L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 05 Juin 2020 18:02

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 19 Nov 2009 18:28 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14284
Ce vendredi 20 sur France 2 à 23h chez Franz-Olivier Giesbert: Jean Tulard, Charles Napoléon et Bernard Coppens.

Napoléon, la légende en question

Charles Napoleon, publie "Mon Aïeul, Cet Inconnu !", XO éditions, 2009

Jean Tulard, publie "Le Grand Empire", chez Albin Michel, 2009

Bernard Coppens, publie "Napoléon, le mensonge de Waterloo" Editions Jourdan

Claude Ribbe, "Le diable noir", éditions Alphée jean Paul Bertrand

Compte-tenu de la présence de Claude Ribbe, je ne recommande pas de visionner l'émission. Cela va tourner autour du thème : "Napo, facho et raciste" ! :11:

FOG est tombé dans la marmite de l'Ogre quand il était petit et en conserve une appétence pour le politiquement correct (syndrome de Stockholm).

On ne parlera pas du tombeau...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 20 Nov 2009 9:40 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1838
Compte-tenu de la présence de Claude Ribbe, je ne recommande pas de visionner l'émission. Cela va tourner autour du thème : "Napo, facho et raciste" ! (Bruno) ...


Et il ne faudra pas compter sur B. Coppens pour endiguer les dérapages ! :rire2:



:salut:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 21 Nov 2009 9:49 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14284
Le débat a été décevant, il faut bien le dire. L'émission a permis quand même de revoir et de reécouter Michel Déon, ce brillant écrivain, un des derniers "classiques". Son brio, son intelligence, son oeil pétillant de malice remplissaient l'esprit de satisfaction. Un plaisir désormais rare dans les "étranges lucarnes".

Nous avons entendu également celle qui a osé se révolter contre l'obscurantisme des islamistes et qui encourt pour cela 40 coups de fouet. Son nom mérite d'être retenu : Lubna Ahmad Hussein. Car elle a osé, la pêcheresse, porter un pantalon au Soudan ! Au passage, j'ai appris que les femmes qui portent le niqab ou la burqa et qui se rendent en pélerinage à La Mecque, doivent payer une amende au cas où elles refusent de dévoiler leur visage ! Voilà un argument définitif pour en finir avec ces moeurs obscurantistes... Elles sont une offense au Prophète. Point final...

Pour en revenir au débat sur Napoléon, le prince Charles m'a paru mal à l'aise, craignant sans doute les débordements d'un Ribbe... Rien de tel ne s'est produit et ledit Ribbe s'est finalement contenté de défendre Alexandre Dumas en gommant ses accusations de racisme contre Napoléon. Etait-ce la présence de Jean Tulard ? Ce dernier a mis les choses au point en expliquant que c'était bel et bien le Conseil d'Etat et le Sénat qui avaient été en pointe pour rétablir l'esclavage. Bonaparte aurait donc été "suiviste" sur cette question, sans rien imposer; au contraire...

Malheureusement, il n'a pas été question de l'énigme des Invalides. A l'évidence, Mister F.O.G n'avait nulle intention d'aborder ce thème. :7:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 23 Nov 2009 9:57 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1838
Pour en revenir au débat sur Napoléon, le prince Charles m'a paru mal à l'aise, craignant sans doute les débordements d'un Ribbe... Rien de tel ne s'est produit et ledit Ribbe s'est finalement contenté de défendre Alexandre Dumas en gommant ses accusations de racisme contre Napoléon. Etait-ce la présence de Jean Tulard ? Ce dernier a mis les choses au point en expliquant que c'était bel et bien le Conseil d'Etat et le Sénat qui avaient été en pointe pour rétablir l'esclavage. Bonaparte aurait donc été "suiviste" sur cette question, sans rien imposer; au contraire... (Bruno) ...


Comme il est bon d'entendre dire ou de lire la vérité !



:salut:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 23 Nov 2009 13:09 
Hors-ligne
Assistant de recherche
Assistant de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Nov 2008 13:35
Message(s) : 224
Ma chère Rose,

Effectivement, j'ai trouvé Ribbe plutôt "éteint" et le Prince Charles plutôt "à son aise"...
Néanmoins, concernant l'accusation d'esclavagisme contre Bonaparte, chacun sait - dès lors que l'on connait l'Histoire de l'Empereur - qu'il fut sans doute l'homme d'Etat le plus injustement attaqué, comme les attaques contre son bellicisme alors qu'il ne déclara - si je ne m'abuse - jamais la guerre à ses adversaires mais qu'il dut sans cesse répondre aux agressions menées par la perfide Albion ! Un regret, il est vrai, sur l'absence de débat sur les Invalides...
Quant à Jean Tulard, il fut égal à lui-même (j'avoue peu de sympathie pour ce "détenteur et scribe officiel" de l'Histoire napoléonienne)
Quoi qu'il en soit, nous n'avons pas plus de nouvelles quant à la supposée enquête sur le cénotaphe du dôme doré...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 23 Nov 2009 15:11 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1838
Bonjour cher Ti'breton,

Le sujet de l'esclavage sous le premier Empire est si souvent mal interprété, et surtout faussement narré, que j'ai trouvé très réconfortant de voir s'exprimer publiquement cette mise au point, et je vous remercie de confirmer ma pensée.

Ceci dit, tout comme vous, ma référence en matière d'Histoire napoléonienne ne se situe pas dans la bibliothèque de Mr Tulard.

Je n'ai pas vu l'émission, mais je reste également sur ma faim de ne pas avoir d'échos sur l'affaire qui nous tient tous ici en haleine.

Agréable fin de journée et :VE2: :4:





:salut:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 25 Nov 2009 15:00 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 828
Oh, Joséphine !!! Vous n'avez pas vu l'émission ? :grands yeux: Pour une fois, c'était pas mal. Content d'avoir vu Charles, "l'aïeul" de Napoléon comme a dit Giesbert !!! :3:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 25 Nov 2009 19:53 
Citer :
'il fut sans doute l'homme d'Etat le plus injustement attaqué, comme les attaques contre son bellicisme alors qu'il ne déclara - si je ne m'abuse - jamais la guerre à ses adversaires mais qu'il dut sans cesse répondre aux agressions menées par la perfide Albion !


Permettez-moi, cher ami, d'apporter un léger bémol à votre réflexion en considérant que le déclenchement des campagnes d'Espagne et de Russie échappent à cette règle.
En outre, parler d'agressions de la perfide Albion est également incorrect.
L'Angleterre s'est le plus souvent contentée de financer les diverses coalitions.
Un rôle éminemment condamnable certes, mais en aucun cas elle ne se retrouva dans le rôle de l'agresseur lors des différents conflits armés qui émaillèrent le Premier Empire.
Cette petite mise au point se devait d'être faite. :4:


Haut
  
 
 Sujet du message : Re: Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 26 Nov 2009 9:38 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 828
Non, pas d'accord avec vous, cher Joker : c'est bien l'Angleterre qui déclenche les hostilités en mai 1803 ! C'est elle qui s'empare de nos navires dans ses ports et attaque nos vaisseaux sans déclaration de guerre ! Une coutume bien anglaise... Comme à Mers el Kébir !!! :11:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Vendredi soir à 23 h
Message Publié : 26 Nov 2009 9:45 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1838
En outre, parler d'agressions de la perfide Albion est également incorrect.
L'Angleterre s'est le plus souvent contentée de financer les diverses coalitions.
Un rôle éminemment condamnable certes, mais en aucun cas elle ne se retrouva dans le rôle de l'agresseur lors des différents conflits armés qui émaillèrent le Premier Empire.
(joker)

:grands yeux:

Cessez de jouer sur les mots, joker, cela relève de l'enfantillage ! Pire, vous nous faites croire que vous n'y connaissez rien dans cette période de notre Histoire ..

Que la perfide Albion lève les armes ,elle-même , contre Napoléon, ou qu'elle finance les coalitions pour que ces dernières déclarent la guerre au Grand Homme, revient strictement au même !

Votre réflexion m'inquiète : vous êtes bien le seul à croire que la perfide Albion ne joua aucun rôle agressif au cours des guerres du Premier Empire !!

Là, je tombe de ma chaise, comme dirait un éminent bouquiniste !! :rire2:




:salut:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 25 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB