L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 17 Jan 2018 20:40

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Nouveaute Histoquiz, avec BRH
Message Publié : 31 Oct 2008 10:30 
Hors-ligne
Etudiant
Etudiant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Juil 2007 10:25
Message(s) : 24
Localisation : Français de Bangkok
Bonjour,
Un interview de notre hote sur HistoQuiz :

http://www.histoquiz-contemporain.com/f ... =65&t=1817

Je ne lui ai, bien entendu, posé que des mauvaises questions.
:diablotin:

Modo : le lien étant périmé, la suite ci-dessous :

Interview de Bruno Roy-Henry

Propos recueillis par Daniel Laurent



Monsieur Bruno ROY-HENRY est un historien vivement controversé qui professe que la dépouille qui repose aux Invalides n’est pas celle de l’Empereur Napoléon Bonaparte mais plus probablement celle de son majordome. Sans entrer dans les détails de ce qui le pousse à le croire, voir ses livres à ce sujet, nous lui avons posé quelques questions, les mauvaises comme il se doit dans ce cycle des interviews sulfureuses HistoQuiz d’historiens et nous le remercions vivement d’avoir pris le temps de nous répondre avec patience et amabilité.
Daniel Laurent

Daniel Laurent : De part vos écrits, vous vous situez comme étant un historien alors que votre parcours vous amène à l’histoire assez tard, ce qui ne manque pas de faire penser à votre sujet à un amateur, éclairé sans doutes, mais pas un professionnel. Pourquoi pensez-vous faire partie à plein titre de cette corporation ?

Bruno Roy Henry : Je suis juriste de formation, mais j'ai suivi deux années d'histoire du Droit, ce qui prépare à la recherche et à la lecture des documents historiques. Si les universitaires veulent me considérer comme un historien amateur, c'est leur problème. A ce propos, Paul Morand disait en substance: "un écrivain qui écrit des romans est un romancier; un écrivain qui écrit des livres d'histoire est un historien". Sans prétendre égaler leurs oeuvres, je fais référence à des auteurs comme Thiers ou Louis Blanc.

DL : La publication en 2000, rééditée en 2003, de votre théorie au sujet de la dépouille de Napoléon Bonaparte qui ne serait pas aux Invalides reprend celle de Georges Rétif de la Bretonne publiée en 1969. Simple resucée ou apportez-vous des éléments nouveaux ?

BRH : Je pense avoir apporté des éléments nouveaux. D'abord, j'ai recherché les sources de Rétif de la Bretonne: c'est un grand reproche qui lui avait été fait; il n'avait pas donné ses sources et ses citations n'étaient pas référencées. Ce devait être l'objet d'une seconde édition de son ouvrage, mais celle-ci n'est jamais venue. Ce fut un sacré travail que de tout retrouver et encore, d'une manière incomplète ! Ensuite, j'ai relevé la mention des deux cordons et des deux plaques dans le journal de Bertrand. Il y a également l'affaire des mensurations du cercueil extérieur qui ne concordent pas avec celles du corbillard. Mais c'est surtout à propos du masque mortuaire que j'ai apporté du nouveau, grâce à l'informatique, et aussi par la révélation de deux témoignages supplémentaires attestant que le visage de l'exhumé était le même que celui du masque signé Antomarchi, masque qui ne correspond nullement à la physionomie de l'empereur. J'ai éclairci également l'affaire des trois cercueils en 1821 qui passent à quatre en 1840. En 1821, le cercueil en fer blanc était contenu dans une simple caisse en bois. Cette caisse se transforme en cercueil d'acajou en 1840 ! Il y a aussi les observations sur le corps momifié et les consultations faites auprès de médecins légistes. Rétif avait négligé cette question. Cependant, il est juste de souligner que rien n'aurait été possible sans l'extraordinaire travail qu'il a réalisé avec son père.

DL : Malgré tous vos efforts, les autorités n’ont pas jugé utile de donner suite à vos multiples demandes, comme celle de procéder à un test ADN comparatif à partir de la dépouille du tombeau et d’une mèche de cheveux de l’Empereur disponible au Musée des Invalides. Dans l’hypothèse ou vous auriez raison, qu’est ce qui justifie ces refus ? Quel intérêt auraient les autorités françaises à « enterrer » cette affaire ? Qui serait dans les ennuis s’il s’avérait que vous ayez raison ?

BRH : Je suis persuadé que nous sommes en présence d'une affaire d'état. Dominique de Villepin a levé un coin du voile lors d'une émission sur France 2 réalisée par Stéphane Bern. Il a osé comparer le tombeau de Napoléon à celui du Soldat Inconnu, insistant sur le fait qu'une part de mystère ne nuirait pas à la légende impériale. Mais si le Soldat Inconnu est inconnu, par définition, l'Empereur Napoléon n'est pas dans le même cas ! Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture, a confié à Antoine de Caunes que remuer le passé à l'occasion d'une éventuelle ouverture, serait de nature à troubler nos relations avec l'Angleterre. Je n'en crois rien, mais c'est la position "officieuse"...

DL : Admettons, l’espace d’un instant, que vous ayez raison. Pourquoi diable les autorités de la perfide Albion auraient substitué une dépouille à une autre ? Quel intérêt ?

BRH : C'est bien difficile de répondre. Plusieurs explications sont possibles. Cependant, il ne faut pas perdre de vue que l'oligarchie anglaise haïssait Napoléon. On a oublié à quel point les Tories au pouvoir l'avaient en détestation: il était le symbole à leurs yeux de la Révolution triomphante et en même temps, le dirigeant français qui avait été le plus près de ruiner l'Angleterre. Churchill lui-même en a fait l'aveu, évoquant les effets du blocus continental: "sans les Indes, Napoléon nous aurait lessivé" !!! On ne peut donc exclure -dans les années 1820- que les oligarques tories aient voulu s'approprier la dépouille du Vaincu ou même, la détruire...

DL : Depuis une dizaine d’années, vous persistez et signez mais, soyons réalistes, prêchez dans le désert. N’y a-t-il pas un moment ou il conviendrait, vu les circonstances, de jeter le manche après la cognée ? L’épuisement ne vous guette-t-il pas ?

BRH : Bien au contraire. Mes arguments commencent à porter. Ainsi, Franck Ferrand, dans sa dernière publication, a consacré un chapitre à la thèse de Rétif de la Bretonne et à mes travaux ultérieurs. La famille Bonaparte elle-même y est plus attentive. Enfin, il reste des pistes à explorer et je ne désespère pas d'en venir à bout.


Biographie :

Né à Cognac en 1956, fonctionnaire des finances puis avocat jusqu'en 1996, écrivain et historien spécialisé dans l’histoire de la Révolution et de l'Empire.

Courriel : roy-henry2@wanadoo.fr
Site : http://www.empereurperdu.com

Bibliographie :
- Mémoire de DEA en Droit public: "Les sources du Droit parlementaire sous la Vème République". Université de Rouen, 1985.
- Coauteur : Emprunts russes, indemnisation: mode d'emploi, Balland, Paris, 1997.
- L'expédition d’Irlande de La Rochelle à Dublin, le bicentenaire de la descente du général Humbert en Irlande, à compte d'auteur, 1998.
- Napoléon, l'énigme de l'exhumé de 1840, l'Archipel, Paris, 2000, réédité en 2003, version complétée, même éditeur.
- Vidocq, du bagne à la Préfecture, l'Archipel, Paris, 2001
- En projet: La bataille de la Somme: victoire manquée en 1940 ?

_________________
Cordialement
Daniel
---------------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Oct 2008 11:20 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13817
Mais non, que de très bonne questions... D'ailleurs, dans la foulée, s'il y en d'autres, profitez-en ! :2:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Oct 2008 20:16 
Hors-ligne
Professeur émérite
Professeur émérite
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Avr 2003 22:49
Message(s) : 4367
Localisation : Bruxelles - Belgique
J'ai pris plaisir à lire cette interview. :2:
La pertinence des questions crédibilise le travail accompli par Bruno.
Quant à la conclusion, elle est porteuse d'espoirs...

_________________
"Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu." (Chamfort)


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Nov 2008 19:28 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Jan 2007 11:47
Message(s) : 414
Bonsoir,

une fois de plus je dois reconnaître que je suis entièrement d'accord avec Joker.
Bravo monsieur Laurent pour la pertinence et l'intelligence de votre interview.
Bruno... heu pardon Monsieur L'Historien, courage !!!
il est évident que vos travaux avancent sans contestation possible.
Je serais curieux de savoir ce que l'on pensera de vous dans cent ans...

Merci à vous pour tout ce que vous apportez à un novice comme moi ainsi qu'aux autres.

:blablabla:

_________________
"L'histoire est un mensonge que personne ne conteste."(N)

J'ai la tête près du bonnet parfois...(M)

________________

Bien à vous.

Nicolas DESCOURS.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Nov 2008 22:34 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13817
Les remerciements ne sont pas chose si courante... Il y a sur ce forum plus de critiques que de louanges ! Tant mieux: rien ne se fait sans les critiques tant qu'elles demeurent objectives...

Merci, cher Nicolas de votre appréciation. :4:

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Nov 2008 3:58 
Hors-ligne
Etudiant
Etudiant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Juil 2007 10:25
Message(s) : 24
Localisation : Français de Bangkok
Bonjour,
Puisque l'on me remercie de la "pertinence des questions", je vous explique comment je procede. Bruno est le 3eme historien que j'ai interviewe pour HistoQuiz. Avant lui, ce fut Annie Lacroix-Riz et Francois Delpla.

Pour les 3, meme methode : Je fouine pour voir ce que ses detracteurs reprochent a cet historien et je bati mon questionnaire a partir de cela. C'est cela que j'appelle les "mauvaises questions".

J'en ai un 4eme dans le collimateur.

_________________
Cordialement
Daniel
---------------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Nov 2008 4:00 
Hors-ligne
Etudiant
Etudiant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Juil 2007 10:25
Message(s) : 24
Localisation : Français de Bangkok
Pour information, Bruno, j'ai annonce cette interview sur plusieurs forums et je me suis fait jeter sur Passion-Histoire...

_________________
Cordialement
Daniel
---------------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Nov 2008 10:21 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13817
Eh oui... :bah:

On en cause ici:

viewtopic.php?f=13&t=4448

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Nov 2008 23:25 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1817
Pour les 3, meme methode : Je fouine pour voir ce que ses detracteurs reprochent a cet historien et je bati mon questionnaire a partir de cela. C'est cela que j'appelle les "mauvaises questions".
(Daniel Laurent) ...



Les "mauvaises questions" sont, à mon sens, celles qui mettent dans l'embarras, lorsque l'interviewé, peu sûr de son sujet, émet des réponses sans conviction personnelle.

Nous sommes bien loin de cette démonstration, dans l'interview proposé par Daniel Laurent à Bruno. Et je vous laisse en tirer la conclusion logique. :4:

Pour le reste, je déplore le rejet systématique et irraisonné de certains grands sujets de notre Histoire ; mais comme le souligne à fort juste titre Franck Ferrand, dès l'instant où l'on tente de remettre en question des données acquises et ancrées depuis toujours dans les esprits, la moitié du monde, pour ne pas dire plus, montre les dents, et s'insurge, au lieu de chercher à comprendre le bien-fondé d'un autre cheminement.

Et vous avez parfaitement raison, Cher Bruno, il n'est pas question de "resservir" un plat ou de "s'entêter" sur un sujet, mais simplement de permettre à la Vérité de voir enfin le jour.

Et tant que cette Vérité ne sera pas connue, toute polémique sur le sujet restera aussi insensée que stérile.




:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 03 Nov 2008 16:37 
Hors-ligne
Assistant de recherche
Assistant de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Nov 2003 21:22
Message(s) : 162
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
je me suis fait jeter sur Passion-Histoire...

Vous ne vous êtes pas fait "jeter", mais vous n'avez pas voulu le poster à l'endroit indiqué, c'est différent. :4:

_________________
"Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB