L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 17 Nov 2019 7:14

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 416 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39 ... 42  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 25 Jan 2012 11:37 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
Eh bien voilà !

Non seulement le fil sur le totalitarisme "transposable" est verrouillé, mais il l'a été par Labat, après un retour de Raguse oublieux de son éphémère repentance. Formez les rangs !

A choisir, il est permis de préférer ceci, où au moins Labat ferme directement après une première réponse d'Isidore, non modérateur mais volontiers porte-flingue : http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 07&t=29353 . Mais quelle intolérance, et quelle conception (croissante ?) du forum comme un instrument d'orthodoxie !

Pour en revenir au fil sur le totalitarisme et à la curée contre Jean R d'un trio de modérateurs et d'une escouade de chevau-légers, le voilà achevé, et donc capable de servir d'exemple emblématique de ce qui ne doit plus se faire sur les forums d'histoire, ceux du moins qui ont vocation à favoriser le débat et à combattre par lui seul les idées, farfelues ou non, que tel ou tel estime fausses. Ceux dont la charte est vraiment la loi, mettant à l'abri de toute poursuite quiconque ne la transgresse pas (exemple : Jean R accusé, après moi, et sanctionné, pour des réponses trop courtes, alors que la charte ne dit rien à ce sujet).

Mais Labat m'inquiète en annonçant qu'il va épurer le fil de ses "scories", et je vous quitte pour le sauvegarder d'urgence.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Jan 2012 11:18 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
Résumé d'étape

Fil ouvert par Bruno Roy-Henry le 15 septembre 2011 pour relever le fait que des modérateurs de P-H l'accablaient sur leur site longtemps après l'avoir banni.

Début octobre, il a pris fait et cause contre mon propre bannissement, signalé sur mon forum :
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=95&t=473

Nos deux évictions résultent de nos thèses historiques, comme le démontrent abondamment les faiblesses et les contradictions de la défense ici présentée par un anonyme sous le masque de "Duc de Raguse".

Mon insistance à faire appel de cette décision, parfois mal comprise, ne procède pas d'un
désir éperdu de poster sur Passion-Histoire, un forum que je ne fréquentais que de façon intermittente. Je fais de cette affaire un sujet de réflexion sur ce que doit être un forum d'histoire et ce qu'il ne doit pas être, et sur les vertus d'Internet pour dynamiter un certain nombre de cloisons entre chapelles intellectuelles... à la condition expresse qu'il ne les reconstitue pas.

Je voudrais surtout, grâce à l'hospitalité et avec l'aide de Bruno, démontrer le théorème suivant :

ON NE VERROUILLE PAS LA TOILE

P-H, dont je comprends un peu mieux à chaque visite le fonctionnement (et le faire plus tôt m'aurait évité le bannissement, par une prudente abstinence de plusieurs semaines à la moindre anicroche mal modérée), est en fait un monument d'orthodoxie, au moins depuis quelques mois et au moins dans un certain nombre de fils d'histoire contemporaine dont j'ai donné des échos sur celui-ci ou sur cet autre : viewtopic.php?f=29&t=4766 . Ces fils tournent vite à la traque d'un bouc émissaire sur lequel tapent plusieurs modérateurs et un petit noyau de membres.

Je recommande à l'attention générale cet exemple http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 07&t=29306, non seulement parce que le phénomène de meute se met en place rapidement et lumineusement, mais parce que Raguse, sans doute un peu entamé par la présente discussion, présente, pour la première fois à ma connaissance, une autocritique de son comportement "agacé"... avant de rentrer précipitamment dans la meute et de cautionner un rapide et frileux verrouillage. Exemple d'autant plus lumineux qu'intellectuellement la meute me semble avoir plus raison que le gibier : le caractère odieux de ses méthodes n'en ressort que mieux. Il y a une expression pour cela : "prendre un marteau-pilon pour écraser un moustique".

Il se trouve que depuis quelques semaines un avocat bénévole de P-H, qui déclare n'avoir aucun intérêt dans la maison, m'inonde de courriers privés. Comme je lui faisais remarquer que mon bannissement, au moins, était survenu en invoquant une faute qui n'était pas prévue dans la charte, il a commencé à théoriser de manière intéressante une distinction radicale entre charte et loi. J'attends présentement son autorisation pour vous donner les termes exacts, qui en valent la peine.

En attendant, je vous invite à constater à quel point le navire fait eau. En effet nos deux bannissements, en particulier grâce aux récentes émissions de Franck Ferrand, sont à présent connus des internautes de PH, et on commence, soit à nous réclamer, soit à nous insulter en dépit du fait notoire que nous ne pouvons nous défendre :


p://www.passion-histoire.net/n/www/view ... 23#p394323
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 50#p394350


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Jan 2012 16:38 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
le lien ci-dessus ne fonctionne pas. Nouvel essai : http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 16#p394416

J'en profite pour citer la façon dont je suis calomnié, et qui n'a pas l'air de gêner le moins du monde les gens chargés de modérer :

Puyol a écrit :
si Plavix présentait des sources, Chaudard serait sans doute le premier à dire qu’elles ne sont pas fiables.

Lorsque Delpla était sur ce forum, il avait pour habitude d’utiliser cette technique lorsqu’il était mis en difficulté par quelqu’un. Une technique toute simple qui consiste à affirmer doctement que les sources ne sont pas fiables ou que l’auteur cité a mal compris le sujet qu’il étudie. Bref on écarte l’opinion des autres forumeurs en dénigrant les sources sur lesquelles l’opinion s’appuie.


On admirera le quadruple exploit :

-Puyol trouve normal que Plavix n'étaye ses raisonnements sur aucune source;

-Il justifie cette attitude par la façon dont le contradicteur est censé, dans le futur, mépriser toute source citée;

-Il prétend qu'un autre internaute, qu'il sait exclu de la discussion, procéderait ainsi et a toujours procédé ainsi;

-Il trouve par définition révoltant qu'on mette en doute la parole d'un témoin ou l'interprétation d'un historien.

Et les modérateurs qui laissent cette prose sans commentaire depuis 24 h, alors qu'ils sont souvent si prompts à dégainer, président aux destinées d'un espace qui s'appelle "Passion-Histoire" !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 27 Jan 2012 19:41 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
Francois Delpla a écrit :
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 16#p394416

J'en profite pour citer la façon dont je suis calomnié, et qui n'a pas l'air de gêner le moins du monde les gens chargés de modérer


Il suffisait de demander !

Voici ce qui s'est affiché à 18 h 11 (soit 1h 1/2 après mon admonestation) :


Duc de Raguse a écrit :
Messieurs,
Avant que cette discussion ne tourne au pugilat, je vous mets en garde contre toute dérive polémique.
Visiblement, nous sommes arrivés au stade du dialogue de sourds, sur une question demeurant en définitive fort délicate à traiter - au regard de l'absence de sources, voire d'une certaine partialité de celles qui existent - qui ne peut conduire qu'à des suppositions.
Comme nous sommes dans le cas de figure de l'une contre l'autre et que rien ne vient conforter ni l'une ni l'autre, ce dialogue de sourds risque de se poursuivre et se radicaliser.
Aussi, je vous demande à tous d'éviter que cela se produise.



Quand je vous dis que je suis un excellent modérateur !

Deux légers bémols toutefois :

-on peut constater que DDR revoie dos à dos l'agressé et l'agresseur. Serait-ce parce que ce dernier est plus proche de ses vues à lui ?

-il ne souffle mot de la bassesse consistant à diffamer les méthodes d'un historien empêché (par lui-même, Raguse, et par son arbitraire) de répliquer.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Jan 2012 8:04 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
C'était ici, p. 19, le 18 novembre dernier :

duc de Raguse a écrit :
une bonne quinzaine de membres vous a renvoyé dans les cordes dans votre sujet-poubelle (un sujet sur vous-même rien que ça !)


Grande nouvelle : je viens de retrouver sur mon disque dur ce fil, si galamment surnommé par qui se dit modérateur (sic), que je ne me rappelais pas avoir sauvegardé. Je le tiens à la disposition de tous (à commander par mél contact [at]delpla.org).

La "bonne quinzaine" en question se monte à six.
Ayant accusé Raguse plus haut, de mémoire, d'avoir multiplié le nombre par "trois ou quatre", j'étais dans le bon ordre de grandeur.

Il s'agissait, je le rappelle, d'un fil créé par moi dans la rubrique (créée par d'autres) "historiographie et épistémologie". En toute logique et en tout respect de la charte, et en apportant ma contribution au bon ordre des débats, puisque je venais, à propos de la folie de Hitler, de subir des critiques généralisées à tout mon travail.

Je redonne donc ici le post inaugural, dont je serais censé, d'après Raguse en cette même page 19, devoir rougir :

Citer :
Sujet du message: Le travail de l'historien François Delpla
MessagePosté: 10 Aoû 2011 6:03

Bonjour à tous.



Permettez-moi de rappeler tout d'abord que ce travail fait l'objet d'un site http://www.delpla.org

et d'un forum http://www.delpla.org/forum .



J'ouvre ce fil parce que sur divers autres des contestations s'élèvent volontiers, surtout depuis ces derniers mois, à partir des idées que j'exprime : d'aucuns éprouvent le besoin de les contester en s'en prenant soit à mon travail en général, soit à ma personne en général, notamment à la façon que j'aurais d'intervenir sur les forums... tellement évidemment fautive qu'on pourrait, d'un air entendu, se dispenser de toute précision.



Ce sont ces miasmes qu'il s'agit ci de lever, en ne se dérobant pas aux demandes de précision, précisément.



Je m'engage personnellement à ne rien éluder.



Et je précise pour commencer que j'ai la dévotion des chartes et le plus grand respect pour la fonction de modérateur.



A vous !


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Jan 2012 8:20 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
C'est ce même 10 août que, ayant quelques heures à tuer dans un aéroport, je m'étais offert le luxe d'une première discussion par MP avec la modération de PH, par l'intermédiaire de Raguse, dont voici un échantillon :

Citer :
Re !

Je ne vois toujours pas en quoi j'aurais pu offenser soit la charte, soit une personne, et je constate la persistance à cette égard d'appréciations générales, subjectives... et audacieuses, quand on en vient à dire que je serais insulteur, souvent, et jamais, au grand jamais insulté.

Le refus de détailler les reproches pour qu'ils puissent être soupesés à loisir et contradictoirement, comme l'appel aux sentiments universels d'une communauté mal définie, font partie de ce que j'appelle le refus du droit de réponse. Pour l'instant, je ne vois là qu'abus d'autorité pour "prouver" à toute force (entre autres) que Hess s'est envolé de sa propre initiative, une thèse qui, je vous l'accorde, peut encore survivre une paire d'années mais dont l'absurdité est néanmoins criante. Mais c'est sans doute sur la folie de Hitler que les avancées prochaines devraient se produire.

Eh bien si la rubrique "historiographie" n'est pas la bonne, quelle serait-elle ? Un forum d'histoire ne peut-il ouvrir un fil sur un historien ?

Ne vous en faites pas trop pour ma réputation, je saurai la défendre et je crois que l'insistance sur la précision des reproches est une voie excellente à cet égard, comme la petite expérience de ce fil l'a déjà un peu montré.

Je compte sur votre réponse concernant l'endroit le plus approprié pour faire migrer

ma petite

et placide

mise au point.

fd


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Jan 2012 8:40 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
A présent, je retrouve un échange de septembre 2008 avec l'un de mes pires bourreaux actuels (il ne s'agit pas de Duc de Raguse) pour discuter, en MP comme il se doit, d'un verrouillage de fil que je regrettais.

Il se montre d'une ouverture, d'une propension à se remettre en question, d'une compréhension et de mon comportement d'internaute et de mes travaux d'historien, qui me font me demander si une autre personne n'est pas venue, depuis, se glisser sous son pseudo.

En tout cas, cette lecture me confirme dans ma propre autocritique, la seule que m'inspire tout cette affaire : j'ai cru les vieux routiers de Passion-Histoire suffisamment solides et droits pour ne pas imaginer qu'on en viendrait là. Si j'avais soupçonné un instant que X pouvait déchoir et décevoir à ce point, je n'aurais certes pas choisi ce banc d'essai pour mes idées en formation sur la folie de Hitler.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 29 Jan 2012 13:02 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
Francois Delpla a écrit :
Mais Labat m'inquiète en annonçant qu'il va épurer le fil de ses "scories", et je vous quitte pour le sauvegarder d'urgence.


Ca y est, c'est fait. Finalement, c'est Raguse qui a manié les virtuels ciseaux :

Duc de Raguse
Sujet du message: Re: Le totalitarisme, un concept "transposable" ?
MessagePosté: 28 Jan 2012 17:43

Sujet réouvert après suppression de messages inutiles.
Il pourrait être tout particulièrement intéressant de rebondir sur les interventions d'Aponie et de Jefferson, dans une perspective de bien éclairer ce concept avant de se lancer dans des raccourcis et des comparaisons peu judicieuses.
Merci d'avance à toutes et à tous.


Eh bien je félicite l'ouvrier auquel j'avais fixé, dimanche dernier, sa besogne.

En quelques coupes, il a éliminé autant que faire se pouvait l'effet de meute et les modérateurs mués en mauvais profs se déchaînant à plusieurs au conseil de classe contre un élève de bonne volonté.

Les leçons ont-elles pour autant été tirées ? l'avenir le dira, et vite.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 30 Jan 2012 5:09 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
récemment un membre de PH a écrit :
Vous me décevez aussi Duc de Raguse, vous n'êtes pas capable de répondre à mes propos et vous vous défilez comme vous avez su si bien le faire tout au long de ce topic. Je m'appuie sur rien dites vous, mais relisez moi bon sang !
A quoi sert de débattre avec autant d'a priori ?


http://passion-histoire.net/n/www/viewt ... a&start=30

On se sent entouré !

Avec mon inépuisable confiance en l'homme, je suis sûr que ce type d'expérience va porter ses fruits, et bientôt désormais.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Fév 2012 10:50 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 401
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 48#p395048
Les sottes complications continuent : Chef Chaudard se fait mon interprète, avec une grande honnêteté. Mais quel détour inutile !

Et les fils sur Napoléon sur PH retombent dans les profondeurs du classement, faute qu'un volontaire assume le point de vue de BRH.

Ah les géniaux modérateurs, au service des passionnés !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 416 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39 ... 42  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB