...


Il paraît que ce passage n'est pas assez clair: je reprends donc point par point!

1- Gourgaud, comme Bertrand, Marchand et Ali savait bien que le masque fabriqué par Antommarchi était un faux.

2- Gourgaud, tout comme Ali, évoque le masque mortuaire (ce ne peut être que le masque Antommarchi), mais pas dans un récit officiel, destiné à être connu. Personne ne dit explicitement que l'exhumé ressemble au masque mortuaire!!!

(Las-Cases fait faire un dessin qui fait référence au masque Antommarchi, mais n'en parle pas expressément. Coquereau le fait figurer dans son livre parce que ceci évoque bien ce que LUI a vu, le 15 décembre 1840).

3- Gourgaud se laisse aller à une confidence: "l'exhumé avait le même visage que le masque Antommarchi". Il se confie dans une lettre à sa maîtresse: "le rire sardonique qu'indique le plâtre moulé"! Pourquoi mentirait-il ? Il ne peut pas aller jusqu'à dire que l'exhumé n'est pas Napoléon; cette femme le répèterait instantanément; en tout cas, ferait part des doutes du général ! Evoquer par le biais du masque la vérité n'engage à rien et n'aura pas de conséquences...

Si GOURGAUD avait voulu "AVALISER" le masque, il en aurait fait part dans son récit officiel. S'il ne le fait pas, c'est qu'il juge prudent d'en dire le moins possible; pourtant, Il fait part de ce détail à sa maîtresse parce que c'est l'expression de la vérité et que tout le monde (ou presque) s'imagine que le masque Antommarchi est bien celui de Napoléon...

ps: Quant à Ali, il évoque ce détail capital dans un récit dont on ne sait pas s'il était destiné à la publication. On peut le supposer. Pourtant, Ali ne laisse aucune instruction précise à ce sujet. Son récit va dormir pendant plus de 150 ans, sans que personne ne songe à le publier. Sauf Jacques Jourquin qui attendra plus de 20 ans pour le faire...

Ali, comme Marchand, a choisi de déguiser la Vérité. Sur l'ordre de QUI ?

Sans nul doute, sur l'ordre de Napoléon III. Il a -pourtant- laissé quelques indices que des policiers ne pourraient pas comprendre.

Dire que "la tête a encore quelque ressemblance avec le masque", et , surtout: "particulièrement la partie inférieure de la figure", c'est dénoncer subtilement l'imposture!

Car -on le sait- la partie inférieure du visage, c'est à dire la bouche et la mâchoire, c'est précisément cette partie du masque qui est la plus contestable !!! :14:

S'il existe une autre interprétation possible -hormis celle de l'authenticité (impossible) de l'Antommarchi- je suis avide de la découvrir !!! :13:

J'espère (cette fois) avoir été clair...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB