L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 22 Jan 2018 9:29

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 416 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 ... 42  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 09 Oct 2011 13:41 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Le 30 Avr 2011 10:09 , un nommé Hektor débarque brusquement dans le débat... pour dire qu'il ne comprend même pas qu'il y en ait un !

Citer :
Les affirmations défendues par MM. Peche et Delpla ne relèvent que de la pure hypothèse basée sur des spéculations.
Elles s'opposent à tellement d'obstacles moraux et factuels que je suis surpris de l'entêtement avec lequel cette thèse est défendue.
(...)
Pour comprendre l'absurdité de l'hypothèse
(...)
La conséquence de l'adhésion à une pareille croyance (il n'y a pas d'autre mot)
(...)
Peut-on revenir au sérieux sur ce fil ?


Là encore, un mot de modo disant "si vous pensez que la cause est entendue vous n'êtes pas obligé de cliquer sur le sujet" pourrait faire baisser le ton, mais rien ne vient.

C'est ce qu'on appelle une prime :

1) à l'agressivité;

2) à la haine du débat et à l'amour du mol oreiller des certitudes enseignées.

30 avril 17 04 Annonce d'une réponse de Plavix

Citer :
@francois delpla
Vous m'accusez d'insulter le réel. Je ne vais pas tarder à vous répondre.


qui ne viendra pas (une modération intelligente, soucieuse de ne pas faire que réprimer, aurait intérêt à remarquer et à rappeler ce genre d'engagement).

1er mai 20 34 Dtroll venant d'apporter une donnée documentaire nouvelle, issue du journal du général allemand Halder et éclairant les journées consécutives au vol de Hess, admirons le caractère constructif de la réaction de Plavix :

Citer :
Que signifie cette diversion ??? Nous sommes en train de parler des décisions prises par Hitler le 11 mai lorsqu'il apprend que Hess a pris la fuite en avion la veille.


Aucun modérateur n'ayant modéré le troll, voici comment Dtroll s'y prend :

Citer :
François Delpla

MessagePosté: 02 Mai 2011 2:52

Le journal de Halder offre une vue imprenable sur la gestion de la crise par Hitler, qui convoque le chef de l'armée de terre, Brauchitsch, deux fois à 24h d'intervalle.

Le14 il lui dit que le vol de Hess, dont il ne dit pas qu'il ait été préalablement informé mais qu'il n'a pas l'air de désapprouver, a pour but une "unification des races germaniques".

Le 15, nouveau décor : insistance sur le fait que Hitler n'y est pour rien, instructions détaillées pour "vendre" à l'armée une version bétonnée à base de folie hessienne.

(signé)
un fauteur de diversions


alors, insultant, Delpla ? suffisant, Delpla ?

n'est-ce pas la modération qui le laisse gérer ?...
et ma foi n'a pas tort de lui faire confiance... mais il ne faudrait pas le punir au bout du compte !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 14:03 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Bruno Roy-Henry a écrit :
Francois Delpla a écrit :
Au passage, je rappelle mon e-mail : francoisdelpla [at] sfr.fr. Je souhaite y être joint, en particulier par tout modérateur de PH qui en vient à regretter d'avoir hurlé avec des loups unanimes.


Il est peu probable que ceci se produise, les décisions de bannissement étant -en principe- collectives. Ils prennent grand soin de demeurer solidaires...



Si cela était vrai, certaines assimilations faites sous le coup de la colère avec une dictature orientale soi-disant prolétarienne commenceraient à recevoir un début de confirmation !

Mais ma confiance en l'homme me crie qu'il doit bien y en avoir un ou deux qui, lisant ce qui précède, se disent qu'ils auraient dû le lire plus tôt, et rire au nez de DDR quand il a proposé mon éviction.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 14:18 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Hektor ayant, le 2 mai à 21h 07, remis une grosse louche d'agressivité (que je n'analyse pas ici puisque, je le rappelle, j'ai décidé (par tirage au sort) de me laver d'abord moi-même des accusations d'agressivité), voici la réaction de Dtroll.

Il tire parti de la devise voltairienne qui accompagne la signature d'Hektor :

Citer :
François Delpla

MessagePosté: 03 Mai 2011 8:12

Citation:
Je hais vos idées, mais je me ferai tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer.


en ce qui concerne les miennes vous paraissez en mesure de faire une exception !


Puis Dtroll tire parti du post d'un Jefferson, tout aussi opposé à sa thèse mais poli -et le seul à l 'être depuis des jours et des jours :

Citer :
François Delpla

MessagePosté: 03 Mai 2011 10:32


Au moins le dites-vous poliment et, comme disait Freud à propos d'autre chose, "vous ne pouvez pas savoir le bien qu'une telle finesse procure à l'âme".


DDR, maintiendrez-vous que j'insultais les autres membres, alors que je mettais tout en oeuvre pour tenter de me faire respecter sans râler ?

Ne croyez-vous pas qu'il serait temps, ce dimanche après-midi, de venir m'en donner acte ?


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 16:42 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Ici, Elgor fait "du DDR" par anticipation.
Je parle bien entendu de DDR après mon bannissement, cherchant à toute force à le justifier en le généralisant.

Citer :
MessagePosté: 03 Mai 2011 10:40

François Delpla a écrit:
Citation:
Je hais vos idées, mais je me ferai tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer.



Pourtant le sieur Delpla a bien le droit de s'exprimer! la preuve ? sur tous les forums d'histoire, à la rubrique Seconde Guerre Mondiale, on ne voit et n'entend que lui ! Et qui défend toujours la même thèse ! Il aurait même plutôt tendance à abuser qu'à user. :mrgreen: De quoi se plaint il ? De ne pas convaincre ? c'est de sa faute ! s'il n'amène aucun argument sérieux ni aucun document valable, il ne faut pas qu'il s'étonne de ne récolter qu'incrédulité voire rejet. lol Tout le monde n'est pas composé de béni-oui oui


cela n'aurait-il pas mérité un mot de la modération ?

Encore une fois, je m'en passe très bien... mais eux ? Mais Elgor et ses pareils ? Sous couvert, peut-être, d'amitié ou d'indulgence, vous ne leur rendez pas service. Et au bout du compte vous vous obligez à me bannir.

Le processus se poursuit avec Hektor qui, au terme d'un message redondant avec le précédent d'Elgor (la meute se dessine), me somme de répondre... à Plavix ! qui aurait des "arguments massue"... ce terme même étant censé pourvoir à tout !

Je suis bien obligé de réagir un peu :
Citer :
François Delpla

MessagePosté: 03 Mai 2011 10:53


HEKTOR a écrit:
Il serait temps que vous répondiez aux arguments de Plavix, qui sont d'une autre teneur que la "surprise" de Goebels, au lieu de vous défiler !


Je vous donne acte que vous ne prétendez pas à la politesse.


Puis, Plavix ayant déclaré " poser les questions qui fâchent", Dtroll essaye encore de désamorcer (3 mai, 15 : 38)

Citer :
Désolé de n'être pas fâché.


Puis il se fend d'une réponse argumentée :

Citer :
Désolé de n'être pas fâché.

Si vous acceptiez de discuter de cette hypothèse calmement et de vous départir de votre attitude de grand inquisiteur face aux pauvres hérétiques, vous ne pourriez plus écrire cela aussi catégoriquement.

Hitler et Hess pouvaient très bien et même, si on se place dans l'hypothèse de leur entente, devaient, avoir convenu d'un signal d'arrivée à bon port. Lorsque les Allemands émettent, le 11, le premier communiqué, signalant la disparition de Hess, ce pourrait être après une heure limite convenue pour la réception de ce signal. Dès lors il urge de mettre la version du fou solitaire sur orbite, parmi d'autres.

L'hypothèse d'une arrestation de Hess, avant qu'il ait pu être mis en sécurité par les conspirateurs qu'il croyait aller voir, a nécessairement été prise en compte, qu'il ait organisé son affaire tout seul ou avec Hitler. Car, je vous le rappelle, il est allé en Ecosse, et c'est très surprenant, et cela reste mal expliqué ! Dans cette hypothèse, et quel que soit le nombre et le rang des complices allemands, il était de première importance qu'on pût nier leur existence. C'était le moindre mal. Ce vol, annoncé par les Anglais à leur heure, était de toute façon un mauvais moment à passer pour la propagande allemande : il fallait avouer soit une tentative gouvernementale abracadabrante de renverser Churchill et de forcer la paix, soit le dérangement mental du numéro 3 du régime. Cette dernière solution était la moins mauvaise. Donc, je le redis, il fallait la mettre sur orbite dès le début : dès qu'on parle du vol, il faut exclure que Hitler soit au courant, sinon c'est irrattrapable.

Mais si Hess est pris, il lui reste plein d'atouts à jouer... et il les joue, dans ses conversations avec Hamilton, Kirkpatrick et Simon.. et même Beaverbrook en septembre, au moment du triomphe apparent de la Wehmacht en Ukraine. N'oublions pas (même si Kershaw l'oublie; je vous rappelle tout de même qu'il écrit l'article que vous citez en 2000, avant le livre d'Allen -2003) qu'il y a une conspiration anglaise, utilisant Hoare et Hamilton, et toujours cachée mais tout de même connue par la conversation Hoare-Hohenlohe de mars, par les quelques archives sur l'enrôlement du duc dans une manoeuvre en direction d'A. Haushofer et par deux ou trois bribes sur la rencontre de ce dernier avec Burckhardt à Genève, le 28 avril. Donc la partie allemande, qu'elle se réduise ou non à Hess, est "informée" (si on fait l'hypothèse, peu risquée, que Haushofer ne se mette pas brusquement à cacher des choses à Hess, et que celui-ci soit au courant des propos de Hoare) que Churchill rencontre de sérieux problèmes politiques et elle peut espérer que Hess soit pour Churchill un prisonnier encombrant, capable, même dans les fers, d'arriver à ses fins et de devenir l'interlocuteur privilégié d'un gouvernement Hoare.

PS.- Merci d'épargner, à moi-même et à tous ceux qui nous lisent, les hauts cris et les bras qui tombent à propos du caractère hypothétique de certains éléments; je rappelle que ce post répond à quelques autres, très catégoriques sur l'impossibilité et l'illogisme de certains comportements; je serais déjà très heureux si on convenait qu'ils ne sont ni illogiques, ni impossibles.



Il y a là quelques formules rappelant (ou annonçant) celles dont se sert DDR pour me vouer aux gémonies et justifier les plus lourdes sanctions. Il me semble qu'en les plaçant dans leur contexte on voit que j'essaye simplement de me faire un peu, de temps en temps, respecter et, surtout, d'entamer la carapace de dogmatisme furieux qu'on m'oppose. Mais voyons donc un peu comment réagissent les passionnés de la thèse du "Hess solitaire".

C'est d'abord le poli et modeste Jefferson qui s'y colle. Il me reproche une absence de preuves, ce qui est à la fois évident (si on avait un ordre de Hitler à Hess il est tout de même probable que la thèse du solitaire n'ait plus beaucoup d'adeptes !) et absurde (la paire d'amis de vingt ans qui dirige la dictature la plus secrète de l'histoire se passe justement- d'ordres écrits et ce serait l'absence de concertation de ses deux membres qui serait paradoxale; qui est à prouver; que mes contradicteurs sont bien impuissants à prouver). Comme une pomme saine dans un panier pourri, Jefferson commence donc à se gâter, en disant que s'il y avait cette preuve, ou si à défaut je disais ma thèse d'un ton "badin", "tout le monde serait plus détendu"... ce qui est une manière d'approuver la tension que d'autres font monter.

Mais Dtroll se fend encore d'un long éclaircissement, dont la portée dépasse celle de ce débat et montre qu'il respecte infiniment ses contradicteurs... dont il est le premier à comprendre la tension, ayant lui-même longtemps partagé leur vision et s'y arrachant avec peine un peu plus chaque jour :

Citer :
François Delpla

MessagePosté: 03 Mai 2011 18:05


Eh bien voici quelques arguments pour justifier que je prenne cette affaire à coeur et trouve qu'un ton badin (dont personne ne me donne l'exemple) n'y est guère de mise.

Ce ne sont pas seulement deux visions du vol de Hess que nous confrontons, mais deux visions du nazisme. L'une continue, l'autre discontinue.

Je le vois comme une entreprise, depuis le début, paradoxale, et tirant sa force essentielle de ce paradoxe même. Ses réussites sont improbables, et doivent beaucoup à cette improbabilité. J'en énumèrerai quelques unes (jusqu'en 1941) :

-porter à la tête d'un puissant pays développé quelqu'un qui n'a pas son brevet des collèges;

-relancer une guerre mondiale vingt ans après une très lourde défaite;

-ruiner sans guerre le traité de Versailles;

-annoncer quinze ans à l'avance qu'on va occuper une partie importante de l'URSS après une victoire éclair sur la France, et le faire;

-débarrasser l'Allemagne de ses écrivains et savants juifs rapidement et sans opposition;

-concentrer dans les mains du dictateur le pouvoir militaire après le pouvoir civil;

-détruire en quelques mois le mouvement syndical et socialo-communiste le plus puissant des pays développés;

-enrôler dans des liens plus ou moins étroits avec ce pouvoir une partie importante d'une culture très admirée dans le monde (Bayreuth, Riefenstahl, Richard Strauss, Heidegger, Carl Schmitt, Heisenberg...)

-lui soumettre le patronat industriel;

etc.

La vision que j'appelle discontinue explique tout cela par des facteurs sociaux infiniment divers et des conjonctures historiques infiniment variées.

Il me semble que ce n'est pas sérieux.

Il y a là une volonté en action. Elle est avant tout individuelle. Mais l'individu en question n'irait pas loin s'il ne savait pas s'entourer d'une part, et dominer son entourage d'autre part.

Hess est dans le processus un rouage essentiel, tant à l'intérieur de l'Allemagne où il a la haute main sur le parti unique qu'à l'extérieur, où sous couvert de s'occuper des Allemands résidant à l'étranger il noue des réseaux discrets, tout particulièrement en Grande-Bretagne. Son jeune protégé Albrecht Haushofer est l'un de ses principaux et de ses plus talentueux séducteurs de notables britanniques.

Il est avéré, dans la préhistoire du vol de Hess, qu'il use de Haushofer comme intermédiaire vers Hamilton, en symbiose avec Hitler, au mois de septembre 1940, pour étudier les voies et moyens d'un renversement de Churchill.

Je vais conclure pour aujourd'hui par une question simple : par quel miracle et pour quelle raison Hitler se retrouverait-il tout à coup... hors du coup ?


Finalement, aujourd'hui 9 octobre 2011, je trouve cet exercice un peu dur.

Quel gâchis !

Quel refus du débat !

Quelle défaillance de modération !

Quand allez-vous en prendre conscience, Florian, Labat,


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 18:30 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
(suite)
Tonnerre, Clio, Jean-Claude, Duc de Raguse, Narduccio, Auguste et Plantin-Moretus ?

Bon, ça prend du temps tout cela.

Je ne sais si je vais continuer sur Hess ou passer à un autre sujet mais aujourd'hui je voudrais clore en citant mon dernier post qui est aussi le dernier actuellement de ce fil :

Citer :
François Delpla

MessagePosté: 06 Aoû 2011 5:38


Le fait que Hess saute en parachute sans s'y être nullement préparé alors que son vol est un modèle de méticulosité est une raison très sérieuse de douter des versions classiques qui en font un fou solitaire, et sur le plan allemand, et sur le plan anglais.

Un point est indubitable : il le fait en catastrophe, de façon désespérée, parce qu'il est sur le point de tomber faute d'essence. Une question en découle, rarement posée par les auteurs de livres (tous plus ou moins marginaux par rapport à la profession historienne, je le rappelle, sauf le jeune universitaire allemand Rainer Schmidt) et soigneusement contournée, dans le débat de cette année, par les internautes traditionalistes : où allait-il ? et si, faute de terrain éclairé à cette heure tardive, il avait vraiment prévu de se parachuter, pourquoi ne le fait-il pas en visant la propriété de Hamilton, dans les parages de laquelle il était passé bien avant d'être à court d'essence ? C'était pourtant la seule façon d'espérer ne pas être coffré immédiatement par la gendarmerie locale. Mais cela aurait tout de même fait désordre, étant donné l'existence d'une épave et d'une enquête sur elle.

Ceux qui parlent d'un Hess fou ont donc à rendre compte, non seulement d'une initiative très fantaisiste mais d'une véritable conduite d'échec. Il aurait tout mis en oeuvre à la fois pour réussir le vol et pour rater l'arrivée.


Le fil avait fini (il y a tout juste deux mois) par atteindre un certain équilibre, un certain nombre de gens étaient intéressés par ma thèse et bougeaient plus ou moins vers elle, il n'y avait ni tension ni la moindre menace de verrouillage.

Au total et dans l'ensemble, on peut dire qu'il n'avait pas été trop mal modéré (même si mes critiques de détail persistent, sur des moments où on eût pu tuer des tensions dans l'oeuf en rappelant à l'ordre des hostiles comme Elgor ou Hektor, ou des touristes-trolls comme Plavix ou Puyol).

Et que, par voie de conséquence, le fait de me bannir aujourd'hui, en tirant parti notamment des moments tendus de ce fil, est absurde.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Oct 2011 4:57 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Pas de réaction publique ni privée à cet effort de clarification.

Il est vrai q'uil faut du temps pour la lecture et la délibération.

Mais un accusé de réception siérait, pour ne pas confirmer les pires accusations d'autisme collectif colportées ici ou là.

Et pour montrer qu'on cherche à se réveiller de la léthargie de la passion historique concernant le Troisième Reich.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Oct 2011 7:44 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Rien ne montrera mieux la débilité profonde de la situation actuelle que le dernier développement de l'affaire des "camps vampires".

Je n'avais rien eu de plus pressé que de faire part à Passion-Histoire de ce nouveau champ d'investigation qui avait élargi les limites de ce dont je croyais moi-même le nazisme capable.

C'est ici : http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... es&start=0

Cet échange m'avait amené à écrire à Vincent Frank (nous avions échangé nos méls) pour lui demander les précisions dont étaient friands mes colistiers. Il n'avait pas encore répondu quand se produisit un certain événement qui m'empêcha de faire bénéficier le forum de ses éventuelles réponses.

Elles viennent enfin d'arriver. Je fais quoi ?

La très grande légèreté d'une décision de modération prive les internautes d'une réponse à leurs curiosités sur un point capital, ou au moins complique absurdement les circuits.

En attendant qu'ils soient débouchés, j'espère que l'auteur de ces lignes sent au moins rougir le bout de ses oreilles :

duc de Raguse a écrit :
Pourquoi ne pas rappeller ce trollage permanent auquel vous vous êtes livré ces derniers temps sur PH au lieu de focaliser tout sur cette discussion concernant la folie d'Hitler, qui n'est qu'anecdote finalement au regard du reste ?
Je vous avais averti que toute récidive vous conduirait à la porte.

Que faites-vous ? Vous recommencez de plus belle en tronquant sur votre site la "fameuse" discussion et en insultant - à nouveau - un utilisateur par forum interposé. Du jamais vu ! :grands yeux:
C'est quoi ? De l'ennui ? Un effet de transfert paranoïaque ? Un caprice de gamin pour tester à chaque occasion de nouvelles limites ?
Quoiqu'il en soit notre devoir était de vous stopper, point.

Ne jouez donc pas les vierges effarouchées, vous savez très bien de quoi il s'agit et ne choisissez pas - de grâce ! - ce faux prétexte du sujet sur la prétendue folie d'Hitler.

Voilà, c'est assez étayé là ?


duc de Raguse a écrit :
Pourquoi faire cause commune avec Delpla ? Vous savez fort bien que les cas sont différents. Dans son cas, l'unanimité a été rapidement trouvée et la plus part des sujets condamnables étaient même en dehors de sa période de prédilection.


duc de Raguse a écrit :
Un simplement changement de ton était suffisant.
Mais non ! La provocation, la polémique gratuite et stérile, les piques méprisantes, voilà votre credo ! Vous êtes hors l'Humanité sieur Delpla et à ce titre indésirable pour un bon bout de temps.
Le pire demeurant tout de même votre mauvaise foi à ne pas reconnaître vos talents pour le trollage.


duc de Raguse a écrit :
Je n'ai jamais vu d'insulte à l'encontre de F. Delpla sur Passion Histoire, par contre j'en ai bien lu de lui à l'encontre de gens qui ne lui plaisaient pas.




Cependant, je ne veux pas la mort du pécheur. Par exemple, je suis entièrement d'accord avec ceci :

Citer :
Les faits mon cher, il faut en rester au fait et non pas tisser une fable à dormir debout, vous victimisant de manière permanente et vous permettant ainsi de vous soustraire à vos torts caractérisés.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Oct 2011 9:21 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Résumé d'étape.


-le nazisme reste un objet très chaud; je dirai même qu'il chauffe encore !

-beaucoup de gens croient le connaître, pour avoir lu des centaines de livres, et croient même être passionnés par le sujet, alors qu'en fait ils ne l'ont pas vraiment abordé.

-plus on en sait, et plus on tombe de haut quand il faut se rendre à l'évidence qu'il s'agit d'un sujet jusqu'ici très mal traité.

-on est alors très fortement tenté de tuer le porteur de la mauvaise nouvelle.

-si on se trouve dans une institution d'histoire généraliste, et si on la cogère avec des passionnés d'autres sujets ou d'autres époques, rien n'est plus aisé que de leur faire partager cette envie de tuer en mettant l'accent sur des questions de ton et de forme.

-on risque alors très fortement le ridicule de voir apparaître une dénonciation publique et indélébile de la bourde commise en bannissant l'intrus et sa parole.

-tout cela n'a aucun caractère de gravité définitive. C'était juste une crise de croissance.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Oct 2011 11:19 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
A présent je vais reprendre le fil sur Hess de l'autre côté, c'est-à-dire celui des insultes non pas que j'aurais proférées (démonstration est faire de leur inexistence, et par mon dossier d'hier, et par l'absence d'objections), mais que j'ai bel et bien reçues.

Je rappelle d'abord le challenge ducal, il est trop drôle et je ne m'en lasse pas :

Citer :
duc de Raguse a écrit:
Je n'ai jamais vu d'insulte à l'encontre de F. Delpla sur Passion Histoire, par contre j'en ai bien lu de lui à l'encontre de gens qui ne lui plaisaient pas.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 10 Oct 2011 12:53 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
C'est Plavix qui engage la discussion le 26 avril 2011, sur un fil somnolent ouvert en 2004.

Il a déjà sa façon de faire immuable mais hélas non inimitable : affirmer lourdement comme évidentes des choses qui ne le sont guère (et par exemple qu'on ne lui répond pas alors qu'on le fait, mais cela viendra un peu plus tard !), reposer sans trêve les mêmes questions, bref, ne pas du tout entrer en dialogue. Un modo normalement constitué devrait lui parler sévèrement.

Il va nous seriner pendant des mois -entre des éclipses longues et inexcusées- que l'envoi de Hess est idiot et ne peut donc avoir été décidé par Hitler, qui ne l'était pas (un argument au demeurant très delplaïque, mais il omettra toujours de me faire hommage de mes travaux pionniers sur l'intelligence du dictateur; un Hektor, je dois le dire, aura au moins cette élégance).

Argument connexe : Hitler, préparant secrètement Barbarossa, n'aurait jamais pris le risque de voir Hess le révéler sous la torture ou le sérum de vérité.

Je réplique qu'au contraire, dans la vie réelle, Hess s'est montré fort capable de, donc sans doute préparé à, ne dire que ce qu'il voulait bien. Elgor surgit, notamment avec cette phrase déjà citée hier, et odieusement insultante :

Citer :
Nouveau ? pas tant que ça ! et vous le savez bien !


Je répète une dernière fois, au début de cette nouvelle analyse : ce fil n'a pas été si mal modéré au total, puisqu'on m'a laissé me débrouiller et que j'ai largement contribué à sa fin paisible au mois d'août. Mais dans le détail, outre le naufrage immédiat de l'affirmation du duc qu'on ne m'a jamais insulté sur PH, il est clair que si on laisse accuser un contributeur de mensonge, on est malvenu de finir par l'accuser au point de le bannir lui-même pour insultes.

Comme dirait Roy-Henry : j'avais l'excuse de la provocation. Si ce n'est que je n'y ai pas cédé.

Modèle possible d'une modération intelligente, en essayant de pasticher le style ragusien :

Citer :
Elgor, vous êtes prié de respecter un contributeur qui affirme qu'une thèse est nouvelle et, plutôt que de l'accuser de mensonge, de donner une référence montrant qu'elle ne l'est "pas tant que cela".


Donc, puisque, DDR, tu le laisses faire, Delpla demande lui-même des précisions à Elgor.

Je laisse chacun constater quelle suite a été donnée http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... s&start=45 .

Pourtant, son post suivant est fort long et riche en citations du mien. ll y avait bien là l'occasion d'un rappel aussi rouge qu'ironique.

Mais tu es plutôt onirique, puisque non seulement tu rêves que c'est moi qui insulte, mais tu laisseras dire en cent autres occasions que c'est moi qui ne réponds pas aux questions.

Et tu traiteras ces "réclamations" comme paroles d'Evangile dans les motivations de ta décision à mon encontre.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 416 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 ... 42  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB