L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 23 Jan 2018 16:32

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 416 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 42  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 07 Oct 2011 15:08 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
"menteur", non, jamais je ne l'ai dit, ni ici ni sur mon forum.

Je t'ai reproché (outre celui-là) deux mensonges précis, qu'il serait urgent de démentir... avec ou sans trait d'union !

-d'avoir prétendu que j'étais actuellement banni d'autres forums alors que tu savais qu'il n'en était rien;

-d'avoir affirmé que le fil sur la folie de Hitler n'avait jamais été modéré par toi; j'ai mis aussitôt un lien (parmi bien d'autres possibles) prouvant le contraire. Le revoici : http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... er#p383613


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 07 Oct 2011 15:54 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Quand cette question sera derrière nous, nous pourrons passer à celle des insultes. Je nie en avoir émis, j'estime en revanche en avoir reçu et tu affirmes exactement l'inverse : là-dessus on doit pouvoir nous départager.

Tiens, j'accepterais même que nous nous en tenions aux messages encore en ligne, pour les insultes que j'aurais subies, tandis que tu serais autorisé à puiser dans les archives des messages effacés, pour celles que j'aurais émises. Mais j'insisterai pour être autorisé à utiliser les instruments de recherche du forum et à voir rétabli l'accès à ma messagerie (en m'engageant, je le répète, à ne pas en profiter pour poster).


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Oct 2011 15:43 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
En attendant de connaître le sort réservé à ma main tendue, je relis et relève, depuis la première page du présent fil et dans l'ordre :
duc de Raguse a écrit :
Pourquoi donc sur votre forum - ou ici même - n'avez pas rappelé que vous aviez ouverts des sujets dignes d'un troll afin de demander à tous les utilisateurs de PH pourquoi ils n'aimaient pas vos travaux ? Une trentaine d'utilisateurs vous avait volé dans les plumes - en moins d'une demi-journée ! - en vous précisant que le forum ne tournait heureusement pas autour de votre petite personne et que ce sujet était pour le moins incongru.
J'avais aussi dû vérouiller cette pseudo-discussion afin d'achever cette foire d'empoigne uniquement crée par vous.


N'ayant pas alors énuméré tes exploits, je ne vois pas pourquoi j'aurais été coupable de ne pas rappeler celui-là. Contre-vérités :
-un fil, pas des;
-trente contradicteurs en une demi-journée ? allons, tu as multiplié par cinq... disons trois, pour avoir de la marge;
-fil supprimé et non verrouillé (tu l'avoues d'ailleurs dans un post suivant; au passage, note l'orthographe).

duc de Raguse a écrit :
Désolé si des données factuelles et concrètes ne viennent pas confirmer votre délire sur un prétendu complot de la modération de PH concernant votre sujet sur la prétendue folie d'Hitler.


Là encore, multiplication : je n'ai parlé que de ton entente, contraire à toute déontologie à commencer par la vôtre, avec un débatteur, par ailleurs modérateur, pseudonommé Tonnerre.

à vérifier ici :
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.p ... 73&start=0



duc de Raguse a écrit :
Enfin, concernant la manière de mener votre barque sur votre forum (...) Je ne vais pas citer ce que tout le monde peut aller lire.


Fais donc !

duc de Raguse a écrit :
Je rassure tout de suite Bruno, ce sera mon dernier message ici


Si d'aventure Bruno était inquiet, il avait de quoi !
Mais ici je ne parlerai pas de mensonge, plutôt de promesse imprudente.

duc de Raguse a écrit :
Non Bruno, je vous ai expliqué plus haut que les deux cas étaient bien différents et vous le savez fort bien.

Ne peux-tu vraiment pas t'empêcher d'être désobligeant et, en particulier, d'accuser sans preuve aucune, voire contre toute vraisemblance, les gens d'être de mauvaise foi ?

Francois Delpla a écrit :
je mets volontiers en ligne, et en débat sur une dizaine de forums, des découvertes que je viens de faire ou des idées qui viennent de me venir, sur un sujet (le nazisme et sa guerre) qui a fait l’objet de centaines de milliers d’ouvrages.


Dernier exemple en date : http://www.delpla.org/forum/viewtopic.p ... 189#p10189

Un forum qui se prive de cela pour avoir suivi le caprice d'un modérateur autoritaire est-il encore digne de s'appeler Passion-Histoire ?
Si lui-même le pensait, n'en rendrait-il pas compte à ses membres de base, au lieu de continuer à faire l'autruche ?

duc de Raguse a écrit :
je demande que cette mise au pilori insultante (...) stoppe.
Ce n'est ni à l'honneur du personnage qui prodigue pareilles insultes (en a-t-il encore au passage ?), encore moins à celui qui autorise pareilles pratiques.

J'ai déjà relevé le comique de cette impatience et de cette impuissance d'une personne habituée à sermonner en rouge, puis à verrouiller et à bannir d'un clic, et prenant conscience avec stupeur qu'elle est (par sa faute) en train de débattre sur un espace où elle n'a plus ces ressources.

A présent je relève cet autre trait, encore plus risible : dans un plaidoyer au long cours prétendant que j'aurais dit du mal de la modération, voilà que le plaideur met en cause l'honneur même du webmestre d'ici, et ce, plus que le mien !

duc de Raguse a écrit :
Monsieur Delpla avait fustigé une modération "indigne" à l'époque, ce qui est en totale contradiction avec la charte du forum en question.



Aucun souvenir.
Citation exacte et contexte ?

Tout l'échange qui précède a au moins conduit à un résultat : dans son message du 06 Oct 2011 20:19 (p. 6), DDR cite enfin non plus des mots ou des bouts de phrase isolés mais une phrase complète (bien que toujours privée de contexte), "Calomnié et privé illégalement de tout droit de réponse, je me retire provisoirement de cette discussion." Il me semble (mais les conséquences techniques du bannissement me rendent la vérification difficile) qu'elle datait plutôt d'août que de juillet.

duc de Raguse a écrit :
Je note qu'enfin il y a reconnaissance - bien tardive (puisqu'avant j'étais un menteur !) - du fait que le travail de la modération de PH avait été accusée d'être "illégale" et qu'un avertissement avait bien été donné (donc pas de bannissement "surprise" comme on a pu le percevoir dans d'autres posts) au sieur Delpla.



Ici, une noyade de poisson : on cherche à créer dans les esprits crédules l'impression que j'aurais nié quelque chose et le reconnaîtrais enfin... alors que je ne l'avais tout bonnement jamais nié.

Ce qui est faux en revanche, c'est l'annonce claire de ce que j'appelle le "permis à points", avec promesse de bannissement immédiat au plus léger désaccord avec la modération.

Encore une fois, il y avait eu, du moins le croyais-je, après l'accusation (fondée) d'illégalité, vidage d'abcès par MP et restitution des "points".

Il est bien évident que si j'avais connu cette règle secrète j'aurais, en vertu de mon souci constant et unique des intérêts de Clio, laissé ce forum de côté pendant quelques mois.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 08 Oct 2011 20:00 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Plus personne ? Très bien. Enfin, pas pour toi, ô modération immodérée !

Quant à moi, ma tâche ne fait que commencer. J'ai été insulté, d'une part, accusé à tort d'être insultant, d'autre part. A travers ce que l'arbitraire modérationnel a laissé en ligne, il n'est pas très difficile de démontrer l'un et l'autre. Je me propose de le faire exhaustivement. Cela prendra le temps qu'il faudra et procurera aux gens honnêtes un feuilleton que j'espère agréable et qui sera, de toute manière, utile, pour faire passer à toute équipe de forum historique le goût de recommencer, avec qui que ce soit.

Problème : par quoi commencer ? Mes prétendues insultes, ou celles que j'ai bel et bien subies ?

Je tire à pile ou face et je commence demain matin.

Bonne nuit !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 5:06 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
La pièce est tombée sur "face" : nous allons donc examiner d'abord ensemble, avec tout les liens requis et toutes les précisions possibles, les insultes que DDR dit que j'ai assénées à des intervenants de passion-Histoire, puis nous fouinerons dans le sac de la réciproque, qu'il a déclarée absolument inexistante.

Je rappelle que je me prive volontairement des messages effacés, y compris lorsque, méfiant sur leur pronostic vital, j'avais eu le temps et pris le soin de les sauvegarder. Il ne s'agit donc que des infractions à mon encontre que la modération a cru devoir laisser en ligne.

Rappelons tout d'abord ce que dit la charte http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... =59&t=1521. Pas très fameuse au demeurant, cette charte. Beaucoup trop vague et passe-partout : matrice d'arbitraire. Mais bon, c'est la loi tant qu'elle n'est pas modifiée, et c'est de son application que nous discutons.

Quatre articles concernent le présent litige :

Citer :
- La courtoisie est de rigueur sur le forum : le débat est bien sûr bienvenu, mais si vous pouvez critiquer les idées, respectez les personnes.
- Les messages inutiles ou non historiques seront systématiquement effacés. Chacun doit comprendre qu'il est impossible d'établir une règle précise mais que tout le monde doit se fixer les limites du bon sens.
- Il est interdit de commenter publiquement les décisions des modérateurs. Vous pouvez éventuellement les contacter par message privé pour plus de précision, en veillant à rester courtois et à ne pas insister plus que nécessaire. Rappelez-vous que le modérateur a toujours le dernier mot, même s'il peut lui arriver de se tromper.
- Toute infraction à la charte est sanctionnée par un avertissement, qui vous sera notifié par message privé. Trois avertissements entraînent une exclusion du forum pour une durée variable, qui peut être définitive, selon la gravité des faits reprochés. Bien sûr, une violation grave de la charte peut être sanctionnée par une exclusion immédiate.


Francois Delpla a écrit :

Je partirai de la datation du litige avec Passion-H selon DDR : il y a cinq mois. C'est précisément le moment où un universitaire plus gradé que moi m'a fait un peu de rentre-dedans, à propos de Rudolf Hess. Il a dit ce qu'il avait à dire en fonction de sa vision du nazisme, j'ai rappelé l'analyse que m'inspirait la mienne et basta.

Il est possible que cela ait joué un certain rôle pour que des contradicteurs se lâchassent un peu plus fort que d'habitude et commençassent à devenir plus dédaigneux.



Cinq mois ? Cela nous amène au début de mai et à un fil sur Rudolf Hess. Le choix de ce point de départ est en effet des plus judicieux.

C'est la grande époque d'un pseudonommé Plavix. Si je suis un troll (d'ailleurs pour ne pas abuser du "moi" ni du "je" tout en remuant juste ce qu'il faut à DDR le nez dans son caca, j'utiliserai ci-après le pseudo de "Dtroll"), quel mot reste-t-il donc pour lui ? J'ai hâte que DDR nous l'explique. Ne dit-on pas qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire ?

La discussion anime à partir du 26 avril http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... =59&t=1521 un fil léthargique commencé en 2006. A l'approche de l'anniversaire du vol échu le 10 mai 2011, Dtroll est un des rares internautes au monde qui tentent de réveiller la Toile dormante. On ne l'en remercie guère, notamment sur PH, mais ce n'est pas là une insulte et la charte a prévu le cas :

Citer :
- Il n'est pas interdit de remercier quelqu'un par un message, mais essayez de limiter ce procédé au strict nécessaire, de même que l'usage des smileys.


(Ce dernier point n'a pas été relu par DDR depuis longtemps, ou il s'en estime dispensé sur le présent site :boomboom: , mais passons...)

La question pourrait se poser de savoir si dans ce cas le remerciement n'a pas été sévèrement cantonné en-deçà du nécessaire, mais stop ! c'est sur la piste de mes insultes que nous sommes.

Plavix, donc, réveille ce fil le 26 avril, en important une discussion que j'ai lancée sur un autre forum.

Il avance que Hitler n'aurait jamais envoyé Hess par peur qu'il ne craque sous le sérum de vérité et ne révèle le secret de l'attaque contre la Russie. Je réponds que c'est nouveau. Un "Elgor" me répond :
Citer :
Nouveau ? pas tant que ça ! et vous le savez bien ! Mais ce post est bien argumenté et d'une logique difficile à évacuer B) Hitler, six semaines avant Barbarossa aurait envoyé le n° 3 de l'état, chez l'ennemi anglais, au risque de voir celui-ci tout raconter ? Les anglais n'étaient pas des gestapistes, mais ils n'auraient surement pas omis d'interroger ledit Hess. La scopolamine était inventée depuis longtemps et le penthotal depuis peu, mais ils se seraient volontiers fendus d'une piquouze. Donc à moins que vous ne pensiez Hitler complètement idiot, cet argument ne tient pas !

Citation:
Le comportement de Hess en captivité, tout à fait bien connu depuis les ouvertures d'archives anglaises de 1991-92, montre au contraire un fin joueur, bien préparé à ne dire que ce qu'il avait envie de dire et simulant fort bien l'amnésie en cas de besoin.


Tiens ! c'est comme ça que vous le voyez ? Moi l'ai plutôt l'impression d'un homme "bas de plafond" et qui ne savait pas toujours où il en était ! Pourquoi aurait il simulé l'amnésie ? quel profit en aurait il retiré ? La guerre était terminée, ses dires n'avaient plus aucune conséquence, et il aurait plutôt eu intérêt à passer pour un homme qui a obéi à son fürher, que pour l'idiot que je crois qu'il était. Qu'il ne veuille pas le dire aux anglais soit ! mais il était gardé à tour de rôle par des américains, des français et des russes !


C'est moi qui ai souligné les mots du début : leur caractère insultant ne fait, j'espère, de doute pour personne.

Le reste du post est bas de plafond tout en reprochant à Hitler de l'être. Je le dis ici sans prendre de gants. On va voir que j'en ai pris beaucoup plus à l'époque mais c'est des insultes reçues, et non du mythe de celles que j'aurais émises, qu'il est question ici -où j'estime avoir largement gagné le droit de me défouler ! Qu'on se rassure, j'en userai sobrement.

Après sa première phrase assassine sur mon intégrité morale, Elgor emploie constamment un ton moqueur vis-à-vis de mes capacités intellectuelles. Que lui réponds-je donc ? Si c'étaient des insultes, elles seraient en contradiction avec la charte, mais en partie par la faute du modérateur, qui n'aurait pas dû laisser Elgor commencer.

Eh bien non. Répondant à Elgor, j'ignore purement et simplement son inconduite, et me borne à lui demander de préciser une phrase : "Le consensus n'est pas né ex nihilo. Il est né de faits établis depuis longtemps et d'analyses qui paraissent logiques".

Dans son message de 26 Avr 2011 15:06, il ignore ma question et se refout de ma figure un grand coup -pas plus attentif que DDR à l'article de la charte qui déconseille l'abus des smileys. Puis il étale longuement sa très grande ignorance du fonctionnement du régime nazi, d'une manière qui intéresse cette discussion puisqu'elle est parfaitement réactionnaire : il faut absolument que les chefs du NSDAP aient été des crabes dans un panier ou des chefs de clans mafieux se surveillant du coin du colt.

Il en remet une louche 12 minutes plus tard. Echantillon :

Citer :
Car moi aussi je peux faire des suppositions ! Voilà ! Hess était amoureux de la princesse Elisabeth, il a tout simplement décollé pour lui demander sa main. Devenir Prince consort d'angleterre, voilà une belle fin pour un fils de commerçant! :mrgreen: Arrivé en Grande Bretagne, il a appris qu'elle ne voulait pas ! :mrgreen:
Alors tout s'explique ! le cabinet anglais met le black-out par peur du scandale et Hess, mortifié, invente cette histoire de tentative de paix :mrgreen:
Que pensez vous de ma version ? :mrgreen: Comment ça ? des preuves ? J'en ai pas plus que M. DELPLA, mais on peut faire 20 à 30 pages sur ce forum et autant sur tous les forums lol lol


Réponse de Dtroll 26 Avr 2011 15:25 : totalement zen ! totalement dédiée aux passionnés d'histoire ! totalement indifférente aux grasses attaques.

Qui veut chercher un début de justification aux engueulades ragusiennes contre mes insultes à l'égard des membres de PH est pour l'instant bredouille.

(à suivre)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 6:53 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Le 26 Avr 2011 17:02, Elgor passe, toujours avec la même complicité de la part de la modération, au procès d'intention : il présente de prétendues "preuves" auxquelles il serait étonné que Dtroll réponde ! Pensez donc :

-une lettre de Hess à sa femme en 1947... sans qu'Elgor esquisse le moindre début de raisonnement sur le pourquoi d'une sincérité plus grande à ce moment-là, dans cette correspondance évidemment lue par les puissances qui le détiennent. Et que dit-il dans cette lettre ? que la découverte de ses projets de vol aurait mis un point final à sa carrière ! On se frotte les yeux : non seulement les déclarations d'un nazi sont censées servir de preuve concernant ses intentions et ses actes, mais le fait qu'au bout de six ans il confirme ce qu'il avait toujours déclaré devrait ajouter quelque chose à notre certitude.

-le fait que "de Hess à Goering, en passant par tous les dignitaires nazis à Nuremberg" personne ne témoigne que Hitler a donné à Hess sa mission. Le non-témoignage comme preuve, il fallait le faire !

-le fait que jusqu'à la fin de sa détention Hess ait prétendu avoir agi seul. On n'en sort pas : c'est toujours Hess qui prouve la conduite de Hess. Cela porte un nom : le délayage.

-une lettre de Hess à Hitler : décidément le disque est rayé !

Après les preuves, un "argument-massue" (sic), reprenant purement et simplement des choses déjà dites, et réfutées par Dtroll ou par d'autres (la reprise des bombardements sur Londres serait incompatible avec une mission de paix, jamais Hitler n'aurait envoyé un porteur du secret de Barbarossa, ou il aurait choisi quelqu'un de moins sot que Hess).

Le problème ici, c'est qu'un post aussi vide, qui n'ajoute strictement rien et qui est entièrement consacré à tenter de démolir une personne, des modérateurs tels que Narduccio ou Labat sont tout à fait capables de les désavouer séance tenante et d'envoyer leurs auteurs dans les cordes en leur demandant de ne pas récidiver. Est-ce parce qu'ils aiment Elgor ou qu'ils n'aiment pas Delpla ? Toujours est-il qu'ils s'abstiennent.

La zénitude de la victime n'en est cependant pas affectée :

Citer :
François Delpla

MessagePosté: 26 Avr 2011 17:30

Messages: 634

@ elgor (...)

vous répétez en boucle les mêmes choses (y compris un tic très spécial, que j'ai déjà reproché à quelqu'un d'autre, consistant à mal utiliser le verbe "mander") sans tenir le moindre compte de ce qu'on vous répond.

Les déclarations de Hess, après coup, sur son vol sont impuissantes à prouver autre chose que sa détermination, en cas d'échec, à faire en sorte que ce ne soit pas un échec attribué à Hitler. Le maintien de cette dénégation pendant toute la durée de sa captivité n'a rien de très surprenant, d'autant plus que vous mettez en doute l'intelligence de Hess : si c'est une consigne, il va l'appliquer jusqu'au bout, comme Rantanplan !

Reste l'argument des bombardements sur Londres contemporains du vol. Or il n'est pas décisif, puisque Hitler manie en cette affaire comme un bien d'autres la carotte et le bâton. Et que Hess lui-même menace l'Angleterre d'un traitement sévère si elle reste en guerre.



Alors, messieurs, elles sont où, mes insultes ?


(à suivre)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 7:41 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Petit défoulement ce matin sur mon forum, en réponse à un type qui se dit victime de censure et ne veut pas entendre parler de celle que j'ai subie :
http://www.delpla.org/forum/posting.php ... 8330&t=419

Si Bruno Roy-Henry a peut-être été viré de Passion-Histoire et du beige pour de mauvaises raisons et sans avoir jamais violé leurs chartes (si je dis peut-être, c'est que j'ai été au courant de très loin du second cas et, j'en suis sûr à présent, pas du tout du premier), je n'écrirais pas une telle chose à ton sujet sans vérification approfondie, car je ne compte pas ici même tes viols, et je dirai même ta profonde indifférence à la règle commune, du moins en ce qui te concerne car tu es très capable de te réveiller pour reprocher à d'autres, à tort ou à raison, de s'y soustraire.

Il y a eu des progrès récemment, mais je les redoute fragiles.

CELA DIT, il est possible que toi, même toi, fasses parfois l'objet d'injustices. Et c'est pourquoi je dis que ta réaction est encore plus sotte qu'écoeurante.

En profitant de l'hospitalité de BRH, et du courage inattendu de Duc de Raguse venu, le pauvre homme, y débattre quelques jours, j'ai entrepris ce matin un examen complet des fils incriminés qui ont, paraît-il, entraîné mon éviction pour "trollage" et "insultes" (je dis paraît-il car le délit d'opinion est évident, constitué, démontrable et d'ores et déjà démontré).

Rien que sur la journée du 26 avril 2011, je fais apparaître en toute clarté que j'ai été accablé d'argumentations très sottes et très désobligeantes par deux personnages que la modération a laissés opérer en toute impunité, et que je leur ai répondu avec une souriante abnégation.

Si je fais cela en sus de toutes mes tâches de chercheur légèrement plus passionnantes, c'est précisément parce que cela me paraît utile et même très utile à la recherche elle-même.

Internet est un merveilleux instrument contre les chapelles... non pas pour les détruire, mais pour les aérer. Des comportements sectaires peuvent naître partout et à tout moment. Qu'il y ait, sans bureaucratie, un certain syndicalisme des victimes et qu'elles s'épaulent, à condition d'avoir été réellement victimes de comportements sectaires et, par rapport aux chartes, infondés, voilà bien un combat essentiel, à mener dans l'intérêt de tous.

Il ne suffit pas de narguer les censeurs, comme je le fais aussi, en répétant qu'on ne verrouille pas la Toile. Il faut s'attaquer aux verrous et mettre aux violeurs de leurs propres textes le nez dans leurs excréments.

Ah mais !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 11:10 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Une précision avant de reprendre le fil du fil : je commence à trouver cette affaire passionnante et aurais presque envie d'une remercier Passion-Histoire... mais je m'abstiens car ce serait encore pris pour une provocation.

C'est que je prends ladite affaire avec de plus en plus de distance en ce qui me concerne, et avec le sentiment d'oeuvrer avant tout pour la collectivité des passionnés.

Car il n'y a pas de salauds dans cette affaire, juste des gens un peu perdus. Même DDR dont je suis bien obligé de pointer les mensonges et dont je ne fais pas pour autant, contrairement à l'un d'eux, un menteur. Juste le dépositaire d'un rôle un peu trop grand pour lui, et qui s'en tire en parant au plus pressé.

La passion de l'histoire ne peut absolument pas cohabiter avec l'amour du confort intellectuel. Elle a nécessairement partie liée avec l'amour de la nouveauté en histoire. Mais ce n'est pas toujours facile à admettre. Cependant je pense que l'idée aura progressé chez tous au terme de notre analyse, collective comme toujours (même si on me laisse la mener sans me contredire, car la possibilité en est ouverte à tous et en permanence), des fils où j'ai été assailli sans rendre une seule fois les coups, pour terminer banni au nom d'un diagnostic entièrement contraire à ce constat.

Au passage, je rappelle mon e-mail : francoisdelpla [at] sfr.fr. Je souhaite y être joint, en particulier par tout modérateur de PH qui en vient à regretter d'avoir hurlé avec des loups unanimes.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 12:40 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13818
Francois Delpla a écrit :
Au passage, je rappelle mon e-mail : francoisdelpla [at] sfr.fr. Je souhaite y être joint, en particulier par tout modérateur de PH qui en vient à regretter d'avoir hurlé avec des loups unanimes.


Il est peu probable que ceci se produise, les décisions de bannissement étant -en principe- collectives. Ils prennent grand soin de demeurer solidaires... :diablotin:

Leur faute est lourde. On ne se débarrasse pas aussi facilement d'un Delpla... Ce n'est pas un vulgaire BRH ! :baton:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 09 Oct 2011 13:03 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Je crois tout de même que je leur ai moins tendu de verges. Je viens de m'en expliquer ici : http://www.delpla.org/forum/viewtopic.p ... 215#p10215 .

Mais c'est bien pour nous deux que je me bats et surtout pour un développement exponentiel sur la Toile de la liberté et de l'audace innovatrice des recherches historiques. Je suis certain que cette crise aura fait avancer les choses.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 416 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 42  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB