L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 22 Sep 2018 3:25

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 19 Avr 2018 9:19 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13491
Citer :
Les variations entre les différentes versions d’un même événement font depuis toujours partie des aléas des témoignages humains. Vous qui êtes un grand lecteur, cher Joker, vous l'avez sûrement déjà constater, une même bataille donne lieu à des récits différents lorsque l'on parcourt différents journaux, différents Mémoires ; c’est bien pour cela que nous lisons encore et toujours, parce que chaque récit apporte un point de vue nouveau. Il m'est même arrivé de trouver le même combat sous trois dates différentes. Doit-on dès lors douter de la réalité de ces batailles ? Non, bien sûr que non, chaque version exprime une part de vérité, parfois quelques erreurs, quelques oublis selon qu'elle est écrite au jour le jour ou des années après.

Et a contrario… si tous les témoignages de 1840 avaient exprimé exactement la même version des événements, les plus convaincus des substitutionnistes n’auraient-ils pas crié à l'entente, aux témoignages concertés, à une vérité bidonnée ? Les différents témoignages expriment tous une vérité, mais tous une vérité différente, écrite dans des conditions et à des dates différentes, en fonction d'un point de vue et de souvenirs différents. Charge aux historiens de les comparer, de les pondérer, de les expliquer.

Un exemple ? Allez, j'y reviens… Lorsque Antommarchi relate les vases « aux angles du cercueil », est-ce faux ? Sûrement pas. Il a a priori effectivement placé ces vases « aux angles du cercueil » pendant ou juste après l'autopsie, mais en tout cas avant que la dépouille impériale y prenne place. Ensuite… Ensuite, il n'y avait simplement, physiquement plus de place pour ces vases « aux angles du cercueil », de part et d'autre des bottes de l'Empereur. Ce qui n'empêche pas les substitutionnistes de répandre le fantasme des « vases baladeurs ». Car franchement, si les « incohérences » entre « les divers témoignages des personnages présents lors de l'exhumation » suffisaient à créer les conditions d'un doute sérieux, pourquoi donc les théoriciens de la substitution ont-ils éprouvé le besoin de colporter cette nuée d'éléments inventés ou imaginaires ?

- Cipriani ressemblait à Bonaparte…
- Saint-Denis fit des aveux à Napoléon III…
- L’ouverture du cercueil de 1840 fut décidée volontairement nocturne…
- Le nombre de cercueil n'était plus le même en 1840 qu’en 1821…
- Les « cordonS » de Bertrand…
- Le cordon de la Légion d’Honneur sur l’habit en 1821 mais dessous en 1840…
- La croix terminale du cordon de la Légion d’Honneur disparue en 1840…
- Les vases funéraires baladeurs…
- Douze porteurs pour translater le cercueil impérial en 1861 évidemment impossible…
- L'ADN prélevé sur le RUSI…
- etc.

Aussi frustrant que cela puisse paraître, on ne peut pas dissocier la rigueur de la démonstration de la valeur de sa conclusion, et donc de la teneur du doute qu'elle crée. Une démonstration parsemée de tant d'inexactitudes ne peut engendrer un doute suffisant. Et surtout ne convaincra jamais les autorités responsables des Invalides. Et il ne s'agit pas d'un complot, mais juste de rigueur historique et scientifique ; une telle démonstration ne peut convaincre en l’état. Comment une autorité quelconque pourrait répondre favorablement à une demande dont les arguments se délitent lorsqu'on les étudie sérieusement un-à-un ? Le courage, c'est de se confronter aux éléments, et de constater qu'il n'y a pas plus de « vases baladeurs », que de « cordonS » ou d'aveux… et qu'une démonstration à ce point controuvée ne peut permettre de conclure à l'insincérité et à l'infidélité de Bertrand, Gourgaud, Marchand, Saint-Denis ou Pons de Las Cases.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Avr 2018 10:03 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 13491
Crétin-dandy a écrit :
pourquoi donc les théoriciens de la substitution ont-ils éprouvé le besoin de colporter cette nuée d'éléments inventés ou imaginaires ?

- Cipriani ressemblait à Bonaparte…
- Saint-Denis fit des aveux à Napoléon III…
- L’ouverture du cercueil de 1840 fut décidée volontairement nocturne…
- Le nombre de cercueil n'était plus le même en 1840 qu’en 1821…
- Les « cordonS » de Bertrand…
- Le cordon de la Légion d’Honneur sur l’habit en 1821 mais dessous en 1840…
- La croix terminale du cordon de la Légion d’Honneur disparue en 1840…
- Les vases funéraires baladeurs…
- Douze porteurs pour translater le cercueil impérial en 1861 évidemment impossible…
- L'ADN prélevé sur le RUSI…
- etc.


Quand on veut trop en faire, on dépasse ses objectifs et on rate son effet...

"Cipriani ressemblait à Bonaparte" . C'est une assertion de Georges Rétif. Je n'ai pu la vérifier, sauf à considérer que le masque Antomarchi présente bien une vague ressemblance avec certains des portraits améliorés de Bonaparte jeune.
"L'ouverture nocturne du cercueil" : les travaux commençant à minuit, il n'était pas acquis qu'ils prennent plus de temps que prévu. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il aurait été curieux de convoquer les Français à cette heure tardive, si l'ouverture était prévue pour 13 heures !
"Les aveux de Saint-Denis à Napoléon III" : c'est une possibilité qui n'a jamais été présentée comme une certitude. Mais c'est plausible. Crétin-dandy présente le fait comme étant purement imaginaire. En réalité, il est permis de penser que Saint-Denis fit des révélations au neveu de l'Empereur, sans que l'on puisse affirmer quelle était leur nature. Je l'ai dit et reconnu. Mais notre nouveau morpion retient ce qui l'arrange...
"Le nombre de cercueils plus le même en 1840 qu'en 1821" : voilà que notre détracteur présente la chose comme résolue alors qu'il n'en est rien, à preuve le témoignage de Marchand en juin 1840 ! C'est beau l'objectivité des prétentieux !
"Les cordonS de Bertrand" : Crétin-dandy veut à tout prix que nous renoncions à cet argument, sous prétexte qu'il n'y a pas de S à cordon. Il balaye la lecture de Fleuriot de Langue en se basant sur l'écriture apparente de Bertrand. Objectivement, il a raison, mais doit -dans ce cas- éliminer le S à plaques ! Or là, la lecture est moins aisée, parce qu'il y a tout lieu de lire un S qu'il aurait tendance à assimiler à un "pâté"... Pour le coup, Fleuriot de Langle a raison contre lui et donc si plaques est écrit au pluriel, le sens à donner à cordon est moins évident. Mais qu'importe le cordon, pourvu qu'on ait l'ivresse de la certitude ! C'est beau, la méthode scientifique de Crétin-dandy...
"Le Grand Cordon de la LH SUR l'habit et non sous l'habit en 1821" : là encore, notre éminent savant fait comme si la question était résolue, alors qu'il n'en est rien, bien au contraire ! Il fait simplement l'impasse sur les croquis pris sur place à l'instant fatidique précédant la prise du masque : ceux-ci ne révèlent aucun cordon sous l'habit. Et il se tait sur la possibilité que le Grand Cordon ait été retiré pour faciliter la prise du masque. Belle méthode historique que voilà...
"La croix terminale disparue" : son hypothèse est qu'elle a glissé sous la basque de l'habit, en tout cas, qu'elle n'était plus visible. Mais notre hypothèse qu'elle soit manquante est tout aussi valable ! Surtout si le Grand Cordon était bel et bien passé sur l'habit ! Quelle rigueur de raisonnement...
"Les vases baladeurs" : c'est certainement son point le plus fort (qu'il ne manque jamais de mettre en exergue). Mais nous continuons de le mentionner, parce qu'après tout, les mesures de Darling ne sont pas non plus paroles d'évangile. Et les compagnons n'ont pas cru pouvoir retirer le récipient qui contenait le coeur de Napoléon comme ils en avaient l'intention bien certifiée ! Sur ce point, Crétin-dandy se tait.
"Les 12 porteurs" : là encore, notre observateur émérite juge la question comme résolue. Il n'en est rien, bien entendu. 12 porteurs pour un cercueil de 1200 kg, dans les escaliers, cela reste invraisemblable, même si le transport est jugé possible, avec difficultés, sur le dallage plat autour de la crypte !
Enfin -cerise sur le gâteau- l'ADN prélevé sur le Rusi serait un non-argument en faveur de son authenticité ! Là, on nage en plein délire !!! Faut-il en conclure qu'il s'agit d'un fait démonstratif de son caractère frauduleux ? A l'en croire, ce serait donc un fait inventé (car il ne peut tout de même pas être imaginaire) ? Voilà qui achève de disqualifier notre pédant et sa soi-disant méthode historique, pour ne rien dire de son objectivité "scientifique" !

Bien entendu, il évite de parler des autres points qui constituent des anomalies :

- Les madriers mentionnés par Antommarchi, Marchand et Saint-Denis en 1821.
- Les cordes délavées en 1840, coincées sous le cercueil en 1840 (teintées en noir en 1821).
- le cercueil en fer-blanc, oxydé sur tout son extérieur.
- l'Aspect bien conservé du cadavre.
- Les cheveux et la barbe du cadavre.
- Les orteils qui dépassent de chaque botte, décrites comme "décousues".
- l'Absence des bas de soie aux pieds du cadavre.
- L'usure apparente du cuir des bottes, au niveau des pieds.
- l'absence des éperons.
- La cocarde du chapeau détruite et la médaille de la Réunion manquante.
- La meilleure conservation des parements rouges de l'habit qui paraît défraîchi pour le reste.
- l'excessive largeur du cercueil d'acajou de 1840 (65 cm) qui ne loge pas dans le sarcophage en plomb réalisé à Paris en 1840 pour le recevoir.
- Sa trop grande largeur (35 cm) au pied du corbillard entre les tasseaux (34 cm).
etc.

A méditer pour ceux qui auront le courage de débattre encore avec lui... :16:

Ps : "Crétin-dandy" est le sobriquet attribué ici au personnage qui masque son identité sous le pseudo commode et immérité de "Demi-solde".

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 19 Avr 2018 22:02 
Hors-ligne
Docteur
Docteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 2016 23:01
Message(s) : 1065
Bruno Roy-Henry a écrit :
A méditer pour ceux qui auront le courage de débattre encore avec lui...

Ps : "Crétin-dandy" est le sobriquet attribué ici au personnage qui masque son identité sous le pseudo commode et immérité de "Demi-solde".


En ce qui me concerne, je n'ai plus ni la possibilité, ni le courage, ni surtout encore moins l'envie de débattre avec ce personnage.... :11:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Avr 2018 9:08 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 774
Encore un qui n'a écrit que des cartes postales ? :baton:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 24 Avr 2018 14:16 
Hors-ligne
Chercheur
Chercheur

Inscription : 14 Déc 2012 12:41
Message(s) : 317
Il me paraît inutile de donner trop d'importance à ce personnage. Nous avons constaté à maintes reprises qu'il déraillait... Son sens critique ne s'exerce que pour démolir la thèse de la substitution. Par exemple, à propos des madriers ou des décorations, là, c'est la fragilité des témoignages qu'il met en exergue. Il est encore moins crédible que Pierre Bar, ce qui n'est pas peu dire...


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 04 Mai 2018 15:11 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 774
En effet ! :salut:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB