L'Énigme des Invalides

Nous sommes actuellement le 19 Sep 2019 12:28

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 21 Jan 2011 16:41 
Hors-ligne
Assistant de recherche
Assistant de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Nov 2008 13:35
Message(s) : 224
A t'on seulement vu cher Bruno ces fameux documents du Gaulois ? nous sommes quand même, vous l'admettrez, loin de notre dossier "préféré" (le RUSI) avec quantité de preuves et indices qui ne peuvent que faire identifier une pantalonnade officialisée.
Par contre dans le cas présent, existe t-il une autre source que ce journal, aussi sérieux soit-il ? Quant au mobile, Napoléon III aurait donc eu connaissance au dernier moment (en 1861) des faits - je veux parler de la non présence de son ncle - alors que depuis son élection en 1848 il était entouré d'une nuée d'anciens compagnons de l'Empereur, certes plus ou moins fiables...
Comment et quand selon vous se serait passée la substitution ? Celle-ci, si on en accrédite la thèse, lave "plus blanc" que blanc le pauvre Antommarchi, et met à bas partie des théories antérieures.
Encore une fois je ne suis pas certain de pouvoir imaginer cette intelligence qu'était Napoléon III céder à une entreprise périlleuse par amour de la famille...Mais je ne suis qu'un simple amateur et peu connaisseur de ce dossier.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 21 Jan 2011 18:00 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14015
Le fait que le tombeau ait été "nettoyé" ne change absolument rien à la substitution. Ce qui change, c'est que Cipriani a été "viré" d'un endroit où il avait été déposé, "à son corps défendant"...

On sait que Napoléon III a vu Marchand et Saint-Denis (Ali) séparément et en tête-à-tête, à chaque fois. Il est sûr qu'ils ont tout déballé à cette occasion. Saint-Denis, dès 1851, à Sens et Marchand, c'était en 1855 à Auxerre, me semble-t-il.

Nauroy a été très affirmatif: ça n'était pas le 1er venu, il avait été conseiller du président Sadi-Carnot et s'appuyait sur les articles du Gaulois. Il allait même plus loin en précisant que ce dossier existait et qu'il était annoté de la main de Napoléon III...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Jan 2011 9:17 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1826
Et si on mettait l'inspecteur Columbo sur l'affaire ? :16:

Trève de plaisanterie, il est des moments où l'on perçoit le mystère, et d'autres où l'on se sent très près de l'élucider ou tout au moins de lui apporter quelques éclaircissements ....

Bien sûr, cela reste très frustrant ... :neutral:
Toutefois, il reste passionnant de lire vos échanges, et de se demander pourquoi le raisonnement des uns et des autres les amènent à des conclusions totalement opposées ...

Histoire de sensibilités, sans doute ... :bah:



:salut:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 25 Fév 2011 12:48 
United we'll conquer. C'est une chance à ne pas négliger que vous ayez pu retrouver cette information. J'ai osé prendre le relais. Je suis en train de diffuser sur le site www.carreimperial.fr
les articles du Gaulois. Choix judicieux, les lecteurs ont désormais la possibilité de voir autrement que la bande des 3, (Vous savez nos meilleurs ennemis...).
sur Facebook nous avons eu cette réponse de Béatrice Barbé-vincent:
"Ho non, ici aussi !!! Incroyable comme ces contes continuent de se propager grâce au tout petit nombre de personnes qui s'y intéressent et qui les colportent en essayant de faire croire qu'ils sont nombreux !
En tout cas les historiens séri...eux et les officiels, de quelle qu'époque ou de quel bord que ce soit, n'y ont jamais accordé aucun crédit !
je vous conseille le plus récent des ouvrages sur la question : La mort de Napoléon , Mythes, légendes et mystères Thierry Lentz, Jacques Macé * Etude (broché). Paru en 04/2009
Cela nous évitera peut-être les éternels contestations et discussions stériles sur "les" masques et l'inévitable thèse de "l'empoisonnement" ! "


affaire à suivre...


Haut
  
 
Message Publié : 25 Fév 2011 14:33 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14015
Conseillez donc à cette demoiselle l'article suivant, en réponse à la "somme" rédigée par MM. Macé et Lentz :

viewtopic.php?f=13&t=4545

:hahaha:

Bon we.

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 28 Fév 2011 16:49 
Vous avez peut être déjà répondu ailleurs... mais est-ce que d'autres journaux de l'époque avaient relayé cette info (preuves)?
Les noms de la liste:
* Maréchal Vaillant (Maison de l’Empereur), président
* Mgr Morlot, grand-aumônier
* Comte Colonna Walewski, ministre d’État
* Baroche, président du conseil d’État
* Delangle, garde des sceaux
* Comte de Persigny, ministre de l’Intérieur
* Troplong, président du Sénat
* Amiral Hamelin, grand-chancelier de la Légion d’honneur
* Maréchal d’Ornano, gouverneur des Invalides
* Général Raguet de Brancion, commandant de l’hôtel
* Intendant Bocquet, chargé de l’administration de l’hôtel, membres
* Colonel d’artillerie Girard, archiviste de l’hôtel, secrétaire-rapporteur de la commission SECRÈTE

Ceux là, ont-ils écrit sur cet évènement dans leurs mémoires, ou lettres qui font allusion à cet évènement?
Pour ceux qui étaient encore vivants en 1887, n'y a t-il jamais eu de démenti?


Haut
  
 
Message Publié : 28 Fév 2011 18:41 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14015
Ils étaient tous décédés en 1887.

Maréchal VAILLANT (Maison de l'Empereur), président. dcd 1872
Mgr MORLOT, grand-aumônier, dcd 1862
Comte COLONNA WALEWSKI, ministre d'Etat, dcd 1867
BAROCHE, président du conseil d'Etat dcd 1870
DELANGLE, garde des sceaux dcd 1869
Comte de PERSIGNY, ministre de l'Intérieur dcd 1872
TROPLONG, président du Sénat dcd 1869
Amiral HAMELIN, grand-chancelier de la Légion d'honneur; dcd 1864
Maréchal d'ORNANO, gouverneur des Invalides dcd 1863
Général RAGUET DE BRANCION, commandant de l'hôtel dcd 1882
Intendant BOCQUET, chargé de l'administration de l'hôtel, membres. dcd 1880

Colonel d'artillerie GIRARD, archiviste de l'hôtel, secrétaire-rapporteur de la commission SECRÈTE.

Par contre, nous n'avons pu déterminer la date de décès du colonel Girard. Mais il y a un personnage dont on n'a pas parlé : le neveu de Napoléon 1er; Napoléon-Jérôme (Plon-Plon). Est-il intervenu pour faire cesser la campagne du Gaulois ? Nul ne le sait... Son fils Victor qui a été entendu par les journalistes du Gaulois plus tard en cette même année 1887, n'a rien laissé filtré. En tout cas, les colonnes du journal lui étaient ouvertes...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Mars 2011 8:31 
Hors-ligne
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 2002 15:30
Message(s) : 14015
S'agissant de l'éventuel démenti publié par le Temps, le 30 septembre 1887, rappelons ce que nous en avons déjà dit :

"Henri Pène mettait au défi les autorités de produire un démenti et en fixait même le terme : le retour du fameux Xavier Charmes, directeur du service de la comptabilité et du secrétariat, par ailleurs membre de l'Institut. Mais, malgré l'information erronée du Temps, aucun démenti ne fut jamais publié, ni par le directeur Charmes, ni par le ministre Spuller, ni par aucun gouvernement. Il fallût attendre 1969 et la publication de l'ouvrage de Georges Rétif de la Bretonne pour que Pierre Messmer démente l'absence des cendres de Napoléon 1er aux Invalides, face à l'émotion considérable qui s'exprimât alors."

En outre, concernant l'hypothétique démenti du ministère, il n'est ni daté, ni signé. Et surtout, il ne fait allusion qu'au document produit par le Gaulois et ne porte nullement sur le fait brut et primordial : le tombeau de Napoléon est vide !

"Informations prises au ministère, ce document, de mémoire d'employés ou d'archivistes, n'a jamais existé."

D'ailleurs, comme on peut le constater, il ne s'agit même pas d'un démenti formel, mais d'informations prises au ministère... Il n'en faut pas plus aux légalistes pour claironner péremptoirement que cette vieille affaire était clôse dès l'origine ! Chacun appréciera...

_________________
"Tant que les Français constitueront une Nation, ils se souviendront de mon nom."

Napoléon.


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Mars 2011 12:14 
Hors-ligne
Directeur de recherche
Directeur de recherche
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Nov 2005 13:28
Message(s) : 828
C'est clair : je dirai même limpide : pas de démenti en 1887 ! Le tombeau de Napoléon est donc bien vide. Mais qu'est-ce qu'on attend pour l'ouvrir ? Si j'avais le directeur des Invalides devant moi, il passerait un mauvais quart d'heure... :baton:


Haut
 Profil  
 
Message Publié : 01 Mars 2011 12:17 
Hors-ligne
Docteur en Histoire
Docteur en Histoire
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Nov 2007 12:45
Message(s) : 1826
Encore ne faut-il pas perdre de vue qu'il n'est qu'un exécutant des ordres supérieurs ! :bah:


:salut:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 80 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB