L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 14 Oct 2019 5:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Dialogue de webmestres !
Message Publié : 03 Juin 2003 8:21 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14050
Citer :
Albert a écrit:

"Nous savons tous que l'apparition en 1833 du masque Antommarchi a défrayé la chronique. Les protestations furent nombreuses. Je n'y reviens pas."



C'est inutile, en effet, puisque nous sommes d'accord! Le masque est un faux. Nous avons encore un léger différent: faux à 100% ou à 66%? Mais la face ? Les yeux, le nez, les pommettes, la bouche -seules parties réellement authentiques selon le colonel Chaduc- les tenez-vous encore pour valables, cher Albert ? Le nez est faux, intégralement! Rien à voir avec le nez "grec" de l'Empereur: il suffit pour s'en convaincre d'examiner les nez du death mask et du lebendmaske, compatibles entre-eux... le reste, à l'avenant!

Citer :
Albert a écrit:

"En revanche, le masque nous rend bien cet espèce de rire sardonique évoqué en premier par Antommarchi en 1833 (sous réserves). En 1840, Gourgaud n'a aucun souvenir de l'Empereur décédé. Il avait quitté l'île trois années auparavant. La seule vision de l'Empereur mort qu'il possédait, il le devait au masque Antommarchi dont il n'ignorait pas que le Dr Antommarchi avait moulé les parties manquantes sans posséder les originales."


Sans doute, mais Gourgaud savait bien que ce masque n'était qu'un "masque de propagande", un faux moulé sur le visage d'un individu bien réel, mais qui n'était en rien Napoléon! Car -répétons-le- il n'y a pas la plus petite partie du masque Antommarchi qui doive la moindre chose à la physionomie de l'Empereur; et les lèvres encore moins, puisque le death mask "à la bouche fermée" ne nous livre pas la moindre contraction lui donnant un aspect sardonique! Cette constatation -que nous devons à Marchand- a pu être vraie, peu après la mort de l'Empereur. Mais -au moment de la prise du masque- il n'en reste rien! Et il n'est pas supposable que la bouche ait repris cette forme après la prise du masque...

Citer :
Albert a écrit:

"A l'exhumation, lorsque le Dr Guillard ôta le taffetas ouaté qui recouvrait le corps, Gourgaud découvrit les lèvres un peu entr'ouvertes qui laissaient apparaître trois dents supérieures. Ce fut là son unique repère ! Pour lui l'affaire était entendue. Ajoutez à celà, le corps revêtu de son uniforme de chasseur et son chapeau légendaire sur les jambes, il tenait bien là son Empereur ! Il constatait toutefois que le nez, comme les mains, paraissait gonflé."


J'ai tout lieu de penser que l'affaire était entendue pour Gourgaud dès le départ! En service commandé, pour Raison d'Etat, il était le garant suprême de la supercherie anglo-philipparde, bien qu'en ignorant les détails... Il tenait ici "son empereur", car c'était bien là l'objet de sa mission. Peu importait que ça soit Cipriani ou un autre, car ce n'était pas Napoléon. Il était inutile de faire référence au plâtre moulé: Gourgaud n'a pas inventé ce "rire sardonique"! Il existait bel et bien, ET POUR CAUSE !

Citer :
Albert a écrit:

"Cela ne signifie nullement que Gourgaud a reconnu la tête de l'Empereur dans les proportions du masque qui lui étaient connues. Et c'est bien la tête massive de l'Empereur qui lui est apparue. Et Gourgaud avait bien connu cette tête du vivant de Napoléon."



C'est ce que vous pensez, mais les dires de Gourgaud infirment cette position: il connaissait assez la tête de Napoléon pour savoir que le masque Antommarchi était un faux intégral; et il le savait mieux que quiconque, puisqu'il appartenait au comité de souscription présidé par le général Clausel en 1833 pour "soutenir" le travail d'Antommarchi...

De plus, Gourgaud ne fait pas allusion à une "tête massive", JAMAIS! Ni dans la relation officielle (p. 55 de l'ouvrage présenté par Christophe), ni dans ses courriers privés... Là -par contre- il évoque "le rire sardonique du plâtre moulé". Est-ce donc pour avaliser encore davantage -si faire ce peut- l'authenticité du masque Antommarchi ? Non, on n'écrit pas de pareilles choses, non destinées à la publication! Gourgaud a laissé échapper cet aveu en écrivant à une dame -sa maîtresse, selon toute probabilité, comme nous l'indique Jacques Macé!- et il est moins sur ses gardes: il est plus sincère, plus véridique! C'est bien un aveu, une sorte de lapsus...

Citer :
Albert a écrit:

"Maintenant, faisons parler emmanuel de Las Cases (fils)(1):

"Le bas du visage avait conservé toute sa régularité; le haut, particulièrement la place des pommettes, était tuméfié et élargi, le nez seulement présentait de l'altération. La bouche avait conservé sa forme, les lèvres étaient un peu entr'ouvertes; entre elles paraissaient trois dents supérieures d'une grande blancheur. La barbe un peu repoussée (peut-être une demi-ligne) donnait une teinte bleuâtre prononcée. La tête était très grosse."

"La tête était très grosse" ! Voici qui dément toute vision d'une tête ayant les proportions du masque mortuaire d'Antommarchi et qui par conséquent, porte l'estocade à la thèse aujourd'hui défendue par notre ami Bruno ! "


Le docteur Guillard ne s'exprime pas en ces termes: il évoque "le crâne volumineux", ce qui n'est pas la même chose! Or, la tête étant un peu gonflée, le crâne partiellement dégarni de cheveux et d'une grande blancheur,ne pouvait que donner une impression de "grossissement" par rapport à la réalité: il est dommage que Guillard n'ait pas mesuré la circonférence de la tête: il aurait indiqué 22 pouces, j'aurais refermé le livre de Rétif de la Bretonne sans plus d'investigations et l'aurais jeté à la poubelle...

Citer :
Albert a écrit:

"Ce constat d'une "très grosse tête" par Las Cases confirme également les manipulations opérées par Antommarchi sur le masque qu'il a livré ou plus exactement vendu à la postérité !"


Le dessin de Rigo, réalisé à l'instigation de Las Cases-fils, pour illustrer son récit, confirme plutôt le travestissement de la réalité: ce sont bien les traits du masque Antommarchi qui sont représentés sur ce dessin: c'est à s'y méprendre! Seule entorse à la réalité, le grossissement du crâne qui diffère du masque, pour rendre plus vraisemblable la supercherie! Et l'édition originale du récit de l'abbé Coquereau reprend ce dessin!!! L'écclésiastique avalise ainsi -si c'était encore possible- la vision de l'exhumé de 1840! N'en doutons pas, c'est bien là ce qu'a vu l'abbé, comme Las Cases-fils et comme Gourgaud...

Comparez avec le death mask et la réponse est là, sous vos yeux (pour ceux qui sont encore sceptiques)!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Juin 2003 18:30 
Le témoignage de Las Cases fils confirme l'altération de la face supérieure du visage, allant jusqu'à préciser qu'outre l'aplatissement du nez, les pommettes étaient tuméfiées.
L'implication de Gourgaud dans la supercherie semble plus qu'évidente.
Plus que jamais, les théories de Bruno tiennent la route !
Pourvu que ce ne soit pas lui qui attrappe la grosse tête... :1:


Haut
  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB