L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 19 Mai 2022 20:17

Le fuseau horaire est UTC+2 heures




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 194 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 20  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 30 Juil 2021 22:55 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 16:30
Message(s) : 15019
Preuve que tout était prévu avant janvier 2020 :

Image

Voir en bas de l'image à gauche à la verticale) ! Ce document a été créé en janvier 2020* !!!

Nous sommes bien en présence d'un complot de l'oligarchie mondialiste, dont nos gouvernants sont les rouages en France !

* il s'agit d'une affiche ou plaque posée à l'entrée du château de Fougères, le 23 juillet 2021

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Juil 2021 9:55 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Août 2016 0:01
Message(s) : 2079
J'ai un peu de mal à comprendre comment peut-on "disposer d'un schéma vaccinal complet" en Juillet 2020 (à fortiori en Janvier 2020) alors que les vaccins actuellement utilisés en France ne sont disponibles sur le marché que depuis le 1er Trimestre 2021 :7:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Juil 2021 10:36 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 16:30
Message(s) : 15019
L'affiche a été préparée à l'avance pour le futur pass-sanitaire déjà planifié : nous sommes d'accord ?

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Juil 2021 11:02 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Août 2016 0:01
Message(s) : 2079
Bruno Roy-Henry a écrit :
L'affiche a été préparée à l'avance pour le futur pass-sanitaire déjà planifié : nous sommes d'accord ?

Nous sommes d'accord.... à priori oui ! Mais cela mériterait je crois une investigation plus poussée :4:
La photo n'est pas très bonne, on distingue bien la date "20 Janvier 2020" à la verticale, mais il figure un numéro de série juste avant, qu'il est impossible de lire, même en grossissant l'image :bah:

NB : château de Fougères.... Le monde est vraiment petit (le hasard aussi sans doute) car faisant ces jours-ci du rangement dans des papiers familiaux, je suis tombé sur une photo de ce château que mes parents avaient visité dans les années 80
:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 31 Juil 2021 17:56 
Devant tant de désinformation, je voudrais, avant de me retirer définitivement de ce forum qui a perdu tout bon sens et tout lien avec le Premier empire, rappeler simplement un éditorial de Thierry Lentz daté de décembre 2020 :

"Beaucoup de nos lecteurs posent parfois la question : qu’aurait fait Napoléon ? On ne le saura évidemment jamais. On dispose cependant d’un exemple concret : son attitude face à un fléau incroyable de son temps : la petite vérole, autrement dit la variole.
Cette maladie faisait alors environ 400 000 morts chaque année en Europe. Elle était mortelle pour 90 % des enfants de moins de 10 ans infectés. Une méthode de vaccination, en inoculant du pus prélevé sur le pis des vaches puis « de bras à bras » à partir de pustules humaines, avait été mise au point en Angleterre, dans les années 1770, et perfectionnée avec succès 25 ans plus tard par Edward Jenner. On pense que Napoléon fut informé de l’expérience par le docteur Guillotin, militant de la cause vaccinale, et grand médecin, quand bien même on lui attribue (à tort) « l’invention » d’une fameuse (et efficace) machine à décapiter. Napoléon ne cessa dès lors d’encourager les initiatives publiques et privées.
Le 11 mai 1800, pour donner suite à un rapport présenté à l’Institut par le docteur Jean-Noël Hallé et sur l’insistance du duc de La Rochefoucaud-Liancourt, qui rentrait d’émigration outre-Manche, celui qui était alors Premier Consul favorisa la création d’un « Comité central de la vaccine », destiné à inviter la population à se protéger contre le fléau, sans que la vaccination soit rendue obligatoire (elle ne le sera vraiment qu’en 1902). Début 1801, un arrêté préfectoral créa à Paris un « Hospice central de vaccination gratuite », présidé par Mme Dubois, épouse du préfet de Police. Le docteur Henri-Marie Husson, plus tard médecin-vaccinateur des Enfants de France, y vaccinait gratuitement, tous les mardis et vendredis après-midi. L’institution passa bientôt la tutelle d’une « Société pour l’extinction de la petite vérole par la propagation de la vaccine », fondée par un arrêté du 4 avril 1804. Cette société à vocation nationale, mais sans financement direct de l’État avant 1809, était présidée par le ministre de l’Intérieur en personne et administrée par d’importantes personnalités, comme les scientifiques (et sénateurs) Berthollet et Laplace, le grand-maître de l’Université impériale Fontanes, le grand-chancelier de la Légion d’Honneur Lacépède et des médecins réputés comme Corvisart, Guillotin, Pinel, Hallé, Coste et Leroux. Le secrétariat général en fut confié à Husson et une commission de quinze spécialistes fut chargée d’organiser la fabrication des vaccins dans tout l’Empire.
Vingt-cinq dépôts furent créés afin que chaque grande ville soit en mesure de fournir les vaccins aux médecins qui en faisaient la demande. À l’instigation du chirurgien de la Garde, Larrey, du médecin-chef des armées, Coste, et de l’inspecteur général du service de santé, le célèbre Parmentier, des expériences de vaccination collective furent tentées aux armées mais eurent peu de succès : seulement 6 000 hommes vaccinés au camp de Boulogne (sur un peu plus de 100 000 soldats) et un peu plus de 3 000 en 1807.
L’empereur suivait avec attention ces initiatives et les encouragea. Après la décision de financer sur fonds publics la Société pour l’extinction de la petite vérole, vinrent l’obligation pour les journaux de faire valider leurs textes sur le sujet par l’Académie de médecine, des instructions aux préfets de développer la vaccine et la formation de médecins-vaccinateurs dans leur département, la gratuité de la vaccination pour les enfants d’indigents.
Napoléon donna enfin l’exemple suprême en faisant vacciner le roi de Rome, le 11 mai 1811, comme Louis XVI avait fait vacciner le Dauphin vingt-cinq ans plus tôt. La nouvelle, dûment relayée, fut un coup décisif. On suggérera donc à Olivier Véran et à son inséparable Jérôme Salomon de faire de même, en direct sur BFM, le jour venu.
On estime qu’à la fin de l’Empire, un enfant sur deux était vacciné. A partir de 1812, les textes réglementaires imposèrent d’ailleurs la vaccination dans les établissements publics, dans les écoles, dans les collèges et dans les armées, politique qui entraîna un net recul de la variole, sans que les épisodes aigus mais localisés disparaissent totalement. On ne vit plus en tout cas d’épidémies aussi dévastatrices que celles de 1719-1723 ou 1796 qui avaient provoqué respectivement 35 000 et 14 000 décès, rien qu’à Paris.
Alors qu’elle causait 5,4 % des décès au XVIIIe siècle, 4,8 % pendant la Révolution, la petite vérole n’en représentait plus que 1,8 % à la fin de l’Empire. Le nombre de cas avait reculé de 75 % depuis 1789. Ce fut le plus grand succès de la politique de « santé publique », terme anachronique mais facile à comprendre, du gouvernement napoléonien. Une fois écartés les risques de la vaccination « bras à bras », on put passer pour de bon à la vaccination de masse, en France et dans le monde. Elle fut générale en 1958 (c’est à ce moment que nous avons fait la queue en maillot de corps pour la recevoir). L’éradication a été proclamée par l’OMS en 1980."


Sans doute, faut-il mettre en relation l'initiative de Napoléon avec les 112 000 décès causés à ce jour en France par la Covid et les 4,2 millions de morts occasionnés sur l'ensemble de la planète, sans parler des 197 millions de personnes touchées par cette épidémie dans le monde. C'est en pensant à eux, plus particulièrement à mes amis et proches touchés par cette pandémie, que je me suis fait vacciner, comme 2 198 millions de personnes sur cette terre qui ne sont pas tous des imbéciles... Merci Napoléon !


Haut
  
 
Message Publié : 31 Juil 2021 22:48 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 16:30
Message(s) : 15019
-Les thérapies géniques ne sont pas des vaccins. Voyez les explications des Pr Raoult, Péronne, Toussaint et Tubiana... Ou encore, la généticienne Alexandra Henrion-Claude.
-En outre, si tout est clair pour vous, expliquez-nous pourquoi le ministre Buzyn a interdit la vente libre de l'Hydroxychloroquine, le 13 janvier 2020 (autorisée seulement par ordonnance, à compter de cette date, jusqu'à son interdiction définitive)* ! Et pourquoi les désinformateurs du Lancet, sur l'étude-bidon qu'ils y ont publiée, n'ont pas été poursuivis ni identifiés à ce jour ?

Quant au chiffre de 112 000 morts, il inclut les malades morts avec le covid et pas seulement les morts dus au seul covid !

https://ripostelaique.com/passe-sanitai ... -2020.html

Le Ministère de l'Intérieur annonce 204.090 manifestants contre le pass sanitaire aujourd'hui dans toute la France. Admirez la précision : c'est à mourir de rire !!!

* Pour les sceptiques : “13 janvier 2020 : en France, la ministre de la Santé du moment, Agnès Buzyn, et son directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, classe l’hydroxychloroquine dans les substances vénéneuses. Sur avis du directeur général (Roger Genet) de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail en date du 12 novembre 2019.

Sur ce dernier point, que pourrait nous objecter notre ami Bernard ?

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Août 2021 11:13 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Août 2016 0:01
Message(s) : 2079
Bruno Roy-Henry a écrit :
Les thérapies géniques ne sont pas des vaccins. Voyez les explications des Pr Raoult, Péronne, Toussaint et Tubiana... Ou encore, la généticienne Alexandra Henrion-Claude.

Les vaccins contre le Covid-19 qui fonctionnent avec un ARN messager ne sont pas des vaccins "traditionnels" inoculant le virus (comme pour la grippe, la rage...)
Pour ma part, je suis vacciné (j'ai mon sésame sanitaire, ausweis devrais-je plutôt dire) avec le Moderna, et voici ce que nous disent les médias officiels à son sujet :
"Le vaccin de Moderna utilise, comme celui de Pfizer, la technologie de l'ARN messager. À la différence des vaccins traditionnels, il contient de l'acide ribonucléique (ARN), qui renferme le code génétique de pointe du coronavirus. L'injection de ces gènes dans l'organisme déclenche la réponse immunitaire"
Les Français, bon gré mal gré (plutôt à force de matraquage du pouvoir aidé par les médias à sa solde) se sont donc résolus à se faire vacciner via cette technologie.... Mais quid des effets à long terme ?

Bruno Roy-Henry a écrit :
Quant au chiffre de 112 000 morts, il inclut les malades morts avec le Covid et pas seulement les morts dus au seul Covid !

Selon l'INSEE la France a connu en 2020 "668 800 décès survenus toutes causes confondues, soit 55 500 de plus qu’en 2019 (+ 9,1 %) et voici l'explication que donne l'INSEE à cette hausse : "En raison de l’arrivée des générations nombreuses du baby-boom à des âges où la mortalité est plus élevée, le nombre de décès augmente chaque année depuis 2010"
L'INSEE relève cependant "En mars-avril 2020, 27 300 décès supplémentaires sont survenus par rapport à la même période de 2019 (+ 27 %) avec une hausse des décès surtout concentrée chez les + de 70 ans - En outre, l'INSEE souligne que "Pendant l'épisode de la Covid-19, le surcroît de décès a dépassé de 12 000 celui observé pendant la canicule de 2003"
En clair, s'il ne s'agit donc bien entendu pas de nier la dangerosité et l'impact du Covid-19, nous sommes quand même très loin d'une "pandémie" en France, qui ferait des morts à chaque coin de rue, comme la grande peste noire du Moyen-âge ou même le choléra au 19ème siècle (+ 100.000 morts causés par le seul choléra)
Quant au fameux "variant Delta"... dans certains pays il fait déjà un flop ! pourquoi toute cette hystérisation sur une 4ème vague, laquelle pour le moment ne semble être qu'une vaguelette !

Bruno Roy-Henry a écrit :
Le Ministère de l'Intérieur annonce 204.090 manifestants contre le pass sanitaire aujourd'hui dans toute la France. Admirez la précision : c'est à mourir de rire !!! [/b]

204.090 manifestants répartis sur 184 actions sur toute la France, soit une moyenne de 1110 manifestants par cortèges.... Effectivement, de qui se moque t-on !! :11:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Août 2021 23:48 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 16:30
Message(s) : 15019
Près de trois millions de Français ont manifesté le 31 juillet contre le pass-nazitaire ! De quoi faire réfléchir le Conseil Constitutionnel s'il envisage de valider la loi scélérate !

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Août 2021 0:24 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Août 2016 0:01
Message(s) : 2079
Bruno Roy-Henry a écrit :
Près de trois millions de Français ont manifesté le 31 juillet contre le pass-nazitaire ! De quoi faire réfléchir le Conseil Constitutionnel s'il envisage de valider la loi scélérate !

oui, Fabius et ses copains sont sous pression... la décision doit être rendue le 5 Août et j'ai tendance à penser que le Conseil, dans sa grande sagesse, prononcera une censure partielle du pass sanitaire
https://www.20minutes.fr/politique/3093 ... itutionnel


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 02 Août 2021 9:44 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 16:30
Message(s) : 15019
Toute discrimination fondée sur l'état de santé, est interdite par l'article 8 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme. Comme déjà dit, par l'Arrêt Salvetti (2002) : aucun traitement médical n’est obligatoire au sein de l’Union européenne :

« en tant que traitement médical non volontaire, la vaccination obligatoire constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée, garanti par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales »


(arrêt Salvetti c/Italie-CEDH décision du 9 juillet 2002 ; n°42197/98)

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 194 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 20  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+2 heures


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB