L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 23 Juil 2018 12:27

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 105 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 11  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 15 Jan 2012 5:48 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Quand à Narduccio, son nom comme son silence pouvaient faire croire qu'il s'était retiré sur l'Aventin en laissant les autres gérer leurs bêtises.

Hélas, il vient de réapparaître en expliquant son silence par trois mois de pannes techniques !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 17 Jan 2012 11:41 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Ce matin, Raguse fait une mise au point bienvenue sur les femmes SS :
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 55#p392655

Divers liens ont été donnés. Puis-je me permettre de suggérer celui-ci ?

http://www.delpla.org/article.php?id_article=349


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 17 Jan 2012 14:44 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 78#p392678

encore, malheureusement, un débat imprécis et mal informé sur la genèse de l'antisémitisme hitlérien.

Si j'y participais, je rappellerais que, si Mein Kampf traite le sujet d'une manière floue et contradictoire, il laisse entendre que l'auteur était déjà antisémite vers 1910 alors que tous les autres éléments vont dans le sens d'un déclenchement soudain après la guerre.

Evidemment, il est plus facile d'errer et de ramener une demi-science quand un spécialiste a été écarté.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 19 Jan 2012 11:11 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
à présent, un autre débat sur l'antisémitisme nazi, qui met en évidence un défaut de Passion-Histoire que ma présence aurait contribué à tempérer.

Citer :
Anubis
Sujet du message: Hitler était-il réellement antisémite ?
MessagePosté: 19 Jan 2012 1:34


En suivant la théorie selon laquelle le peuple a besoin d'un ennemi commun pour regarder dans la même direction, dans le but de créer un état fort et uni. En prenant en compte, qu'Hitler lors de l'anschluss protégea le médecin juif qui s'était occupé de sa mère durant sa jeunesse et qu'avec Goering, il mit plusieurs de leurs amis juifs à l'abri. Se pourrait il qu'Hitler en réalité, fût plus démagogue qu'antisémite ?
Se pourrait-il qu'il ait cherché à créer une sorte de mythologie arienne dans le seul but de fanatiser les masses, n'est-ce pas les caractéristiques d'une secte : faire croire aux adeptes qu'ils sont uniques ? Ce n'est pas pour autant que le gourou, lui y croit ...


L'auteur subit les foudres successives de 7 intervenants : un phénomène de meute un rien inélégant, alors que la question mérite mieux... même si je suis souvent d'accord, cette fois, avec la meute. Sauf quand elle tombe dans des accusations extrêmes et fort excessives comme celle de négationnisme.

L'erreur d'Anubis a en effet des racines profondes dans l'historiographie sérieuse, ou considérée comme telle, du nazisme. Elle procède de la tendance à voir les nazis comme des bandits assoiffés de pouvoir et prêts à tous les truquages pour le conquérir et le garder. Une certaine historiographie marxisante, par exemple, aussi bien trotskyste que stalinienne, a souvent donné dans ces errements. Ils font partie précisément de ceux auxquels ma thèse sur la folie hitlérienne permet de tordre enfin une bonne fois le cou : bien sûr que les nazis croient à leurs salades, puisqu'elles procèdent d'un fou qui en est, depuis 1918 ou 1919, parfaitement convaincu et a su les enrôler.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 19 Jan 2012 11:12 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
le lien :
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 59#p392959


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 19 Jan 2012 18:05 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 748
En ce moment, on a d'autres chats à fouetter... :diablotin:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 19 Jan 2012 19:48 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13361
Oui, il y a un coup de chauffe ! Mais ça ne durera pas... On commence à être habitué.

Cependant, Clio m'a trouvé modéré. Une ouverture ? :ange:

http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 1&p=392963

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 19 Jan 2012 19:51 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Jan 2007 11:47
Message(s) : 410
Je vous ai trouvé tout à fait "très bien".
Peut être une ouverture, j'ai trouvé beaucoup de sérénité.

:AI:

_________________
"L'histoire est un mensonge que personne ne conteste."(N)

J'ai la tête près du bonnet parfois...(M)

________________

Bien à vous.

Nicolas DESCOURS.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 21 Jan 2012 18:29 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Puisque le fil "Passion-histoire à la dérive" porte de nouveau, grâce au succès médiatique de notre hôte, sur son objet principal à savoir nos deux regrettables bannissements, je me propose de rapatrier ici tout ce qui concerne l'examen de fils particuliers de PH que j'ai naguère alimentés et qui souffrent pour l'heure d'une carence de ma vitamine :bah: .

Le plus intéressant en ce moment est "Hoare rencontre Hohenlohe à Madrid", lancé il y a plusieurs mois par deux défenseurs assez trolliques (et jamais vilipendés pour cela par la modération) sous les noms de Puyol et Plavix. C'est Plavix qui vient de réapparaître, et de se heurter à Chef Chaudard. Le premier défend de manière intégriste, et en me vomissant dessus, la thèse d'un Hess s'envolant vers l'Ecosse à l'insu de Hitler, le second le met intelligemment devant ses contradictions.

La pièce en discussion, qui donne son titre au fil, est un télégramme de l'ambassadeur italien à Madrid Lequio, daté du 14 mars 41 et publié en 1986, qui révèle une conversation de l'ambassadeur anglais Hoare avec l'agent nazi Hohenlohe; il lui dit qu'il va renverser Churchill pour faire la paix. Il apparaît que Hitler a mordu à l'hameçon -lequel semble avoir été lancé par Churchill en personne, Hoare ayant à part ce jour-là, pendant toute la guerre, rempli exactement ses devoirs d'ambassadeur.

Il n'y a pas pour l'instant de preuve directe que Hitler ait envoyé Hess en Ecosse. Cependant, ce vol serait (tout comme la conversation Hoare-Hohenlohe dans les relations Hoare-Churchill) sa seule déloyauté ou initiative clandestine en vingt ans de très proche complicité, on ne peut plus admirative et soumise du côté de Hess; d'autre part les tenants de la thèse classique ne l'argumentent jamais autrement que par la colère de Hitler ou les dénégations de Hess, ce qui est extrêmement faiblard, compte tenu des numéros de comédiens qu'ils ont montés par ailleurs et qui sont abondamment prouvés.

Le télégramme Lequio apporte donc un élément fondamental dans la balance : les deux dirigeants nazis, à la veille de l'attaque de l'URSS, avaient un intérêt vital à la paix avec l'Angleterre; Hoare leur avait donné la certitude que le renversement de Churchill était possible mais il semblait avoir du mal à passer aux actes; la présence en Grande-Bretagne d'un représentant de Hitler aussi autorisé que Hess pouvait être un catalyseur décisif.

Il se trouve que, depuis mes dernières plongées dans les archives de Londres, le télégramme Lequio n'est plus une pièce unique : il est confirmé par l'envoi en Angleterre, fin 42, d'un agent nazi nommé Wurmann qui, dès qu'il a capté la confiance du MI 5, n'a rien de plus pressé que de lui raconter la conversation Hoare-Hohenlohe ! En ajoutant une donnée capitale : Hoare avait demandé à Hohenlohe sa parole de venir très vite en Espagne quand il lui ferait signe, et précisé que ce serait en avril. Voilà qui cadre parfaitement avec un envoi de Hess aux nouvelles le 10 mai, Hoare ne s'étant pas manifesté. Mais le fait qu'un agent allemand, près de deux ans plus tard, dénonce cette conversation au gouvernement britannique est aussi bien sûr une donnée capitale, prouvant que Hitler avait fortement mordu dans l'appât et espérait encore, en dénonçant l'activisme de Hoare en faveur de la paix deux ans plus tôt, le pousser à l'action contre Churchill afin de favoriser une paix de compromis et un retournement contre l'URSS victorieuse à Stalingrad.

Ces données sont en ligne sur un forum depuis octobre :
http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=17 ... 1&start=60

Le dénommé Plavix ne se presse pas d'en prendre connaissance. Cependant, poussé dans ses retranchements par Chef Chaudard, il ne peut plus se contenter de nier la complicité Hess-Hitler comme "très improbable" et de prétendre que "François Delpla spécule à partir de rien du tout" : il a dû daigner tenir compte de l'entretien Hoare-Hohenlohe. Le voilà à présent qui affirme qu'il ne saurait résulter d'une entente entre Hoare et Churchill, mais plutôt d'une conspiration réelle des appeasers, impliquant aussi lord Halifax.

Les posts de Plavix, répétitifs et fuyants, justifieraient largement des remarques de la modération, si du moins elle se comportait comme elle l'a fait à mon égard dans les fils sur la folie de Hitler qui ont abouti à mon éviction. Une seule leçon : elle aime mieux les opinions de Plavix que les miennes.

A mon délit d'opinion fait pendant un favoritisme en faveur de Plavix, motivé par ses opinions.

Mais il serait grand temps que la discussion reprenne entre tous dans un espace approprié.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Afin que nul n'en ignore...
Message Publié : 26 Jan 2012 15:36 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 23 Fév 2008 10:42
Message(s) : 397
Un nouveau fil de PH qui montre de quoi il se prive et surtout prive ceux qui lui font confiance :
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 50&t=29358

Si je pouvais j'indiquerais au moins le site de l'indocile victime : http://guy.perville.free.fr/spip/articl ... article=27

L'indignation est en train de monter. Il me semble que les passionnés du Premier Empire ne sauraient rester indifférents.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez rien publier ou éditer.  [ 105 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ... 11  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB